<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

29/04/2009

Salariés d’Auchan mobilisés le 1er Mai !

Après les 29 janvier et 19 mars, le 1er Mai doit être un nouveau temps fort de mobilisation pour obtenir de nouvelles avancées concrètes pour les salariés.


Dans le contexte de crise économique actuelle, la Fête du travail prend cette année une dimension inédite !

 

Manifestation Régionale le 1er Mai à 10h30
Porte de Paris à LILLE



Salariés d’Auchan vous êtes directement concernés


La baisse du pouvoir d’achat, l’augmentation massive du chômage (240 000 demandeurs d’emploi supplémentaires depuis le début de l’année !) impacteront forcément la consommation donc vos primes, l’intéressement, la participation, les augmentations de salaires…

Alors vous aussi participez aux manifestations, pour l'emploi, la revalorisation des salaires, des retraites, des minima sociaux...

SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX LE 1er MAI !

Plus d’infos dans le tract national  + la déclaration des organisations syndicales régionales, à diffuser largement.

12/03/2009

Salariés d'Auchan, mobilisés le 19 mars !

La mobilisation du 29 janvier a commencé à porter ses fruits. La journée d’action du 19 mars doit être l’occasion de maintenir la pression pour prolonger les avancées du sommet social et rappeler le patronat à ses responsabilités.
 

Manifestation Régionale
le 19 mars à Lille à 14h30

Boulevard de la Liberté 

Salariés d’Auchan vous êtes directement concernés.
La baisse du pouvoir d’achat, l’augmentation massive du chômage (90 000 demandeurs d’emploi supplémentaires en janvier !) impacteront forcément la consommation donc nos primes, l’intéressement, la participation, les augmentations de salaires…

Alors vous aussi participez aux manifestations, pour l'emploi, la revalorisation des salaires, des retraites, des minima sociaux...  
SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX LE 19 MARS !

Plus d’infos dans le tract national  + le tract régional,
à diffuser largement.

31/01/2009

Journée d’actions du 29 à Auchan et à Lille

A Auchan, CFDT, CGT et FO partagent les mêmes revendications sur l'emploi, les salaires et les conditions de travail.

Voir les photos


Une délégation d’une soixantaine de salariés de l’entreprise c’est réuni jeudi 29 au matin devant la Centrale d’Auchan rue de la recherche à Villeneuve d’Ascq.
L'évolution des conditions de travail, les salaires et l'emploi sont au coeur des revendications.

Nous avons réclamé à la direction « une augmentation significative des salaires », soulignant que « l'augmentation du SMIG de 0,9 % au 1er juillet 2008 n'a pas été répercutée sur toute la grille ».

Nous avons également demandé « de vraies garanties dans l'accord emploi Auchan », indiquant que l'entreprise « a plus de projets qui impacteront les emplois que pour augmenter les salaires ».

Guy Laplatine, délégué CFDT, a souligné les grosses inquiétudes : "Auchan essaye de gratter de plus en plus de gains de productivité, et nous nous battons beaucoup sur la question des caisses automatiques. Nous voulons obtenir l'engagement de la direction qu'il n'y aura pas de plan de licenciement lié aux nouvelles technologies".
2127182766.jpg

Le pouvoir d'achat est aussi en tête des préoccupations : "les prix dans la grande distribution ont augmenté de 5% en juillet, août et septembre, et c'est le premier lieu de consommation des salariés d'Auchan". De plus, une part importante de la rémunération (jusqu'à 20%) des salariés d'Auchan dépend d'un intéressement, lié aux bénéfices du magasin où ils travaillent. Avec la crise, "on craint que cette variable s'effondre". Enfin, Guy Laplatine a soulevé la question des rythmes de travail, avec la question de l'ouverture dominicale. "Nous devons déjà travailler deux jours fériés de plus cette année, à Pâques et à la Pentecôte." Les trois syndicats pointent du doigt le travail du dimanche : « Pour devoir gagner sa vie dignement, pas de salariés corvéables sept jours sur sept toute l'année ! »

En parallèle de cette action sur la Centrale, des mouvements ont eu lieu sur plusieurs magasins.
Les participants ont rejoint les cortéges pour la grande manifestation de l’après midi.

A Lille 35 000 manifestants, le message fort de la CFDT "Mobilisés pour une relance sociale".

"Il y a longtemps qu'on n'avait pas vu une telle manif à Lille" était la phrase qui revenait sur toutes les lèvres... faisant écho aux déclarations de François Chérèque dans l'après-midi : "Ce sont les plus grosses manifs de ces 20 dernières années". D'autant plus que le matin ce sont près de 20000 manifestants qui ont arpenté les rues de Valenciennes, Cambrai, Boulogne (près de 9000), Dunkerque (6000), Arras ( 4000), Hazebrouck, et même Armentières, Caudry, Gondecourt... En tout donc 50000 ch'ti dans la rue.
Nous attendons maintenant des engagements claires.

26/01/2009

Journée d'action du 29 janvier à Auchan

Grande manifestation régionale à Lille l'après-midi Départ 14h30 - Boulevard Louis XIV.

Manifestations locales le matin pour amplifier la mobilisation.

A Auchan, les organisations CFDT, CGT, FO mèneront une action intersyndicale autour des thèmes :

Salaire et pouvoir d’achat :

Dans un contexte de crise économique, Auchan continue de progresser en France et à l’étranger, ce dont les salariés ne peuvent que se féliciter.

Mais sur les salaires, l’intégration d’une prime en 2007 a faussé la réalité en dopant artificiellement la grille salaire sans donner réellement de gain de pouvoir d’achat.

L’augmentation du SMIC de +0.9% au 1er juillet 2008, n’a pas été répercuté sur toute la grille, les prix ont explosé mais pas les salaires. Il faut aussi relancer l’économie par le pouvoir d’achat en augmentant significativement  les salaires.

Emploi :

Auchan a plus de projet qui impacteront nos emplois que pour augmenter les salaires.

Nous revendiquons des vraies garanties dans l’accord emploi Auchan notamment par rapport aux nouvelles technologies et ses projets associés : caisses automatiques, puces électroniques, voice-speaking, projet efficacité opérationnelle

La dérégulation du  temps de travail :

Pour devoir gagner dignement sa vie, pas de salariés corvéables 7 jour sur 7 toute l’année, halte à la course aux ouvertures des dimanches et des jours fériés.  

Un rassemblement sera organisé sur la Centrale Auchan à Villeneuve d’Ascq  le 29/01 matin avec un point d’orgue à 11H30.

Sur tous les sites l’intersyndicale appelle les salariés à agir avec leurs élus et à rejoindre les manifestations.

Selon un sondage du Parisien – Aujourd’hui en France, 69% des Français déclarent «soutenir» ou «avoir de la sympathie» pour cette journée d’action. Nous attendons une forte mobilisation.

Voir également le tract confédéral CFDT

09/09/2008

Journée dite de solidarité à Auchan

Suite à l’action inter-syndicale, de nombreux salariés ont exprimé leur désaccord sur la manière dont la direction entend organiser la journée de « solidarité » à Auchan.

 

La pétition a rencontré un vif succès. Plus de 15000 signatures ont été recueillis, dont près de 500 en Centrale.

Suite à cela la direction générale a proposé une rencontre le 22 septembre en Centrale, au cours de laquelle sera évoquer les questions suivantes :
- L’organisation des jours fériés
- L’organisation de la journée de solidarité

 

La 1er fortune de France doit quand même pouvoir se passer de faire travailler ses salariés gratuitement !

Et comme le disait récemment Lionel Stoleru, ancien ministre :

«  La famille Mulliez a traversé la frontière belge depuis longtemps, pour s’installer à cent mètres en Belgique. Ils ne paient pratiquement plus d’impôts en France »

Solidarité… 


N’hésitez pas à nous remonter toutes vous remarques et interrogations pour cette réunion.


Pour rappel, les modalités d'accomplissement de la journée de solidarité sont fixées par accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, par accord de branche.

A défaut d'accord collectif, les modalités sont définies par l'employeur après consultation du CE.

 

Les salariés d’Auchan travaillent normalement sous forme de volontariat les jours fériés avec une majoration de salaire. Les modalités fixées par la direction suppriment ces deux mesures.

La CFDT a décidé d'interpeller les députés.

Ils ont admis que cette application n'était pas la bonne, qu'un vide juridique sert d'aubaine à des employeurs qui produisent à moindre frais ce jour-là.

Les députés s'engagent (questions écrites au ministre, travail sur un éventuel amendement...).

 

Si vous perdez une majoration ou un avantage autre que les 7 heures dues, contactez la CFDT. Nous recherchons des exemples dans toutes les branches d'activités.


Voir notre article avec sondage en ligne 

03/07/2008

Non à la journée de solidarité sur un jour férié !

Après lecture, n'oubliez pas de signer la pétition nationale (votre nom n'apparaitra pas en ligne) et de participer au sondage en bas de l'article

La direction impose que la journée de solidarité se fasse sur un jour férié alors que, suite à la modification législative, d’autres solutions existent.

Salariés de la Centrale vous allez être obligé de venir le 11 novembre !

D'après la DRH, ceux qui seraient en arrêt (maladie ou autre), en congé ou RTT, seront obligés de revenir un autre jour férié !

Outre que visiblement le sens de cette journée du 11 novembre (armistice de 1918, ou comme sur d’autres sites le 14 juillet…) a l’air de ne pas avoir beaucoup d’importance et de valeur pour la direction, cela remet en cause :

-          le volontariat sur les jours fériés
-          le paiement + la majoration pour travail un jour férié
-          et la récupération...

Les solutions possibles :
Cela peut être géré par un compteur micro variation, modulation, RTT, comme prévu dans la loi n° 2008-351 du 16 avril 2008.
C’est ce qui a été retenu chez Atac, Leroy Merlin, Banque Accord, Décathlon (voir ici) et la logistique Auchan. C’est donc possible !!!

Les organisations syndicales représentatives des salariés des services centraux CFDT, CFTC, CGC ont exprimé leur désaccord complet sur la décision imposée par la direction lors du dernier CE.

Nous vous invitons :

Ä         à exprimer votre mécontentement auprès de votre hiérarchie sur l’incohérence de cette situation (comment vont vraiment faire les salariés en absence ce jour là ?...)

Ä         à signer massivement la pétition CFTC-CFDT (vous pouvez contacter les délégués pour cela)
ou signer la pétition en ligne

Mobilisons-nous pour garder nos jours fériés et redonner du sens au dialogue social.

Voir et participer aussi au sondage CFDT Auchan :

17/08/2006

CCE du 22 juin Plan Social à Auchan (PSE)

Une  mascarade de dialogue social


Le 22 juin a eu lieu le deuxième CCE relatif au plan social Auchan impactant théoriquement 800 postes (équivalent 35H) mais réellement bien plus de personnes car de nombreux salariés sont à temps partiel.

Lamentable :

Dès le début de la réunion les élus de 3 organisations sur 5 : CFDT, FO, CGT refusant l’autoritarisme de l’entreprise, interpellaient les DRH pour stopper la procédure en cour et réclamaient la mise en place d’un accord de méthode visant à :
· Définir paritairement (par accord) la méthode de consultation
· Définir paritairement l‘expertise des dossiers à effectuer
· Définir paritairement les contenus du plan d’accompagnement
 

Fort du soutient de la CFTC qui a repoussé la démarche intersyndicale qui visait une réelle négociation paritaire, la DRH a rejeté notre motion et a pu imposer sa loi.

Vote de l’expert, la vérité :   une mascarade

La semaine précédente nous ne nous opposions pas au mandatement de l’expert du CCE, mais pour analyser exclusivement les comptes de l’entreprise pas pour un PSE.

L’expertise dans un PSE sert à définir précisément les conditions du plan social et permet aux syndicats de faire des propositions alternatives et de négocier des contreparties.

Nous regrettons la défection d’un partenaire de l’intersyndicale qui a enrayé à la dernière minute la dynamique collective préparée de longue date. Cette démarche visait à mandater le 22/06 un expert spécialiste sur ce PSE ainsi que de définir sa mission.

L’expert du CCE suggéré par la DRH et supporté par la CFTC n’est pas spécialiste des plans sociaux.
La dernière expertise Auchan sur un PSE ne faisait pas apparaître les gains de l’entreprise … Incroyable mais vrai !


Un bidouillage social :   La DRH a tous les leviers

Soutenue par la CFTC, la DRH a décrété un simulacre d’alternégociation « d‘échanges » dans le cadre d’une commission CCE.

Cela aboutira de toute façon à des mesures unilatérales de la direction, sans accord avec les syndicats donc sans  engagements paritaires.

Pourquoi exiger un accord paritaire :

Un accord impose une réelle négociation et augmente sensiblement les chances d’obtenir des avancées (sinon pas de signature). 

Un accord paritaire engage les DRH avec les organisations syndicales (vous), en cas de non-respect nous disposons de plus de moyen de riposte.

Pour des raisons purement commerciales (mercantiles)

L’entreprise a manifestement choisi de passer en force durant la coupe du monde et les vacances d’été, pour passer inaperçu dans les medias pas fier d’avoir à expliquer la mise sur la touche de centaines de salariés qui ont participé à sa réussite.

Le paternalisme autoritaire et l’obsession du control intégral :

Pour l’entreprise même la communication syndicale doit être contrôlée sous couvert de confidentialité…
De qui se moque-t-on ?

Contrairement à certains qui doivent y trouver leurs comptes nous refusons d’être de simples pions soumis, spectateurs et accompagnateurs.

La CFDT ne baissera pas les bras et continuera d’occuper tous les espaces syndicaux afin de défendre au mieux vos intérêts.

La CFDT avec vous et pour vous (plus que jamais).