<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

04/08/2016

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 01/07/16

1522386536.jpg

CFDT : Certains salariés n’ont toujours pas reçu leur BSI (bilan social individuel). Quelle en est la raison ?

DRH : Tous les services n’ont pas retiré les BSI au service du personnel, un rappel va être fait par les RH.

CFDT : La salle de repos qui a été créée (salle « créativité ») est une bonne avancée pour ceux qui ont besoin de se reposer le midi. Par contre cette salle est victime de son succès, et se trouve parfois remplie.
Une deuxième salle pourrait-elle être ouverte ?

DRH : Actuellement  nous n'avons pas de place disponible pour une seconde salle de repos mais si des m2 venaient à se libérer nous pourrons en faire une autre.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel : 

 David    Hugues   Jean-Luc   Saïda
    David        Hugues   Jean-Luc    Saïda

04/09/2014

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 24/06/14

262732296.jpgCFDT : Pour les agents de maîtrise, en forfait horaire annualisé, la durée annuelle passe de 1705h à 1575h. Ils avaient une charge de travail prévue pour 1705h, leur nouvelle charge de travail devrait donc être abaissée d'environ 8%. Pour faire suite, à votre réponse du CE du 27 mars dernier : « Ce dossier sera suivi avec attention par les 3 RRH et I OUVRARD », pourriez-vous nous présenter où en sont vos travaux et votre plan d’actions (avec des jalons) ?

DRH : Comme nous avons déjà pu l’expliquer, le temps de travail n’a pas été réduit. Auparavant les agents de maitrise étaient sur 1575 heures + 130 heures de contingent, qu’ils récupéraient via des RTT.
Depuis le 1er janvier 2014, la durée est de 1575 heures, auxquels s’ajoutent d’éventuelles heures supplémentaires, récupérées ensuite sur la période.

Commentaire CFDT : La DRH nie l’évidence et continue de mélanger le temps de travail et de non travail. En niant la baisse de la durée de travail pourtant bien réelle (après 14 ans de non respect de la loi sur les 35h pour les agents de maitrise), la DRH esquive la question sur la charge de travail.

CFDT : Lors du CE du 27 mars, à notre question : Quelles sont les dispositions garantissant que la charge de travail soit raisonnable ? Vous répondiez sur l’outil de suivi des journées de travail TTSurf et sur la durée du travail des cadres. Ce n’est pas la réponse que nous espérions, nous reformulons notre question : comment garantir aux salariés en forfait jour que les objectifs de leur travail soit en adéquation avec une durée normale ?

DRH : Nous rappelons les conditions d’exercice des cadres conformément à l’accord d’entreprise sur l’organisation et l’aménagement du temps de travail conformément à ses articles 1 à 6 du titre III du dit accord :
-  le personnel d’encadrement est embauché pour exercer une fonction
-  sans lien nécessairement avec le temps passé sur le lieu de travail
-  il remplit une mission  pour laquelle il est rémunéré de façon forfaitaire
-  la rémunération est fixée en considération des responsabilités assumées
-  l’encadrement est responsable de son organisation personnelle et notamment de celle de son temps de travail
-  il dispose dans le cadre des objectifs fixés, de l’autonomie et de la latitude d’organisations nécessaires.
-  Sur la base d’un forfait lié à un nombre de jours à travail (214 jours)
Pour ce faire, est effectif :
- Article 4  prévoit que « l’entreprise dote chaque membre de l’encadrement de moyens d’autocontrôle par rapport à son temps de travail.
-  La mise à disposition de l’outil TTSUF de planification des jours prestés
-  Un badgeage mis en place (des cadres) depuis le 1er janvier 2014
-  Une commission de suivi du temps de travail (réunion 28 janvier 2014)
-  Une présentation en comité d’établissement en date du 27 mars 2014
-  Une consultation du CE sur les conventions de forfait le 17 avril 2014 (avis favorable unanimité)
-  Suite aux ETF de 2014, un échange avec le manager sur la charge de travail a été instauré.
Malgré tout, si des salariés rencontraient des difficultés en terme de charge de travail, il convient d’en référer à son manager et/ou aux RH afin de trouver ensemble les solutions adaptées.
Nous re-sensibiliserons les managers au fait qu’ils sont garants de la bonne application du forfait jours pour leurs équipes.

Commentaire CFDT : La charge de travail est véritablement un sujet tabou pour la direction. Elle retourne sa responsabilité dans l’organisation, sur l’autonomie des individus et de leur manager. Or cette autonomie est en pratique bien relative ne serait-ce que pour respecter des questions budgétaires…

CFDT : Votre réponse à notre question sur le rôle du relai CHSCT, n’était pas précise. Pouvez-vous nous préciser les actions qui sont prises en charges par le relai CHSCT (enquête, inspection, …) ?

DRH : Nous avons déjà répondu à cette question à la dernière réunion en indiquant que pour les sites ayant des DP, cette instance prend le relai. Pour les sites n’en n’ayant pas, le CHSCT reste le relai. Si cette réponse ne vous suffisait pas, merci de préciser plus clairement votre demande.

Commentaire CFDT : Nous avons pourtant reformulé cette question, mais elle n’a toujours pas été comprise !
Nous constatons que le rôle de relai CHSCT est un rôle fantoche. Ils ne sont pas informés des dates de réunion, nous doutons qu’ils soient informés de la liste des membres et de leurs coordonnées…

CFDT : Avez-vous communiqué les codes de connexion au nouvel outil Dossier Unique Evaluation des Risques ?

DRH : La présentation du dossier est prévue lors du prochain CHSCT (septembre 2014). Nous prévoyons alors la remise des codes.

CFDT : Les modalités de consultations du Document Unique d’Evaluation des Risques ne semblent pas être affichés sur les panneaux de la Direction, cf. R-4121-4. Pourriez-vous y remédier ?

DRH : Une nouvelle note d’information sera positionnée sur les panneaux et transmises aux sites externes pour affichages.

Commentaire CFDT : Plus de 2 mois après, l’affichage n’est toujours pas réalisé…

CFDT : Les panneaux d’affichages du CHSCT ne semblent pas tous à jour avec la liste des membres actuels, exemple 5eme colibri. Pourriez-vous vérifier ?

DRH : Oui, nous allons faire le tour de tous les panneaux de la centrale pour vérification des informations.

Commentaire CFDT : Plus de 2 mois après, ça n’est toujours pas fait…

CFDT : A la lecture des derniers bilans de l’emploi des travailleurs handicapés, il nous semble que ces présentations avec les types d'emplois et les investissements réalisés pour intégrer des travailleurs handicapés sont orientées CE. Pourriez-vous adapter ce bilan au contexte du CHSCT en orientant sur la santé, les moyens que vous allouez à l’adaptation de l’organisation, de l’environnement, de la communication des postes de travail pour les adapter au  travailleur handicapé (interne et externe) ?

Pas de réponse à cette question.

CFDT : Pourriez-vous nous faire un état de la restauration sur place sur le périmètre de Colibri et Centrale d’Achats ?
- Combien de salle de pause ?
- Capacité totale théorique d'accueil ?
- Combien de personnes réellement déjeunent dans ces salles ?
- Les équipements sont-ils suffisants dans tous les points de restauration cf. R-4228-22 ?

DRH : En effet, les salles de pause actuelles sont en capacité insuffisante pour répondre à la demande.
La Direction Ressources Humaines et les Services Généraux ont la volonté forte de :
- Répondre à la demande de place par une augmentation significative des places disponibles
- Permettre une organisation matérielle répondant aux attentes (micro ondes, distributeurs placés pour une nuisance sonore atténuée)
- Changement de mobilier dans 4 salles de pause (colibri 4è étage, les deux nouvelles salles de pause en centrale et la DSI)
- De permettre aux collaborateurs déjeunant sur place de le faire dans de meilleures conditions
- Permettre une prise de repas dans un environnement plus qualitatif et plus agréable
- Pour le bien être des collaborateurs du site
Demain sur la centrale (bâtiment vert et rouge) il y aura la création de deux salles de pause à la place des salles conférence 1et 2 et à la place de la cuisine Auchan Production.
Sur la centrale, cela permettra un nombre de places en forte évolution avec une de 94 places (salle ex cuisine APF), une de 110 places (en conférence 1et 2) soit un total de 204 places contre 50 précédemment.
Sur Colibri, le nombre de place évoluera également au 4ème étage avec 128 places (anciennement 96 places). Il n’y aura pas de changement dans la salle de pause du 1er étage.
Les salles de pause seront équipées d’un évier.

Commentaire CFDT : Quid de la salle de pause de la DSI qui ne possède pas d’évier et pour laquelle le mobilier n’a pas été changé ?

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants au CHSCT :
 

Saida.jpgchristophe.jpg   

 

 

  Saïda      Christophe

26/01/2012

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 13/01/12

CFDT : Est-il normal que des salariés se voient inscrits à des formations de type "développement personnel" sans leur accord ?

DRH : Le besoin en formation est détecté par la hiérarchie. Les formations développement personnel ont pour vocation d’aider le collaborateur à prendre du recul sur les comportements qui gênent parfois le développement de son professionnalisme. En revanche, le positionnement du manager est fondamental dans l’explication du choix de la formation. Elle sera d’autant plus profitable au collaborateur qu’il en partage l’intérêt.

Commentaire CFDT : Les formations de type « développement personnel » ne rentre pas dans le champ de la formation professionnelle comme stipulé par la circulaire DGEFP n° 2006-35 du 14 novembre 2006. L’employeur n’a donc pas à imposer aux salariés ce type de formation bien particulière : à lire.


CFDT : Des salariés à l'IFE nous ont indiqués ne pas avoir accès à l'information syndicale puisqu'il n'y a pas de panneau syndicaux en place à cet endroit. Pouvez-vous faire le nécessaire ?


DRH : Nous allons vérifier que l’information syndicale dans ces locaux est bien accessible et y remédierons le cas échéant.

CFDT : Lundi, une salle de pause entière a été réservé par un service de 11h à 15h, obligeant les personnes qui prennent leur repas à aller s'installer dans l'autre salle de pause située 3 étages plus bas et à l'autre bout du bâtiment. Une affiche n'a été mise pour prévenir que du vendredi après midi, et au final la salle n'a été utilisée qu'à partir de 12h ou 12h30. N'y avait-il pas moyen de faire autrement ?

DRH : L’idéal aurait été de prévenir plus en amont les collaborateurs. Néanmoins, notons que les collaborateurs qui ont souhaité déjeuner sur place ont pu le faire sans problème. La salle de pause entière n’était pas « réservée » au repas de service.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory

    David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory

27/12/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 21/10/11

CFDT : Une récente loi prévoit que les stagiaires peuvent maintenant bénéficier des activités culturelles et sociales du CE, mais la condition de 6 mois d'ancienneté fixé par le CE risque de rendre exceptionnelle son application.
Que compte faire le CE pour leur permettre de bénéficier de ce droit nouveau ?


DRH : Nous sommes dans l’attente du décret d’application. Les règles d’ancienneté prévues dans le règlement intérieur du CE s’appliqueraient aussi aux stagiaires.

Commentaire CFDT : Il n’y a pas de décret d’application prévu sur ce point ! De plus ce n’est pas à la DRH de décider de cela mais au CE…

CFDT : Les indemnités de stages sont-elles bien incluses dans la base de calcul de notre budget des activités culturelles et sociales ?

DRH :
A ce jour, non.

Commentaire CFDT : La loi n’est donc pas respectée alors que là c'est censé être le cas depuis au moins 1987…

CFDT : Suite à de nombreux dysfonctionnements des machines à café en salles de pause de Colibri (soit des tasses vides, soit des tasses qui débordent, goût d'eau…) est-il possible d'intervenir auprès de la société qui s'en occupe pour qu'il y ait un contrôle et un entretien de ces machines ?

DRH :
Le prestataire a été alerté.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

29/07/2011

Questions CFDT en réunion DP Auchan Réaumur

CFDT : Questions concernant les travaux :

-          Radiateurs : Quand seront-ils enlevés ?

-          Moquette : Est-ce qu’elle sera changée dans tous les bureaux du site ?Si oui, quelle en est l’échéance ?

-          Fenêtres : Un changement éventuel est-il prévu ? Si oui, en double vitrage ? Pourrons-nous les ouvrir ?

-          Climatisations : Grosses inquiétudes par rapport au fait que la climatisation soit coupée cet été en pleine chaleur et ne re-fonctionne pas avant cet hiver en plein froid. Que pouvez-vous dire pour rassurer les collaborateurs inquiets ?

-          Remarque : Attention au placement des climatisations qui se trouvent souvent « sur » 1 personne et pas sur les autres, d’où des différences notables de température d’un bureau à un autre dans une même pièce.

 

DIRECTION : Les travaux sur le site ont commencé. Nous n’avons pas encore de rétroplanning précis sur les différentes interventions. L’objectif est que tous les travaux de chauffage et de clim se fassent cet été.

Les clims dans les bureaux vont être adaptées et transformées en Clim réversibles. Ces travaux auront lieu en août/septembre et dureront environ 15 jours. Les autres clims dans les salles seront coupées dés la semaine 25 et ce pour tout l’été.

Certaines clims seront déplacées dans certains bureaux pour une meilleure répartition de la chaleur (déplacement défini par le prestataire). Les clims ne seront pas déplacées pour des critères personnels.


Commentaire CFDT : le déplacement d’une clim coûte 1300 €.

L’info devrait être envoyée pour prévenir tout le monde de la date d’enlèvement des clim actuelles.

 

DIRECTION : Les moquettes claires uniquement seront changées dés que les radiateurs seront enlevés et les travaux de clim terminés.

 

Les nouvelles moquettes seront foncées, à priori, bleues.

 

DIRECTION : Pas de changement de fenêtres prévu pour le moment, mais possibilité de faire réparer les vasistas pour ceux qui le souhaitent.

 

CFDT :

-          Inquiétudes nettes concernant les émanations de poussière dues aux travaux. Ne sont-elles pas dangereuses ?

-          Problème avec ascenseurs côté rue St Denis : est-il possible de demander à la propriétaire (ou à l’entreprise des travaux) de laisser 1 ascenseur libre et propre …

-          Les bâches glissantes sur les escaliers sont extrêmement dangereuses. Les collaborateurs empruntant l’entrée côté rue St Denis risquent à tout moment de glisser et chuter.

-          Des fissures sont apparues sur les murs dans le bureau de Patricia, et sa porte (donnant sur la petite salle de réunion) ne ferme plus : ne faut-il pas prévenir et faire venir l’architecte à ce sujet ?

 

DIRECTION : Selon la propriétaire qui a fait réaliser des analyses, les émanations de poussière dues aux travaux ne sont pas dangereuses.

 

Pas d’amiante dans l’immeuble.

 

DIRECTION : Les bâches ont été enlevées côté rue St Denis. Il y a bien un ascenseur (celui de gauche) réservé pour le personnel de l’immeuble.


Malheureusement l’ascenseur n’est pas disponible en permanence : ce midi par exemple, l’ascenseur de droite est bloqué au 1er et celui de gauche est utilisé pour descendre les gravats du 2ème étage !

 

DIRECTION : Le responsable des travaux est passé mardi 14 juin pour constater les dégâts et va faire le nécessaire pour réparer les 2 portes.

 

CFDT :

-          Néons qui tombent du plafond  

-          Jets de vapeurs qui jaillissent des radiateurs 

-          Fils électriques en pagaille au sol… 

N’y a-t-il aucune réglementation concernant tous ces points ?

Qui est responsable de la surveillance de la sécurité du site ?

 

DIRECTION : Un contrôle a lieu annuellement de toutes les installations électriques par la société Véritas. Des contrôles annuels sont également effectués sur les extincteurs, les issues de secours et les alarmes. Tous ces contrôles sont consignés dans le registre de sécurité disponible à l’accueil.

A la suite des différents rapports, des travaux sont effectués sur le site pour le remettre aux normes.

Des gaines sont mises à la disposition des collaborateurs pour pouvoir passer les câbles de leur bureau (pour éviter les fils électriques en pagaille sur le sol)

Pour les néons, le problème a été résolu il y a plusieurs mois.

Pour la vapeur, la chaudière a été supprimée, le problème ne se reproduira plus.

La responsable de la sécurité du site est Marianne.

 

Commentaire CFDT : La maintenance du site est complexe… Nous devons faire au mieux chacun de notre côté. Ne pas hésiter à remonter les doléances à Marianne pour les problèmes sérieux, ainsi qu'à nous.

 

CFDT : Les salariés du site demandent à l’unanimité l’aménagement d’une VRAIE salle de détente comme dans tous les magasins et comme en Centrale :

Avec LUMIERE DU JOUR, fauteuils, tables plus nombreuses, voire TV, stepper, vélo d’appartement…

Et aménagement en parallèle d’une ou deux kitchenettes avec four, four micro-onde, point d’eau, frigo et distributeurs de boissons (une dans l’actuelle kitchenette + 1 côté Communication Institutionnelle, éventuellement à l’emplacement de l’actuelle salle de pause).

A qui s’adresser pour un tel projet et quels budgets - de quels services - pourraient être débloqués ?

 

DIRECTION : La salle 1 sera transformée en salle de déjeuner (devis à faire) réservée aux collaborateurs permanents sur le site. Cette salle pourra servir aux autres heures en salle de réunion d'appoint. Les travaux seront réalisés une fois l’issue de secours réalisée et après déplacement du système de visio dans une salle adaptée.

Maintien de la salle de pause actuelle pour tous les visiteurs du site.

 

L’aménagement de la salle 1 en salle de déjeuner peut faire l’objet de concertation auprès de tous les salariés permanents du site : si vous avez des idées, suggestions, astuces, meubles, etc .. vous êtes invités à participer à l’aménagement, lequel se fera cependant de façon simple et fonctionnelle (pas de TV, pas de stepper, pas de vélo), au mieux nous espérons pouvoir récupérer des fauteuils…

Attention : cette salle ne sera disponible qu’aux heures de déjeuner (12h - 14h).

La salle de pause, quant à elle, ne changeant pas, là aussi, vos idées sont les bienvenues pour l’aménager - dans la mesure du possible - en salle « accueillante » (ou ce qui s’en rapproche le plus !!).

 

CFDT : Demande de tickets restaurant :

Là encore, les salariés du site ont l’impression d’être « laissés pour compte » : En Centrale et en magasin, les collaborateurs ont des restaurants d’entreprise.

A nous ne s’offrent que les possibilités suivantes :

- Sodexo et Flunch Rambuteau : trop loin (30 minutes aller-retour sur 1 heure de pause déjeuner) et cantines « industrielles » (on est loin du Bio !)

- Restaurants du quartier : trop chers ! Compter minimum 15 euros pour un repas.

- Amener son propre déjeuner sur place : Les collaborateurs mangent dans leurs bureaux d’où problèmes d’odeurs. Cf. salle de pause réclamée ci-dessus.

 

DIRECTION : Problème réglé par la salle de déjeuner

 

Encore une fois, un refus de la solution des tickets restaurant, alors que cela aurait tout de même bien arrangé la plupart d’entre nous. Cette demande fait parti des revendications de la CFDT au niveau national dans les négociations annuelles obligatoires, et nous avons bon espoir de la faire aboutir d’ici quelques temps.


CFDT : De nombreuses doléances sont faites au sujet du ménage… D’autant qu’avec les travaux et l’impossibilité d’aérer les bureaux, la poussière s’accumule !

-          L’aspirateur ne serait pas passé dans les bureaux ou alors très rarement

-          Les bureaux (meubles) ne sont pas nettoyés

-          Les toilettes : les rouleaux d’essuie-mains ne sont pas changés tous les jours. Certaines fois, ce sont les vieux rouleaux qui sont remis en place !

Ces rouleaux de tissu sont-ils hygiéniques ? Ne faudrait-il pas les remplacer par des séchoirs automatiques ?

-          Les odeurs sont très désagréables en particulier, dans les toilettes hommes, à côté du local photocopie et du côté de la Communication Institutionnelle

 

DIRECTION : Devis en cours pour désodorisants.

L’aspirateur et le nettoyage des bureaux ne sont réalisés qu’1 fois par semaine. Si le bureau est encombré le jour de ménage, celui-ci ne peut pas être fait. La date de passage sera rappelée à tous pour que les bureaux soient bien dégagés

Concernant la propreté des sanitaires, le problème a été de nombreuses fois remonté. La mission de la dame de ménage actuelle terminera à la fin du mois. Une nouvelle personne plus rigoureuse interviendra sur notre site.


En attendant le planning de ménage (qui a déjà été envoyé il y a qqs mois de cela à l’ensemble du site), attention à dégager au mieux vos bureaux, pour que la dame de ménage puisse passer le chiffon.

Pour les poubelles : si vous souhaitez qu’elles soient vidées en dehors de « votre » jour de ménage : les sortir dans le couloir.

Problème des rouleaux de tissu essuie-mains : Nous espérons que les rouleaux seront changés tous les jours.

Question hygiène : les rouleaux sont nettoyés à plus de 100°C, donc pas de risque de contamination.

Pour les poubelles « hygiéniques » chez les femmes : elles ne sont vidées que tous les 40 jours. Là encore, si cela pose un problème d’odeur, remonter l’info.

 

CFDT :

1/ A l’entrée de l’immeuble, les collaborateurs fument, en obstruant l’entrée de l’immeuble et sans fermer les portes de l’immeuble : les odeurs de fumée remontent par les escaliers. Peut-on demander à Euripar des portes avec rappel qui se fermeraient automatiquement ?

Et éventuellement, faire un communiqué pour sensibiliser les fumeurs afin qu’ils ne gênent pas le passage ?…

2/ Cela fait longtemps qu’il n’y a plus d’exercices d’évacuation de l’immeuble. A quoi cela est-il dû ?

 

DIRECTION : Nous allons resensibiliser le gardien mais il est difficile de faire respecter des consignes par plus de 10 000 personnes qui fréquentent le site Auchan ponctuellement chaque année !


La propriétaire refuse de coller des notes sur les portes d’entrée de l’immeuble.

 

DIRECTION : Les exercices d’évacuation de l’immeuble relèvent du propriétaire. En revanche, un exercice incendie sur le site sera planifié au 2nd semestre.

 

CFDT : Les formations « Prime de progrès & compte d’exploitation » et « Handicap et idées reçues » sont-elles prévues sur le site en rattrapage ? Si oui, quand ?

 

DIRECTION : « Compte d’Exploitation et Prime de Progrès » : Un futur formateur sera opérationnel fin juin qui animera la formation lors de déplacements sur Réaumur. Le déploiement d’« Handicap et idées reçues » est terminé, donc plus de session de formation en région parisienne.

 

CFDT : Pour les collaborateurs qui vivent en banlieue, à 1h30 de la gare du Nord et qui doivent se rendre en Formation à Lille, peut-on demander à ce que ces sessions débutent à 9h30 ?

 

DIRECTION : Changer l’horaire de début nécessiterait de reporter l’heure de fin, ce qui gênerait encore plus de personnes, et le nombre de formation par personne par an ne nécessite pas ce type de changement. Dans la mesure du possible il est préférable de suivre ces formations en région parisienne.

 

Cette demande doit être effectuée par les gens concernés, directement à leur direction.

 

CFDT : Serait-il possible d’envisager, sur le site, un labo de langue (anglais par exemple) avec professeur, comme en Centrale ? (et non pas en e-learning)

 

DIRECTION : Nous n’avons pas de labo de langue en centrale, les cours de langue sont une réponse à un besoin en anglais identifié et donc la réponse apportée sera faite en fonction de ce besoin.

 

Et nous ne sommes malheureusement pas assez nombreux sur le site pour pouvoir monter un « labo de langue ».

 

CFDT :

-          Pour les heures de DIF : comment avons-nous connaissance de notre « compteur » ?

-          Pour une personne qui quitte la société, qu’advient-il des heures de DIF non utilisées ?

-          Et pour une personne qui part en retraite ?

 

DIRECTION : Sur la fiche de paie de juin, le compteur DIF est mis à jour annuellement. Les heures DIF non utilisées font l’objet d’un transfert vers l’entreprise recruteuse, via un document rédigé par le service de formation Auchan. La « portabilité » des heures se fait entre 2 entreprises, mais il n’y a pas de dispositif particulier pour les départs en retraite.

 

Tous les futurs retraités ont donc intérêt à profiter de leurs heures avant leur départ !

 

CFDT : La formation « Secouriste » n’ayant jamais été validée par une mise à jour annuelle, nous n’avons à ce jour aucune personne compétente en la matière. N’est-ce pas un problème ? Pourrait-on avoir une nouvelle formation sur le site « Utilisation et usage des extincteurs » ?

 

DIRECTION : La formation secouriste est sur la base de volontariat, elle peut être organisée en collaboration avec la région Ile de France ou un magasin parisien. Il serait intéressant d’avoir au moins une personne secouriste, mais pas d’obligation. Qui souhaite le faire ? Attention obligation de renouvellement annuel. Ces heures de formation sont déduites du DIF.

Concernant la formation EPI, celle-ci aura lieu en magasin (La défense ou Bagnolet) en septembre/octobre. 4 sessions seront prévues pour que toutes les personnes du site soient formées.

 

CFDT : Les collaborateurs d’Auchan sont-ils concernés par la « prime Sarkozy » ?

 

DIRECTION : La loi n’est pas encore votée, il est donc trop tôt pour apprécier ses conséquences.

 

CFDT : Pourrait-on avoir un rappel des modalités de l’obtention de la prime de départ en retraite : Après 25 ans d’ancienneté ? Après 30 ans ? Après 35 ans ?

 

DIRECTION : La prime de départ en retraite est calculée selon un barème qui varie en fonction du statut du salarié et de son ancienneté dans l’entreprise.

Pour les employés et Agents de Maîtrise:

o        Le salarié, qui prend sa retraite et qui a au moins 10 ans d’ancienneté dans l’entreprise, recevra une allocation de départ en retraite calculée comme suit, en salaire « plein tarif » (pour un temps plein)

§         2/20ème de mois par année de présence pour la tranche jusqu’à 10 ans

§         3/20ème de mois par année de présence pour la tranche après 10 ans

o        Le montant de l’indemnité ne peut dépasser un maximum de 4 mois de salaire

Pour les cadres :

o        Le salarié, qui prend sa retraite et qui a au moins 5 ans d’ancienneté dans l’entreprise, recevra une allocation de départ en retraite calculée comme suit, en salaire « plein tarif » (pour un temps plein)

- 2/20ème de mois par année de présence pour la tranche jusqu’à 10 ans ;

- 3/20ème de mois par année de présence pour la tranche de plus de 10 ans à 20 ans ;

- 5/20ème de mois par année de présence pour la tranche au-delà de 20 ans.

o        Le montant de l’indemnité ne peut dépasser un maximum de 6 mois de salaire

 

CFDT : Les grilles de salaire sont toujours aussi difficiles à obtenir. Si cela est dû au fait que les fonctions des collaborateurs du site de Réaumur n’existent pas forcément ailleurs, sur quelles bases les salaires sont-ils décidés ?

 

DIRECTION : Les rémunérations sont établies sur la base de grilles repères, de la compétence et du potentiel de chacun, de sa valeur ajoutée, de l’effort effectué l’année précédente et du marché.

 

Chacun peut demander le mini « débute » et le mini « domine » de sa grille à son manager, qui est censé la lui communiquer (accord d’entreprise).

 

CFDT : Comment expliquer que des collaborateurs qui remplissent leur mission correctement chaque année, qui atteignent les objectifs fixés, n’aient pas eu l’augmentation minimale cette année ? (1,20 % pour les agents de maîtrise et cadres dont une partie de la RVI a été intégrée au salaire ; 1,50 % pour les autres cadres).

 

DIRECTION : L'augmentation minimale de salaire de 2011 a été de 1,20% pour tous les collaborateurs (employés, agents de maitrise et cadres). De nombreux cas peuvent justifier des non augmentations : collaborateurs en longue maladie, nouvellement embauchés, récemment promus…

 

CFDT : Suite à l’article paru dans le Figaro le 7/06 concernant le forfait « JOUR » pour les cadres : Peut-on considérer que les heures effectuées par les cadres, au-delà de 48h par semaine, passent en heures supplémentaires ?

 

DIRECTION : Non, les cadres sont rémunérés sur une base forfaitaire de 214 jours par an. Il doit s’écouler au moins 12 H entre l’arrêt et la reprise de leur travail et 35 H de repos hebdomadaire.

 

Pour info, voir un article WK-RH du 29/06 à ce sujet.

CFDT : Est-il normal que dans le cas d’une mutation, aucun avenant au contrat de travail n’ait été signé avant le déménagement du collaborateur ?

 

DIRECTION : Le  jour de l’arrivée du salarié sur son nouveau lieu de travail, un avis de mutation sera signé par le collaborateur et la DRH.

 

CFDT : Congé maternité et congé paternité : Auchan verse-t-il un complément au salaire de la Sécurité sociale ? Si oui, à combien s’élève cette participation ?

 

DIRECTION : Dans le cadre d’un congé maternité,  la rémunération du salarié est maintenue, sous déduction des indemnités versées par la sécurité sociale, si le salarié à au moins un an d’ancienneté :

o        12 semaines, de 1 à 3 ans

o        Pendant la totalité du congé si ancienneté supérieure à 3 ans

 Pour le congé paternité, même principe à condition d’avoir au minimum un an d’ancienneté.

 

CFDT : Absences enfant malade : Pour la maman : apparemment, il suffit d’un certificat médical attestant de la nécessaire présence de la maman. Mais pour le papa, il en va autrement puisque celui-ci doit non seulement présenter ce même certificat médical mais devrait en plus justifier du fait que la maman ne peut pas être auprès de l’enfant : quid de l’égalité homme-femme ? Quelle est la politique d’Auchan en la matière ?

 

DIRECTION : L’accord sur l’égalité professionnelle signé le 12 mai 2010 apporte la réponse suivante : « Il y a égalité de droits pour le père et la mère, sans cumul, en cas de soin pour enfants malades ou hospitalisés ».

 

Ce sont d'anciennes pratiques illégales qu’Auchan avait instaurée, mais à laquelle la CFDT a mis fin. Il faut veiller à ce que ces anciennes méthodes ne réapparaissent pas.

CFDT : Les 50 ans d’Auchan : y a-t-il une (ou des) animation(s) prévue(s) sur le site de Réaumur ?

 

DIRECTION : Un déjeuner sera prévu sur le site.

 

CFDT : En écho à cette demande, un constat : les personnes du site ne se connaissent pas malgré le fait que nous soyons peu nombreux.

Pourrait-on envisager la création d’un Comité d’Animation du Site ? Quel budget pourrait-on utiliser ?

 

DIRECTION : Cette question ne relève pas des DP. La création d’un Comité d’Animation n’est pas envisagée.

Pour toute questions ou remarques, contactez vos déléguées du personnel sur Réaumur :
Gaëlle  Sabine

 Gaëlle     Sabine

29/12/2007

Salle de pause contre salle de réunion en DSIO

En DSIO, la direction a annoncé par mail la transformation d'une des 2 salles de pause, en salle de réunion.
Cela partait certainement d'une bonne intention, car les délégués du personnel avaient effectivement interpelé la direction sur le manque de salle de réunion (la moitié des salles de réunions initiales a été supprimée).
Mais s'il manque de salles de réunion, il n'y a pas trop de salles de pause !

Suite aux protestation en réunion DP, les organisations syndicales ont été conviées à discuter pour trouver des solutions ensemble (mieux vaut tard que jamais).
Il en est ressorti les points suivants :
=> la salle de pause ne sera pas supprimée
=> la qualité doit être améliorée (ameublement et équipement de frigo et micro ondes)
Pour ce qui est des salles de réunion, il a été proposé :
=> ouvrir la réservation des salles de centrale aux collaborateurs de la DSIO
=> revoir les règles de réservation des salles (bien souvent des salles réservées et non occupées)

De plus nous avons insisté sur la procédure à suivre, à savoir consulter le CHSCT pour toute modification dans les locaux de vie des collaborateurs.

Nous avons profité de cette réunion pour pointer du doigt les conditions de travail liées aux réaménagements actuels des locaux (de plus en plus de personnes dans les open-spaces). Cela génère une difficulté pour certaines personnes pour exécuter leur mission dans de bonnes conditions.
Nous avons rappelé qu'il existait une norme concernant le nombre de mètre carré pour un environnement propice à l'exécution du travail.
Affaire à suivre.