<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

28/05/2013

Scandale de Dacca, CE Européen Auchan, SNC Roumanie, UNI EUROPA

bangladesh-ouvriere.jpg

Courrier de la CFDT Auchan adressé au DRH Groupe Auchan

La catastrophe de Dacca au Bangladesh

La catastrophe de Dacca (1125 morts) nous révolte. Quel décalage avec la communication qui nous est faite sur la « R.S.E » dans le groupe Auchan !
Lors des derniers C.E EUROPEENS, les élus ont mis un très fort accent sur la (RSE) responsabilité sociale de l’entreprise. A cet effet vous nous avez présenté les différentes actions menées par le groupe, pour effectivement s’inscrire dans cette démarche de R.S.E que nous considérons comme primordiale et qu’Auchan « markette » d’ailleurs fortement.
Pour bien connaitre l’entreprise et ses pratiques, nous sommes consternés par le constat que le groupe ignorait à ce point les conditions de productions de ses propres produits de marque distributeur. Pour la CFDT et les élus du CE Européens il faut dépasser ces systèmes d’autocontrôles. Il faut que le groupe accepte enfin des contrôles hors de ses propres circuits, notamment sur les sourceurs qui vont être tentés d’échapper au périmètre de l’accord Fire and Building Safety Agreement, en recherchant d’autres lieux de productions.
Nous demandons à ce qu’un point précis soit fait sur ce dossier lors des prochains CE Européens avec la présence des organismes qui garantissent l’application de l’accord sur la sécurité.

Le dialogue social international ?

Nous vous interpellons fortement sur le fait que les demandes de rencontres émises par le syndicat roumain SNS, en lien avec l’acquisition de 25 nouveaux hypers Auchan (ex REAL) restent lettre morte. Là aussi quel décalage avec l’image d’entreprise moderne s’inscrivant dans le dialogue social et la RSE !
Idem pour UNI Europa qui fédère la majorité des organisations qui mandatent les élus du CEE Auchan. UNI Europa qui a pour vocation aussi de contribuer à réguler le dialogue social international, là aussi les demandes de rencontres et de dialogue restent lettre morte ?
La CFDT et les élus du CCE affiliés vous demande d’avoir la courtoisie de recevoir nos représentants de l’UNI ainsi que nos collègues syndicalistes roumains de SNS Romania majoritaire dans les hyper REAL futur Auchan.

Le CE Europeen, son fonctionement, le respect de la démocratie européenne

Malgré l’avancée obtenue sur la création d’un bureau (demande rééditée depuis 6 ans) nous sommes très loin des dernières directives européennes. Nous rééditons notre demande d’ouverture d’une négociation afin de réviser l’accord vétuste de 1996, pour que ces directives soient enfin respectées.

07/10/2011

Le 11 octobre, la CFDT appelle les salariés à se faire entendre face à la crise

Grèce, Euros, Déficits... La crise n'est pas une fatalité. Il y a des solutions !

Téléchargez le tract

Les dirigeants français et européens doivent prendre des décisions énergiques, efficaces et justes. Il faut tout à la fois réduire les déficits, relancer la croissance par des investissements d’avenir et soutenir ceux qui s’appauvrissent dans cette crise, les chômeurs, les jeunes, les salariés précaires. Bref, il y a urgence à stopper la spirale infernale de cette crise tout en préparant l’avenir.

Pour la CFDT, il faut :

> Lutter contre la spéculation
Mutualiser une partie des dettes des États européens pour renforcer les pays face aux marchés financiers.
Interdire les produits financiers exclusivement spéculatifs.
Stopper les paradis fiscaux.

> Relancer la croissance économique
Mettre enfin en place un gouvernement de la zone euro pour coordonner les politiques fiscales, économiques et budgétaires.
Investir aux plans national et européen.

> Réduire les déficits de manière équitable
Supprimer les niches fiscales contreproductives et qui coûtent cher à l’État.
Supprimer les exonérations sur les heures supplémentaires (3 milliards d’euros) qui empêchent la création d’emplois et ne bénéficient pas à l’immense majorité des salariés.
Conditionner la baisse de la TVA, dans la restauration et le bâtiment (au total 8 milliards d’euros), à des contreparties sociales en particulier sur l’emploi.
Modifier les règles de déduction des intérêts d’emprunt des bénéfices imposables des entreprises (11 milliards d’euros).
Faire contribuer les hauts revenus beaucoup plus qu’aujourd’hui par la création d’une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu à 50 %.

> Prendre des mesures sociales urgentes
Pour les jeunes, élargir l’accès au « RSA jeunes » et mettre en place rapidement les mesures négociées par les syndicats et le patronat : accompagnement vers l’emploi, aide au logement.
Dans les entreprises et territoires en difficulté, promouvoir des dispositifs évitant les licenciements (formation, financement du chômage partiel…).

Au delà de ces mesures urgentes indispensables, il faut des réformes de fond qui prendront plus de temps pour construire un mode de développement équilibré et durable, un monde plus juste et plus solidaire.

Le 11 octobre 2011, la CFDT appelle tous les salariés à agir avec elle pour se faire entendre des décideurs : gouvernement, parlement, employeurs.

LILLE  Grand Place
12h30 rassemblement et prise de parole.
14H manifestation

23/12/2009

Auchan et 3 autres grands distributeurs face au collectif Etique sur l’Etiquette

Le collectif Ethique sur l'Etiquette a récemment lancé sa nouvelle campagne pour interpeller Auchan, Carrefour, Casino et E.Leclerc sur les manquements au respect des droits des travailleurs dans les usines de confection étrangères. Des efforts sont faits…mais trop lentement.

 

Des bonnes pratiques…en théorie

 

Il y a bien les codes d’éthique commerciale de la grande distribution qui imposent des critères sociaux aux fournisseurs et sous traitants. Mais « ce sont presque toujours exclusivement les fournisseurs qui s’engagent à respecter les principes déontologiques, et non pas les donneurs d’ordre », indique le cabinet Syndex qui a été en charge de l’étude.

 

Carrefour a indiqué qu’il serait prêt à faire évoluer le cahier des charges des acheteurs tandis qu'Auchan explique « qu’un effort est réalisé au niveau de la formation des personnes en charge des achats ». 200 personnes des bureaux locaux (Inde, Chine, Bangladesh et Thaïlande) et de France ont ainsi été sensibilisées, par des formations.

 

Pour autant, certaines chartes sont très faibles comme celle de Leclerc qui ne fait pas mention du salaire vital et des heures de travail raisonnables ou du respect de la liberté syndicale... d’autres ont été obtenues de haute lutte : celle de Casino par exemple a été signée un mois avant qu’Amnesty International ne rompe officiellement son partenariat avec l’enseigne mi 2009, entre autre parce que cette charte n’aboutissait pas…
Il y a quelques années, une collaboration avait aussi été discutée entre Auchan et le collectif Ethique sur l’Etiquette mais n’avait pu aboutir. En fait, seul Carrefour a réussi à construire une collaboration dans la durée avec la Fidh (Fédération internationale des droits de l'Homme) avec laquelle elle travaille depuis 1997.

 

La mesure la plus souvent mise en avant par la grande distribution est celle des audits.

 

Cependant leur fréquence varie (7 fois moins chez Auchan que chez Carrefour par exemple) et jusqu’à présent, le plus souvent, ces contrôles étaient annoncés des mois à l’avance.

 

Auchan assure avoir renforcé depuis 2008 ses procédures de contrôles, spécialement sur les produits à marque propre de l’univers enfant.  En Chine par exemple, une coordinatrice a été nommée pour garantir la mise en place des audits sociaux ainsi que l’accompagnement des fournisseurs.

 

Pour la CFDT, qui est membre du collectif, il ne s’agit pas de jeter l’opprobre sur les enseignes, mais de les inciter toutes à travailler d’avantage sur cette question qu’elles ne les font aujourd’hui. Il y a quelques années, nous avons obtenu qu’elles se dotent de chartes éthiques ou de codes de conduite. Aujourd’hui, il faut aller plus loin.

 

Pour signer la pétition en ligne

 

Voir les quelques réponses de la direction à nos questions

21/12/2009

Questions CFDT spéciales campagne Ethique sur l’Etiquette

CFDT : Le collectif « Ethique sur l'Etiquette » vient de lancer une campagne qui concerne la grande distribution et notamment Auchan et sa centrale d’achat. Nous souhaiterions avoir quelques informations.

 

Carrefour, Casino et Leclerc publient leur code de bonne conduite commerciale, mais pas Auchan. Quelle en est la raison ?

 

DRH : Auchan s’est doté, dès 1997, d’un code d’éthique commerciale que 100% de ses fournisseurs se sont engagés à respecter. Il inclut une dizaine de critères principaux que tout fournisseur doit respecter :
- interdiction du travail des enfants,

- interdiction du travail forcé,

- environnement de travail sûr et sain,

- salaire minimum,

- respect des heures de travail,

- liberté syndicale et droit de négociation collective,
- pas de discrimination

 

Commentaire CFDT : Nous savons qu’Auchan a comme les autres enseignes un code d’éthique commerciale, la question était pourquoi celui-ci n’était-il pas publié ?...

Quoiqu’il en soit, la direction nous l’a transmis. Nous le publions ici.

 

CFDT : Quelles réflexions sont menées dans les pratiques de négociation concernant l’impact des politiques d'achats sur les conditions de travail et les salaires dans les pays où nous nous approvisionnons ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Sous quel délai payons-nous les fournisseurs dans ces pays ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Dans les pratiques d'achat, il existe des enchères inversées sur Internet : le fournisseur au prix le plus bas emporte le marché. Nous arrive-t-il d'utiliser ce système ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Quelle politique de responsabilité sociale menons-nous vis-à-vis de nos filières d’approvisionnement ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : L'entreprise s'assure-t-elle de la mise en œuvre des droits fondamentaux au travail le long de la chaîne d'approvisionnement ?

Si oui, comment ?

Si non, pourquoi ?

 

DRH : Depuis 1999, Auchan procède régulièrement à des audits sociaux, réalisés par des sociétés externes habilitées.

A la suite de chaque audit initial, Auchan et le fournisseur se mettent d’accord si nécessaire sur un plan d’actions correctives qui fait ensuite l’objet d’un audit de contrôle interne ou externe pour apprécier les progrès réalisés. Auchan a réalisé 83 audits sociaux pratiques en 2008 (61 audits initiaux, 22 audits de suivi).

 

CFDT : Le collectif « Ethique sur l'étiquette » a commandé au cabinet Syndex la réalisation d'une étude portant sur 4 axes :

           la politique de RSE

           les pratiques d’achat

           la communication envers les consommateurs

           la qualité du dialogue social

Auchan, Casino et Leclerc étaient sollicités. Avons-nous répondu à cette étude ?

Si non, pourquoi ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Auchan serait-il favorable à la création d’une initiative multipartite type Fair wear foundation en France ?

 

DRH : Auchan participe, avec 13 autres enseignes françaises de distribution, au groupe de travail Initiative Clause Sociale sous l’égide de la FCD (Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution). Les enseignes pratiquent des audits sociaux sur la base d’un référentiel commun et mettent leurs résultats à disposition dans une base de données.

 

Commentaire CFDT : C’est déjà un début, reste à ce que cela devienne multipartite…

21/06/2009

Martin Hirsch demande un moratoire sur les caisses automatiques

Martin Hirsh, Haut Commissaire aux solidarités actives, a déclaré : « Nous discutons avec la grande distribution pour qu’elle confirme un engagement : ne pas prétexter du RSA pour accroître le temps partiel. Et la solution du problème n’est certainement pas de remplacer les caissières par des automates ! C’est soi-disant une demande des clients qui, toujours plus pressés, ne veulent pas attendre. Je ne suis pas d’accord. Fondamentalement, je trouve que ce ne serait pas bien de faire des gains de productivité sur le dos des caissières pendant la crise. En cette période, je suis favorable à un moratoire sur l’installation de nouvelles caisses automatiques. »

Après les mouvements spectaculaires des salariés de la Grande Distribution (opération SBAM CFDT) en 2008, des avancées ont été obtenues en matière de temps partiel et de pouvoir d’achat. Un accord GPEC est également intervenu.
Pour autant le dossier des caisses automatiques n’a pas été refermé. La CFDT soutient cette proposition de moratoire.

Avec la crise, le nombre de demandeurs d’emploi explose. Il y a lieu pour la CFDT d’en appeler à la responsabilité sociale des entreprises du commerce.

La CFDT est prête à négocier un moratoire sur l’installation des caisses automatiques.

La CFDT a adressé un courrier au gouvernement et saisi l’ensemble des organisations syndicales afin d’adopter une démarche commune.

Voir notre article précédent sur ce sujet

26/05/2009

Le chômage explose et la grande distribution fait campagne pour les caisses automatiques

Fausse modernité et services clients illusoires. La grande distribution fait de la pub pour ces engins alors que le chômage a augmenté de 13% en 1 an !

Ces déploiements auront des conséquences sur l’emploi, c’est évident.
Les dépenses actuelles pour ces systèmes (de 150 000 € à plus de 300 000 € par site) donneront lieu à une recherche rapide d’amortissement. En ce moment plus que jamais, ce sont les frais de personnel principalement dans la mire.

La signature de la CFDT sur l’accord GPEC (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences) n’est pas un blanc-seing aux déploiements des automates de caisses.
Nous ne cautionnerons aucun projet visant à diminuer les effectifs.

Pour la CFDT ce sont les Hommes et les Femmes qui comptent, avant le profit des plus riches. En cette période c’est l’emploi qui doit faire l’objet de toutes les attentions.

La CFDT appelle tous les citoyens à privilégier les caisses traditionnelles et à réclamer un service et un accueil de qualité en sécurisant les emplois.

A lire :
http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/2973...

http://alternatives-economiques.fr/blogs/parienty/2009/05...

Une petite note d’humour, quand même…


25/09/2008

L'employeur doit prendre en charge 50% des abonnements transport

Les mesures concrètes ne peuvent plus tarder.

 

Face à l'augmentation durable du coût de l'énergie, la CFDT revendique depuis 2005 la mise en place d'une aide au transport pour les trajets domicile-travail. Cette aide doit répondre au problème du pouvoir d'achat des salariés tout en prenant en compte les enjeux du développement durable.

Pour la CFDT cette mesure devrait également être applicable aux salariés pratiquant le co-voiturage.

Et pour ceux qui n'ont pas la possibilité de prendre les transports en commun, la CFDT souhaite qu'ils soient remboursés du même montant pour leurs frais d'essence.

 

Faute d'être obligatoire, le dispositif ne marchera pas, souligne la CFDT, pour qui l'échec du chèque transport était justement dû à son caractère facultatif.

 

Mais le gouvernement s’en est tenu à une aide obligatoire pour les salariés empruntant les transports en commun, facultative pour les autres…

 

Une demi-mesure pour une demi-avancée qui ne bénéficiera pas à tous les salariés, et crée une inégalité.

La CFDT estime trop restrictives les conditions requises pour bénéficier de cette aide (trajet situé en dehors des périmètres de transport en commun, contraintes dues à des horaires particuliers…). Mais elle approuve la possibilité de négocier un plan de déplacement dans les entreprises. Cela correspond en partie à l’une de ses propositions.

18:24 Publié dans Actions syndicales, RSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : transport |  Facebook | | | |

06/08/2008

La CFDT Cadres propose son aide en cas de "conflit de responsabilité"

Pour aider les cadres confrontés à des "dilemmes de responsabilités" sur des questions environnementales, sociales, économiques et financières, la CFDT Cadres proposes ses services.
Aux non-adhérents elle propose une aide méthodologique gratuite. Les adhérents de la CFDT Cadres bénéficient quant à eux d’un accompagnement individualisé. La démarche s’inscrit dans le cadre de revendications visant à garantir le libre exercice de cette responsabilité.


Une équipe de 8 cadres de la CFDT Cadres est disponible pour accompagner, par téléphone et face à face, l’ensemble de ses adhérents qui seraient amenés à se poser des questions sur la légitimité et le caractère éthique de certaines actions dictées par leur hiérarchie, et cela tant au niveau environnemental, social, économique que financier.

Baptisé DilemPro2, ce service d’assistance s’inscrit dans une logique "d’aide au discernement". "Il ne s’agit pas de prendre la décision à la place du cadre qui nous contacte mais de l’aider à prendre sa décision en fonction de sa capacité à en assumer toutes les conséquences. Les cadres accompagnateurs ont été sélectionnés de façon à proposer une expertise métier sur tous les principaux secteurs d’activité. L’approche ne relève pas de la psychologie", précise Jean-Paul Bouchet, le secrétaire général adjoint de la CFDT Cadres. Ces "cadres accompagnateurs" ont néanmoins tous suivi préalablement une formation aux techniques d’écoute et aux mécanismes de prise de décision.
Le service est lancé, à titre expérimental, sur une période de deux ans. La question d’étendre le service à l’ensemble des adhérents de la confédération se posera peut-être ensuite.

Pour les non-adhérents, la CFDT Cadres propose, gratuitement, sur son site Internet l’offre DilemPro. Il s’agit de fiches méthodologiques destinées à permettre aux cadres de "clarifier les termes du dilemme", "identifier les marges de manœuvre" ou encore "interroger les règles du jeu".

http://www.cadrescfdt.fr/

18:25 Publié dans Cadres, RSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : responsabilité, éthique |  Facebook | | | |

13/11/2007

La responsabilité des cadres

La CFDT Auchan Centrale a participé le 26 octobre à la commission interprofessionnelle CFDT Cadres sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et la responsabilité professionnelle des cadres.

Une sociologue du travail spécialisée dans l'éthique professionnelle a apporté son éclairage sur ce thème.

Document d'analyses, de propositions et de services à propos de la responsabilité des cadres (567 Ko).

18:45 Publié dans Cadres, RSE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : responsabilité, éthique |  Facebook | | | |