<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

31/03/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 24/03/17

1522386536.jpg

CFDT : Pour un salarié à temps partiel, agent de maîtrise, avec 25 ans d'ancienneté, sa prime d'ancienneté ayant été intégrée au brut lors de son passage à "agent de maîtrise" en 2004 : comment est réévaluée sa prime d’ancienneté ? Un rappel des règles de calcul a été donné en réunion de DP du 16/12/2016, mais peut-on avoir un exemple concret de calcul ?

DRH : Sa prime d’ancienneté a été intégrée lors de son changement de statut dans son salaire brut. Depuis ce passage au statut maîtrise le collaborateur ne bénéficie plus de la réévaluation de sa prime d’ancienneté qui n’existe plus. De plus, les réévaluations effectuées fin d’année 2016 ne remontaient que 3 ans en arrière. 

Commentaire CFDT : Les réévaluations n'ont été faites que sur 3 ans en arrière alors que les erreurs commises par Auchan remontent sur plus de 10 ans. Les salariés concernés en sont encore pour leur frais !

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

10/03/2017

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 27/02/17

1522386536.jpg

CFDT : Une trentaine de personnes Auchan ECOMMERCE ont intégré la centrale courant 2016. Elles sont toujours sous contrat ECOMMERCE, quand va intervenir le changement de contrat ?

DRH : Le CCE Auchan France qui va se tenir le 2 mars prochain va présenter un projet de transformation de l’Entreprise et donc intégrer cette problématique.

CFDT : Au CSP fournisseur, des employés ont été muté du service accrochage au service comptabilité, entrainant des changements de classification (2C devient 3C, 2D devient 3D), alors que le service est composé de personnes qualifiées de classification inférieure (exemple 3B). Cette situation n’est pas comprise par les employés déjà en place, qui ont en plus des responsabilités supérieures (jusqu’à la sortie des comptes d’exploitation…)

DRH : Pour rappel, Quand un collaborateur reste dans la même filière professionnelle et qu’il change de niveau, il garde comme acquis son échelon. (2C = 3C, 2D = 3C). Ce qui peut effectivement expliquer des différences entre collaborateur (ceux qui sont sur le poste d’origine et évalués par la GDI correspondant à leur métier et ceux qui viennent d’y être affectés mais qui gardent leur échelon acquis sur un autre métier issus de la même filière).

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

02/02/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 20/01/17

1522386536.jpg

CFDT : Il existe parmi les salariés une interrogation récurrente et une inquiétude liée, quant à la non-communication encore de la nouvelle organisation ainsi que de la stratégie de l’entreprise. Avez-vous des informations sur ce point, une estimation de délai de communication ?

DRH : Effectivement depuis la création d’ARF des réflexions pour fluidifier  l’organisation sont  en cours, les instances de l’entreprise seront consultées, pas de date à ce jour.

CFDT : Des constats de dysfonctionnements dans certains toilettes (RdC du CIS, juste à l’entrée et dans le couloir après la 1 ère porte en face), cela depuis plusieurs semaines et sans évolution (sèche main « en commande », urinoir qui se bouche). Ces points sont-ils bien pris en compte ?

DRH : Le sèche-main est bien en commande (livraison prévue le 25/01).
Pour les urinoirs malgré nos interventions plus que nombreuses dans ce bâtiment,  nous constatons que le problème est comportemental : présence de cailloux, touillettes pour le café, pièces de monnaie, papier toilette, chewing-gum ...
Des grilles plastiques ont été installées au fond des urinoirs pour empêcher ces problèmes récurrents en pensant que cela allait résoudre le problème et malheureusement ce n'est pas le cas !

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

22/12/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 16/12/16

1522386536.jpg

CFDT : Quand aurons-nous la restitution du BES (Baromètre d'Engagement et de Satisfaction –ex BOI-) ?

DRH : Vraisemblablement il est prévu un retour courant Janvier 2017.

CFDT : Concernant la RVI, en octobre vous indiquiez : "un collaborateur ne peut être sanctionné sur des objectifs qui n’ont pas été fixés par sa hiérarchie. Dans ce cas la règle du paiement de l’enjeu à 100% s’applique."
En novembre, vous indiquez, suite à un changement de mission où les objectifs fixés ne sont plus en adéquation : "on reproduit le taux de perception n-1".
Ne devrait-il pas y avoir qu'une seule et même règle pour les salariés ne pouvant pas être évalués pour des raisons qui ne leur sont pas directement imputables ?
Pourquoi faire une différence, et sur quelle légitimité ?

DRH : Les 2 cas sont différents.

Commentaires CFDT : C’est un peu court comme réponse ! Ce manque d’argument souligne les lacunes. Chaque cas est toujours différent. Le point commun c’est quand même que dans ces deux cas la raison n’est pas directement imputable au salarié.
Il y a un manque de transparence dans ces règles et dans leur application.
La CFDT réclame un accord d’entreprise sur la RVI. Il est complètement anormal qu’il n’y ait pas un accord qui encadre cela !

CFDT : Un souci de basse température a été remonté sur plusieurs plateaux (RMC (1er étage en Centrale), CSP (4ème étage à Colibri)). Les salariés doivent travailler en manteau voire avec leurs gants. A priori il y a eu des interventions techniques récemment, mais rien n’y fait.
Pouvez-vous nous dire ce qui se passe et ce qui est prévu ?

DRH : Après échange avec la directrice des services généraux, elle me confirme :
- Aucune remontée de l’équipe RMC à date
- Pour le CSP : souci de thermostat qui a été résolu (température mise à 22°)

Concernant la PRIME D’ANCIENNETE (thème des questions suivantes) :

CFDT : Comment est calculé la prime d'ancienneté, car il y a des disparités entre salariés (des salariés avec plus d'ancienneté touchent moins que des salariés ayant moins d'ancienneté à contrat horaire identique et même niveau) ?

DRH : La prime d’ancienneté est calculée en fonction de l’ancienneté et du coefficient acquis au 1/07/2000, ce qui explique les écarts entre collaborateurs ayant à date le même niveau et échelon.

CFDT : Pourquoi y a-t-il eu une régularisation sur 3 ans alors que pour certains salariés le contrat horaire a changé depuis 10 ans ?

DRH : La prescription concernant les salaires est de 3 ans.

Commentaire CFDT : La prescription devant les juges est de 3 ans mais si l’entreprise se limite à cela, les salariés en sont de leur poche pour les autres années alors que c'est Auchan qui a fait l'erreur
La CFDT réclame que la direction régularise ses erreurs au réel !

CFDT : idem pour des salariés qui avaient signalé des problèmes sur leur prime il y a plusieurs années. Il leur avait été répondu que tout était correct, et maintenant ils touchent une régule uniquement sur 3 ans !

DRH : Comme dit en préambule, il s‘agit d’une mauvaise interprétation des règles de proratisation. Quand l'horaire prévu au contrat augmentait aucune hausse n’avait été faite alors que l'entreprise abaissait la prime quand l'horaire diminuait.

Commentaire CFDT : Oui, donc il s’agit d’une erreur "d’interprétation" faite par l’employeur au détriment des salariés, que l’entreprise serait malvenue de faire supporter à ses salariés.

CFDT : Quels ont été les critères de cette régularisation ? Et comment vérifier le bon calcul selon les cas ?

DRH : LE CONTEXTE
Avant 1999 les salariés d’Auchan France bénéficiaient d’une prime d’ancienneté. Cette prime correspondait à un % de la rémunération brute allant de 2 à 6% en fonction de l’ancienneté. Un accord d’entreprise du 28 mai 1999 portant sur la réduction et l’organisation du temps de travail a prévu que « la prime d’ancienneté a cessé de produire ses effets et que les salariés qui percevaient cette prime bénéficiaient, à compter du 1er juillet 2000, d’une indemnité compensatrice d’ancienneté mensuelle d’un montant équivalent à celui atteint par ladite prime. »
 Il y a donc une population fermée de 14754 salariés actuellement qui bénéficient d’une indemnité compensatrice d’ancienneté.
LA PROBLEMATIQUE
Lors d’une diminution de l’horaire prévue au contrat, cette indemnité était proratisée à la baisse automatiquement. Par contre, suite à une mauvaise interprétation des règles de proratisation, quand l'horaire prévu au contrat augmentait aucune hausse n’a été faite.
Ainsi les salariés ayant baissé puis augmenté leur horaire contractuel ont subi une perte de rémunération.
A ce jour, ce sont 4275 salariés concernés.
REGULARISATION
Lors de la réunion du Comité Central d’Entreprise du 29 septembre 2016, le Directeur des Ressources Humaines AUCHAN RETAIL France hyper, s’est engagé à régulariser les salariés ayant subi une perte de rémunération.
MODALITES
Cette régularisation se fera sur la paie de novembre 2016.
Ainsi, sur le bulletin de paie des salariés concernés, il y aura une rubrique « Régul. Ind. Anc. » à laquelle sera rattachée une somme correspondant au montant de la régularisation. 

CFDT : Cette régule sera imposable sur les revenus 2016. Cela peut produire un effet sur la tranche d'imposition qui ne se produirait pas si les montants avaient été versés chaque année (idem pour droits CAF, etc...).
Est-il prévu de neutraliser ces effets pour les personnes concernées ? 

DRH : Rien n’est prévu à date.

Commentaire CFDT : Il serait bien que l’entreprise prenne en charge ce point. Nous avons interpellé la DRH France sur tout cela.

CFDT : Pourquoi n'y a-t-il pas eu d'information avant le virement de la régule, pour pouvoir placer les primes pour ne pas passer de tranche aux impôts ?

DRH : Suite à la présentation en CCE, aucune demande n’a été faite par les partenaires à ce sujet.

Commentaire CFDT : C’est un peu facile de faire porter cela sur les partenaires ! L’entreprise a-t-elle besoin qu’on lui demande de faire l’information due aux salariés pour qu’elle le fasse ?!
Petite précision au passage : la date de ce CCE avait été décalée et mise sur les mêmes dates que l’assemblée générale annuelle de la CFDT Auchan. Les membres CFDT n’étaient donc pas présents à ce CCE…

CFDT : Pouvait-on baisser de moitié la prime d'ancienneté lors d'un congé semi-parental ? 

DRH : Oui, L’horaire contractuel est pris en compte dans le calcul.

CFDT : L'ancienneté des salariés à temps partiel était-elle proratisée ou calculée sur la base d'un temps plein ?

DRH : L’ancienneté  est calculée sur la base d’un temps complet mais l’indemnité est calculée selon la formule suivante : (horaire contrat mensuel ou horaire moyen des 12 derniers mois si plus favorable) X (taux horaire de la grille de salaire en vigueur) X (taux d’ancienneté).

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

28/11/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 18/11/16

1522386536.jpg

CFDT :  Le nouvel outil de gestion des temps SELF iTempo Encadrement nous donne les RTT en fonction du nombre de jours travaillés en prenant en compte les CP. C'est à dire que le salarié qui a travaillé plus de jours du temps de TTsurf, et qui a eu le même nombre de RTT qu'un salarié ayant posé tous ses CP, semble être pénalisé cette année à cause de ses CP antérieurs, donc moins de RTT.
Comment cela est-il géré pour ne pas léser les salariés concernés ?

DRH : Il est important de préciser que la situation individuelle de chaque collaborateur est différente mais est reprise dans le nouvel outil. En effet les congés payés antérieurs et d’ancienneté viennent modifier le nombre de jour à planifier. Si des écarts paraissent anormaux après la planification de la période, se rapprocher de son RRH et / ou service du personnel directement.
Pour la période du 1 juin 2016  au 31 mai 2017 :
Se placer au 1er juin 2016 pour connaitre le nombre de jours à prester (239 jours – 25 jours de CP soit 214 jours)
365 jours - 52 repos hebdomadaires - 52 dimanches - 25 jours de congés payés - 8 jours fériés (1er novembre, 1er mai et 8 mai déjà déduit en dimanche) = 228 jours - 214 jours à prester = 14 jours de non travail (JRTT)
Les 3 fériés tombant le dimanche sont bien récupérés sous forme de jours de non travail.
Rappel : les CP ne sont pas des jours prestés.

CFDT : Le télétravail est refusé à une personne au motif qu'elle fait ses 35 heures sur 4 jours (3 jours pleins et deux demi-journées).
L'accord indique que le télétravail est ouvert pour les salariés à temps plein ou à temps partiel d'au moins 80%.
Il n'y a donc pas à la faire passer sur 5 jours comme on lui demande de le faire pour obtenir le télétravail.
Comment faire pour que l'accord soit respecté ?

DRH : Il est important de rappeler que le télétravail fait l’objet d’un accord d’entreprise et qu’il s’impose à tous. Si des blocages non légitimes à la mise en place du télétravail persistent, il faut se rapprocher du RRH du périmètre pour prise en compte de la situation.

CFDT : Plusieurs salariés n’ont toujours pas reçus leur BSI. Que doivent-ils faire pour l’avoir ?

DRH : Le message va être repassé aux managers pour distribuer en mains propres (sauf exception) les BSI en attente.

CFDT : Quel est le délai de prévenance pour un départ en retraite ?

DRH : 2 mois à partir de 2 ans d’ancienneté pour les employés et agents de maîtrise.
6 mois pour les cadres.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

12/10/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 23/09/16

1522386536.jpg

CFDT : Quelles sont les règles en matière de RVI, quand un salarié quitte la société en cours d'année ? Notamment :
1/ quand les objectifs ont été fixés
2/ quand les objectifs n'ont pas été fixés
3/ si la personne a changé de manager lors de la période où les RVI s'identifient, et que l'ancien manager a dit que les objectifs seraient fixés par le nouveau manager mais que ça n'a pas été fait.

DRH : 1/ l faut faire le point des objectifs qualitatifs au prorata des mois de présence et le paiement se fait dans le solde de tout compte, pour la partie économique le paiement sera fait en Février de l’année qui suit en fonction des résultats
2/ paiement de l’enjeu initial au prorata du temps de présence
3/ paiement de l’enjeu initial au prorata du temps de présence.

CFDT : Dans le cas d'un salarié ayant quitté la société, et n'étant pas d'accord avec le solde de tout compte perçu : qui doit-il contacter ?

DRH : le collaborateur doit se mettre en relation avec la SODEC pour avoir le détail exact de son solde de tout compte. Pour contacter la SODEC :  centreadminpaie@sodec-rh.fr ou  03.20.18.57.82  (85782 en interne).

CFDT : La circulation routière ne s’arrange pas, et induit certains jours (en particulier les mardis et jeudis) une arrivée plus tardive des salariés, bien malgré eux.
Est-il envisageable de garder ouverte plus longtemps (jusque 9h20-9h30 ?) la 2ème grille d’accès au parking du CIS ? (le parcours de la rue de la Recherche, depuis le restaurant « La forge » jusqu’à l’entrée du parking Colibri, peut à lui seul parfois prendre 20mn car contention au niveau de cette entrée Colibri).

DRH : C’est opérationnel depuis jeudi 22/09 avec fermeture à 9h20.

CFDT : Qu’en est-il des investissements formulés par la DSI durant le 1er trimestre pour améliorer les conditions de travail ?
Le déblocage et l’information des périmètres concernés sont-ils en attente de la réorganisation dont l’annonce a été décalée à octobre-novembre, et donc la communication est-elle prévue en fin de cette année ?

DRH : Les investissements pour l'aménagement des bureaux pour la DSI ne sont pas oubliés. Ils sont amenés à être décalés sur 2017 pour des notions de résultats que tout le monde comprendra. Ces investissements ne sont pas liés à la réorganisation.

CFDT : Télétravail : les conditions de travail sont différentes qu’en étant localisé au bureau, il a déjà été évoqué comme normal de ne pas avoir accès à tout l’environnement Auchan. Néanmoins un espace de partage commun pour les fichiers (comme avec la solution Google Drive, à défaut d’un accès aux lecteurs partagés sur chaque poste de travail) demeure  un manque ; même pour un travail de fond, il peut être nécessaire de partager des documents volumineux.
Il avait été indiqué lors de la réunion de DP du 23/10/15 que le dossier « accès au disque réseau fait partie des chantiers 2016. ». Or toutes les équipes (notamment hors DSI) n’ont pas même d’habilitation à Google Drive pour suppléer à l’accès du réseau d’entreprise.
Qu’en est-il ?

DRH : Le besoin d'un disque partagé pour tous a été embarqué par le Corporate.
Une solution définitive est prévue pour 2017. A date nous n'avons pas connaissance du planning défini.
Le disque P restera néanmoins indispensable pour l'utilisation de certaines applications et ne peut être accessible hors de nos locaux.

CFDT : Une rumeur circule sur la remise perso de 10% qui serait supprimée sur les achats effectuées avec la cagnotte. Qu'en est-il réellement ?

DRH : Aucune information à ce sujet à date.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

04/08/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 01/07/16

1522386536.jpg

CFDT : Certains salariés n’ont toujours pas reçu leur BSI (bilan social individuel). Quelle en est la raison ?

DRH : Tous les services n’ont pas retiré les BSI au service du personnel, un rappel va être fait par les RH.

CFDT : La salle de repos qui a été créée (salle « créativité ») est une bonne avancée pour ceux qui ont besoin de se reposer le midi. Par contre cette salle est victime de son succès, et se trouve parfois remplie.
Une deuxième salle pourrait-elle être ouverte ?

DRH : Actuellement  nous n'avons pas de place disponible pour une seconde salle de repos mais si des m2 venaient à se libérer nous pourrons en faire une autre.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

08/07/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 17/06/16

1522386536.jpg

CFDT : Les salariés ont reçu leur BSI 2015, or le contenu n’est pas cohérent sur l’ensemble des salariés : certains ont une fourchette de salaire, d’autres non (notamment des chefs de projet, assistantes…). Quelle en est la raison ?

DRH : Nos fourchettes de salaire sont associées à un code fonction puis à un niveau de professionnalisme. Ces repères sont construits en regardant les valeurs du marché et en maintenant une cohérence interne.
Les valeurs du marché peuvent être différentes pour une même fonction mais exercée dans plusieurs familles de fonctions, c'est le cas pour les chefs de projets que l'on retrouve en marketing, en informatique, en direction technique...
De fait il existe aussi chez nous plusieurs fourchettes pour un seul et même code fonction.
Lors de l'édition du BSI, seul le code fonction est disponible pour faire le lien avec les fourchettes et quand il en existe plusieurs disponibles il a été choisi de ne pas en afficher du tout.
Un autre cas peut se présenter : pour certaines fonctions ayant un effectif peu élevé, les repères de salaire n'ont jamais été traduits sous forme de fourchettes repère Auchan.

Commentaire CFDT : C’est à la direction de trouver une solution afin que TOUS les salariés aient l’info de leur fourchette de salaire conformément à l’accord de 1986. 

CFDT : Toujours sur le BSI 2015 : certains ont constaté que la fourchette de salaire indiquée était diminuée d’environ 200 euros par rapport à celle du BSI précédent. Que se passe-t-il ?

DRH : Sur 2015, suite à des évolutions de contenu de fonction (juriste en formation par exemple) ou des réorganisations de service (mise en oeuvre du CSP compta par exemple), les fourchettes de salaire ont été retravaillées toujours avec ce double regard externe / interne.
Dans certains cas les valeurs "seuil" ont pu diminuer sans pour autant avoir un impact sur les salaires des collaborateurs déjà positionnés sur les avis de tenue de fonction concernés.

Commentaire CFDT : La direction trouve d’avantage de raisons pour baisser les grilles que pour les augmenter. Celles qui n’ont pas baissées, ont stagnées depuis 2012.
Baisser les grilles de salaire génère des inégalités de traitement non conforme légalement.

CFDT : Nous découvrons qu'il y a un niveau de tenue de fonction Grand Professionnel 1 et Grand Professionnel 2. Quelle est la différence ?

DRH : Il existe un seul avis de tenue de fonction Grand professionnel; en revanche les repères de salaire associés ont été exprimés avec une certaine profondeur permettant de gérer dans le temps les collaborateurs qui ne sont pas forcément évolutifs vers d'autres fonctions (cf. doc dans NeoConnect sur pourquoi 3 avis de tenue de fonction).

Commentaire CFDT : C’est curieux car des managers ont bien reçu un document parlant de Grand Professionnel 1 et Grand Professionnel 2…

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

03/06/2016

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 27/05/16

1522386536.jpg

CFDT : Concernant les nouveaux niveaux de tenue de fonction (voir notre article), certains salariés ne sont pas encore au courant que ce changement va avoir lieu.
Quels salariés sont concernés ? Quand aura lieu le changement ? Quels sont les impacts (salaires, rvi, ou autres...) ?

DRH : Cette notion doit être abordée au moment de l’entretien annuel ou en information lors d’une réunion d’équipe, et de toute façon abordée lors de la remise des objectifs de RVI.
Tous les agents de maîtrise et cadres sont concernés, une évolution peut conditionner un changement de salaire et de variable. Ces changements interviennent sur la paie de Juin 2016.

CFDT : Concernant la bascule sur les nouvelles tenues de fonction, vous fixez comme condition d’être conforme aux attentes pendant les 3 dernières années. Donc par exemple une seule année de non-tenue de fonction en 2014 ou 2015 (avec ou sans PPA) peut faire baisser le niveau de tenue de fonction.
Pourquoi un salarié qui a retrouvé son niveau de tenue de fonction se retrouverait-il pénalisé après coup avec votre nouveau système ? Cela est-il conforme avec le principe du PPA ?

DRH : Il appartient au management avec tout le discernement approprié de prendre la meilleure décision pour le grandissement du collaborateur.

Commentaire CFDT : Et pourtant nous commençons à voir quelques situations anormales…

CFDT : Comment sont traitées les heures complémentaires pour les salariés en forfait horaire annualisé (et non pas en forfait horaire précis) ?

DRH : Le forfait horaire annualisé pour un collaborateur à temps plein est de 1568h + 7h de journée de solidarité. Pour un collaborateur à temps partiel, son nombre d’heures sera différent en fonction de la durée de contrat hebdomadaire.
S’agissant du traitement des heures complémentaires, celles-ci sont payées en fin de période et majorées selon les dispositions légales (10%).

CFDT : La DRH France vient d’annoncer que le compteur annuel d’heures serait arrêté au 28 mai. Comment se font les décomptes pour les forfaits horaires annualisés ? Les journées du 30 et 31 mai rentreront-elles dans le compteur de l’an prochain ?
Quels sont les impacts sur les heures supplémentaires en fin de période ?

DRH : Je confirme que les compteurs sont arrêtés au samedi 28 mai. Les Journées du 30 et 31 seront comptabilisées sur la prochaine période de référence. Même principes pour les heures supplémentaires.

Commentaire CFDT : Il faudra vérifier.

CFDT : Dans le cadre de la loi de transition énergétique, de nouvelles mesures sont mises en place afin d’inciter les employeurs à développer les trajets à vélo de leurs salariés : une réduction d’impôt pour les entreprises qui mettent à disposition de leurs salariés des vélos pour leurs déplacements quotidiens et une indemnité kilométrique pour les salariés qui se rendent sur leur lieu de travail à vélo. Ce sont les employeurs qui décident d’instituer, ou non, cette rétribution.  Vu l’engagement du groupe Auchan et d’Auchan France dans le développement durable (http://www.groupe-auchan.com/nos-engagements) et l’adhésion de ces 2 entités au Global Compact, et afin de capitaliser sur son image d’enseigne responsable, nous pensons qu’Auchan pourrait être parmi les premières sociétés à agir et communiquer à ce propos. Le sujet avait été porté notamment en NAO.
Que décide Auchan sur ce sujet ?

DRH : Je ne vais pas répondre pour Auchan France mais simplement vous rappeler ce qui a été mis en place au niveau des services centraux :
 - Possibilité de profiter avec son titre de transport et présentation du badge Auchan du prêt d’un vélo à partir de la station de métro des prés jusque la centrale (aller & retour)
 - Idem à partir de l’accueil de la centrale sur présentation du badge, de pouvoir bénéficier d’un prêt de vélo pour se rendre à croix par exemple ou se balader pendant son temps de coupure.
S'agissant de la politique Auchan, je remonte votre suggestion à la Direction RSE.

Commentaire CFDT : Au vu du vide dans les NAO, il n’y a malheureusement pas grand-chose à espérer non plus côté RSE. Même pour des mesures coûtant aussi peu que celle-ci à l’entreprise…

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

06/05/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 22/04/16

1522386536.jpgCFDT : Comment les salariés en forfait horaire annualisé peuvent-ils suivre efficacement leur décompte d’heure sur l’année (notamment pour les temps partiels avec les heures complémentaires ?) Un outil est-il en place ?

DRH : Il n’y a pas de compteur d’heures à récupérer pour les temps partiels
Les heures complémentaires sont payées à la semaine
Le récapitulatif des 4 semaines apparait sur la fiche de paie
Toutes ces informations sont présentes sur le récap hebdo
Pour les agents de maîtrise en temps partiel ou complet, le compteur d’heures est alimenté

Commentaire CFDT : La réponse ne correspond pas à la question. Notre question portait sur le forfait horaire annualisé, et la réponse DRH concerne principalement le forfait horaire précis. Ce sont deux forfaits distincts. Nous reposerons la question.

CFDT : Les règles concernant les jours de fractionnement ont-elles changées ? Si oui pouvez- vous nous indiquer ces changements ?

DRH : Non, aucun changement n’a été fait
Les CP de fractionnement sont encadrés par la loi

CFDT : Contrairement à votre réponse lors de la dernière réunion DP, il semble qu’il existe bien une fonction assistante N6, qui apparait dans le plan de formation sur SelfRH (voir ici).
Qu’en est-il ?

DRH : La réponse initiale est toujours d’actualité, en effet :
La fonction d'assistante commerciale est une fonction repère de niveau 4.
Il existe des descriptifs de poste "d'assistante gestion offre et assistante gestion achat" de niveau 6 et un descriptif de poste d’assistante chef de groupe scofel de niveau 5 qui sont en lien avec l’activité services d'appui et l’histoire professionnelle des personnes.
Ces descriptifs de poste ne sont pas des fonctions et non pas été présenté en commissions classification. 
Ce sont des dispositifs qui aident au recrutement et  pour les collaborateurs  sont des repères des activités attendues dans le cadre de leur poste.
Le niveau 6 est bien individuel et lié à l’histoire du collaborateur

CFDT : La fonction exercée par un salarié peut être différente selon le support (phare, fiche de paie, …)
Est-ce normal ? Quel support fait foi ?

DRH : Non, ce n’est pas normal qu’il y ait des différences
C’est l’outil HR qui alimente l’outil phare
C’est la fiche de paie (qui correspond à l’information présente dans HR) qui fait foi

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda