<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

« Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 09/12/11 | Page d'accueil | Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 13/01/12 »

10/01/2012

Grosses affaires de harcèlement à Auchan (Castres, Le Pontet, …) : la DRH se cache derrière son petit doigt !

La CFDT a adressé un courrier le 9 décembre 2011 à la DRH France :

Suite aux événements de Castres et aux décisions qui ont été prises, nous demandons maintenant à connaitre et à comprendre clairement ce qu’il s’est passé.
- Comment cette situation a-t-elle été possible pendant aussi longtemps ?
Nous rappelons que le directeur de Castres avait fait l’objet il y a une dizaine d’année, quand il était en poste à Nogent, d’un reportage intitulé « Profession harceleur ». Nous vous avions interpelé à l’époque sur la situation.
- Quelles ont été les implications et le rôle joué par la direction opérationnelle ?
- Les instances locales ont-elles fonctionné comme elles le devaient et ont-elles alerté sur la situation ?
- Le Baromètre d’Opinion Interne sur ce magasin ressortait avec des résultats excellents ! Il nous faut réfléchir à la crédibilité qu’a maintenant cet outil.

D’autres affaires sortent dans la presse, notamment concernant Le Pontet où le médecin du travail dans un courrier du 9 juillet 2010 alertait officiellement le magasin en parlant de situation « grave », de « harcèlement », d’employés et de cadres en pleurs dans son bureau…
Le CHSCT du magasin, qui souhaitait tenir son rôle et sa mission, a été attaqué en justice par la direction qui voulait empêcher une expertise indépendante sur les risques psychosociaux dans ce magasin !
La justice ayant débouté Auchan, l’expertise a eu lieu et conclu à une situation critique : stress, pression, harcèlement, anti-syndicalisme…
La direction de ce magasin aurait même fait son possible pour tenter de discréditer ces délégués « trop zélés » à son goût, lors des dernières élections.
Même si ces délégués ne sont pas CFDT, nous ne pouvons pas accepter ce genre de comportement !
Et la situation sur ce magasin ne s’améliore pas !

Nous devons faire toute la lumière sur ce type d’affaires, réfléchir au moyen de les régler au plus vite, et empêcher qu’elles se reproduisent. Il en est de notre responsabilité, à vous comme à nous.


La réponse de la DRH France, reçue le 22 décembre, est très loin de répondre à nos questions et nos demandes.

En matière de harcèlement l’employeur a une obligation absolue de prévention. Dés qu’il a connaissance d’un risque, il doit réagir immédiatement pour faire cesser le risque et prendre les mesures conservatoires. S’il veut pouvoir sanctionner l’auteur présumé, il doit enquêter dans le délai de deux mois. C’est loin d’avoir été le cas au Pontet dont les problèmes persistent encore un an et demi après l’alerte ! C’est maintenant l’infirmière qui est en arrêt maladie pour dépression, et qui dénonce un harcèlement moral

Rappelons aussi que les méthodes particulières du directeur de Castres avaient déjà été pointées il y a 10 ans quand il exerçait à Nogent !
Aujourd’hui, plusieurs personnes ont été entrainées avec lui dans le licenciement parce qu’elles n’auraient pas alertées sur la situation (!), ce qui aurait été évité si la direction avait pris « ses responsabilités » à l’époque.

Et que dire des souffrances de toutes ces victimes, qui ont duré bien trop longtemps (ou qui durent encore) et qui auraient aussi pu être évitées !?

Nous avons régulièrement et sur différents sites, des signalements de comportements abusifs correspondant amplement à la définition du harcèlement.
Les cas de Castres et du Pontet sont exceptionnels par leur ampleur mais pas par leur nature.

Face au risque de harcèlement, il est impératif de prévoir une procédure d’enquête paritaire avec le CHSCT avec un processus élaboré avec précision. Il serait aussi nécessaire de former les enquêteurs à un exercice délicat pour tenter d’objectiver des situations par essence subjectives. L’ensemble de ces mesures pourrait s’intégrer dans un accord d’entreprise.

La CFDT réclame l’ouverture de négociation sur la prévention des Risques Psycho-Sociaux à Auchan.

La direction qui a trop longtemps cherché à minimiser les choses ne peut plus maintenant nier ces situations qui deviennent de plus en plus graves.

Pour mémoire (mars 2010), voir la réponse de la DRH et le commentaire CFDT en orange sur la première question. Les choses n'ont guère avancé...

Commentaires

Vous avez parfaitement raison dans votre action, il faut contraindre la Direction Générale des Affaires Humaines Jean André LAFITTE a se mettre autour d'une table pour percer ce problème qui ne fait que trop durer dans le temps.
On ne peut laisser perdurer des pratiques dans quelques magasins, et si même les Médecins du travail sont de notre côtè, c'est qu'il existe réellement un problème de fond.
Avec F.O. faites pression sur la D.G., faites des courriers , et le cas échéant ecrivez dirrectement a Thierry Mulliez.

Écrit par : DIDIER RASSON | 11/01/2012

Répondre à ce commentaire

Le directeur du magasin Le Pontet vient d'être "écarté" : http://t.co/FYjXGwAH

Écrit par : CFDT Auchan Centrale | 13/01/2012

Répondre à ce commentaire

Extrait de la note de nomination de l'ex directeur du Pontet, nommé contrôleur de gestion de la direction opérationnelle ouest :

« Dans ces différentes fonctions, Guy a fait la démonstration de ses grandes qualités personnelles et professionnelles. Homme de valeur, profondément attaché à l’entreprise et aux hommes, Guy donne du sens et a à cœur de favoriser l’épanouissement professionnel et personnel de ses équipes. »

C’est pas mignon la vie Auchan ?

Écrit par : Sophie | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

Alerte directeur fou furieux à Béziers

Bonjour,

Je viens vous signaler, le comportement inadmissible du Directeur de magasin d'AUCHAN Béziers.

Celui-ci hurle (et le mot est faible!) après ces employés dans l'allée centrale du magasin, devant les clients, les rabaissant, les insultant.

Cela fait un certain nombre de fois que je vois cette énergumène s'en prendre aux employés alors que je fais mes courses.
Est-il normal qu'un cadre d'une entreprise crie après ces employés devant le reste du personnel et surtout devant la clientèle ?
Quelle image de votre entreprise !!

J'ai l'impression que l'ensemble des salariés sont terrorisés par cette personne là.
La CFDT peut elle réagir ?

En discutant avec une salariée elle m'a dit que beaucoup de chef de rayon avait démissionné, c'est certainement normal avec un individu comme cela.

Vous devriez faire un audit des 400 personnes qui travail dans ce magasin. Vous seriez certainement surpris de voir qu'il n'est nullement apprécier, qu'il ne fait pas avancer les choses et surtout qu'il harcèle moralement toute ces personnes.

Je vous demande d'agir afin d'aider 400 personnes de votre entreprise

PS : message envoyé aussi sur le site AUCHAN CGT France

Écrit par : Cruzer | 22/01/2012

Répondre à ce commentaire

ses une honte de voir un responsable dit un directeur de magasin agir comme cela etant ouvrier dans l:entreprise jait dejat entendue la reputation de se directeur je pense que beaucoups de gents le savait je ne comprend pas pour coi il font des reunion souvent pour les bien des employers

Écrit par : sola | 16/04/2012

Répondre à ce commentaire

Mesdames, Messieurs,

Je viens vous alerter d'une situation extrême que nous vivons sur le magasin de Caluire. Depuis maintenant 7 mois, nous sommes nombreux (membres de l'encadrement) confrontés à des agissements, de la part de la direction et en premier lieu du nouveau directeur mr FARINA, que je caractérise comme abjects, bien que je trouve l'adjectif encore trop faible.
Depuis son arrivée, 4 chefs de secteur (PGC, MBA, M&L puis Sécurité) ont quitté l'entreprise dans des conditions plus que douteuses et jamais communiquées. Ce sont aussi de multiples chefs de rayon qui ont été évincés .
Bien souvent à base de ruptures conventionnelles pour «limiter» les plaintes et faire taire celles ou ceux qui auraient souhaité contester leur triste sort ou celui de leurs collègues.

La technique simple, consistant à déstabiliser les personnes,les humilier publiquement, leur faire perdre confiance et à petit feu les faire craquer, pour ne leur proposer comme seule échappatoire une sortie bien orchestrée. Bien des personnes ont subi ou subissent aujourd'hui une grande détresse, une grande souffrance liées à de tels agissements.

La technique simple, consistant à faire régner un climat de terreur, de peur, pour mieux diviser, pour mieux isoler chacune des personnes et les évincer une à une sans que personne n'ose réagir de peur de subir les foudres à son tour.

La technique simple, consistant à absorber tous les pouvoirs, détruire tous les contre-pouvoirs, pour mieux conduire ce grand nettoyage. Main mise sur le CHSCT qui a perdu son indépendance, délégué du personnel cadre harcelé et en arrêt maladie, constitution d'un petit cercle au service de « sa majesté » pour mieux fliquer, piéger une liste de personnes bien ciblée.

La technique simple, consistant à ne fournir aucune communication concrète directe à certains pour les mettre en défaut, les mettre « au placard », pour mieux les humilier et leur donner un vif sentiment d'inutilité.

La technique simple, consistant à juger arbitrairement et sans aucune équité ou égalité, les actions menées par les différents membres de l'encadrement ou d'imputer à une seule personne un dysfonctionnement global.

Vous l'aurez compris, nous vivons une tragédie sciemment pilotée que notre entreprise a déjà connu dans certains sites. Ce nouveau directeur avec l'aide du RRH et du CDG détruit psychologiquement toutes celles et ceux qu'il a au préalable ciblés et leur fait vivre un calvaire. Calvaire qui rentre jusque dans les familles qui souffrent. La médecine du travail est alertée mais ..., le CHSCT a peur; tout le monde a peur... mais tout le monde souffre !!!
Qui est cet homme pour définir qui a le droit de travailler ou non chez Auchan? Qui est cet homme à qui on a donné un permis de détruire?
Aidez nous !!!

Écrit par : help | 04/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Caluire

Nous avons interpelé la DRH France. Voici leur réponse :

"Je fais suite à votre mail du 5 juin 2012, concernant Caluire.
Nous regrettons la teneur de ce mail et les propos qui ont été relayés.
Après étude de la situation, il apparaît que monsieur Farina, a du prendre toute une série de décisions nécessaires, en rupture avec le passé, afin de rétablir un niveau de professionnalisme, d'exigence et de considération des collaborateurs.
Lors de la réunion des délégués du personnel du 31 mai 2012, c'est en complète transparence avec les partenaires sociaux, que monsieur Farina s'est exprimé sur ces changements rapides.
Il a présenté la démarche, mise en place, d'écoute des collaborateurs afin des les accompagner dans cette nouvelle dynamique managériale.
A ce jour, la moitié des collaborateurs ont déjà participé à la démarche, en contribuant, de façon volontaire à au moins 1 des 10 ateliers proposés.
Cette initiative nous parait un signe fort d'engagement vers un climat apaisé et une considération assise sur une communication participative."

Si la situation est telle que vous l'avez décrite, pouvez-vous nous contacter au 06-22-14-02-01 ou cfdt.auchan.cadres@free.fr ?
Nous garantissons la confidentialité.

Cordialement

Écrit par : CFDT Auchan | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Quand on sait que les syndicats sont à la solde du patron !!!!!!!

Écrit par : NODOT | 23/10/2012

Répondre à ce commentaire

MERCI BEAUCOUP à la CFDT !
MERCI d'avoir permis que le Directeur d'Auchan Caluire ne détruise plus de travailleur, de vie...
Merci parce que le magasin va pouvoir travailler à nouveau dans la bonne humeur, la joie... et la paix !

Cordialement

Écrit par : Chan | 15/05/2013

Répondre à ce commentaire

bonjour,
je fais parti des chefs de rayon qui ont été humiliés, insultés, poussés à bout devant ses équipes afin que je craque et quitte l'entreprise. Malheureusement pour eux, je n'ai pas cédé à la menace et malgré la douloureuse période que je traversais, et qui se ressentait dans ma vie personnelle, je continuais à faire mon travail du mieux possible parce que j'aimais mon métier. J'avouerais qu'il était difficile de trouver la motivation de se lever le matin et de venir au magasin la boule au ventre en se disant "qu'est ce que l'on va me reprocher aujourd'hui". Ma "résistance" perturbant ma direction (directeur et RH), mon chef de secteur a été missionné pour trouver des failles dans mon comportement, dans mon travail afin de leur rendre des comptes dans le simple but de monter un dossier sur moi afin de me licencier. Ce qui a été fait quelques mois plus tard .... Aujourd'hui, même si je souffre toujours d'avoir été JETE de la sorte par une bande d'incapables se prenant pour des dictateurs, je suis à moitié satisfait des décisions prises à l'encontre du directeur mais faudrait peut être aussi se pencher sur le RH qui tente aujourd'hui de se racheter une conduite par tous les moyens, sur certains chefs de secteur issus de son recrutement sur Macon (ainsi que certains chefs de rayon) et voir de plus près les personnes de son entourage nommé sur le magasin .... A eux de payer !!

Écrit par : CHEF DE RAYON AUCHAN CALUIRE | 12/06/2013

Répondre à ce commentaire

Cette affaire n'est pas la seule. J'ai été à l'écoute de salariés durant des années. J'ai fait remonter des informations : on ne m'a jamais écoutée.
Les salariés n'osent pas parler, de peur des représailles !! Il faut faire cesser ces pratiques managériales et arrêter de faire comme si tout allait bien.

Écrit par : EX AUCHAN | 15/06/2013

Répondre à ce commentaire

La marche des vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'œuvre du Malin. Béni soit-il l'homme de bonne volonté qui, au nom de la charité, se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes... Car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'Éternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant !

Écrit par : ezechiel2510 | 28/06/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je l'ai connu il n'a pas le niveau du poste qu'il tient

Écrit par : OLI | 24/09/2013

Répondre à ce commentaire

je suis aujourd hui en arret depuis un certains nombre de mois et je suis ecoeure de voir que personne ne te passe un coup de fil pour prendre de tes nouvelles.NOrmal car je cite je n ai plus d avenir a Auchan, dans mon magasin beaucoup de cadres se plaignent de la nouvelle direction, mais la peur ne leurs permettent pas de denoncer les disfonctionnements. Nombre de mes collegues ont demissionnes et en fait cela ne fait reagir personne de voir un turn over progresser dans l annee.IL ME SEMBLE QUE LA DIRECTION DOIT ETRE BIENVEILLENTE SUR LA SANTE MORALE ET PHYSIQUE DE CHAQUE COLLABORATEUR.CELA FAIT PARTIE DES DROITS ET DEVOIRS DE TOUTE PERSONNE TRAVAILLANT EN ENTREPRISE ET IL ME SEMBLE QUE C EST DE LA RESPONSABILITE DE TOUT LE MONDE DE DENONCER DES ABUS DE POUVOIR,Comme l a dit plus haut une personne le directeur est un salarié comme nous ce n est pas lui l employeur,il se doit de donner une bonne image de notre enseigne de preserver tous ses employés dont il a la responsabilite.MAIS REMETTER EN CAUSE UN DIRECTEUR ALORS LA PERSONNE NE VEUT VOUS ECOUTER ET PRENDRE EN CONSIDERATION VOTRE DECLARATION.

Écrit par : sebbagh | 09/11/2013

Répondre à ce commentaire

Simplement cliente decue,humilie a auchan noyelles godault et ayant subit divers harcelements lors de mon 1er emploi dans une association renommee par la direction

Écrit par : bricka | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

je suis content d 'etre tombe sur votre email madame , au momment des faits que vous exposez je l ' 'ai recu dans mon couurrier postal et je n 'avais pas d 'ordinateur . vous vous offusquez du comportement de la direction de certains magasin , notamment auchan beziers , eh bien en tant que représentant du personnel CGT. mes collégues et moi -même n ' avons recus aucuns courrier , même anonyme ou d 'information orale que ce soit ? L ' indignation , le sentiment d 'injustice , vous l' avez ressentie et exprimé cela est trés bien vous l 'avez eut à la place de 400 PERSONNE qui n ' ont rien dit , rien écrit ;aux représentant de la CGT; je ne dirais pas que les personnes qui subissent de tels agissements sont lâches de laisser faire ; mais qu 'ils sont enfermés dans une forme de résignation fatale que nous entendons se manifester par des propos tels que : cela ne sert à rien !
on perd du temps ! il va me faire la misère !!.... alors je vous le demande ; quand on se tait tout le temps de cette maniére , cela signifie que les personnes du monde du travail se sont laissées enfermées dans cette loi , ignoble ; LA LOI DU SILENCE !!!! LA LOI DE LA PEUR ET DE LA TERREUR DISTILLEE DANS BEAUCOUP D ENTREPRISE; ne croyez pas madame que nous faisons rien et attendons que cela se passe , nous faisons prendre conscience aux salariées-és que les solutions ne tomberons pas du ciel , et qu 'il faudra d ' abord briser la loi bu silence , pas en demandant la parole , en la prenant comme la liberté , il est nécessaire de promouvoir les valeurs de la République qui est une merveilleuse création de l ' homme , elle deviendra égalitaire ineluctablement , les femmes et les hommes la défendrons comme par le passé . POUR CONCLURE CERTAINES GRANDES ENTREPRISES AUJOURD'HUI , MALHEUREUSEMENT EN COUVRANT . EN LAISSANT FAIRE LES AGISSEMENTS DE CES DIRIGEANTS ; ARROGANTS ; MEPRISANTS , ; VONT SE DISCREDITER AUPRES DES SALARIES DES CLIENTS ET DE LA SOCIETE CIVILE ENTIERE ;

La résistance est un long processus social , JM

Écrit par : nicolas | 20/12/2014

Répondre à ce commentaire

on ne parle pas assez du métier de la sécurité qui n'est pas reconnu et du harcèlement que chaque agent subit avec la polyvalence qui na rien a voir avec la sécurité comme vider les bac à recyclage des piles dans certain magasin, ou de ranger les caddies. on ce sert des agents ssiap pour ce couvrir et on leur demande des mission autre que l'incendie

Écrit par : x | 02/03/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.