<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

10/05/2010

Questions CFDT au CE du 26/03/10 (spéciales salaires Cadres)

CFDT : Des grilles de salaires Cadres en DSIO ont été abaissées jusqu’à -160€. Y a-t-il eu des baisses sur d’autres grilles en Centrale ?

DRH : Non

CFDT : Comment se fait-il que des grilles de salaires puissent être ainsi abaissées sans que les partenaires sociaux soient informés ?

DRH : L’accord d’individualisation des salaires de base de l’encadrement précise bien : « Pour chaque fonction, l’Entreprise détermine des fourchettes indicatives de salaire de base tenant compte de la hiérarchisation interne des fonctions, des différents niveaux de maîtrise de la fonction et du contexte extérieur ».
« Ces fourchettes ont un caractère indicatif et n’entraînent aucun droit automatique à une rémunération pré-établie du fait de l’exercice d’une fonction ou d’un niveau de maîtrise de la fonction ».

Commentaire CFDT : L’entreprise s’est arrangée pour confisquer la négociation collective salariale des cadres. Néanmoins les partenaires sociaux doivent être en mesure de négocier les minima en dessous duquel il n’est pas possible de descendre. La CFDT a réclamé la réactualisation de l’accord de 1986.
Les « fourchettes ont un caractère indicatif… », effectivement elles indiquent que l’entreprise sous-paye certains de ses salariés à qui elle reconnait pourtant la bonne tenue de leur niveau de fonction !

CFDT : Pourquoi les minima garantis fixés par la convention collective ne sont-ils toujours pas respectés sur toutes les grilles de salaires dès le niveau « Débute » comme cela doit légalement être le cas ?

DRH : L’accord d’entreprise relatif à la classification des fonctions précise :« Pour les fonctions Agents de Maîtrise et Cadres, la période d’accueil correspond à la période pendant laquelle le titulaire est considéré comme « débutant » dans sa fonction et prend fin à l’obtention de l’avis de tenue de fonction «Occupe ».
Lorsque l’encadrement est « Débute », il se trouve en période d’accueil. Il est en autonomie sur sa fonction à partir du niveau « Occupe ».

Commentaire CFDT : Ceci est une interprétation abusive de l’accord de classification. La CCN fixe un salaire minimum mensuel garanti qui prend déjà en compte le caractère « débutant ». Aucun cadre à temps plein de niveau 7 ne devrait être payé en dessous de 2235 € chaque mois ; et aucun cadre à temps plein de niveau 8 ne devrait être payé en dessous de 3004 € chaque mois. C’est pourtant le cas pour 10% d’entre eux, et sur des écarts pouvant aller jusqu’à -300 voir -400 euros par mois !

CFDT : Pourquoi les barèmes RVI n’ont-ils pas été revus depuis au moins 2 ans ?

DRH : Les barèmes RVI ne sont pas indexés sur l’inflation, ni sur les revalorisations de salaires.
Ils relèvent d’une décision unilatérale de l’entreprise.

Commentaire CFDT : Cela fait même plus de 2 ans que les barèmes RVI n’ont pas été réévalués. La RVI est un élément de la rémunération et il n’y a aucune raison pour que le barème général soit soustrait à la négociation collective. La CFDT réclame l’ouverture de négociation concernant la RVI et a adressé un courrier en ce sens à la direction des affaires sociales d’Auchan France.

CFDT : Pourquoi le principe de droit « A travail égal, salaire égal » n’est-il toujours pas respecté à Auchan ?

DRH : Les salaires de l’encadrement sont individualisés et tiennent compte de l’expérience, du parcours professionnel, du potentiel et bien entendu du niveau de professionnalisme de chacun.

Commentaire CFDT : Quand des collaborateurs sont payés en dessous du minimum de leur tenue de fonction alors qu'ils sont reconnus pour leur professionnalisme, leur expérience et ont une charge de travail particulièrement conséquente, c’est qu’il y a de gros manquement de la part de l’employeur dépassant largement ce qui est admissible dans le cadre de l’individualisation. Hors si le législateur reconnaît l'individualisation, et donc la perception d'une rémunération différente entre personnes occupant les mêmes fonctions (si cela est objectivement justifiable), il n'en reste pas moins que rémunérer des salariés en dessous de leur minimum de tenue de fonction défini par l'employeur lui même, est totalement inégalitaire.

CFDT : Pourquoi les grilles de salaires ne sont-elles pas communiquées aux partenaires sociaux comme c’est le cas dans nombres d’entreprises ?

DRH : Un Bilan annuel est réalisé chaque année avec les partenaires sociaux signataires de l’accord sur l’individualisation des salaires Encadrement, bilan au cours duquel un point est réalisé sur les grilles de salaires.

Commentaire CFDT : Ce bilan est loin de donner l’ensemble des grilles complètes (avec les 4 niveaux). Si Auchan n’est pas transparent sur ses grilles de salaires c’est bien qu’il a quelque chose à cacher…

CFDT : Pourquoi les salariés n’ont-ils pas automatiquement communication de leur grille de salaire complète ?

DRH : L’accord d’individualisation des salaires de base de l’encadrement prévoit que : « Chaque membre de l’encadrement aura connaissance de la fourchette de salaire indicative concernant sa fonction ».
Chaque collaborateur est donc informé par son supérieur hiérarchique du mini débute et mini domine de sa fonction.

Commentaire CFDT : Ceci est rarement le cas. Le collaborateur peut l’avoir s’il le demande (et encore !) mais comme il ne sait même pas qu’il peut le demander...
La question était bien : pourquoi cela n’est-il pas communiqué automatiquement et complètement (avec les 4 niveaux et non uniquement le 1er et le dernier niveau). Là encore un problème de transparence…

Pour toutes questions ou remarques, contacter Fabien
Fabien

A lire aussi :
- Auchan ne respecte pas les minima conventionnels pour ses cadres !
- Les inégalités salariales au cœur du système de rémunération à Auchan

12/04/2010

Questions CFDT en réunion CE du 26/02/10

CFDT : Auchan Drive et Chronodrive ont été regroupés dans une holding. Cela induira-t-il des changements sur le périmètre de la participation, de l’intéressement ou autres ?

DRH : A date, ce regroupement n’a pas d’impact sur le périmètre de la participation, ni de l’intéressement.

CFDT : Tous les cadres et agents de maîtrise ont reçu un mail afin qu’ils renseignent leurs diplômes ? A quoi cela sera-t-il destiné ? Pourquoi les employés ne sont-ils pas concernés ?

DRH : Cette demande a été faite :
- par nécessité de fiabiliser la base de données et de la remettre à jour
- afin de nous permettre également de cibler notre effort en terme de recrutement sur les écoles d’où est issu notre encadrement.
Les diplômes sont également renseignés pour nos employés mais la problématique en terme de recrutement n’est pas la même.

26/02/2010

Projet de transformation de la DTI Auchan (Direction Technique Informatique)

Questions CFDT au CE du 22/01/10

CFDT : La transformation part du principe qu'à un collaborateur est attribué une mission unique. Nous entendons bien que le sens de la transformation vise une amélioration de la qualité des travaux et des livrables de la DTI. Durant la phase de transition, cette transformation va engendrer un besoin de communications plus précises, de participations et d’interactions accrues entre les collaborateurs.
Ce delta de charge sera-t-il facturé à nos clients internes (magasins, SI métiers, partenaires...) ? Si oui, seront-ils informés du sens de ces coûts ?

DRH : Un budget transformation de la DTI a été déposé pour 2009 et 2010, permettant de positionner ces charges dans le budget tronc commun. Il est donc intégré dans les cotisations, mais son objectif étant une meilleure efficacité et solidité des services techniques informatiques, il y a en objectif final un gain pour les cotisants.

CFDT : Quels moyens permettront de gérer les éventuels mécontentements et les circuits d'arbitrages ?

DRH : Que ce soit pour l’activité des collaborateurs ou pour leur orientation, en cas de mécontentements,  il pourrait y avoir des arbitrages managériaux, avec des échanges complémentaires éventuels avec le n+1 ou les RH si nécessaire.
Il y aura également comme aujourd’hui une équipe d’accompagnement de la mise en œuvre qui pourra aider à arbitrer.

CFDT : Comment les nouvelles missions DTI seront-elles adaptées aux différentes fonctions ?
Exemple: la mission Intégration. Comment sera-t-elle adaptée pour un chargé d'étude (qui applique les standards définis) et un chef de projet (qui doit proposer des améliorations et organise des ressources) ?

DRH : Dans un process, une activité (l’intégration), le niveau de fonction dépendra du niveau de responsabilité, autonomie, complexité et connaissances et savoir faire nécessaires ; aussi différentes fonctions peuvent être nécessaires dans une activité.

CFDT : Quels sont les nouveaux critères qui permettront aux managers et aux collaborateurs de définir et d’évaluer l’accomplissement de la mission, et cela quelque soit la fonction du collaborateur qui l’accomplie ?

DRH : C’est sur base de la fonction générique (ex : chargé d’étude ou chef de projet) associée à la fiche de mission  (ex : intégration) que les attentes de l’entreprise seront formalisées aux collaborateurs et que leurs objectifs seront fixés et leurs évaluations réalisées.

25/01/2010

Question CFDT au CE du 18/12/09 (Auchan Dubaï)

795001983.jpg

CFDT : Nous avons tous pu lire dans la presse que l’émirat de Dubaï serait au bord de la banqueroute…

Quelles conséquences les difficultés de Dubaï, et notamment de la société Nakheel avec laquelle nous sommes en partenariat, ont-elles sur Auchan ?

 

DRH : Il n’y a aucune conséquence financière pour Auchan, mais juste des conséquences commerciales comme pour toutes les activités de Dubaï.

Nos projets sont simplement retardés mais pas remis en cause.

21/12/2009

Questions CFDT spéciales campagne Ethique sur l’Etiquette

CFDT : Le collectif « Ethique sur l'Etiquette » vient de lancer une campagne qui concerne la grande distribution et notamment Auchan et sa centrale d’achat. Nous souhaiterions avoir quelques informations.

 

Carrefour, Casino et Leclerc publient leur code de bonne conduite commerciale, mais pas Auchan. Quelle en est la raison ?

 

DRH : Auchan s’est doté, dès 1997, d’un code d’éthique commerciale que 100% de ses fournisseurs se sont engagés à respecter. Il inclut une dizaine de critères principaux que tout fournisseur doit respecter :
- interdiction du travail des enfants,

- interdiction du travail forcé,

- environnement de travail sûr et sain,

- salaire minimum,

- respect des heures de travail,

- liberté syndicale et droit de négociation collective,
- pas de discrimination

 

Commentaire CFDT : Nous savons qu’Auchan a comme les autres enseignes un code d’éthique commerciale, la question était pourquoi celui-ci n’était-il pas publié ?...

Quoiqu’il en soit, la direction nous l’a transmis. Nous le publions ici.

 

CFDT : Quelles réflexions sont menées dans les pratiques de négociation concernant l’impact des politiques d'achats sur les conditions de travail et les salaires dans les pays où nous nous approvisionnons ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Sous quel délai payons-nous les fournisseurs dans ces pays ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Dans les pratiques d'achat, il existe des enchères inversées sur Internet : le fournisseur au prix le plus bas emporte le marché. Nous arrive-t-il d'utiliser ce système ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Quelle politique de responsabilité sociale menons-nous vis-à-vis de nos filières d’approvisionnement ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : L'entreprise s'assure-t-elle de la mise en œuvre des droits fondamentaux au travail le long de la chaîne d'approvisionnement ?

Si oui, comment ?

Si non, pourquoi ?

 

DRH : Depuis 1999, Auchan procède régulièrement à des audits sociaux, réalisés par des sociétés externes habilitées.

A la suite de chaque audit initial, Auchan et le fournisseur se mettent d’accord si nécessaire sur un plan d’actions correctives qui fait ensuite l’objet d’un audit de contrôle interne ou externe pour apprécier les progrès réalisés. Auchan a réalisé 83 audits sociaux pratiques en 2008 (61 audits initiaux, 22 audits de suivi).

 

CFDT : Le collectif « Ethique sur l'étiquette » a commandé au cabinet Syndex la réalisation d'une étude portant sur 4 axes :

           la politique de RSE

           les pratiques d’achat

           la communication envers les consommateurs

           la qualité du dialogue social

Auchan, Casino et Leclerc étaient sollicités. Avons-nous répondu à cette étude ?

Si non, pourquoi ?

 

DRH : Pas de réponse

 

CFDT : Auchan serait-il favorable à la création d’une initiative multipartite type Fair wear foundation en France ?

 

DRH : Auchan participe, avec 13 autres enseignes françaises de distribution, au groupe de travail Initiative Clause Sociale sous l’égide de la FCD (Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution). Les enseignes pratiquent des audits sociaux sur la base d’un référentiel commun et mettent leurs résultats à disposition dans une base de données.

 

Commentaire CFDT : C’est déjà un début, reste à ce que cela devienne multipartite…

Questions CFDT au CE du 20/11/09

CFDT : Nous souhaiterions connaitre la répartition des effectifs « externes » par ancienneté de présence dans les équipes (de - 6 mois puis par tranche de 2 ans par exemple).

 

DRH : Il n’y a pas de suivi puisqu’il s’agit de personnes externes.

Des bons de commandes sont établis auprès de SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) pour qu’elles « fournissent » les compétences dont nous avons besoin pour fonctionner temporairement. Nous ne suivons donc pas les âges, anciennetés,…

Le management de ces personnes incombe à  la société prestataire de service.

 

Commentaire CFDT : Il y a quand même moyen de suivre l’ancienneté de présence des externes, ne serait-ce qu’avec la création du badge…

Quand de très nombreux externes sont là depuis plus de 10 ans, il ne s’agit plus de « fonctionnement temporaire » ! Ces emplois étant pérennes ils auraient dû être pourvus depuis longtemps par des embauches. Cette situation devient aberrante, et des sommes énormes ont été (sont) dépensées inutilement, sans parler des problèmes d’organisation de service lié aux différences de statut. On sait faire des économies en supprimant des postes, mais cela semble une révolution copernicienne d’admettre qu’on puisse faire des économies en embauchant. Voir notre article.

 

CFDT : Sur l'emploi des travailleurs handicapés, la Centrale a le taux de recours à la sous-traitance le plus élevé d’Auchan France. Pourquoi un tel taux par rapport aux magasins ou logistiques ?

 

DRH : La sous-traitance en magasin est essentiellement constituée par le nettoyage et l’entretien des espaces verts alors qu’en Centrale, il s’agit de prestations externes relatives aux achats destinés à l’ensemble des magasins (ex. packaging crevettes, Scofels...).

 

CFDT : Les salariés ont découvert la décision de la direction de baisser pour la première foi sa part de subvention sur la carte cadeaux de fin d’année. Cette décision serait liée à la situation économique actuelle. Vu la somme concernée (7,5€ par salarié à dépenser dans nos magasins), quel effet économique cela peut-il avoir sur l’entreprise Auchan ? 

 

DRH : Toutes les économies (grandes et petites) doivent être réalisées en ces temps difficiles.

 

Commentaire CFDT : Il y a des économies bien plus importantes à réaliser (voir notamment les prestations en externes qui dures depuis plus de 10 ans et sont complètement disproportionnées et déséquilibrées par rapport à l’effectif interne tout en coûtant en moyenne 5 fois plus chère)…

13/11/2009

Questions CFDT au CE du 16/10/09

CFDT : Comment se fait-il que, dans le tableau des rémunérations moyennes du rapport égalité professionnelle, certains niveaux soient plus bas que l'année précédente ? C'est la première année que l'on observe cela.

 

DRH : les bases prises sont identiques aux années précédentes et les différences peuvent s’expliquer par le jeu des entrées et sorties et les résultats de variables RVI et GDI.

 

Commentaire CFDT : C’est un peu court comme explication… 8 moyennes sur 16 ont baissées sur 6 niveaux (et pas qu’un peu) alors que depuis au moins 4 ans il y avait toujours une progression sur tous les niveaux aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Il n’y a pas d’entrées et sorties suffisamment conséquentes pour justifier cela sur autant de niveaux. Si c’est les parties variables qui expliquent ce phénomène, ça signifie qu’il y a de sérieuses restrictions…
Nous avons demandé que le rapport de la Centrale distingue la rémunération fixe et les variables RVI/GDI comme cela a été mis en place dans le rapport d'Auchan France.

 

CFDT : Lors du CE de décembre 2008 vous nous aviez annoncé la mise en place du comité élargi de la diversité en "février ou mars 2009". Nous sommes fin septembre 2009, et toujours rien !

Quand sera mis en place ce comité (que nous réclamons depuis août 2007) ?

 

DRH : Le Comité Elargi « Diversité » se tiendra lors du CE du 20/11/09 de 11h30 à 12h30.

 

CFDT : Combien de personnes n'ont-elles pas eu de formation depuis plus de 3 ans ?

 

DRH : il y a eu 25 personnes aux Services Centraux qui n’ont pas eu de formation entre 2008 et 2009.

12/09/2009

Déclaration au CE concernant la restructuration Auchan

Comité d'établissement du 11 septembre 2009

Manque d’information, manque de temps et manque d’écoute


Dans ces périodes agitées paritairement et de forte montée de chômage, valider ce plan qui socialise les pertes économiques avec la suppression de 1437 postes, sans garantie aucune de création de postes de substitution et avec la certitude de l’intensification du travail, ne nous paraît pas opportun.

 

La CFDT s’interroge sur sa signature de l’accord GPEC qui sert actuellement de faire valoir à l’entreprise.

 

Sur le plan de transformation proposé 

Les principes du plan d’accompagnement ne peuvent être mis en place que si le salarié est acteur de la réorganisation de son rayon,  le changement de poste demandé :

-          Une fiche détaillée du poste à pourvoir

-          La qualification requise

-          Le plan de formation pour y accéder

Enfin nous souhaiterions que le salarié ne soit pas un objet que l’on déplace mais bien une personne qui soit partie prenante dans un projet d’entreprise.

La CFDT ne cautionne pas ce plan de transformation qui oublie trop largement les aspects sociaux.

Nous demandons que le Comité Central d’Entreprise et la commission de suivi soient à nouveau réunies afin que l’entreprise mette en œuvre des mesures exceptionnelles concernant le volet social et humain insuffisant au vu de la taille de l’entreprise.

Lire également Projet de restructuration Auchan

28/07/2009

Question CFDT au CE du 26/06/09

CFDT : Sur le bilan social nous constatons une baisse des effectifs. Nous constatons également une augmentation des heures travaillées et du nombre de temps partiels pour les employés. A quoi cela est-il dû ?

DRH : Il y a eu d'une part, le changement d’organisation en 2008 : l’équipe Auchan Production est maintenant rattachée à l'OIA et une stabilisation des équipes CSP.
Et d'autre part, les heures travaillées au cours de l'année des personnes qui ne sont plus comptées dans les effectifs en fin d’année sont prises en compte. Concernant les temps partiels, il s'agit le plus souvent de congés parentaux, 11 personnes de plus sont concernées par rapport au 31/12/2007.

24/06/2009

Questions CFDT aux CE de Février, Mars et Mai 2009

CE du 20 février 2009

 

CFDT : Journée de solidarité 2009

Pourrait-il être permis aux salariés des services centraux en forfait heure de donner leur journée de récupération du samedi 15 Aout au titre de la journée de solidarité ?

 

DRH : Pour la semaine du 15/08, ceux qui sont en forfait horaire ne doivent travailler que 4 jours ; s’ils en travaillent 5, ils auront effectué leur journée de solidarité.

Les salariés en forfait jours doivent travailler 214 jours (au lieu que 213 jours précédemment) pour effectuer leur journée de Solidarité.

Commentaire CFDT : Il est donc possible d’utiliser la récup du samedi 15/08, pour les personnes concernées, au titre de la journée de solidarité.

 

CE du 27 mars 2009

 

CFDT : Bilan travailleurs handicapés 2008

Quel a été le nombre d’embauches de travailleurs handicapés en CDI ?

 

DRH : Il n’y en eu aucune. Par contre, le nombre de reconnaissance en interne et le recours aux prestataires externes ont augmenté.

CE du 29 mai 2009

CFDT : Pour faire suite à notre question concernant le nombre d’embauches de travailleurs handicapés en Centrale en 2008, quel était le nombre d'embauches globales sur ce même périmètre ?

DRH : Sur l’année 2008, il y a eu 159 embauches.

CFDT : Combien y a-t-il eu d'embauches de travailleurs handicapés en Centrale sur 2006-2007-2008 ?
Et quel est le pourcentage par rapport aux embauches globales sur cette période ?


DRH :
- En 2008, 7 personnes ont été embauchées en CDD pour une durée moyenne de 2,42 mois.
- En 2007, 2 embauches ont été réalisées en CDI (un CDI direct et un passage CDI à l’issue d’un CDD). Soit, un pourcentage de 2,25% par rapport aux embauches globales.
- En 2006, 2 personnes ont été embauchées en CDD.

Commentaire CFDT : A l’issue des 3 ans de l’accord Auchan concernant l’emploi des travailleurs handicapés (qui était un accord dérogatoire à 4,5% minimum par rapport à la loi fixant un seuil à 6% minimum), nous constatons en Centrale qu’il y a eu très peu d’embauches de travailleurs handicapés. Le taux avec majoration est de 4,33% pour la Centrale, grâce aux déclarations en interne et aux recours de prestataires externes.

 

Point sur les effectifs au 30 Avril 2009


CFDT : Nous remarquons que le nombre de personnel externe est en baisse en DSIO.


DRH : Depuis 2008, la DSIO a développé le mode « forfaits » avec une priorité sur la localisation des prestataires en leurs locaux. Ils n’ont donc plus lieu d’apparaître dans les effectifs externes, présents sur le site.

 

CFDT : Serait-il possible d’avoir les infos en distinguant entre le forfait et la régie ?

 

DRH : Les effectifs auraient représenté 404 personnes en intégrant les « régies » et tous les « forfaits » (au lieu de 351 personnes).