<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

« 2010-10 | Page d'accueil | 2010-12 »

27/11/2010

Les cadres et leur travail

La publication d'une étude Apec sur les mutations du travail des cadres conforte l'approche fonctionnelle de la CFDT Cadres, qui par ailleurs propose une prospective... à 20 ans.

À l’exception des hauts potentiels, qui bénéficient d’un management spécifique, les cadres ne sont plus gérés pour eux-mêmes : ils sont désormais salariés à part entière. L’atomisation croissante des tâches et les évolutions des conditions d’exercice des métiers vont aussi dans ce sens.
 
Les derniers travaux et enquêtes qualitatives confirment la distance entre travail prescrit et travail réel. Cette distance, les cadres eux-mêmes la construisent, afin de préserver des espaces de créativité, de résistance constructive, parfois de repli. Car s’ils ont la capacité de gérer les « injonctions paradoxales » des entreprises, ils refusent de les subir. Comment concilier zéro défaut et zéro délai ? Les cadres y parviennent en jonglant avec le temps et l’espace, parfois au détriment de la vie personnelle, de leur santé mentale et physique. Ils réclament de nouveaux équilibres : une plus grande visibilité des stratégies, une gestion des ressources humaines efficiente, la reconnaissance du travail et du respect de la personne.
 
Cela impose de prendre en compte des identités professionnelles multiples, à l’image de la diversité des fonctions et des métiers exercés. Dans le contexte d’un monde du travail qui bouge, d’un travail qui change et où les espaces de temps et de lieux de travail ont des contours de plus en plus flous, il est urgent de questionner les outils de management et les critères de mesure de la performance au travail. Le choix des temps tout au long de la vie, la sécurisation des parcours professionnels restent des chantiers à peine entamés et pourtant décisifs pour répondre aux tensions qui affectent le travail des cadres. L’ensemble de ces évolutions, leurs interactions, ainsi que les impacts des changements du marché et des entreprises, des contextes économiques, sociétaux, environnementaux conduisent à la recomposition de l’identité cadre.
 
Et dans 20 ans ? La CFDT Cadres a mené avec Futuribles une étude prospective sur le travail des cadres, à partir des éléments structurants (globalisation des marchés, mondialisation financière, marché du travail, modes de gouvernance, de management, place du travail...), des scénarios (Le modèle régulé, Le modèle dérégulé, Le modèle décentralisé) permettent de décrypter les évolutions et les tendances lourdes (catégorie cadres, niveau des compétences, TIC, tensions sur le travail...). Les scénarios dessinent dans le champ des possibles des lignes de lisibilité. L’intérêt de cette approche est notamment de mettre en évidence des incertitudes majeures pour l’avenir et de définir des points de vigilance et des leviers d’action.

24/11/2010

Les retraites complémentaires en question

A sa retraite, un cadre du secteur privé touche au moins trois pensions : celle du régime général de la Cnav, les complémentaires de l’Arrco et de l’Agirc. Il est fréquent que celles-ci soient plus importantes que le montant apporté par la retraite de base.

Les organisations syndicales représentatives sont donc très investies dans la gestion paritaire de ces régimes. L’Etat n’intervient pas. La CFDT Cadres est signataire de la convention du 14 mars 1947 qui a fondé l’Association générale des institutions de retraite des cadres. La CFDT Cadres est représentée dans les caisses de retraites cadres par 64 administrateurs élus, garants de leur bonne gestion et de l’application efficace des directives et des règlements émis par l’Agirc et l’Arrco. Ils ont le souci de l’amélioration constante de la qualité du service rendu aux actifs, aux retraités et aux entreprises ; ils pilotent l’action sociale pour répondre aux besoins de ceux qui rencontrent des difficultés.

Au niveau national, les deux régimes ont entrepris de rapprocher et d’harmoniser leurs règles de fonctionnent pour offrir une meilleure lisibilité et une meilleure compréhension par le public. La CFDT Cadres apporte son soutien à cette évolution et souhaite l’unification de la réglementation.

Comme les autres régimes de retraite durement touchés par la crise économique, ces régimes entrent dans une période difficile en ce qui concerne les équilibres financiers. Ainsi,  l’Agirc a enregistré en 2009 un déficit de 587 millions d’euros et les perspectives pour les prochaines années ne sont pas bonnes.

Les négociations avec les organisations d’employeurs devront trouver les solutions pour assurer  la pérennité des régimes tout en garantissant le maintien du bénéfice de la retraite complémentaire au même âge que le régime général.

Philippe Fontaine

21:58 Publié dans Cadres, Infos générales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retraite, cadres |  Facebook | | | |

22/11/2010

Questions CFDT en réunion DP du 05/11/10 (temps de travail des agents de maitrise à Auchan)

CFDT : Lors de la réunion DP de mars 2009 vous nous aviez annoncé qu'il y aurait une évolution de l'outil de pointage permettant aux agents de maîtrise et aux employés d'avoir le cumul de leurs heures en lecture directe. Comment se fait-il que ce système ne soit pas utilisable par les agents de maîtrise alors que c'est avec leur type de forfait qu'il y a le plus de problème ?

 

DRH : Les bornes qui seront installées prochainement aux services centraux permettront aux employés et agents de maîtrise de consulter le cumul de leur badgeage de la semaine précédente et de la semaine en cours à J-1.

 

Commentaire CFDT : Pour des salariés en forfait horaire annualisé, le besoin est d’avoir un suivi du cumul bien au-delà de la seule quinzaine !


CFDT : Lors de la dernière réunion DP vous nous avez répondu que c'est le "bon à payer" qui permet à l’agent de maîtrise de vérifier son cumul hebdomadaire. Les agents de maîtrise nous disent ne pas avoir connaissance de ce "bon à payer", ils ont uniquement connaissance d’un document intitulé «récapitulatif hebdomadaire» qui ne fait apparaître aucun cumul (ni annuel, ni mensuel). Comment les agents de maîtrise peuvent-ils suivre leur cumul mensuel et annuel tel qu’enregistré par vous, au vu des mécanismes générant des écarts (exemple dans les questions suivantes) ?

 

DRH : Le « bon à payer » est l’appellation historique de l’actuel « récapitulatif hebdomadaire », qui permet de vérifier le cumul hebdomadaire des agents de maîtrise.

Comme évoqué à plusieurs reprises dans les réunions Délégué du Personnel, « le meilleur moyen de bien gérer son temps de travail est une planification de ses jours ouvrés et des pointages systématiques et fiables ».


Commentaire CFDT : Cela n’est absolument pas suffisant, surtout au vu des problèmes générés par ce forfait horaire annualisé !


CFDT : Lorsque un agent de maîtrise est absent (maladie, CP), la journée est décomptée 7H. Cela créé un écart par rapport au 39h70 TTE hebdo. On leur demande de rattraper cet écart. Est-ce bien ce qui est prévu dans ce cas ?

 

DRH : Comme évoqué à plusieurs reprises, le contingent annuel de 130H complémentaires des agents de maîtrise en forfait horaire annualisé, est à prester.

 

Commentaire CFDT : Là encore la DRH ne répond pas clairement à la question. En séance nous avons insisté pour avoir confirmation de cette mécanique de « rattrapage » lié au décalage entre ce qui est décompté pour une journée : 7h, et ce qui est demandé : 8h. Nous avions insisté pour que la réponse soit écrite clairement dans le compte rendu, ça n’est pas le cas ! Y aurait-il un problème, pour que la DRH n’écrive pas clairement ce qu’elle fait ?

Exemple : Si un agent de maitrise en forfait horaire annualisé prend une semaine de CP ou est absent pour maladie, il devra rattraper se décalage de 5h.


CFDT : Comment sont pris en compte les jours de fractionnement et les CP d’ancienneté sur le total annuel demandé ? Comment le salarié peut-il vérifier cela ?

 

DRH : Des règles de gestion nationales, ont été définies, en application des lois et des accords d’entreprise en matière de temps de travail. Elles sont appliquées automatiquement dans l’entreprise par les outils de gestion du temps dédiés.

 

Commentaire CFDT : Et encore une réponse qui n’en est pas une ! En gros c’est « circulez y a rien à voir ».
Il semble que nous ayant mis le doigt sur de gros problèmes dans la gestion du temps de travail des forfaits horaire annualisé…

16/11/2010

Question CFDT au CE du 24/09/10

CFDT : Pouvez-vous nous détailler les dispositions liées à la mobilité pour les collaborateurs amenés à déménager suite au changement de leur lieu de travail ?

 

DRH : Les dispositions liées à la mobilité sont les suivantes :

-          la reconnaissance des lieux avant installation (possibilité de 2 voyages de 2 jours avec la famille)

-          la prise en charge du déménagement (sur présentation de 2 devis)

-          le transfert différé de la famille (prise en charge des frais d’une double résidence jusqu’à la fin de  l’année scolaire)

-          une indemnité d’installation et une prime de mobilité

Toutes ces dispositions sont commentées et précisées à chaque collaborateur concerné, chaque fois qu’une mobilité est envisagée.

14/11/2010

Bilan 2010 des révisions de salaires agents de maitrise et cadres Auchan France

La politique de réduction des augmentations de salaires dans l'encadrement se confirme et se poursuit.


Augmentation moyenne des salaires agents de maitrise et cadres à Auchan France
 :

 

2008

2009

2010

3,80%

3,43%

2,95%

 

En baisse régulière depuis au moins 3 ans !

 

Augmentation moyenne des salaires agents de maitrise et cadres en Centrale :

 

2008

2009

2010

3,47%

2,95%

2,17%

 

En baisse régulière depuis au moins 3 ans !

 

Ecart entre la moyenne Entreprise et la moyenne Centrale :

Plus les moyennes baissent au fur et à mesure des années, plus les écarts se creusent entre la moyenne au niveau Entreprise et la moyenne au niveau Centrale.

 

2008

2009

2010

-8,68%

-13,99%

-26,44%

 

La moyenne des augmentations de salaire de l’encadrement en Centrale dégringolent plus vite que sur l’ensemble de l’entreprise.

 

 

Voir le bilan 2010 des révisions de salaires de l’encadrement en Centrale et celui d’Auchan France dans l’espace privé.

Le bilan Auchan France contient notamment les infos concernant :

-          les chefs de secteur

-          les chefs de secteur caisses

-          les chefs de rayon

-          les chefs de caisses

-          les managers des ventes

-          Les managers caisses

-          les seconds de rayon

-          Les responsables des ressources humaines

-          Les assistantes des ressources humaines

-          Les contrôleurs de gestion

-          Les responsables administratifs et comptables

-          Les responsables sécurité

-          Les chefs réceptionnaires

-          Les responsables informatique magasin

-          Les responsables entretient technique magasin

-          Les secrétaires de direction

-          Les Acheteurs

-          Les chargés d’études

-          Les chefs de projet

-          Les responsables d’exploitation logistique

-          Les responsables d’activité logistique

-          Les chefs d’agence SAV

 

11/11/2010

SMIC Auchan : retour en vidéo sur l'affaire

Reportage France 3 avec interviews de l'avocat des salariés et du DSC CFDT Auchan.

09/11/2010

SMIC Auchan : Scandaleux jugement de la part des prud’hommes de Lannoy !

Pour rappel, de 2000 à 2008, Auchan a intégré le paiement du temps de pause dans le salaire TTE, avec pour conséquence de tirer la grille des salaires vers le bas et de payer plusieurs milliers de salariés sous le SMIC.

 

- Malgré les PV des inspecteurs du travail pointant les infractions commises par Auchan sur le SMIC ;

 

- Malgré un arrêt de la cour de cassation indiquant que « la rémunération des temps de pause, pendant lesquels les salariés ne sont pas à la disposition de l’employeur, est exclue du calcul de l’assiette de comparaison du SMIC » ;

- Malgré la condamnation d’Auchan par les prud’hommes de Clermont-Ferrand le mois dernier sur ce même mécanisme ;

 

Les prud’hommes de Lannoy viennent curieusement de débouter les 885 salariés parmi les plus modestes qui attendaient depuis longtemps que justice leur soit rendue !

 

La CFDT fait bien évidemment appel de ce jugement révoltant qui est un véritable déni de justice sociale. 

Nous irons jusqu’au bout pour faire condamner cette pratique autant illégale qu’immorale, et faire que les salariés récupèrent leur dû.

 


A lire
 :

08/11/2010

Questions CFDT en réunion DP du 15/10/10

CFDT : Comment les agents de maîtrise en forfait horaire annualisé peuvent-ils suivre leur pointage et notamment le cumul ?

 

DRH : Comme rappelé lors de la réunion des Délégués du Personnel du 12 mars 2010 :

« Pour rappel, le bon à payer permet à l’Agent de Maîtrise de vérifier le cumul hebdomadaire et d’ajuster son volume de travail en fonction de ce qui est prévu et réalisé.

Le meilleur moyen de bien gérer son temps de travail est une planification de ses jours ouvrés et de repos et des pointages systématiques et fiables. »


Commentaire CFDT : Les agents de maitrise nous disent ne pas avoir connaissance de ce "bon à payer", ils ont uniquement connaissance d’un document intitulé « récapitulatif hebdomadaire » qui ne fait apparaitre aucun cumul (ni annuel, ni mensuel).

 

CFDT : Les personnels d'Auchan.fr qui sont rattachés encore actuellement à Auchan France et qui dépendent de notre établissement, vont être rattachés à la nouvelle entité qui vient d'être créée (e-commerce) avec Grosbill et Auchandirect.

Cela signifie qu'il pourrait y avoir changement de convention collective pour ces salariés.

Que les accords Auchan pourraient ne plus s'appliquer pour eux.

Que certaines dispositions unilatérales de l'employeur seront peut-être remises en cause (exemple : ristourne 10%, RVI,...).
 

·         Qu'en est-il précisément ?

·         A quelle date ce changement sera-t-il effectif ?

·         Qu’est-il prévu concernant le lieu de travail ?


DRH : Les réflexions sont toujours en cours, mais non encore abouties.

Dès que les choses se préciseront, les instances concernées en seront informées, conformément aux dispositions légales.

 

Commentaire CFDT : Cela fait des mois qu’on nous répond la même chose. La CFDT a adressé un courrier à la DRH Groupe Auchan pour demander une réunion au plus vite sur ce sujet. Pas question qu’il y ait de modifications de statut social sans négociation, et qu’on nous mette devant le fait accompli comme seul dialogue.

 

CFDT : A propos des baisses des grilles de salaires en DSIO (-160€), vous nous aviez répondu lors de la réunion DP du 1er avril : "c’est la direction qui décide des grilles de salaires indicatives de l’encadrement".

Nous avons reçu le 21 septembre une réponse de la DRH France concernant la rémunération de l'encadrement qui nous dit "les évolutions apportés à certaines grilles de salaires sont réalisée avec les partenaires sociaux en toute transparence".

Comment se fait-il que cela n'ait pas été le cas en DSIO ?

 

DRH : Le courrier du 21 septembre indique que les évolutions apportées sont réalisées « dans le cadre des règles définies par l’accord ». Or l’Accord sur les salaires de l’encadrement précise (article 6.1) : 

 « Pour chaque fonction, l'Entreprise détermine des fourchettes indicatives de salaire de base tenant compte

-      de la hiérarchisation interne des fonctions,

-      des différents niveaux de maîtrise de la fonction,

-      et du contexte extérieur.

Ces fourchettes ont un caractère indicatif et n'entraînent aucun droit automatique à une rémunération pré-établie du fait de l'exercice d'une fonction ou d'un niveau de maîtrise de la fonction. »

Dans le cadre de ce même accord, l’entreprise réalise chaque année un bilan des révisions de salaires avec les partenaires sociaux, dans lequel sont communiquées les évolutions de la rémunération de l'encadrement  au global, et pour les principales fonctions de l’entreprise une information des grilles et les éventuelles évolutions de grilles.

Les évolutions de grilles en DSIO ont été réalisées conformément à l’Accord d’entreprise.

 

Commentaire CFDT : La DRH écrit donc que les évolutions de salaire de l’encadrement sont faites en toute transparence avec les partenaires sociaux en conformité avec un accord qui lui dit le contraire !

Cet accord indique que c’est l’entreprise qui détermine seule les grilles de salaire de l’encadrement (il n’y a donc pas de négociation, ce qui est illégal). Et la DRH prêtant être transparente sur la base d’une réunion qui ne donne que des indications partielles. Les grilles de salaires des agents de maitrise et des cadres sont secrètes à Auchan. Même les partenaires sociaux ne les ont pas… Encore moins quand il y a des baisses !

02/11/2010

Chantage sur les salaires dans la grande distribution

Le 20 octobre dernier devait se dérouler la négociation salariale dans la grande distribution.

 

L’organisation patronale FCD (MEDEF), dont Auchan fait partie, a annulé cette négociation qui sert de tremplin obligatoire à nos négociations d’entreprise, au prétexte d’un projet gouvernemental de modifier une niche fiscale dont ces employeurs bénéficient. Niche fiscale dont ils ont largement profité, et qui au passage a plutôt incité à pratiquer une politique de bas salaires !

 

Cette position est inadmissible et méprisante vis-à-vis des salariés de cette branche.

 

Alors même qu’il n’y a pas eu d’accord en 2010, les employeurs de la grande distribution pensent sans doute que le niveau des rémunérations de la branche avec 5 minima de la grille inférieurs au SMIC, les exonèrent de tout effort salarial !

 

Notre combat pour un  financement équitable des retraites nous amène à penser qu’effectivement ces recettes fiscales doivent être réorientées vers d’autres « cieux » (comptes sociaux, caisses de retraites…)

 

L’employeur Auchan membre de la FCD porte une responsabilité dans cette politique de la chaise vide qui impactera forcement nos négociations d’entreprise.

 

Nous interprétons ce blocage comme un chantage révoltant qui va pénaliser tous les salariés des enseignes de la branche. Faire diversion en renvoyant à la seule négociation d’entreprise n’est pas crédible au regard des enjeux et du contexte actuel.  

 

Nous réclamons sans délai l’ouverture des négociations.