<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

17/05/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion CE Auchan Centrale du 25/04/2017

795001983.jpg

CFDT : Quel bilan tire-t-on de l’externalisation du traitement des chèques impayés ?

Dir Finan : Sur le recouvrement on doit être plus présent sur le niveau d’efficacité en sachant que le taux de recouvrement est situé dans les standards du marché.

CFDT : Vous avez un projet « ASAP » pour éviter le paiement par chèque, avec un paiement par virement à la place. Quel impact cela a-t-il dans le projet de création d’une cellule recouvrement ?

Dir Finan : très peu car on est sur des paiements que l’on émet.

CFDT : Pour rappel : La direction avait décidé de passer de 4 niveaux de tenue de fonction, à 3.
Avec cette modification, elle indiquait vouloir simplifier et faire "sauter" le plafond de verre qui se situait entre Maitrise et Domine et qui générait quantitativement très peu de Domine (- de 10% de l’encadrement sur ce niveau).
La bascule se faisait normalement suivant ces règles :
Si le salarié présente un niveau global de résultat conforme aux attentes sur les 3 derniers entretiens (2014, 2015, 2016) alors son nouvel avis de tenue de fonction suivra le schéma suivant :
- Débute vers Professionnel
- Occupe vers Professionnel Confirmé
- Maîtrise et Domine vers Grand Professionnel  
Mais dans le cas où son avis de tenue de fonction n’est plus tenu les dernières années alors son nouvel avis de tenue de fonction pourrait suivre la règle suivante (et dans tous les cas un plan de développement et de formation doit être établi) :
- Débute et Occupe vers Professionnel
- Maîtrise et Domine vers Professionnel Confirmé
- Pas de passage vers Grand Professionnel  
Suite à notre enquête auprès de plusieurs centaines d’agents de maitrise et de cadres, nous constatons que c’est surtout la 2eme méthode qui s’est appliquée. Si ça avait été la première on aurait eu globalement 12% de professionnel (on en trouve 40%) ; 61% de professionnel confirmé (on en trouve 48%) ; 26% de grand professionnel (on en trouve 11,7%) !
Qu’est-ce qui justifie cette situation ?
Les plans de développement ont-ils été établis ? Il semblerait que non. Dans ce cas pourquoi ?
Voir les résultats de notre enquête

DRH : Il n’y a pas de systématisme dans le passage des avis de fonction pour l’année écoulée. Le grand professionnel consiste également en des éléments de postures.

Commentaire CFDT : Réponse plus que laconique. C’est bien le 2eme cas qui s’est largement appliqué mais sans le plan de développement annoncé. Les nombreux salariés concernés pourront apprécier la manière dont ils sont considérés par la direction. Il ne faut pas s’étonner des résultats lamentables constatés sur le baromètre d’engagement et de satisfaction.

CFDT : Il a été annoncé aux salariés du département Energies qu'il était envisagé la création d'une structure commune entre ce département et HELEXIA, et potentiellement la disparition du dit département énergie côté Auchan.
Nous n’avons pas souvenir ni trace de cela dans les consultations du CE.

Est-il prévu la fermeture du département énergie de la direction technique ?
Si oui, quelles possibilités s'offres aux salariés de ce département ?
Quand le CE sera-t-il consulté concernant la fusion ou la création de l'entité commune avec Helexia ?

DRH : Ce point figure dans le dossier présenté en CCE à 2 endroits, schéma juridique et dans les annexes du plan de transformation. Si cette information est insuffisante, nous serons amenés à consulter le CE des services centraux

Commentaire CFDT : Les points présentés en CCE ne font aucune mention des impacts pour les salariés concernés, et le CE des services centraux doit être consulté. Une foi de plus les choses ne sont pas faite dans les règles…

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
Francis  Fabien
  
Francis     Fabien

01/10/2014

Avis CFDT Auchan sur le projet d’externalisation de la gestion de la paye

CFDT-CCE-AUCHAN.JPG

CCE du 25 septembre 2014

Présentation du projet : Il s’agit d’une mutualisation par le biais d’une externalisation : une société (SODEC) se met au service de différentes sociétés du groupe Auchan. Actuellement aucun centre de gestion de paie n’utilise le même logiciel et il y a des coûts de gestion assez élevés. Il faut harmoniser nos processus. Cela se mettra en place y compris sur d’autres sociétés du groupe et diminuera les coûts. La finalité est que le bulletin de paye soit fiable.
Aujourd’hui entre Auchan et Simply il y a plus de 900 000 bulletins de paye qui sont édités. A terme en incluant Alinéa, nous atteindrions plus d’1 million de bulletins de paye. Le 1er janvier 2016 Auchan France sera gérée par la solution HRACCESS suite 9.  Cela va réduire les coûts de production des bulletins de paye de 16% soit un gain de 114€ par an et par collaborateur : une économie d’1,5M€/an. Notre vocation est d’équilibrer les comptes, ce n’est pas  de gagner de l’argent. Si nos projections sont bonnes nous baisserons le coût du bulletin de paie. Nous voulons devenir un centre de paie reconnu. La société SODEC dont l’actionnaire unique est le Groupe Auchan sera affectée au CSP. Les résultats générés remonteront dans le Groupe Auchan et entreront dans les résultats de Groupe Auchan. Les contrats de l’ensemble des collaborateurs Auchan France seront transférés à l’identique au sein de la société SODEC et nous appliquerons la CCN du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire, plus favorable que celle des prestataires de service dans le domaine du secteur tertiaire. SODEC adhère par ailleurs à de nombreux accords d’entreprise d’Auchan France.

CFDT : Pourra-t-on avoir un suivi au CCE sur le plan social de ce projet ?

DRH : Oui. Le transfert des employés est automatique, et nous avons le même nombre de salariés au départ et à l’arrivée (76 côté Auchan).

CFDT : Est ce que vous vous engagez à ce qu’il n’y ait aucun licenciement et à reclasser le personnel qui refuserait ce changement ?

DRH : Nous nous y engageons. Après la réunion du CCE nous allons informer les équipes, nous avons 15 mois devant nous pour mettre ce projet en place.

CFDT : Seriez vous prêt à appliquer l’article 6 de l’accord GPEC si cela devait s’avérer nécessaire ?

DRH : Nous ne voulons pas l’annoncer comme cela, car cela pourrait inciter certains à partir, et ce n’est pas ce que nous souhaitons, mais nous pouvons étudier le cas par cas. 

Pour les élus titulaires CFDT du CCE Auchan France : Malgré les garanties émises par la DRH  à inscrire dans le PV de CCE à savoir : pas de licenciements économiques en cas de refus de changement de statut, et reclassements à la clé pour les salariés qui refuseraient ces transferts. Malgré la garantie apportée sur la préservation des acquis sociaux du statut Auchan en lien avec l’ART 1224-1 mais avec une interrogation quand même sur la GDI.
Le manque de visibilité sur le devenir à long terme de ce projet avec notamment des  concentrations qui paraissent incontournables au regard des ambitions de SODEC. Le refus incompréhensible aussi d’aller au-delà du cadre juridique en appliquant l’article 6 de l’accord GPEC pour les salariés qui ne désireraient pas adhérer à SODEC, nous amène à nous abstenir.

Vous pouvez nous contacter : 

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29