<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

« 2009-06 | Page d'accueil | 2009-08 »

28/07/2009

Questions CFDT en réunion DP du 03/07/09

CFDT : 1 - Est-il possible pour les annexes 1 et 2, autres qu’en horaire continu, de prendre moins d’1H pour déjeuner ?
2 - Quelles sont les règles applicables concernant la pause du midi ?

DRH : Les horaires des collaborateurs en horaires précis sont établis et  planifiés par la hiérarchie. Ils se doivent d’être formalisés et transmis au minimum 8 jours à l'avance, 15 jours dans le cadre de la modulation.
L’Accord de juillet 2003 sur l’Organisation et l’Aménagement du Temps de Travail indique que la coupure du déjeuner est de maximum 3h pour les horaires «journées». Il ne prévoit pas de temps de coupure minimum. Elle est le plus souvent de 1H à 2H en fonction de l’organisation du service ; celle-ci étant de la responsabilité de l'employeur.

Question CFDT au CE du 26/06/09

CFDT : Sur le bilan social nous constatons une baisse des effectifs. Nous constatons également une augmentation des heures travaillées et du nombre de temps partiels pour les employés. A quoi cela est-il dû ?

DRH : Il y a eu d'une part, le changement d’organisation en 2008 : l’équipe Auchan Production est maintenant rattachée à l'OIA et une stabilisation des équipes CSP.
Et d'autre part, les heures travaillées au cours de l'année des personnes qui ne sont plus comptées dans les effectifs en fin d’année sont prises en compte. Concernant les temps partiels, il s'agit le plus souvent de congés parentaux, 11 personnes de plus sont concernées par rapport au 31/12/2007.

21/07/2009

Projet de restructuration Auchan

-1400 POSTES !

+2500      ????

 

Suite à la réunion du CCE du 7 juillet, la CFDT Auchan ne cautionne pas le plan de transformation et ses projets associés EN L’ETAT.

 

Sur la méthode, il semble que la pratique qui consiste à faire les annonces difficiles en période de congès soit aussi de mise à AUCHAN.
 

De plus nous déplorons la maladresse ou l‘indélicatesse qui met en avant un accord paritaire de GPEC comme l’élément déclenchant de ce projet. 

 

L’accord Gestion Prévisionnelle Emplois et des Compétences (GPEC) signé en mars 2009 se décline en permanence avec ou sans restructuration, même s’il prend plus de sens dans ces périodes « agitées ».

 

Il est évident que l’engagement des 4 organisations syndicales signataires de l’accord GPEC, dont la CFDT, visait et vise avant tout à éviter la mise en place de plan de licenciement collectif PSE bien plus redoutable socialement.

 

Sur le fond nous ne contestons pas le fait que l’entreprise doive s’adapter pour perdurer, mais cela doit se faire de façon équitable et avec de vraies garanties sociales surtout dans ces périodes de poussées massives du chômage.

 

De fait la perte de 1400 postes est acquise mais l’annonce de la création des 2500 postes qui compenseraient cette perte reste floue et incertaine. Elle est d’ailleurs tempérée par des réserves sur l’activité économique à venir du groupe.

 

Force est de constater aussi que la fuite en avant des gains de productivité relatifs à ce plan, induit la taylorisation des taches et la pressurisation des salariés par une intensification du travail.

 

En l’absence d’expertise indépendante ne se limitant pas à une simple approche économique permettant de faire des propositions alternatives, aucun avis ne sera donné par la CFDT.

 

La CFDT  entre autres a donc demandé une expertise qui devrait être rendu au prochain CCE du 9 septembre.

Lire également :

Notre article sur la négo GPEC Auchan
Voir l’accord complet GPEC Auchan que nous avons signé 

01/07/2009

Les inégalités salariales au cœur du système de rémunération à Auchan

Précisons d’abord que l’individualisation des salaires n’est pas en contradiction avec l’égalité salariale.
Le principe "à travail égal, salaire égal" signifie que des salariés peuvent percevoir des rémunérations différentes dès lors que l'employeur est en mesure de justifier cette différence par des motifs objectifs et matériellement vérifiables.

Dans un document partiel nous apprenons que 25% des cadres en Centrale ont un salaire inférieur par niveau à leur grille malgré la reconnaissance de la bonne tenue de fonction ! (jusqu'à 28% en DSIO).

Cette année la moyenne des augmentations des agents de maitrise et cadres a baissé comme nous pouvions nous y attendre. Elle est passée de 3,47% en 2008 à 2,95% en 2009. Ce qui reste une bonne moyenne d’augmentation notamment au regard de celle qu’ont eu les employés (0,5% sur des salaires largement plus bas !).

Il est clair que c’est sur les plus bas salaires que la direction a choisi de faire peser le plus les impacts de la crise.

Nous constatons déjà là un écart se creusant entre les employés et les salariés de l’encadrement alors même que nombre d’entre eux sont payés en dessous du minimum de leur fonction !

Plusieurs cadres sont même payés largement en dessous du minimum garanti par la convention collective !

Il s'agit là d’inégalités qualifiées, et les cas sont nombreux.

L’accord Auchan sur les salaires de l’encadrement date de 1986 et n’a jamais été revu depuis.
Les évolutions législatives n’ont jamais été prises en compte.
Les minimas ne sont pas assurés.

De plus cet accord n’est pas toujours respecté dans sa procédure par la direction elle même.

Par exemple certains cadres n’ont pas eu d’augmentation malgré un bon travail parce qu’ils auraient un salaire trop élevé par rapport à leur grille ! (Des salariés au dessus, d’autres en dessous…).
Cela ne correspond pas au principe fixé dans l’accord !

Tout cela révèle l’arbitraire et les inégalités salariales pratiqués et entretenus depuis des années à Auchan.

Nous réclamons un système plus juste et plus transparent.

13:15 Publié dans Cadres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, augmentations |  Facebook | | | |