<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

13/12/2021

Salaires encadrement Auchan 2022 : la Direction fait un geste, mais…

Geste_salaires_encadrement.jpg

14:56 Publié dans Actions syndicales, Cadres, Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, rémunération, négociation | |  Facebook | | | |

01/12/2021

Encadrement Auchan : Vous préférez 0,8% avec le SEGA ou 2,2% avec la CFDT ?

17:44 Publié dans Actions syndicales, Cadres, Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, rémunération, négociation | |  Facebook | | | |

25/10/2021

Découvrez les nouveaux accords Auchan Télétravail et Droit à la déconnexion signés par la CFDT

Nego-cfdt.jpgSeul la société Auchan Hypers avait un accord Télétravail + un accord Droit à la déconnexion.
ARS/ARA et ARL n'avait pas d'accord sur le droit à la déconnexion.
Auchan Supers, AECF et les autres n'avaient ni l'un ni l'autre.

Au vu de ces manquements, ainsi que le contexte de crise sanitaire qui a démontré toute l'efficacité de ce mode d’organisation du travail (plébiscité par une large majorité de salariés), mais aussi les limites de l’accord de 2014, il devenait nécessaire de renégocier un nouvel accord englobant tout le périmètre ARF.

C'est dans ce contexte qu'il y a un an la CFDT avait lancé une enquête auprès des salariés sur le télétravail : voir les résultats
Et que nous réclamions une négociation sur le droit à la déconnection.

Suite à une longue négociation portée par la CFDT, nous annonçons avoir signé les deux accords en question, que vous pouvez découvrir ici :

- Accord Télétravail
- Accord Droit à la déconnexion

Par rapport à nos revendications et au dernier point à date de la négo, nous avons obtenu "au finish" que les temps partiels ayant une répartition hebdo égale ou supérieure à quatre jours, aient 2 jours de télétravail possible (et non 1,5 qui aurait été une régression par rapport à l'accord précédent).

Concernant le droit à la déconnexion, l
es salariés pourront :

- s’autoriser à se déconnecter pour pouvoir traiter les dossiers de fond et se fixer des plages horaires pour répondre à leurs mails ou appels ;

- désactiver les alertes sonores et visuelles lors de l’arrivée des nouveaux messages (mails, sms...) afin de limiter le nombre d’interruptions dans l’exécution des tâches ;

- partager leur agenda avec leurs collègues pour que les plages de disponibilités et d’indisponibilités soient visibles et connues de tous.

Aucune sanction ne pourra être notifiée à un salarié n’ayant pas répondu à un mail, SMS ou appel téléphonique professionnel, en dehors d’une période d’astreinte, adressés pendant les périodes de repos ou de congés.

Il est interdit de travailler pendant toute suspension du contrat et notamment pendant les arrêts maladie, congés maternité/paternité et tout autre motif de cette nature.

Nul n’est tenu de répondre aux mails, chats, appels ou SMS reçus pendant les périodes de repos quotidien, hebdomadaire, congés payés, périodes de suspension du contrat (congés exceptionnels, arrêt de travail...), jour de repos et pauses.

En ce sens, les salariés ne doivent pas répondre aux sollicitations liées à leur travail pendant les périodes énumérées ci-dessus. Plus particulièrement, le salarié ne doit pas :

- prendre connaissance des courriels professionnels qui lui sont adressés ou y répondre en dehors de son temps de travail ;

- répondre aux messages vocaux ou appels téléphoniques professionnels durant les absences susvisées.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions. 

    La CFDT à vos côtés pour vous accompagner

et faire valoir vos droits. N’hésitez pas.

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01
06 61 62 40 11

12:01 Publié dans Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : télétravail, conditions de travail | |  Facebook | | | |

27/09/2021

Nouvelle mutuelle Auchan 2021 -comparatif-

sante.jpgCertains salariés s'interrogent par rapport à la nouvelle mutuelle et y voient une forte augmentation par rapport à l'ancienne.
 
Le nouveau régime de base Essentiel n'a rien à voir avec l'ancien régime de base Prémia (il a été amélioré pour être proche de l'ancien régime Avantage avec un tarif intéressant). Il faut comparer Essentiel avec Avantage (les salariés qui étaient sur Avantage peuvent très bien passer sur Essentiel sans perdre grand chose en couverture), Tranquillité avec Confort, et Excellence avec Confort+.
 
Voici un comparatif pour bien voir où se situent les avantages avec la nouvelle mutuelle par rapport aux anciens régimes, et vous aider à faire votre choix : http://cfdt-centrale-auchan.hautetfort.com/files/Nouvelle...
 
A noter, qu'il y a aussi l'option OPTAM+ (une "SurOption" ) qui permet de prendre en charge les dépassements d'honoraires (avec un coût supplémentaire à ajouter au régime choisi).

Pensez-y : Pour info ou rappel, la formule "duo" ne s'applique pas qu'aux couples, mais aussi à un parent avec un enfant.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions. 

    La CFDT à vos côtés pour vous accompagner

et faire valoir vos droits. N’hésitez pas.

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01
06 61 62 40 11

14:39 Publié dans Infos générales, Négociations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mutuelle, santé | |  Facebook | | | |

10/09/2021

La négociation télétravail à Auchan a repris le 8 septembre - point à date -

Nego_teletravail_cfdt.jpg

Demande CFDT : Arrêter avec les jours de télétravail fixes (il faut de la souplesse). Et avoir la possibilité de faire des demi-journées de télétravail. 

Obtenu : Possibilité de demi-journées de télétravail, et de modifier les journées de télétravail posées sous un délai de prévenance de 48h. 

Demande CFDT : Mettre le plafond de télétravail à 3 jours par semaine au lieu de 2, et le forfait annuel à 135 jours au lieu de 90j. 

La DRH souhaite mettre en place un forfait de 90 « séquences » (une séquence est déduite du forfait, que le salarié prenne une demi-journée ou une journée de travail). Le principe est de garantir la possibilité de 2 jours de télétravail, et de garantir 2 jours en présentiel. Le 5e jour pourrait être pris en télétravail avec l’accord du manager (en exception), et déduit des 90 séquences. 

Pour la CFDT, ce mécanisme de séquence manque de simplicité, et le nombre de 90 jours est trop bas.

Nous sommes toujours en discussion sur ce point. 

Demande CFDT : Possibilité de déroger au plafond hebdo pour les travailleurs handicapés, femmes enceintes, salariés proches aidant, parents enfant handicapé et salariés ayant plus d’1H de trajet. 

Obtenu : Pour les travailleurs handicapés possibilité de déroger au plafond hebdo (avec poste aménagé au domicile). Idem pour les femmes enceintes, salariés proches aidant et parents d’enfant handicapé.

Refusé pour les salariés ayant plus d’1H de trajet.
 

Demande CFDT : Ne pas limiter le télétravail qu’aux salariés en CDI. Les CDD, intérimaires et prestataires doivent pouvoir télétravailler s’ils répondent aux autres critères (autonomie, activités télétravaillables…). 

Obtenu : Éligibles (si l’activité le permet et si le salarié est autonome dans sa fonction) : Tous les salariés en cdi (sans conditions d’ancienneté), en cdd de plus de 6 mois, en alternance d’une durée du travail supérieur ou égale à 17h30.

Les stagiaires sont exclus (l’alternant est considéré comme un salarié, au contraire d'un stagiaire, et les stages sont de 6 mois max). 

Les intérimaires et prestataires de service sont traités dans le cadre des accords de leur entreprise respective. 

Demande CFDT : Pas de prorata pour les temps partiels travaillant sur 5 jours/semaine ou à plus de 80%. 

Refusé : Proratisé sur la base de 2 jours de télétravail maximales par semaine.
- Un jour de télétravail par semaine pour les salariés ayant habituellement une répartition hebdo entre deux jours et demi et moins de quatre jours ;
- Un jour et demi de télétravail par semaine les salariés ayant habituellement une répartition hebdo égale ou supérieure à quatre jours.

Nous sommes toujours en discussion sur ce point. 

Demande CFDT : Pouvoir télétravailler depuis plusieurs lieux. 

Obtenu : Possibilité de déclarer 2 lieux de télétravail. 

Demande CFDT : Ne pas imposer le contrôle de conformité aux dernières normes électriques comme prérequis incontournable au télétravail. 

Obtenu : Le salarié pourra faire une attestation sur l’honneur sur la conformité électrique de son logement. 

Demande CFDT : Assurance prise en charge par Auchan 

Obtenu : En cas de surcoût de l’assurance, Auchan prendra en charge sous réserve de justificatif. 

Demande CFDT : Fournir tout le matériel adapté (ordi, tel, casque micro, imprimante, mobilier, accès internet et prise en charge si besoin d'upgrader l'accès ou autre). Voir pour définir une liste de base. 

L’entreprise s’engage à fournir un ordinateur et un téléphone (mais refus sur le mobilier).

Nous sommes toujours en discussion pour faire augmenter la liste du matériel (écran supplémentaire, clavier externe pour les portables,…). 

Demande CFDT : Planifier bien à l’avance les jours en présentiel avec toute l'équipe (maintien de cohésion). 

Les jours de télétravail seront fixés dans un planning prévisionnel annuel en concertation entre l’équipe et le manager. 

Demande CFDT : Mettre en place l’allocation forfaitaire de télétravail (URSSAF) pour compenser les surcoûts d'électricité/chauffage/eau (Auchan fait aussi des économies, comme l’eau par exemple). 

Refusé 

Demandes CFDT : Formation pour les télétravailleurs. Et formation pour les managers pour manager des télétravailleurs (méthodes et outils).
Mettre en place un guide du télétravail pour les salariés et pour les manager.
Dans les formations et le guide il faut rappeler le principe de droit et du DEVOIR de déconnexion (donner le sens).
- Rappel régulier sur les dangers de trop de temps connecté (responsabilité de l'employeur sur la santé au travail (attention au burn-out et workaholisme).
- Faire attention aux journées à rallonge (rappel des amplitudes de repos), pas de réunions tôt le matin, le midi, et tard le soir (hors-jeu)...
- Il faut définir les plages durant lesquelles le manager peut contacter le salarié
- Édicter des règles, comme : pas de report des téléphones pro sur les perso... 

Obtenu : Les formations obligatoires pour télétravailler seront renforcées avec un chapitre sur le droit à la déconnexion. Une charte sera mise en place, à signer par les télétravailleurs. 

Demandes CFDT : Mettre en place un outil de suivi de la charge de travail. Mesurer l’impact du télétravail sur l’équilibre vie pro / vie perso (indicateurs de bien-être au travail...) 

Pour la DRH ce point est intégré dans l'entretien annuel. La DRH indique écrire une sorte de cahier des charges qu’elle partagera avec les organisations syndicales. 

Demande CFDT : Préciser les modalités de recours en cas de désaccord sur l’octroi du télétravail. 

Toujours à préciser 

Demande CFDT : Voir la possibilité de commencer le travail chez soi, puis venir après les bouchons ou partir plutôt et terminer chez soi en télétravail. 

Pour la direction, ça n’entre pas dans le cadre d’un accord « télétravail » mais plutôt dans un accord « mobilité » qui n’est pas à l’ordre du jour.

 

    La CFDT à vos côtés pour vous accompagner

et faire valoir vos droits. N’hésitez pas.

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01
06 61 62 40 11

01/07/2021

Pour un droit et devoir de déconnexion à Auchan

LE TELETRAVAIL EST DEVENU LE QUOTIDIEN DE LA PLUPART DES SALARIES. QUEL EST LE RISQUE A NE JAMAIS SE DECONNECTER ?

Les technologies de communication percutent le travail et les libertés des salariés. Si tout est possible, tout n’est pas permis. Plus le travail est intellectuel et abstrait, plus les règles de contrôle sont difficiles à établir.

Connecté partout…tout le temps

Deconnexion.jpg Les salariés à qui on demande toujours plus d’autonomie et de prise de responsabilité ne comprennent pas la surveillance anonyme. Ils attendent en retour transparence, reconnaissance et loyauté. La logique de prévention doit l’emporter. Le respect de la vie privée est fondamental, y compris lorsqu’on utilise un smartphone professionnel ou une messagerie électronique. Toute mise en place d’un nouvel outil ou réseau échappe peu ou prou aux responsables RH et aux managers de proximité. Les mesures prises face aux excès sont visibles mais ne changent rien de fondamental. Toute démarche unilatérale de l’employeur, sans concertation des salariés et de leurs représentants, constitue un échec programmé.

La CFDT revendique…

…que toute négociation dans l’entreprise prenne en compte, en lien avec le sujet traité, l’usage des technologies de l’information. Cela permettrait notamment de négocier au plus proche du terrain l’usage des messageries et des intranets d’entreprise, les limites à respecter dans les échanges hors horaires normaux de travail - particulièrement pour les messages provenant de la hiérarchie - prévenir des dangers de l’infobésité et de l’urgence à traiter les informations.

Cette négociation doit permettre une régulation individuelle dans l’usage des TIC (droit à la déconnexion mais aussi devoir de déconnexion) et de gérer la surcharge des informations à traiter (hiérarchisation, qualité des décisions…).

Télécharger le tract

17:35 Publié dans Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : télétravail, santé, organisation du travail | |  Facebook | | | |

15/05/2020

Accord Auchan Plan de Départ Volontaire

Plan-de-d%C3%A9part-volontaire.pngVoici une présentation des principaux points de l’accord de groupe concernant uniquement les entreprises ARS/ARA, ARI/AIT et OIA.

Accord complet à télécharger ici

En mobilité interne :

  • Une prime de 2500€ pour le salarié dont le poste est supprimé et qui change de catégorie professionnelle
  • pack mobilité Auchan + aide à la recherche d'emploi du conjoint
  • Formation prise en charge par l'entreprise
  • Maintien de la rémunération annuelle brute si mobilité vers un poste de rémunération inférieure 

En mobilité externe (justifier d’un projet professionnel réaliste et réalisable) :

  • Congé de reclassement rémunéré à 70% du salaire brut (moyenne des 12 derniers mois précédant le départ)
  • Formation : enveloppe de 8000€ + mutualisation possible + utilisation CPF (ou ex DIF) + solde possible dans la limite de 15 000€.
  • Création d'entreprise : Aide de 5000€ (+ 5000€ pour les plus de 50 ans et travailleurs handicapés) + 5000€ si formation nécessaire + 2500€ d'aide technique à un cabinet spécialisé.
  • Indemnité de rupture : Indemnité conventionnelle majorée de 20% pour les plus de 50 ans (sauf départ à la retraite ou préretraite) + indemnité complémentaire égale à 4% du salaire annuel par année d'ancienneté plafonnée à 12 mois. Le cumul indemnité légale + complémentaire ne peut être inférieur à 4 mois de salaire. 

Mesures d’âge :

  • Le salarié qui liquide ses droits à la retraite à taux plein bénéficie de l'indemnité conventionnelle de licenciement (pas de majoration de 20%).
    Indemnité plus favorable que l'indemnité de départ à la retraite plafonnée à 6 mois et soumise à cotisations sociales et impôt sur le revenu.
  • Le salarié n'étant pas en mesure de liquider ses droits à la retraite à taux plein peut bénéficier d'une préretraite, possible à condition de pouvoir liquider sa retraite à taux plein dans les 30 mois qui suivent l'entrée dans le dispositif et au plus tard à 62 ans. Départ au plus tard le 30 septembre.
  • Participation de l'entreprise au rachat de trimestres permettant de liquider la retraite à taux plein à 62 ans au lieu de 65 ans.
  • Versement d'une rente égale à 75% du salaire net de référence (salaire de référence calculé à 100% pour la tranche 1 égale au plafond de la sécurité sociale et 80% pour la tranche 2 plafonnée à 13712€) pendant la préretraite qui prend fin 30 mois après l'entrée dans le dispositif ou au moment de la liquidation de la retraite à taux plein.
  • Le salarié optant pour la préretraite bénéficie de l'indemnité conventionnelle de licenciement (pas de majoration de 20%).

Substitution au 01/09 (15/07 pour les catégories professionnelles n'ayant pas atteint 50% de la cible) :

Les salariés n’appartenant pas à une catégorie professionnelle éligible aux départs volontaires pourront néanmoins se porter candidats à une mobilité externe sous réserve :

  • que leur poste puisse être occupé par un salarié appartenant à une catégorie professionnelle impactée au besoin après une formation d’adaptation ;
  • qu’un salarié appartenant à une catégorie professionnelle impactée dans la même entité accepte d’occuper le poste du volontaire n’appartenant pas à une catégorie professionnelle impactée au besoin, par la conclusion d’un avenant à son contrat de travail ;
  • que la Direction accepte ce volontariat de substitution au regard des compétences du salarié maintenu dans l’emploi.

La demande de la CFDT concernant les préretraites internes a été entendue, mais nous regrettons l’absence de mesures pour les temps partiel abondés ainsi que la butée basse à 10km pour déclencher les mesures de mobilité interne (qui n'était pas présente dans les précédents plans). Un gros point noir restant sur le refus de mettre en place des reclassements entre enseignes Mulliez : Notre pétition reste donc d'actualité. 
Pour rappel : les demandes CFDT

Nous dénonçons également côté ARI/AIT et OIA l'absence d'un accord GPEC (ce qui est illégal). Et ce n'est pas normal que ces entreprises ne prennent pas en charge les bilans de compétences pour les personnes éligibles au PDV alors que cela est prévu pour les salariés ARS/ARA. Il y a là une rupture d'égalité à l'intérieur de ce PDV !

N’hésitez pas à nous contacter :
Fabien Alliata ARS/ARA : 06 22 14 02 01
Christophe Mercier ARI/AIT : 06 09 09 10 29
Boris Defosse OIA : 06 98 04 86 77
Cfdt.auchan.centrale@free.fr

11:00 Publié dans ARI-AIT, ARS-ARA, Négociations, OIA | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : accords, plan social | |  Facebook | | | |

19/03/2020

Plan de départ volontaire Auchan : pour vous la CFDT revendique

Tract à télécharger

Tract_PDV_2.png

 

29/06/2016

Récupération du 1er mai à Auchan, obtenue !

1erMai.JPG

La CFDT avait  exigé par courrier, tracts…. que des négociations salaires soient ré-ouvertes dès  septembre et surtout que les 3 jours fériés tombant un dimanche, soient récupérés. 

Notamment le 1er mai  qui  est
une date symbolique


Comité  Central  d’Entreprise du  29/06 :

Intervention  des élus CFDT au CCE :

En 2016 Alors que le revenu de l’actionnaire familiale augmente 10 fois plus que le notre.  Ce n’est pas 1 mais 3 jours fériés qui seront économisés par la D.G : les 01/05, 08/05 et 25/12. 
• Soit un gain de plus de 16 Millions € sur la masse salariale !
• Soit 1,5 fois l’enveloppe de l’augmentation des salaires !
Nous réclamons que des négociations salaires soient recouvertes dès septembre et surtout que ces jours fériés soit récupérés.

La D.G accède au moins sur une demande :

LE  1ER MAI SERA RECUPERE ! 

LES MODALITES RESTENT A DEFINIR


Pour plus d'infos, nous contacter :
 

18:18 Publié dans Actions syndicales, Comité Européen (CEE), Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : récupération, jours fériés, cce | |  Facebook | | | |

05/04/2016

La CFDT demande l'ouverture des négociations salaires et RVI à Auchan OIA et AIT

Augmentation.jpg

Votre équipe CFDT réclame l'ouverture de négociations sur la rémunération au niveau de l'UES Pôle Métiers et la négociation d'un accord pour établir les règles concernant la RVI.

La direction Auchan affiche la volonté d'affecter les résultats dans la politique de partage au plus près des salariés qui apportent cette valeur.

La négociation des salaires pour l'OIA et AIT se fait avec Auchan France. Or nous souhaitons que ces négociations se fassent au niveau de l'UES Pôle Métiers afin de faire valoir notre valeur ajoutée sur le groupe et être en conformité par la loi.

Les salariés de l'OIA et d'AIT ne font pas parti de l'accord de 1986 sur l'individualisation des salaires de l'encadrement. Qui est, par ailleurs, une vaste mascarade car :

  • De trop nombreux salariés sont payés sous leur mini de tenue de fonction
  • aucun membre de l'encadrement n'a la possibilité de s'exprimer sur ses prétentions d'augmentation. Qui n'a pas déjà entendu lors d'un entretien individuel " ce moment n'est pas prévu pour parler de salaire" ?!
  • Les grilles de salaires n'ont pas évoluées depuis 2011 (depuis l'intégration d'une partie de la RVI dans le salaire).

Nous avons une occasion unique de demander:

  • une publication des grilles de salaires de l'encadrement
  • à négocier l'augmentation de nos salaires en lien direct avec la valeur ajoutée que nous apportons pour le groupe
  • à négocier des contreparties liées à notre activité internationale (prime de déplacement, astreinte, …)

Nous réclamons également l'ouverture de négociations autour de la RVI. Les règles de RVI sont opaques et changent au gré de la direction. De plus les niveaux de tenues de fonctions changent et impactent les RVI

Les éléments collectifs doivent être négociés avec vos représentants du personnel pour qu'ils soient en notre faveur.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE : 

Leila   Christophe  Karine 
    Leïla    Christophe  Karine     Alice

Tel : 06 09 09 10 29

N.B. : Les Négociations Annuelles Obligatoires portent sur la rémunération, l'emploi, les conditions de travail et la formation.

18:04 Publié dans ARI-AIT, Négociations, OIA | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : négociation, salaires, rvi, doapi, ait, oia | |  Facebook | | | |