<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

04/03/2017

Risque sur l'emploi avec le nouveau projet de réorganisation d'Auchan

 Centrale.JPG  La transformation  de  l’entreprise si elle est nécessaire doit se  faire  pour   l’intérêt général en priorisant la  problématique  emploi plus que  l’exigence de profitabilité  pour l’actionnaire. 

  Un  état des lieux économique d'Auchan Retail France dont le  « Canal hyper » montre  une  moindre rentabilité sur  10  ans  avec une perte significative   de  rémunération de  l’actionnaire  familiale. 

La DG  affiche une ambition de  tripler  le résultat net  sur  4  ans pour revenir au  niveau de  2007. 

 Pour  la  CFDT cette  ambition est démesurée 

  1. Revenir au niveau de rentabilité de  2007 période « héroïque »  des marges arrières est  EN  COMPLET DECALLAGE avec le contexte économique de  la guerre des prix   qui plus  est quand  on connaît  l’impact  très  favorable du CICE non pérenne  
  2. Il n’est pas  question  que ce soit la masse  salariale et  surtout les  emplois qui  servent de  variable d’ajustement au  détriment  de l’intérêt général  

La   logique de marque et  de territoire  plus  que  les  canaux  de distribution   induit la massification et la  simplification. L’emballage cadeau  d’un gain d’effectif de   300 ETP  est  a relativisé ,    il faut ramener cette  « bonne  nouvelle »   au périmètre  et sur la  période   «  300  ETP employés   supplémentaires à  fin 2017  sont à  rapporter  à  l’effectif  de  73000  salariés …  l’effet réel du plan se mesurera  théoriquement  à   fin 2019  date de  fermeture   effectives  des  sites  et  quel  sera  le bilan emploi ? 

 3059  personnes sont  impactées sur le seul canal hyper

  • 763 ne changent pas
  • 1872 Verront leurs  statuts  transférés  sur  Auchan RETAIL,  tous n’accepteront pas… 

 En fait 

  • 424 postes   sont supprimés dont  195 en région  sur le seul périmètre  Auchan  hypermarché 
  • 445 postes   sont supprimés  sur le  seul  périmètre  Auchan supermarché 
  • Soit au  total  869  postes sur le périmètre  global  seront supprimés  fourchette  basse 

Il faudra voir la réalité des créations de postes annoncées, et voir à quoi cela correspond effectivement…

La  CFDT  fera  son  JOB 

  1. Se rapprocher  des  salariés concernés, les inciter  à  nous  contacter  
  2. Exiger un  diagnostic  sur ce projet  par le biais d’une expertise réellement indépendante 
  3. Négocier, pas  de chaise  vide,  en construisant des rapports de force  pour  préserver  le  plus possible  d’emplois avec les meilleurs conditions  pour  les transferts éventuels des salariés impactés. 

N'hésitez pas à nous contacter : 

3329076062.JPG

02/02/2017

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 20/01/17

1522386536.jpg

CFDT : Il existe parmi les salariés une interrogation récurrente et une inquiétude liée, quant à la non-communication encore de la nouvelle organisation ainsi que de la stratégie de l’entreprise. Avez-vous des informations sur ce point, une estimation de délai de communication ?

DRH : Effectivement depuis la création d’ARF des réflexions pour fluidifier  l’organisation sont  en cours, les instances de l’entreprise seront consultées, pas de date à ce jour.

CFDT : Des constats de dysfonctionnements dans certains toilettes (RdC du CIS, juste à l’entrée et dans le couloir après la 1 ère porte en face), cela depuis plusieurs semaines et sans évolution (sèche main « en commande », urinoir qui se bouche). Ces points sont-ils bien pris en compte ?

DRH : Le sèche-main est bien en commande (livraison prévue le 25/01).
Pour les urinoirs malgré nos interventions plus que nombreuses dans ce bâtiment,  nous constatons que le problème est comportemental : présence de cailloux, touillettes pour le café, pièces de monnaie, papier toilette, chewing-gum ...
Des grilles plastiques ont été installées au fond des urinoirs pour empêcher ces problèmes récurrents en pensant que cela allait résoudre le problème et malheureusement ce n'est pas le cas !

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

10/10/2016

Réponses aux questions CFDT Auchan Centrale et avis au CHSCT du 30/06/16

262732296.jpgCFDT : Concernant le projet de transfert d’une partie de l’activité des assistantes en Direction « achats » vers la Direction « Produit » sur l’alimentaire LS, cela concerne-t-il également les assistantes d’Auchan Production ?

Direction : Non

CFDT : Pour les grilles GDI, comment se passera l’évaluation demain ?

Direction : Nous avons décidé que les assistantes seraient rattachées au chef de groupe pour que celui-ci puisse arbitrer la charge de travail quand cela sera nécessaire. Fonctionnellement, elles seront animées par les acheteurs, mais c’est le chef de groupe qui fera l’entretien de GDI, en tenant compte des remontées des acheteurs et ce, dans un esprit d’équité. Nous avons considéré que le chef de groupe est le point de référence.

CFDT : Vous évoquez une adéquation au profil. Comment prévoyez-vous de le faire ?

Direction : Nous avons déjà réalisé une people review en début d’année, nous avons les remontées des salariées et les souhaits exprimés lors des GDI. De ces divers RDV, des souhaits ressortent et certaines salariées préfèrent plutôt la partie métiers « offre » que la partie métier « achat » ou vice-versa.

La CFDT rend un avis favorable : Pensez à bien informer les services en lien avec les anciens périmètres. Il est important de donner la liste des bons interlocuteurs.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants au CHSCT :
 

     
  Saïda     Gauthier

17:21 Publié dans CHSCT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réorganisation, gdi |  Facebook | | | |

27/06/2016

Réponses aux questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 17 mars 2016

262732296.jpg

CFDT : Maintenant que le regroupement des différents canaux de vente est une réalité, maintenant que les services d'appuis sont eux aussi regroupés sous une même entreprise juridique (à voir si c'est le cas) :
- quel est votre plan d'actions pour fusionner les services d'appuis des différents canaux de vente (logistiques, IT, finances, ...)
- quels sont les postes qui seront supprimé à l'issue de ce plan de fusion ?
- quelles sont les échéances de ces suppressions de postes ?
- quel est votre plan d'harmonisation des méthodes de travail ?

DRH : Chaque entité juridique reste identique et les services d’appuis ne sont pas à date regroupés sous une même entité juridique.

CFDT : Des salariés signalent être de plus en plus surveillés, que cela démotive pas mal de personnes qui ont des réflexions ou sont convoquées parce qu'elles ont été souffrantes. 
Y a-t-il eu des consignes particulières dans ce sens ? Si oui, suite à quel constat ?

DRH : Il est du rôle du manager d’avoir un temps d’échange et d’écoute au retour d’un salarié absent, afin de prendre de ses nouvelles et de lui permettre de reprendre son activité professionnelle de manière optimale. Cependant si des actions ou des comportements managériaux inadaptés ou maladroits ont eu lieu, nous vous invitons à nous les remonter précisément.

Médecin du travail : Je pense qu’il faut prendre la démarche de manière positive car elle est une aide au retour et au maintien à l’emploi des salariés.

Commentaire CFDT : Non ce n'est pas normal si les questions sont d'ordres privés et si le manager s'immisce dans la vie privée du collaborateur. Ne pas confondre "Bienveillance" et "Surveillance".

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants au CHSCT :
 

     
  Saïda     Gauthier

26/04/2016

Appréciation de la CFDT sur les réorganisations amont-aval du merchandising et offre/achat non-alimentaire Auchan

Reorg.JPG

Concernant le projet d’évolution de l’organisation « amont-aval » du merchandising

Après une organisation qui a durée 2 ans et qui n’a pas convaincu, les équipes restent dubitatives et attendent pour voir ce que ces nouveaux changements vont donner.

L'investissement ne semble pas suffisant et nous craignons que cela empire au vu des ressources mises.

Le management du Merchandising sur le canal hyper rattaché au marketing Centrale est surprenant alors qu’il est orienté aval.

La partie amont conception merchandising est logique. Il y a un bémol sur le fait que le responsable merch ne soit pas en centrale ce qui pose des problèmes pour la partie amont. 

Les organisations macro pourraient convenir mais difficile de ne pas être mitigé, vu le contexte, sans avoir plus de détails.

Pour la CFDT nous portons quand même une appréciation favorable, car la situation actuelle nécessite un changement, mais avec des réserves.

Points de vigilance :
- sur le timing
- sur qui fait quoi (fiche de poste)
- sur le futur périmètre pour les personnes concernées
- que les objectifs soient bien alignés entre l’amont et l’aval

Concernant le projet d’évolution de l’organisation offre/achat non-alimentaire 

La séparation offre/achat avait créé des tensions.

Cette évolution soulage les équipes qui apprécient cette prise de conscience par la Direction, et le courage de la remise en cause pour retrouver un fonctionnement simple et efficace, notamment un chef commun à l'acheteur et au catman. Mécaniquement nous devrions gagner du temps et de l'efficacité.

Nous allons retrouver un esprit d'équipe au sein de BU de 10-12 personnes, où tout le monde va travailler ensemble pour un même objectif.

Deux points de vigilance :
 - Clarifier la coopération avec la direction produit Corporate pour chacune des équipes produits France afin d’assurer une bonne complémentarité et préciser le rôle et territoire de chacun.
 - Alignement des objectifs pour les différentes fonctions au sein des Equipes produits pour favoriser le tous ensemble sur objectif commun.

Pour la CFDT c’est une appréciation globalement favorable. 

Nous signalons qu’en alimentaire les problèmes engendrés par la séparation offre/achat persistes, notamment des objectifs non alignés entre services.

Pour plus d'infos, nous contacter :
 

3329076062.JPG

21/04/2016

Réponses aux questions CFDT au CE Auchan Centrale du 22/03/2016

795001983.jpg

CFDT : On note que la tendance de résultats est mauvaise. Y a-t-il une date butoir à laquelle l’entreprise attend une amélioration des résultats, avant de prévoir des actions éventuelles ?

DRH : Non pas à ma connaissance. C’est une question à poser au CCE.

CFDT : Concernant les nouveaux avis de tenues de fonction, avez-vous défini un pourcentage à atteindre dans chaque avis, et des seuils à ne pas dépasser ?

DRH : Non, absolument pas.

CFDT : Concernant ces changements des grilles salariales et les changements sur la RVI, vous auriez pu au moins écouter les organisations syndicales sur le sujet avant.

DRH : Je remonterai votre remarque au national. Au sein des Services Centraux, je viens de lancer le dossier. Le canal hypermarché a démarré plus tôt.

CFDT : Comment se répartissent les responsabilités d'objectifs de CA, de tenue de marge, de cohérence de la gamme avec la réorganisation offre/achats, en particulier entre catman et acheteurs ? Si changement il y a eu, y a t il eu redéfinition des RVI en fonction de cela ?

DRH : L’entreprise prévoit une partie quantitative avec deux critères communs à ceux exerçant le même métier, des critères propres au collaborateur et à sa mission et la partie qualitative demeure. Les RRH regarderont la cohérence, l’équité et que les entretiens se déroulent dans de bonnes conditions.

CFDT : Il y a actuellement une demande de clarifier la gamme et de diminuer le nombre de références qui a augmenté ces dernières années de manière conséquente sans que CA ou le nombre d'articles progressent. Qui porte la responsabilité de rationaliser la gamme ? Avec quel accompagnement et quelles échéances ? Comment les stocks en magasins et en entrepôts des produits non retenus sont ils alors traités ?

DRH : Ce point sera évoqué lors d’un prochain CE. Oui, il y a une volonté de diminuer les références et les stocks de produits qui se vendent peu.

CFDT : Les visites médicales sont-elles toutes faites, peut-on avoir une évolution et un suivi des chiffres ?

Médecin du travail : Règlementairement, on s’est fortement améliorés avec les actions mises en place par l’entreprise en partenariat avec Pôle santé Travail. Globalement, tous les 24 mois les salariés seront vus, soit par le médecin du travail, soit par une infirmière. Pour les visites d’embauche, le temps médical est insuffisant, aussi à la demande de l’entreprise, on a mis en place les entretiens infirmiers d’accueil selon un protocole précis, sous ma délégation et avec l’accord de la Direction de Pôle Santé Travail.

CFDT : Quel est le taux de reclassement des inaptitudes ?

Médecin du travail : il y a eu 3 inaptitudes au poste avec deux reclassements et 1 inaptitude à tout poste. L’entreprise fait au mieux pour reclasser et accompagner les salariés concernés. Il faut cependant également intégrer les attentes des salariés, qui ne souhaitent pas toujours être reclassés et souhaitent quitter l’entreprise.

CFDT : Concernant les aménagements de poste, sont-ils réalisés ?

Médecin du travail : Oui tout à fait.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
Francis  Fabien
  
Francis     Fabien

13/01/2016

Avis CFDT lors du CE Auchan Centrale du 17/12/2015

795001983.jpg

Avis concernant le temps de travail et la charge de travail :
L'écrêtage des congés représente l'équivalent de 18 temps pleins sur l'année. 
Nous nous interrogeons sur la part de surcharge de travail dans la perte de ces congés pour les salariés.
Dans la présentation aucune analyse n'est réalisée sur la charge de travail, malgré le fait que les salariés ont la capacité de s'exprimer lors de l'entretien professionnel.
Nous savons bien que ce travail n'est pas évident à faire, mais il semble maintenant important de s'y atteler, car fournir toujours plus de tâches à faire, sans mettre en face les moyens (humains ou organisationnels) pour les réaliser correctement provoque le sentiment de ne pas bien faire les choses.

Ces ressentis sont ressortis lors de notre enquête sur la charge de travail:
- "il m'arrive de traiter trop vite une opération qui aurait demandé plus de temps"
- "ma charge de travail est supérieure à l'an passé"
- "je dois exécuter plusieurs tâches simultanément"
- "j'ai des échéances impératives à respecter"
- "les délais sont trop courts, j'ai parfois le sentiment de ne pas bien faire les choses"
- "il m'arrive de continuer à travailler après avoir dépointé"
Par ailleurs, dans la population des temps partiels, ce ressenti est accentué. L'un des verbatim les plus entendus est "j'ai l'impression de faire 5 jours en 4!".

Maintenant, du point de vue de l'entreprise (exemples non exhaustifs) :
- quel est le risque à relire trop rapidement un contrat de négociation avec un fournisseur?
- quel est le risque à valider trop vite une clôture comptable?
- quel est le risque à sous-estimer et sous réaliser une conduite de changement?

L'entreprise doit mieux agir auprès des salariés pour que les CP et RTT soient pris.
La charge de travail est encore trop confondue avec le temps de travail.
Pour la CFDT c'est un avis négatif.

Bilan Formation provisoire 2015
Nous n'avons pas d'information sur le nombre de personnes n'ayant pas eu de formation depuis un an et plus.
La CFDT ne rend pas d'avis.

Plan projet formation 2016
Nous reconnaissons et apprécions le travail effectué pour gérer ce volet formation ainsi que la volonté et le parti pris fort de l'équipe en charge de la formation.
L'offre se diversifie et se précise dans les métiers d'appuis (Compta et Informatique).

Concernant les salariés n'ayant pas eu de formation depuis plus d'un an: la relance du manager et la formation du PDI (plan de développement individuel), nous semble un moyen intéressant pour traiter ce problème.
Toutefois attention à éviter qu'une formation inadéquate soit proposée au salarié.
Il serait intéressant de faire un point dans 4 mois sur le nombre de salariés dans cette situation. 

Pour les prochaines présentations du volet formation, pouvez-vous veiller à fournir
- les éléments qui nous permettent d'identifier les plans de développement des compétences, qui visent à faire acquérir au salarié des compétences qui vont au-delà de sa qualification professionnelle et qui nécessitent un changement de qualification.
- plus de détails sur les répartitions H/F.
 Pour la CFDT c'est un avis favorable.

Projet DSI Auchan Retail France:
Compte tenu des réorganisations en cours sur l'ensemble du groupe, il est impossible d'évaluer ni la stratégie, ni les missions qui seront confiées à la DSI.
La CFDT ne rend pas d'avis

Projet de vidéo protection de Marmande:
C'est un nouveau site scofel, sur lequel est installée la protection vidéo.
Les caméras couvrent uniquement des zones de travail et extérieur en respectant les dispositions légales.
Pour la CFDT c'est un avis favorable.

N.B: Lautorisation de la CNIL date de 2008, alors que le site a été bâti en 2015.
Pouvez-vous nous communiquer l'avis de la CNIL cité dans la présentation du dossier?

Projet de modification horaire du CSP Compta fournisseur
Le CSP Compta fournisseur pour assurer la clôture fiscale doit traiter les dernières anomalies d'accrochage (factures / réceptions), le 2 janvier. Cette année, ce travail devra être effectué, samedi, pour permettre d'avoir une situation propre, d'où cette demande de travail exceptionnel.
Cela concerne trois salariés volontaires et à proximité de la Centrale.
Elles seront présentes de 8h à 12h.
La récupération sera faite dans la semaine qui suit le samedi travaillé.
Tout a bien été fait dans les règles (à vérifier côté DSI qui doit aussi intervenir) 
Pour la CFDT c'est un avis favorable.

Projet de déménagement du CSP formation de Tours
Cessation du bail sur le site de Menneton, vieillissant et trop cher par rapport à l'organisation de la région déjà fortement maillée (les magasins disposent de salle de formation permettant d'offrir les formations localement).
La nouvelle localisation sera sur le magasin de Tours Nord.
Il y a peu d'impact pour les salariés et un gain de cout pour l'entreprise (les infos sur les coûts ont d'ailleurs été bien précisées).
Pour la CFDT c'est un avis favorable

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :  

Francis   Christophe  Fabien
 Francis    Christophe   Fabien 

08/12/2015

Nouveau groupe Auchan Retail France Plan Epargne Entreprise Ça démarre mal !

La  CFDT s’insurge contre le nouveau découpage imposé du Plan Epargne Entreprise (PEE).
Tract à télécharger

PEE.JPG

 

La direction a décidé de créer un nouveau FCP d’actionnariat salarié nommé «ValFrance » panaché à hauteur de : 

  • 50% en titres local / Retail France et Immobilier France

  • 50% en titres Auchan Holding. 


Le groupe Auchan a été constitué essentiellement par le travail des salariés d’Auchan France qui ont permis le développement à l’étranger et la diversification des formats dans le groupe Auchan. Une bonne partie des résultats France remonte toujours dans les sur-Holdings qui servent au développement à l’étranger.

Les performances du groupe sont tirées vers le haut par la Pologne, la Chine et la Russie.

Partitionner notre périmètre PEE en baissant aussi fortement la partie internationale est ressenti comme une injustice par des salariés toujours plus sous pression, et qui subissent déjà une forte perte de revenus depuis plusieurs années.

Cette nouvelle répartition sera forcément moins rémunératrice, nous  savons tous que l’économie occidentale, et notamment la France, est en souffrance, et que les possibilités de développement sont limitées. 

La direction affirme le contraire. Si tel est le cas, elle doit donner un signe de confiance en revoyant la partition (la CFDT demande 70% Holding / 30% France) et en proposant un abondement sur  tous les versements qui seront effectués la 1ere année (pas seulement pour les nouveaux embauchés).

3329076062.JPG

18/11/2015

Avis CFDT aux CE Auchan Centrale d’octobre 2015

795001983.jpg

Rapport de situation comparée Femme/Homme 2014
On note un très gros déséquilibre sur les temps partiels et les CDD, ainsi que sur les écarts de salaires à partir du niveau 7. Les femmes restent sur des emplois plus précaires et des rémunérations moindres. On souligne les efforts faits, on encourage la Direction dans ce sens et on se félicite des actions menées notamment en DSI avec « l’informatique au féminin ». Cependant l’écart est toujours insatisfaisant, on aimerait une vraie accélération sur la rémunération à partir du niveau 7 et une évolution sur le partage des congés parentaux entre les hommes et les femmes. Il y a un effort à faire sur les salaires des femmes.
Pour la CFDT, c’est donc un avis défavorable sur l’état des lieux présentés, et un encouragement sur le travail de la commission et les actions menées par la Direction.


Projet de transfert des équipes Puériculture et Vêtements dessous Enfants vers la DOAPI
Pour la CFDT c’est un avis favorable. Les enjeux sont clairement identifiés et importants pour ce projet. Il faut bien être au clair avec les personnes concernées sur les changements.


Projet d’évolution de la DSI Auchan
Pour la CFDT, c’est un avis favorable. On tient à ce que l’on ait une vraie transparence sur les informations données aux collaborateurs concernés pour leur permettre de se positionner clairement. Concernant la conduite du changement, le sens et bien porté et appréhendé par l’ensemble des équipes de la DSI. Le risque est d’entendre le message suivant « on fait comme avant » et donc de voir le sens du projet être un peu détourné de son objectif.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :  

Francis   Christophe  Fabien
Francis    Christophe   Fabien 

01/10/2014

Avis CFDT Auchan sur le projet d’externalisation de la gestion de la paye

CFDT-CCE-AUCHAN.JPG

CCE du 25 septembre 2014

Présentation du projet : Il s’agit d’une mutualisation par le biais d’une externalisation : une société (SODEC) se met au service de différentes sociétés du groupe Auchan. Actuellement aucun centre de gestion de paie n’utilise le même logiciel et il y a des coûts de gestion assez élevés. Il faut harmoniser nos processus. Cela se mettra en place y compris sur d’autres sociétés du groupe et diminuera les coûts. La finalité est que le bulletin de paye soit fiable.
Aujourd’hui entre Auchan et Simply il y a plus de 900 000 bulletins de paye qui sont édités. A terme en incluant Alinéa, nous atteindrions plus d’1 million de bulletins de paye. Le 1er janvier 2016 Auchan France sera gérée par la solution HRACCESS suite 9.  Cela va réduire les coûts de production des bulletins de paye de 16% soit un gain de 114€ par an et par collaborateur : une économie d’1,5M€/an. Notre vocation est d’équilibrer les comptes, ce n’est pas  de gagner de l’argent. Si nos projections sont bonnes nous baisserons le coût du bulletin de paie. Nous voulons devenir un centre de paie reconnu. La société SODEC dont l’actionnaire unique est le Groupe Auchan sera affectée au CSP. Les résultats générés remonteront dans le Groupe Auchan et entreront dans les résultats de Groupe Auchan. Les contrats de l’ensemble des collaborateurs Auchan France seront transférés à l’identique au sein de la société SODEC et nous appliquerons la CCN du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire, plus favorable que celle des prestataires de service dans le domaine du secteur tertiaire. SODEC adhère par ailleurs à de nombreux accords d’entreprise d’Auchan France.

CFDT : Pourra-t-on avoir un suivi au CCE sur le plan social de ce projet ?

DRH : Oui. Le transfert des employés est automatique, et nous avons le même nombre de salariés au départ et à l’arrivée (76 côté Auchan).

CFDT : Est ce que vous vous engagez à ce qu’il n’y ait aucun licenciement et à reclasser le personnel qui refuserait ce changement ?

DRH : Nous nous y engageons. Après la réunion du CCE nous allons informer les équipes, nous avons 15 mois devant nous pour mettre ce projet en place.

CFDT : Seriez vous prêt à appliquer l’article 6 de l’accord GPEC si cela devait s’avérer nécessaire ?

DRH : Nous ne voulons pas l’annoncer comme cela, car cela pourrait inciter certains à partir, et ce n’est pas ce que nous souhaitons, mais nous pouvons étudier le cas par cas. 

Pour les élus titulaires CFDT du CCE Auchan France : Malgré les garanties émises par la DRH  à inscrire dans le PV de CCE à savoir : pas de licenciements économiques en cas de refus de changement de statut, et reclassements à la clé pour les salariés qui refuseraient ces transferts. Malgré la garantie apportée sur la préservation des acquis sociaux du statut Auchan en lien avec l’ART 1224-1 mais avec une interrogation quand même sur la GDI.
Le manque de visibilité sur le devenir à long terme de ce projet avec notamment des  concentrations qui paraissent incontournables au regard des ambitions de SODEC. Le refus incompréhensible aussi d’aller au-delà du cadre juridique en appliquant l’article 6 de l’accord GPEC pour les salariés qui ne désireraient pas adhérer à SODEC, nous amène à nous abstenir.

Vous pouvez nous contacter : 

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29