<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

06/10/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 22/09/17

1522386536.jpg

CFDT : La réorganisation annoncée depuis un moment reste une grande interrogation chez les salariés ; quand y aura-t-il :

  • une présentation de tel objectif / telle action / tel planning / tel reporting ?
  • quelque chose concrètement en place ?
  • une présentation des impacts éventuels sur les sujets comme le télétravail, le Comité d’Entreprise, … ? 

DRH : Tout d’abord pour le 22 septembre chacun des collaborateurs doit avoir eu la confirmation de son devenir : soit poste maintenu dans le format auquel il appartient, soit poste transféré dans ARS ou ARA, soit poste éligible c’est-à-dire faisant partie d’une catégorie de métier impactée par des suppressions.
Ensuite en fonction du jalon de sa direction actuelle ou future, il sera informé de la situation de sa mission, de l’organisation de son service…
Pour les collaborateurs qui postulent sur des postes en création alors même qu’ils appartiennent à une catégorie dans laquelle il y a des suppressions, ils seront informés de la nouvelle organisation de leur service et mission lors des entretiens qu’ils auront dans le cadre du poste pour lequel ils postulent.
S’agissant des sujets comme le télétravail ou les activités sociales du CE, rien ne change à date. Chaque collaborateur garde les avantages dont il bénéficie à date.
Une communication sera faite sur le futur statut avant la signature de la convention tripartite.
La mise en place des instances représentatives du personnel se fera pour le 2nd semestre 2018. La direction va échanger avec les OS pour préparer la transition des instances d’ici là. 

CFDT : Dans cette même idée, une conduite du changement a-t-elle été mise en place (de manière  exhaustive), pour assurer la bonne continuité des périmètres qui doivent être repris par les équipes « actuellement ARF », cela en regard des éventuels départs de personnes ayant la connaissance de ces périmètres ? 

DRH : Tout d’abord un module de formation sera disponible pour les managers pour appréhender la transformation de l’Entreprise dans ce qu’elle peut générer comme inquiétude et questions de collaborateurs (impactés par une suppression de poste ou pas d’ailleurs).
Le Module sera présenté au prochain CE.
Les directions ont écrit un plan de continuité de services pour effectivement pallier au départ de certaines compétences et les remplacer le cas échéant (CDD de transition si le poste est supprimé à l’issue du PSE).
Les postes de RUN sont remplacés normalement. 

CFDT : Un salarié s’est vu refuser un jour d’absence pour le décès de l’oncle de sa femme. Pouvez-vous nous rappeler les règles gérant cette situation ? 

DRH : Cela ne concerne que les oncles et tantes directs, non par alliance. 

CFDT : Un agent de maîtrise peut-il occasionnellement ne pas prendre de pause déjeuner le midi ? Et si oui, comment doit-il s’organiser ? 

DRH : D’abord il est important de rappeler que la pause déjeuner doit être prise pour assurer un bon équilibre de vie au collaborateur.
Il est important de savoir pourquoi le collaborateur ne prend pas de pause déjeuner, est-ce lié à une organisation personnelle ou une demande de l’entreprise ?
Dans le premier cas cela doit rester exceptionnel, le collaborateur doit respecter par contre la législation sur les horaires de travail (horaire hebdo, pause, coupure, repos, amplitude, …)
Cela dépend également de son forfait : heure ou jour.
Le second cas ne doit pas exister !

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

27/07/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 07/07/2017

1522386536.jpg

CFDT : Nous souhaitons revenir sur la question évoquée lors de la dernière réunion DP concernant les salariés en congés formation (CIF) et le versement des primes.
Votre réponse indiquait :
« - pas d’impact pour la participation et la prime annuelle
- une perte des avantages liés à la PP et aux primes GDI / RVI. »
Précisément sur les primes, le fonctionnement légal prévu pour les salariés en CIF :
- Le statut du salarié pendant le CIF : juridiquement, le contrat de travail est suspendu, mais il continue de produire plusieurs effets. Concrètement, pendant la formation, l’employé continue d'acquérir des congés payés, de l'ancienneté et les droits attachés (les éventuelles primes d'intéressement (PP), de participation ainsi que les gratifications annuelles) (source : http://www.tissot-formation.fr/cif-le-conge-individuel-de...).
- Le temps passé en congés de formation est assimilé à du temps de travail, les congés payés et les primes sont dues en totalités (source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018).
- Pour les primes variables (GDI / RVI), il devrait y avoir une moyenne des éléments variables perçus au cours des 12 derniers mois d’activité pour établir le taux horaire brut des éléments variables (THBEV), à ajouter alors au taux horaire brut de base (THBB) ; ce qui donne le taux horaire brut de référence THBR = THBB + THBEV.
Que compte faire AUCHAN pour se mettre en conformité avec les règles de gestion d’un CIF ?

DRH : L'intéressement a pour objet de valoriser l'impact des progrès réalisés quotidiennement par chaque collaborateur.
Notre accord Prime de progrès reprend les périodes d'absences assimilées à du temps de travail effectif selon les termes repris par l'administration et les textes légaux (article L.3141-5 du CT).
C'est donc logiquement que l'accord ne vise pas les périodes de CIF, celles-ci étant assimilées à du temps de travail pour le calcul des congés payés (L6322-13), mais pas assimilées à du temps de travail effectif. 

CFDT : La DRH ne répond pas sur les GDI-RVI, et nous sommes en désaccord avec sa réponse concernant la prime de progrès (intéressement).
Nous avons interpellé l’inspection du travail qui confirme que les primes sont dues en totalité pendant un CIF.  Nous relancerons la DRH.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

12/07/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 23/06/2017

1522386536.jpg

CFDT : Une salariée en congés formation (CIF) ne touche plus ses primes, et ses congés légaux acquis l'année précédente sont déduits.
Il lui a été répondu que c'était normal, que durant sa formation elle ne toucherait que son salaire.
Pour rappel, d'après la loi,  "le temps passé en congé de formation est assimilé à du temps de travail. Les congés payés et les primes sont dus en totalité". 
Concrètement, pendant sa formation, elle devrait continuer d'acquérir des congés payés, de l'ancienneté et les droits attachés (primes d'intéressement PP, de participation, gratifications annuelles).
Auchan n'est-il pas en phase avec ça ?

DRH :
Droits et devoirs 
Pendant la durée du CIF, le contrat de travail est suspendu, mais non rompu. Le salarié fait donc toujours partie des effectifs de l'entreprise et conserve son statut et ses droits au sein de l’entreprise, qu’il s’agisse des congés payés, de l’ancienneté ou de la couverture sociale.
Pour la détermination des congés payés annuels et de l'ancienneté professionnelle, le CIF est assimilé à une période de travail. Il ne peut en aucun cas être imputé sur la durée des congés payés.
Par ailleurs, l'organisme de formation doit transmettre chaque mois une attestation de présence à la formation à l’employeur et le salarié doit l’avertir de ses éventuelles absences. 
Rémunération 
Le salarié bénéficiaire d'un congé individuel de formation dont l'action se déroule pendant le temps de travail peut avoir droit à une rémunération pendant toute la durée du stage à condition que celui-ci soit pris en charge par le FONGECIF et que l’employeur l’ait autorisé à s’absenter. Cette rémunération est versée par l'employeur qui est ensuite remboursé, pour tout ou partie, par l’organisme financeur.
Par contre, perte des avantages liés aux primes GDI, RVI et à l’intéressement (PP).
En l’espèce, la collaboratrice ne perd pas le bénéfice de ses congés payés.
Merci de remonter le nom du ou des Collaborateurs si toutefois ces règles n’étaient pas respectées.

Commentaire CFDT : OK pour les CP, mais nous ne sommes pas d’accord avec la perte des PP et GDI/RVI. Nous reviendrons sur cela.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

06/05/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 22/04/16

1522386536.jpgCFDT : Comment les salariés en forfait horaire annualisé peuvent-ils suivre efficacement leur décompte d’heure sur l’année (notamment pour les temps partiels avec les heures complémentaires ?) Un outil est-il en place ?

DRH : Il n’y a pas de compteur d’heures à récupérer pour les temps partiels
Les heures complémentaires sont payées à la semaine
Le récapitulatif des 4 semaines apparait sur la fiche de paie
Toutes ces informations sont présentes sur le récap hebdo
Pour les agents de maîtrise en temps partiel ou complet, le compteur d’heures est alimenté

Commentaire CFDT : La réponse ne correspond pas à la question. Notre question portait sur le forfait horaire annualisé, et la réponse DRH concerne principalement le forfait horaire précis. Ce sont deux forfaits distincts. Nous reposerons la question.

CFDT : Les règles concernant les jours de fractionnement ont-elles changées ? Si oui pouvez- vous nous indiquer ces changements ?

DRH : Non, aucun changement n’a été fait
Les CP de fractionnement sont encadrés par la loi

CFDT : Contrairement à votre réponse lors de la dernière réunion DP, il semble qu’il existe bien une fonction assistante N6, qui apparait dans le plan de formation sur SelfRH (voir ici).
Qu’en est-il ?

DRH : La réponse initiale est toujours d’actualité, en effet :
La fonction d'assistante commerciale est une fonction repère de niveau 4.
Il existe des descriptifs de poste "d'assistante gestion offre et assistante gestion achat" de niveau 6 et un descriptif de poste d’assistante chef de groupe scofel de niveau 5 qui sont en lien avec l’activité services d'appui et l’histoire professionnelle des personnes.
Ces descriptifs de poste ne sont pas des fonctions et non pas été présenté en commissions classification. 
Ce sont des dispositifs qui aident au recrutement et  pour les collaborateurs  sont des repères des activités attendues dans le cadre de leur poste.
Le niveau 6 est bien individuel et lié à l’histoire du collaborateur

CFDT : La fonction exercée par un salarié peut être différente selon le support (phare, fiche de paie, …)
Est-ce normal ? Quel support fait foi ?

DRH : Non, ce n’est pas normal qu’il y ait des différences
C’est l’outil HR qui alimente l’outil phare
C’est la fiche de paie (qui correspond à l’information présente dans HR) qui fait foi

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

07/04/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 25/03/16

1522386536.jpg

CFDT : Existe-t-il une enveloppe dédiée aux augmentations salariales par région, par service ?
Peut-il y avoir des rallonges exceptionnelles ?
Exemple : un manager avait refusé sa propre augmentation, et avait demandé d'en faire bénéficier ses assistantes. Mais les assistantes n'avaient rien eu de plus.

DRH : Il n’y a pas d’enveloppe à proprement parlé mais une allocation de budget est faite. Des efforts sont faits sur certaines populations du front office (manager et responsable commerce).
Un budget est à respecter (hors cas de promotion) de 1,3%.
La revalorisation de salaire est individuelle.

CFDT : Dans le BSI (bilan social individuel), concernant l'évolution de salaire, des salariés n'ont pas le mini et le maxi de leur grille d'indiqués alors que d'autres ont bien ces infos. Pourquoi cette différence de communication ?

DRH : Ce n’est pas une différence de communication mais il existe effectivement pour un même métier des grilles différentes alors que le code fonction est identique (exemple : chargé d’études).
La DRH s’occupe de l’harmonisation des grilles et métiers, des ajustements sont en cours et les différences s’amenuisent.

CFDT : On oblige des salariés à récupérer leurs heures supplémentaires au lieu de les payer. On leur met aussi à la place de leurs congés sans leur en parler. Est-ce normal ? Nous avions cru comprendre que c'était au choix du salarié !

DRH : Dans le cadre de l’annualisation du temps de travail, les périodes fortes et faibles sont planifiées pour arriver à 0 en fin de période au 31 mai.
En tout état de cause cela doit se faire en concertation.

CFDT : Il y a des fonctions d'assistantes de niveau 5 et de niveau 7. Y a-t-il une fonction assistante de niveau 6 ?

DRH : Il n’existe pas de fonction d’assistante de niveau 6.

CFDT : Il y a une prime d'ancienneté (6 % maximum) pour les employés (annexe 1) qui la touchaient avant sa suppression aux alentours de 1999. Existe-t-elle pour les agents de maîtrise et cadres placés dans la même situation ? Si non, pourquoi ?

DRH : Effectivement la prime d’ancienneté qui ne concernait que la population employé a disparu avec le passage aux 35 heures.

CFDT : Le document concernant la mutuelle indique un remboursement plafonné par an (exemple implants dentaires 700€/an/bénéficiaire). S'agit-il d'une année glissante ou d'année civile ? (un salarié s'est vu refuser un remboursement pour dépassement, alors que sa précédente dépense datait de 2015).

DRH : Le montant des prises en charge est fonction du niveau de protection choisi par le collaborateur.
S’agissant du cas présent, le montant de 700 euros est lié à l’acte en tant que tel et non pas par année (3 phases pour les implants dentaires à cheval sur fin d’année 2015 et début d’année 2016).

CFDT : Un salarié a postulé sur Ph@re à deux offres, le 28/02 et n'a toujours pas de réponse. Que se passe-t-il ? Que faire ?

DRH : Le délai même s’il peut paraitre long pour le collaborateur reset raisonnable.
De plus le travail sur l’ensemble des organigrammes pour s’assurer que tous les collaborateurs soient rattachés prend du temps.
Enfin, eu égard aux différents mouvements et messages sur le recrutement, tous les postes sont systématiquement remis en cause à date.

CFDT : L’application itempo permet aux salariés de suivre leurs horaires de manière autonome. Est-il prévu de remplacer cet outil ? Si oui, quand ? Et surtout est ce que les salariés seront toujours autonomes dans la consultation de leurs horaires ?

DRH : Pas de remplacement à date.
Evolution à venir sur le deuxième semestre 2016.
Evolution à partir du 4 Avril pour le manager, info sera faite par le csrh.
Les salariés seront toujours autonomes sur la consultation.

CFDT : Les agents de maîtrise en forfait horaire annualisé n'ont plus accès à TTsurf depuis l'accord de 2013 sur le temp de travail. Par contre aucun outil ne l'a remplacé pour leur permettre de déclarer et gérer leurs CP ou leur récup éventuelles, ce qui est gênant.
De plus dans le formulaire d'entretien d'activité sur Ph@re, il leur est demandé de déclarer leurs jours travaillés pour 2015 (renseignement qu'ils ont sur la fiche de paie) et également leurs jours de repos : infos qu'ils n'ont pas (Ph@re renvoie vers des infos erronées qui viennent peut-être de TTsurf).
Comment faire pour améliorer cela ?

DRH : Le collaborateur a la possibilité de consulter dans son SELF-RH les CP qu’il a pris et le solde, ainsi que la JDS.
Pour les CP, Il en fait la demande à son manager qui valide et l’information est transmise au service du personnel
A date effectivement pour avoir son nombre de jours travaillés, il doit consulter sa fiche de paie du mois de Février.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 Marcelino   David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
Marcelino      David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

25/01/2016

Des milliers de CP perdus en Centrale Auchan !

CP_reste.jpg

Nous avons constaté qu'en 2013 3924 jours de CP avaient été perdus (476 salariés de la Centrale impactés). Soit l'équivalent de 18 équivalents temps plein sur l'année...

En 2015 (nous n’avons pas eu les chiffres 2014) ce sont 2456 jours de CP qui ont encore été perdus (309 salariés impactés).

Entre ces deux périodes, la mise en place du PERCO a permis de « sauvegarder » des CP, mais le nombre de CP perdus reste encore beaucoup trop élevé.

Ces repos non pris et perdus, se font dans un contexte d’accroissement, entre autres, de la charge de travail (constaté dans notre enquête mais aussi dans le BOI et les enquêtes Evrest du médecin du travail). Sans compter les JRTT non pris puisqu’il n’y a pas d’info à ce niveau.

Nous avons rendu un avis défavorable lors du CE de décembre sur la consultation de l'organisation du temps de travail et de la charge, en soulignant notamment ce point. Nous avons demandé à la DRH de veiller à ce que les CP soient pris et qu'il n'y ait plus de CP perdus.

Dans un souci de protection de la santé et de la sécurité du salarié, et afin de préserver le droit au repos effectif du salarié, la Cour de cassation rappelle que c’est à l’employeur «de prouver qu’il a accompli les diligences qui lui incombent légalement » (Cass. soc., 13 juin 2012, n° 11-10 929). Il est donc présumé responsable de la non prise de congés payés.

La CFDT à vos côtés pour vous accompagner et faire valoir vos droits.
N’hésitez pas.

3329076062.JPG

 

 

13/01/2016

Avis CFDT lors du CE Auchan Centrale du 17/12/2015

795001983.jpg

Avis concernant le temps de travail et la charge de travail :
L'écrêtage des congés représente l'équivalent de 18 temps pleins sur l'année. 
Nous nous interrogeons sur la part de surcharge de travail dans la perte de ces congés pour les salariés.
Dans la présentation aucune analyse n'est réalisée sur la charge de travail, malgré le fait que les salariés ont la capacité de s'exprimer lors de l'entretien professionnel.
Nous savons bien que ce travail n'est pas évident à faire, mais il semble maintenant important de s'y atteler, car fournir toujours plus de tâches à faire, sans mettre en face les moyens (humains ou organisationnels) pour les réaliser correctement provoque le sentiment de ne pas bien faire les choses.

Ces ressentis sont ressortis lors de notre enquête sur la charge de travail:
- "il m'arrive de traiter trop vite une opération qui aurait demandé plus de temps"
- "ma charge de travail est supérieure à l'an passé"
- "je dois exécuter plusieurs tâches simultanément"
- "j'ai des échéances impératives à respecter"
- "les délais sont trop courts, j'ai parfois le sentiment de ne pas bien faire les choses"
- "il m'arrive de continuer à travailler après avoir dépointé"
Par ailleurs, dans la population des temps partiels, ce ressenti est accentué. L'un des verbatim les plus entendus est "j'ai l'impression de faire 5 jours en 4!".

Maintenant, du point de vue de l'entreprise (exemples non exhaustifs) :
- quel est le risque à relire trop rapidement un contrat de négociation avec un fournisseur?
- quel est le risque à valider trop vite une clôture comptable?
- quel est le risque à sous-estimer et sous réaliser une conduite de changement?

L'entreprise doit mieux agir auprès des salariés pour que les CP et RTT soient pris.
La charge de travail est encore trop confondue avec le temps de travail.
Pour la CFDT c'est un avis négatif.

Bilan Formation provisoire 2015
Nous n'avons pas d'information sur le nombre de personnes n'ayant pas eu de formation depuis un an et plus.
La CFDT ne rend pas d'avis.

Plan projet formation 2016
Nous reconnaissons et apprécions le travail effectué pour gérer ce volet formation ainsi que la volonté et le parti pris fort de l'équipe en charge de la formation.
L'offre se diversifie et se précise dans les métiers d'appuis (Compta et Informatique).

Concernant les salariés n'ayant pas eu de formation depuis plus d'un an: la relance du manager et la formation du PDI (plan de développement individuel), nous semble un moyen intéressant pour traiter ce problème.
Toutefois attention à éviter qu'une formation inadéquate soit proposée au salarié.
Il serait intéressant de faire un point dans 4 mois sur le nombre de salariés dans cette situation. 

Pour les prochaines présentations du volet formation, pouvez-vous veiller à fournir
- les éléments qui nous permettent d'identifier les plans de développement des compétences, qui visent à faire acquérir au salarié des compétences qui vont au-delà de sa qualification professionnelle et qui nécessitent un changement de qualification.
- plus de détails sur les répartitions H/F.
 Pour la CFDT c'est un avis favorable.

Projet DSI Auchan Retail France:
Compte tenu des réorganisations en cours sur l'ensemble du groupe, il est impossible d'évaluer ni la stratégie, ni les missions qui seront confiées à la DSI.
La CFDT ne rend pas d'avis

Projet de vidéo protection de Marmande:
C'est un nouveau site scofel, sur lequel est installée la protection vidéo.
Les caméras couvrent uniquement des zones de travail et extérieur en respectant les dispositions légales.
Pour la CFDT c'est un avis favorable.

N.B: Lautorisation de la CNIL date de 2008, alors que le site a été bâti en 2015.
Pouvez-vous nous communiquer l'avis de la CNIL cité dans la présentation du dossier?

Projet de modification horaire du CSP Compta fournisseur
Le CSP Compta fournisseur pour assurer la clôture fiscale doit traiter les dernières anomalies d'accrochage (factures / réceptions), le 2 janvier. Cette année, ce travail devra être effectué, samedi, pour permettre d'avoir une situation propre, d'où cette demande de travail exceptionnel.
Cela concerne trois salariés volontaires et à proximité de la Centrale.
Elles seront présentes de 8h à 12h.
La récupération sera faite dans la semaine qui suit le samedi travaillé.
Tout a bien été fait dans les règles (à vérifier côté DSI qui doit aussi intervenir) 
Pour la CFDT c'est un avis favorable.

Projet de déménagement du CSP formation de Tours
Cessation du bail sur le site de Menneton, vieillissant et trop cher par rapport à l'organisation de la région déjà fortement maillée (les magasins disposent de salle de formation permettant d'offrir les formations localement).
La nouvelle localisation sera sur le magasin de Tours Nord.
Il y a peu d'impact pour les salariés et un gain de cout pour l'entreprise (les infos sur les coûts ont d'ailleurs été bien précisées).
Pour la CFDT c'est un avis favorable

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :  

Francis   Christophe  Fabien
 Francis    Christophe   Fabien 

27/11/2015

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 20/11/15

1522386536.jpgCFDT : Pourquoi les salariés ne peuvent-ils pas poser de CP après le 30 avril alors que l'accord d'entreprise indique que les CP sont à prendre du 1er Mai de l'année N au 31 Mai de l'année N+1. ?
L'accord de 2013 dit : "Les CP acquis au 31 mai de l'année N doivent être pris du 1er Mai de l'année N au  31 Mai de l'année N+1."
D'où vient cette règle, que la DRH France a communiquée, et qui oblige à poser jusqu'au 30 avril, en refusant les poses de CP après cette date (du coup il manque un mois pour solder ses CP) ?

DRH : Les collaborateurs peuvent poser des congés payés jusqu'au 30 mai. L’attribution des congés payés relève du pouvoir de l'employeur. Ce dernier a la possibilité d'accorder ou pas des congés payés en fonction des impératifs de service (ex: pas de CP en décembre dans les magasins).

Commentaire CFDT : Donc erreur de la DRH France concernant la limite au 30 avril. Les managers ne sont pas tenus de suivre cette note.
Petit détail : c’est bien jusqu’au 31 mai, et non au 30 mai comme a répondu le DRH.


CFDT : Un manager refuse le vendredi et le lundi en télétravail au motif que cela fait un long week-end ! Ce genre de motif, qui sous-entend que le télétravail serait du repos, va à l'encontre de l'accord d'entreprise. Pouvez-vous rappeler que ce type de motif n'est pas admissible ?

DRH : Le refus du lundi et du vendredi en télétravail peut se justifier par diverses raisons d’organisation légitimes (missions, tâches, organisation de l’équipe, présence nécessaire…). Si le motif est celui du long week-end, il n’est pas compréhensible puisque la personne travaille. Si un manager sous-entend que le télétravail est du temps de repos, merci de nous indiquer le service concerné pour comprendre sa position et lui expliquer le télétravail.

CFDT : Le prestataire Proservia a décidé d’instaurer un système d’écoute aléatoire, procédé classique de démarche qualité. Ce nouveau process a-t-il bien été soumis à toutes les équipes partie prenante pour sa mise en place (équipes juridiques, tous les CE concernés) ?

DRH : Prosevia décide de contrôler la qualité de ses équipes support par ce système d’écoute en effet classique. Nous subissons cette décision et avons décidé d’informer les collaborateurs de l’entreprise pour éviter l’effet de surprise. En aucun cas, les Comités d’Etablissement de l’entreprise ne doivent être informés ou consultés. Les services juridiques ont bien sûr été consultés.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 Marcelino   David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
Marcelino      David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

19/08/2015

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan DOAPI du 09/07/15

CFDT : Au sujet de la mutuelle, il n’existe pas de catégorie parent solo, or ils sont de plus en plus nombreux : le montant de la cotisation famille est le même qu’il y ait un ou deux parents.

DRH : La formule Duo est accessible aux parents seuls dès lors que la couverture n’englobe pas plus de deux personnes. Ainsi, un parent seul ayant un seul enfant à charge peut souscrire au forfait Duo. Il paiera moins cher. En revanche, dès lors que le nombre d’ayants droits dépassent 2 le forfait par défaut est le forfait Famille.

Commentaire CFDT : Un parent seul avec 2 enfants paie le même prix qu’un couple avec un enfant…

CFDT : Des bruits courent sur la gelée du 13ème mois. Est-ce même envisageable ?

DRH : Ces bruits sont infondés.

CFDT : Il existerait de nouvelles grilles de salaires pour les nouveaux embauchés, supérieures aux grilles existantes.

DRH : Il n’existe pas de nouvelles grilles de salaire pour les nouveaux embauchés.

CFDT : Nos managers sont supposés nous donner les mini débute et domine de nos grilles, or ils refusent de le faire, pour quelle raison ?

DRH : L’Accord d’individualisation des salaires de l’encadrement de 1986 indique que « chaque membre de l’Encadrement aura connaissance de la fourchette de salaire indicative concernant sa Fonction ». Dans ce cadre, le collaborateur peut demander à connaitre le mini Débute et le mini Domine de sa grille de rémunération auprès de son manager ou de son RRH.

Commentaire CFDT : Les salariés ne sont pas censés les demander, ce sont les managers qui sont tenus de les communiquer systématiquement. Non seulement ce n’est pratiquement jamais fait, mais certains refusent même de les donner quand le salarié le réclame. Cela dure depuis des années. Nous avons demandé que cela soit réglé définitivement et que l’accord soit respecté. La direction a prévu que ces montants soient intégrés dans le BSI que reçoit chaque salarié. Il était temps !

CFDT : Suite aux changements de regroupement CE, la prime de progrès va-t-elle être affectée et si oui de quelle manière ?

DRH : Les politiques de partage ont été revisités par Groupe Auchan. Les fondamentaux ont été réaffirmés. A ce titre Vianney Mulliez a « demandé à l’ensemble des pays de vérifier que les politiques de partage répondent bien à nos convictions historiques, et à nos volontés de partage du fruit des efforts et de la performance de tous pour garantir équité mais aussi efficacité ».
Les travaux sur la Prime de Progès à la DOAPI n’ont pas commencé.


CFDT : Les conditions de l’obtention du CIF ne sont  pas claires. Est-il possible d'envisager des séances d'informations plus précises ou avoir un contact privilégié pour en échanger selon situations individuelles ?

DRH : Le congé individuel de formation (CIF) relève d’une démarche individuelle. Le collaborateur peut trouver les informations dont il a besoin pour construire son projet sur le site du Fongecif (fond de gestion des congés individuels de formation) ou directement au Fongecif de Lille. Des réunions sont organisées très régulièrement sur le sujet.
La responsable formation, ainsi que les RRH, restent également à disposition pour renseigner et accompagner le collaborateur lors de sa réflexion et du montage du dossier.


Commentaire CFDT : Vous pouvez aussi nous contacter si votre dossier n’est pas passé.

CFDT : Concernant les arrêts maladie : la carence de 3 jours, combien de fois y avons nous droit ?
Lorsque nous avons plusieurs arrêts maladie, nous ne sommes plus payés, quelles sont les modalités et conditions précisément ? Nous avons droit à combien de jours d'arrêts payés à 50% dans l'année ?
Pourrait-on avoir plus d'infos à ce sujet, et à quelle date ce compteur est-il mis à zéro ?


DRH : Pour garantir tout ou partie du salaire, l’entreprise vient compléter les indemnités versées par la sécurité sociale en cas d’arrêt maladie sous réserve de certaines conditions (arrêt avec justificatif et indemnisé par la sécurité sociale).
Le montant et la durée de cette indemnisation complémentaire varient selon l’ancienneté et le statut du collaborateur. Un délai de carence est parfois appliqué.
Pour les employés, la carence est supprimée dès lors que le collaborateur a eu moins de 15 jours d’absence maladie au cours de la période de référence. Cette période de référence, propre à chaque collaborateur, prend effet dès le premier arrêt maladie.
Le maintien du salaire est appliqué sans délai de carence pour les agents de maitrise et les cadres hors période d’essai.
Les conditions d’ancienneté et les durées d’indemnisation sont communiquées dans une détaillée publiée sur Neoconnect dans l’espace « RH pour tous ».


CFDT : Serait-il possible de coller les multiprises sur les tables dans les salles de réunions ?
Deux raisons principales à cette demande : les femmes enceintes doivent se courber, passer sous les tables ou alors déplacer des tables pour brancher les PC. Les femmes de manière générale doivent aussi se baisser devant leur collègues ou invités, ce qui peut être gênant.


DRH : La suggestion sera faite aux Services Généraux.

CFDT : A propos de la loi sur le don CP/RTT. Un abondement de la DOAPI est-il envisageable ?
Cette loi permet une solidarité dans l'épreuve entre salariés, l'entreprise ne peut-elle pas faire partie de cette solidarité ?


DRH : L’abondement de l’entreprise ne pourrait être possible que dans le cadre d’un accord d’entreprise qui n’existe pas à ce jour.
Notons cependant, que l’entreprise est engagée sur un certain nombre d’actions de « solidarité » (maladie, prévoyance, retraite).


Commentaire CFDT : Nous reprendrons ce point dans le cadre des négociations.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos déléguées du personnel :

 Karine   Leila
   Karine          Leïla

10/10/2014

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 26/09/14

1522386536.jpg

CFDT : Des salariés ont dans leurs objectifs RVI (Rémunération Variable Individuelle) une amélioration des résultats au BOI (Baromètre d'Opinion Interne) : si le BOI de cette année est meilleur que le précédent, ils toucheront la somme correspondante.
Cette méthode qui consiste à pousser les salariés à embellir artificiellement les résultats du BOI ne nous semble pas loyale. Quelle crédibilité auront les résultats dans ces conditions ?

DRH : Ces éléments ne peuvent constituer un objectif de RVI. S’il a été donné à des collaborateurs, cet objectif sera de fait neutralisé. Nous faisons le nécessaire pour alerter les managers sur le sujet.

CFDT : Depuis le 4 août 2014 les salariés qui concluent un PACS ont désormais droit à un congé de 4 jours comme ceux qui se marient. Avez-vous bien pris en compte ce changement ?

DRH : Oui. Pour l’instant, nous n’avons pas eu de demandes.

CFDT : Pour les salariés à temps partiel, la loi prévoie que toute heure complémentaire travaillée dans la limite de 10% de la durée fixée au contrat fait l'objet d'une majoration de salaire de 10%, et de 25% au delà.
Pourquoi voit-on dans la fiche de paye une ligne nommée "HC non majorées" ?

DRH : Il faut voir le cas et isolé la semaine. L’idéal est que le collaborateur se rende au service du personnel. Cela peut se produire dans certains cas. (Par exemple, s’il s’agit d’une semaine avec un jour férié, les heures complémentaires à hauteur du jour férié ne sont pas majorées car pas travaillées.)

CFDT : Comment les employés à temps partiel peuvent-ils connaitre leur nombres d'heures complémentaires hebdo effectués + le cumul mensuel (en heures et non en 100e) ?

DRH : Sur la fiche de paie les heures complémentaires sont exprimées en centième. Les collaborateurs peuvent additionner les bons à payer de chaque semaine.

Commentaire CFDT : Pas très pratique quand même !

CFDT : La GDI évalue le niveau de professionnalisme des employés et les résultats dans l'exercice du métier. Pourquoi les salariés à temps partiel ont-ils une prime réduite alors qu'il n'y a aucun critère lié au temps de travail ?

DRH : L’enjeu est de 70% du forfait. Comme le forfait n’est pas le même pour un temps complet que temps partiel, forcément l’enjeu est différent. L’atteinte de l’enjeu se fait par débriefing des objectifs fixés par le manager. Notons qu’à partir de janvier, l’enjeu sera de 100%.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :

David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory