<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

07/10/2011

Le 11 octobre, la CFDT appelle les salariés à se faire entendre face à la crise

Grèce, Euros, Déficits... La crise n'est pas une fatalité. Il y a des solutions !

Téléchargez le tract

Les dirigeants français et européens doivent prendre des décisions énergiques, efficaces et justes. Il faut tout à la fois réduire les déficits, relancer la croissance par des investissements d’avenir et soutenir ceux qui s’appauvrissent dans cette crise, les chômeurs, les jeunes, les salariés précaires. Bref, il y a urgence à stopper la spirale infernale de cette crise tout en préparant l’avenir.

Pour la CFDT, il faut :

> Lutter contre la spéculation
Mutualiser une partie des dettes des États européens pour renforcer les pays face aux marchés financiers.
Interdire les produits financiers exclusivement spéculatifs.
Stopper les paradis fiscaux.

> Relancer la croissance économique
Mettre enfin en place un gouvernement de la zone euro pour coordonner les politiques fiscales, économiques et budgétaires.
Investir aux plans national et européen.

> Réduire les déficits de manière équitable
Supprimer les niches fiscales contreproductives et qui coûtent cher à l’État.
Supprimer les exonérations sur les heures supplémentaires (3 milliards d’euros) qui empêchent la création d’emplois et ne bénéficient pas à l’immense majorité des salariés.
Conditionner la baisse de la TVA, dans la restauration et le bâtiment (au total 8 milliards d’euros), à des contreparties sociales en particulier sur l’emploi.
Modifier les règles de déduction des intérêts d’emprunt des bénéfices imposables des entreprises (11 milliards d’euros).
Faire contribuer les hauts revenus beaucoup plus qu’aujourd’hui par la création d’une tranche supplémentaire d’impôt sur le revenu à 50 %.

> Prendre des mesures sociales urgentes
Pour les jeunes, élargir l’accès au « RSA jeunes » et mettre en place rapidement les mesures négociées par les syndicats et le patronat : accompagnement vers l’emploi, aide au logement.
Dans les entreprises et territoires en difficulté, promouvoir des dispositifs évitant les licenciements (formation, financement du chômage partiel…).

Au delà de ces mesures urgentes indispensables, il faut des réformes de fond qui prendront plus de temps pour construire un mode de développement équilibré et durable, un monde plus juste et plus solidaire.

Le 11 octobre 2011, la CFDT appelle tous les salariés à agir avec elle pour se faire entendre des décideurs : gouvernement, parlement, employeurs.

LILLE  Grand Place
12h30 rassemblement et prise de parole.
14H manifestation

22/07/2011

Suite à l'action salaire lors du CCE Auchan : un vrai 1er résultat

Anniv50.JPG

Télécharger l'affiche

Action intersyndicale CFDT-CGT-FO lors du CCE du 29 juin avec remise des 8000 premières pétitions "salaires"...

Un vrai premier résultat : l'annonce du paiement triple de la journée anniversaire, non prévu à l'origine.
Le prochain CCE est convoqué le 30 août pour valider cette prime.

Cependant le problème concernant les salaires de base reste entier... (lire l'article)

Pratiquer une politique du tout variable qui verrait les salaires réduits à leur part la plus congrue, n’est pas acceptable.

Continuons d’exiger de réelles négociations sur les salaires de bases !

à suivre...


 

29/06/2011

Action CFDT-FO-CGT à Auchan pour une hausse des salaires de base

DSC_0064.JPGTélécharger le communiqué de presse

ACTION CCE AUCHAN 29/06 LILLE  

8000 pétitions déjà !

 LES SALARIES AUCHAN  AVEC LES ORGANISATIONS SYNDICALES CFDT FO CGT

 S’INSURGENT CONTRE LA POLITIQUE DE BAS SALAIRES PRATIQUEE A AUCHAN 


Sans renier l’intérêt d’une distribution de la valeur ajouté, fruit du travail des salariés à travers des variables telles que la participation,  les salariés avec les O.S CFDT,  FO et CGT  dénoncent le renforcement de  la  stratégie  déplorable de modération salariale  que pratique l’entreprise.

Il est clair que ne pas augmenter les salaires au même rythme que le cout de la vie cette année encore, revient à digérer, la plus value de la prime individuelle GDI qui a été réintégrée en partie (30%) dans le taux horaire en 2007.

Cette politique du moins disant salariale induit tôt ou tard  un rattrapage  des grilles Auchan, par le Smic et  par la grille de branche  qui est la référence minimale de salaire dans nos métiers.

C’est sur la base du salaire que les variables sont calculées, c’est la grille salariale et sa hiérarchie qui garantit le plus équitablement  une réelle reconnaissance de la qualification de chacun quelque soit son site et le contexte commerciale et concurrentiel de celui-ci, enfin c’est  le salaire qui garantit pour tous la solidarité en matière de chômage de maladie et de retraite.

Pratiqué une politique du tout variable qui verrait les salaires réduits à leur part la plus congrue  n’est pas acceptable.

De plus cette année, 4 jours fériés tombent sur des dimanches, ils sont donc perdus par les salariés. Les gains de productivité dégagés par l’entreprise soit 0,3%  de la masse salariale par jour férié, absorbent à eux seuls l’enveloppe de l’augmentation salaire  2011 ;  la perte de ces jours surtout le  1er   est  très mal vécu  par les salariés qui demandent le rattrapage. 

Ce n’est pas aux salariés de payer la note de la crise et de la course aux mégas investissements à l’étranger.

Les salariés  sont choqués par  le décalage entre le tableau  économique alarmiste qui leur est dépeint les appelant  insidieusement à la raison et les mégas augmentation des dix  meilleurs salaires (+15%  sur 2 ans)  sans compter les bonus divers de  plusieurs dizaines de millions d’€ octroyés, sur la base d’excellents résultats du groupe à une élite dirigeante.

Les O.S CFDT, CGT et FO revendiquent une réouverture rapide des négociations.

Le 29/06  lors du comité centrale d’entreprise les élus de ces O.S liront une déclaration communes, et remettrons les 8000 pétitions.

Des actions diverses  seront déclenchées sur les sites.

27/10/2010

Retraites : tous à la manif le 28 octobre

Nous ne lâchons pas la pression

Depuis le début, le président de la République et le gouvernement ont fait le choix d’une réforme purement comptable et du passage en force. La réforme ne garantit pas la pérennité des régimes de retraites, elle accroît les inégalités au détriment des femmes, des salariés aux carrières longues et/ou exerçant des métiers pénibles, de ceux et celles qui ont des parcours accidentés et qui relèvent de plusieurs régimes.

Depuis le début du mouvement, la CFDT a fait des propositions à multiples reprises pour permettre de répondre aux situations d’inégalités les plus graves créées ou renforcées par la réforme en débat. Le gouvernement les a quasiment toutes rejetées. Il verrouille son texte, et traite les manifestants par le mépris.

Depuis le début, les mobilisations n'ont cessé de croître. Et elles ont mis en évidence les inquiétudes et les aspirations profondes d’une société taraudée par l’accroissement des inégalités. L’emploi des jeunes, l’emploi des seniors, la précarité, la dégradation des conditions de travail, les inégalités entre les hommes et les femmes, l’injustice fiscale, soulèvent angoisses et incertitudes qui ne peuvent rester sans réponse.

Face à cela, les responsabilités du gouvernement comme celles du patronat sont particulièrement engagées. 

ALORS LE 28 OCTOBRE VENEZ NOMBREUX MANIFESTER

Participez à la MANIF RÉGIONALE INTERSYNDICALE

 14h30 Porte de Paris – LILLE

LA CFDT EST EN TÊTE DE CORTEGE

09/10/2010

RETRAITES : 12 octobre, l’une des dernières occasions de faire bouger la loi !

Salariés d'Auchan, malgré les mobilisations de ces derniers mois contre le projet de loi gouvernemental sur les retraites, l’Assemblée Nationale n’a modifié le texte qu’à la marge. Pour la CFDT, le compte n’y est pas. La loi doit bouger au Sénat : c’est tout l’enjeu du 12 octobre.

Mobilisons-nous massivement !

 

MANIF RÉGIONALE

 14h30 Porte de Paris – LILLE

 

« Retraite, où en est-on ? »

A lire : 10 questions – 10 réponses

30/09/2010

Cadres Auchan : Samedi 2 octobre manifestons pour une retraite équitable

photo.JPGAborder la réforme des retraites uniquement par le critère de l’âge légal de départ est sans nul doute le premier facteur d’injustice car cela pénalise particulièrement et fortement certaines catégories de salariés. De là à penser que cette réforme ne touche pas les cadres, il y a un pas à ne pas franchir. Pourquoi ?

- Un pourcentage important de cadres issus de la promotion interne a également commencé à travailler tôt et est ainsi impacté par le recul de l’âge minimum de départ à la retraite.

- De plus en plus, l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes diplômés se fait de manière tardive et chaotique créant peu de droits pour la retraite.

- Les femmes cadres connaissent également les carrières incomplètes, les temps partiels, les discriminations en matière de rémunération et d’accès à la responsabilité.

- Tous iront-ils au bout ? Rester dans l’emploi jusqu’à 65 ou 67 ans devient un défi : le maintien dans l’emploi des séniors concerne aussi les cadres ; cela passe par l’entretien des compétences et l’intérêt du travail.

- La pénibilité n’épargne pas les cadres, elle prend d’autres formes : l’actualité dans de nombreuses entreprises ne nous dit hélas pas le contraire. Or, cette réalité n’est qu’exceptionnellement prise en compte en maladies professionnelles.

- Le concept de retraite à la carte concerne tous les salariés. De nombreux cadres aspirent à une autre vie après le travail et cela sans attendre obligatoirement 65, 66 ou 67 ans. Rachat d’années d’études, prise en compte des stages, sont des leviers méritant d’être exploités pour permettre des choix.

Cette réforme est bien injuste pour tous les salariés. La CFDT Cadres invite les cadres aux manifestations du 2 octobre « contre une loi injuste et pour une réforme équitable ».

Pour une autre réforme des retraites, tous à la manifestation régionale le 2 octobre à Lille 14H30 (départ porte de Paris).

20/09/2010

Tous mobilisés le 23 septembre pour une réforme des retraites équitable !

La mobilisation exceptionnelle du 7 septembre, a contraint le chef de l’État à faire un premier pas, même si ses concessions ne sont pas à la hauteur !
Pour la CFDT, le projet de réforme du gouvernement, voté ce 15 septembre à l'Assemblée nationale « reste injuste et inacceptable ». Il creuse les inégalités, au lieu de les réduire : le relèvement brutal de l’âge de la retraite pénalise ceux qui ont commencé à travailler jeunes ainsi que celles et ceux qui ont eu des carrières discontinues et devront attendre 67 ans pour bénéficier d’une retraite sans pénalités. De plus, le financement de la réforme pèse avant tout sur les salariés sans garantir la pérennité du système par répartition. Enfin, le texte ne répond pas à l’enjeu central qu’est l’emploi, en particulier des jeunes.

 

Plus nombreux, plus forts

Raison de plus d’être encore plus nombreux pour dire plus haut et plus fort que le projet de loi, examiné à partir du 27 septembre en commission des affaires sociales au Sénat, doit bouger. Tel sera l’objectif de la nouvelle journée d’action du 23 septembre. La présence massive de tous sera déterminante pour rappeler qu’une réforme des retraites est nécessaire, mais qu’elle ne peut se faire ni sur le dos des salariés les plus modestes ni sur celui des jeunes.

 

Tous mobilisés le 23 septembre ! Parce que rien n’est joué et que la mobilisation intersyndicale paye, les manifestations et actions du 23 seront déterminantes pour faire bouger la loi !

Argumentaire - Réforme des retraites

04/09/2010

Retraite : Mobilisation de rentrée décisive !

Salariés d'Auchan nous sommes tous concernés.

Depuis le 13 juillet (date d'adoption du projet de loi par le Conseil des ministres), la CFDT a interpellé les députés et sénateurs qui entameront la discussion parlementaire le 10 septembre :

·        Un courrier a été envoyé aux 56 députés et sénateurs de la région, avec les propositions CFDT (cf. lettre ci-jointe)

·     Et plusieurs rencontres avec des députés ont lieu localement.

La CFDT appelle à une journée de mobilisation nationale le 7 septembre 2010 pour une juste réforme des retraites.

Pour la CFDT, il est notamment nécessaire d'augmenter les possibilités de choix individuels dans un cadre collectif, en permettant une retraite à la carte. Cela suppose :

• l’amélioration de la lisibilité du système de retraite ;

• le maintien de la possibilité de prendre sa retraite à partir de 60 ans pour tous les salariés ;

• la possibilité de partir avant 60 ans sans pénalité pour ceux qui ont effectué une carrière complète ;

• la valorisation de la retraite progressive, qui permet de choisir le rythme de la transition entre travail et retraite ;

• le développement de l’idée d’un temps de pause en cours de parcours professionnel avec droit de tirage anticipé sur la retraite.


Pour une autre réforme des retraites, tous à la manifestation régionale le 7 septembre à Lille 14H30 (départ porte de Paris).

22/06/2010

Retraite : La CFDT Auchan s'oppose à une réforme injuste !

Le gouvernement persiste dans son projet injuste sur les retraites. Le 24 juin, manifestations locales le matin et grande manifestation régionale à Lille à 14h30 (Porte de Paris).

4 revendications essentielles
  • la remise en cause inacceptable et injuste de l'âge légal à 60 ans
  • la reconnaissance incontournable de la pénibilité
  • la question des nouvelles ressources qui reste pleine et entière
  • une situation de l’emploi régional qui continue de se dégrader avec près de 310 000 demandeurs d'emploi , notamment pour les jeunes et les seniors, nécessitant une autre politique de l’emploi

Rien n'est joué ! Mobilisons-nous  pour être encore plus nombreux que le 27 mai !

27/05/2010

Mobilisation décisive sur l'emploi, les salaires, les retraites : la CFDT Auchan sera présente aux manifestations

Dans un tract la CFDT précise ses revendications pour sortir de la crise, avec en priorité l'emploi et ses exigences sur les retraites, au moment où le gouvernement vient de dévoiler ses premières « intentions ».

La CFDT sera en tête du cortége de la manifestation régionale à 14h30 à LILLE (Porte de Paris).