<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

02/04/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 24/02/12

CFDT : Concernant la RVI : Des salariés se voient appliquer sur leur réalisé, une proratisation par la déduction des jours d’absence pour maladie. Si un niveau de réalisation a été atteint par le salarié il n’y a pas de proratisation à appliquer. Seul le niveau d’atteinte des objectifs est à prendre en compte. Cette pratique de proratisation constitue une discrimination fondée sur l’état de santé. Comptez-vous y remédier ?

DRH : L’enjeu de RVI est effectivement proratisé en fonction du contrat hebdomadaire et des absences maladie au delà d’un mois.

Commentaire CFDT : la prime d’objectifs doit être calculée en fonction des objectifs atteints et rien d’autre. Il ne doit donc pas y avoir de proratisation pour maladie !

CFDT : Quel retour sur investissement et bénéfice sont attendus avec la forfaitisation des activités d’exploitation de la Production Informatique ou des Pôles Opérationnels ?

DRH : Des gains économiques importants sont attendus. Actuellement, nous sommes en cours de rédaction de l’appel d’offre. Des gains qualitatifs sont également attendus, notamment sur les procédures, la standardisation, la capacité plus forte à absorber la variabilité et l’indexation des coûts sur indicateurs.

CFDT : Il a été récemment annoncé que l’administration informatique serait également externalisée. Cela fait-il parti de l’appel d’offre qui vient d’être lancé ?

DRH : Effectivement, comme évoqué lors du lancement du projet DTI 2.0, le métier d’administrateur dans le département production, n’a pas vocation à être occupé par les collaborateurs Auchan. Cela ne figure pas dans l’appel d’offre en cours de rédaction.

CFDT : Quels sont les impacts organisationnels et opérationnels prévus au sein de la DSI, mais aussi auprès des départements métiers de la Centrale d'Achat ?

DRH : En fonction des résultats de l’appel d’offre, nous verrons s’il y a lieu de regrouper des pôles. Les collaborateurs Auchan suivront des contrats au lieu de piloter des prestataires. Les changements en DSI n’impactent pas la Centrale d’Achat.

CFDT : Quels seront les plans d'actions de conduite du changement, de communication, d'accompagnement de tous les départements impactés ?

DRH : Le plan de conduite du changement sera déterminé en fonction des résultats de l’appel d’offre.

CFDT : Pourquoi le CE n’a-t-il pas été consulté alors qu’une trentaine de salariés Auchan vont voir à terme leur poste externalisé ?

DRH : Il s’agit de l’horizon 2014-2015, voire plus loin. Il n’y a pas de GPEC planifiée. Les éléments ont été donnés au lancement de DTI 2.0 auprès des collaborateurs par souci de transparence. Nous allons travailler avec les collaborateurs concernés pour leur donner de la perspective.

Commentaire CFDT : On voit maintenant avec l’annonce du plan de transformation de l’entreprise et de la GPEC que la réponse donnée ne correspond pas.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien
 

26/03/2012

Le règlement intérieur d’Auchan invalidé par l’inspection du travail

reglement-interieur.jpg

La DRH a annoncé au CE que le règlement intérieur de l’entreprise avait été invalidé par l’inspecteur du travail.

C’est plus de trente irrégularités qui ont été pointées dans ce règlement !


Celui-ci comportait entre autre des sanctions pécuniaires illégales, des restrictions aux libertés individuelles, des limites abusives à l’exercice du droit de retrait, des abus d’autorité, etc…etc…

La direction a joué l’étonnement, et les responsables de la CFTC et du SEGA ont préféraient ironiser sur le temps mis par l’inspecteur du travail « qui n’avait qu’à faire son boulot plus tôt » (en oubliant que les inspecteurs du travail sont submergé de dossiers, et qu’ils doivent gérer les priorités face à des situations aussi graves qu’il peut y en avoir avec la crise actuelle, et avec les moyens qui leur ont été retiré ces dernières années).
Un comble de la part de ceux qui ont validé ce règlement truffé de dispositions défavorables aux salariés !
Il faut rappeler que ce n’est pas la première foi que l’inspecteur est la cible des petites phrases de la CFTC et du SEGA…
Pour mémoire, celui-ci avait dressé des PV à l’encontre d’Auchan pour non-respect des dispositions sur le SMIC alors que la CFTC et le SEGA avaient signé et permis la mise en ouvre de ce système aboutissant à payer des salariés en dessous du SMIC pendant 7 ans !
Ces deux syndicats avaient d’ailleurs continué à signer des grilles inférieures au SMIC même après le dépôt des PV !

Pour la mise en œuvre de ce règlement intérieur, les élus du CE avaient été consultés pour rendre leur avis préalablement, comme la loi le prévoit.
Les élus CFTC et SEGA avaient tous donné un avis favorable !

Le rôle des élus du CE est de permettre la prise en compte permanente des intérêts des salariés dans les décisions de l’employeur.

Quand un règlement intérieur, à ce point critiquable, a été approuvé par des élus, peut-on dire qu’ils ont bien fait leur travail d’élu défendant les intérêts des salariés ?!


C’est toujours plus facile de rendre des avis favorables. Mais s’opposer à bon escient demande d’avoir des arguments étayés, donc d’avoir pris le temps d’analyser le contenu. Cela nécessite d’avoir des connaissances pour détecter les problèmes, donc d’être formé.

Quand on voit le faible taux de formation des élus du CE, quand on voit qu’il n’est jamais fait appel à des experts comme devraient normalement le faire un CE, pas étonnant de voir autant d’infraction de la part de l’employeur Auchan.

Dans ces conditions le CE ne joue pas son rôle de contre-pouvoir...

En tout cas, à la CFDT, nous sommes reconnaissants à l’inspection du travail pour son analyse aussi précise et rigoureuse que complète, qui va permettre d’avoir maintenant à Auchan un règlement intérieur prenant en compte de manière beaucoup plus équilibrée, les droits et les devoirs de chacun.

29/02/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 20/01/12

CFDT : Une note concernant la perte, le vol ou la casse du téléphone portable fourni par l'entreprise a été communiquée. Celle-ci indique qu'en cas de casse c'est à la charge du salarié, ainsi qu'en cas de perte ou de vol du Smartphone (sauf à être remplacé par un Nokia 2700).
-  En est-il de même pour le PC portable ?
-  D'autres outils sont-ils concernés par ce principe ?
-  N'y a-t-il pas une garantie couvrant cela ?
-  Cela ne constituerait-il pas une sanction pécuniaire prohibée ?
-  Pouvez-vous nous indiquer le taux de casse/perte/vol pour chaque type de téléphone (Nokia 2700, HTC Desire, Iphone) ?


DRH :
La note évoquée précise qu’en cas de perte, vol ou casse d’un téléphone portable, on donne le choix au collaborateur :
- On lui remplace par un téléphone classique, Nokia, qui assure les fonctions essentielles
- S’il veut garder le même modèle, il doit le réparer ou en acheter un à ses frais. C’est une dotation unique.
Il faut rappeler qu’Auchan est à la pointe du progrès sur ce sujet : le benchmark réalisé avec d’autres entreprises montre que l’attribution de Smartphones androïdes reste très rare.
Pour les ordinateurs portables ou autre matériel nous n’appliquons pas ces règles.
A date, nous n’avons pas de garantie.
Cette procédure ne constitue pas une sanction pécuniaire.
Nous ne connaissons pas le taux de casse, perte et vol des différents téléphones portables.

CFDT : Comment se fait-il que des agents de maîtrise en forfait horaire annualisé aient un contrat de travail sur lequel il est précisé que leur forfait est un forfait JOURS, sans référence à un quelconque nombre d’heures annuel ?

DRH :
Le forfait jours pour les agents de maîtrise concerne certains métiers magasin ou appro-logistique. Les métiers agents de maîtrise des Services Centraux ne sont pas concernés par le forfait jour. Merci de nous remonter précisément les noms des personnes concernées.

Commentaire CFDT : Nous ne donnons pas de nom. Les modifications essentielles du contrat de travail (ici changement de type de forfait) doivent faire l’objet d’un accord du salarié, donc d’un avenant. Des agents de maitrise en Centrale ayant signé un contrat de travail en forfait jours suite à l’accord de 1999, et n’ayant jamais signé d’avenant pour passer sur un autre forfait, ne sont pas concernés par les 1705H à faire par an. 

CFDT : Est-il vraiment nécessaire de faire une différence entre les internes et les externes pour le stationnement sur le parking de la Centrale ?
Les internes doivent stationner en Centrale et les externes à côté de Colibri, qu’en est-il des internes de Colibri, doivent-ils aussi stationner en Centrale ?
Qu’en est-il aussi pour le covoiturage mixte interne-externe ?


DRH :
La différence ne se fait pas entre interne et externe. La différence se fait selon la durée du contrat. Tout collaborateur avec un contrat inférieur à un an ne dispose pas de badge et  doit donc se garer sur le parking extérieur à étage.
Pour le covoiturage il n’y a pas de distinction interne/externe, ni de distinction liée à la durée du contrat.


Commentaire CFDT : Trois semaines après cette réponse, nous constations encore que la réalité de correspond pas à la réponse donnée…

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

30/12/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 25/11/11

CFDT : Concernant l’accès des stagiaires aux activités culturelles et sociales, contrairement à ce que vous nous avez répondu le mois dernier, il n’y a pas de décret d’application à attendre. La loi est suffisamment claire sur ce point : « Art. L. 612-12. - Les stagiaires accèdent aux activités sociales et culturelles mentionnées à l'article L. 2323-83 du code du travail dans les mêmes conditions que les salariés ». Cet article est déjà en application.
Reste que la condition de 6 mois d'ancienneté fixé par le CE rend pratiquement impossible son application.
Nous proposons d’abaisser ce seuil pour permettre aux stagiaires de bénéficier de leur droit.


DRH : Cette question sera débattue en début d’année lors de la validation du Règlement intérieur et du vote du budget 2012.

CFDT : Quel est la durée moyenne des stages effectués chez nous ?

DRH : Environ 5 mois, la durée varie de 2 semaines à 12 mois.

CFDT : Sous quel numéro du plan comptable enregistrez-vous les indemnités de stage ?
Et de quel montant s’agit-il ?


DRH : Nous allons vérifier et donnerons la réponse lors du prochain CE.

CFDT : Vous nous avez annoncé que les indemnités de stage n’étaient pas prises en compte pour le calcul du budget des activités culturelles et sociales, alors que cela devrait normalement être le cas depuis au moins la circulaire ministérielle de 1987.
Que comptez-vous faire pour régulariser la situation ?

DRH : Nous allons vérifier et donnerons la réponse lors du prochain CE.

CFDT : Tous les éléments suivants sont-ils bien pris en compte dans la masse salariale brute ?
-  Les salaires, appointements et commissions de base
-  les congés payés,
-  les primes et gratifications,
-  les indemnités et avantages divers


DRH : Tous les salaires bruts (intégrant le forfait, les CP, les primes variables) sont bien pris en compte dans la masse salariale brute

Commentaire CFDT : Il semble donc qu’il manque les indemnités et avantages divers. Si cela se confirme, c’est qu’il manque des sous dans le budget du CE depuis très longtemps…

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

27/12/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 21/10/11

CFDT : Une récente loi prévoit que les stagiaires peuvent maintenant bénéficier des activités culturelles et sociales du CE, mais la condition de 6 mois d'ancienneté fixé par le CE risque de rendre exceptionnelle son application.
Que compte faire le CE pour leur permettre de bénéficier de ce droit nouveau ?


DRH : Nous sommes dans l’attente du décret d’application. Les règles d’ancienneté prévues dans le règlement intérieur du CE s’appliqueraient aussi aux stagiaires.

Commentaire CFDT : Il n’y a pas de décret d’application prévu sur ce point ! De plus ce n’est pas à la DRH de décider de cela mais au CE…

CFDT : Les indemnités de stages sont-elles bien incluses dans la base de calcul de notre budget des activités culturelles et sociales ?

DRH :
A ce jour, non.

Commentaire CFDT : La loi n’est donc pas respectée alors que là c'est censé être le cas depuis au moins 1987…

CFDT : Suite à de nombreux dysfonctionnements des machines à café en salles de pause de Colibri (soit des tasses vides, soit des tasses qui débordent, goût d'eau…) est-il possible d'intervenir auprès de la société qui s'en occupe pour qu'il y ait un contrôle et un entretien de ces machines ?

DRH :
Le prestataire a été alerté.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

07/11/2011

Carte cadeau 2011 : la direction baisse sa contribution !

10€ au lieu des 22,50€ de la part de la direction sur la carte cadeaux de fin d’année !

Télécharger l'affiche

Nous avons posé la question à la direction concernant sa participation à la carte cadeau de fin d’année comme tous les ans...

La direction a décidé de ne pas mettre sa participation habituelle (22,50€) sur la carte cadeau de fin d’année au motif des difficultés économiques

Pour rappel, en 2009 la direction avait déjà fait une baisse de 7,50€ (qui avait été ensuite remise en plus l’année suivante), mais elle avait donc au moins mis 15€. Cette année elle comptait mettre carrément 0 !

Le CE a unanimement exprimé son mécontentement face à cette décision qualifiée de « mesquine et aberrante ».
En effet que peut bien avoir comme effet sur les résultats une somme aussi faible ?!

Cela est d’autant moins compréhensible que cette somme sous forme de carte cadeau va directement dans le chiffre d’affaire !

La direction a revu sa position quelque peu à la hausse en mettant 10€.
Les 12,50€ manquant seront peut-être remis l’an prochain… 

 

Le CE mettra 90€ et la direction seulement 10€ pour vous permettre d’avoir une carte cadeau de 100€.

 

Pour info, cette subvention est un usage qui ne peut normalement être modifié qu’en suivant un processus précis.
Ce que n’a pas fait la direction !
Une nouvelle fois, la direction montre son non-respect des règles du dialogue social…

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino Llinas-Comas    Grégory Guerin  Fabien Alliata
Marcelino   Grégory   Fabien

14/10/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 23/09/11

CFDT : Nous relayons les remarques et questions des salariés de Scofel Rungis, Nanterre Auchan Voyages, Citycenter la Défense et Réaumur, suite à la brusque décision du CE d’arrêter la délégation de gestion des activités culturelles et sociales d’Ile de France :
Les bénévoles des 4 sites détachés remercient le CE d’avoir sans aucune concertation, ni information, mis fin à la délégation de gestion. Bravo pour la communication !
De ce fait :

-          Pouvons-nous avoir plus d’explications sur le fait que les subventions soient reprises par le CE Centrale, sachant que les activités proposées jusqu’alors nous satisfaisaient ?

-          Quelles sont les activités proposées par le CE Centrale, pour les ayants-droits de la Région Parisienne (nous souhaiterions avoir une liste complète par écrit) ?

-          Quels sont les membres du CE et leurs activités au sein de celui-ci ? (liste écrite).

-          Quelle est la date de retour de réponse, pour les ayants-droits de la région parisienne, concernant les envois des inscriptions chèques vacances 2012 ?

-          Cinéma : à part UGC et Pathé Liévin et Gaumont Valenciennes, est-il possible d'avoir des places Pathé pour l’Ile de France ? Et comment se les procurer ?

-          Comment récupérer de façon sûre des places de théâtre ou autres commandées au CE Centrale ?

-          Les permis de chasse et pêche sont-ils remboursés dans les activités culturelles et sportives ?

-          Quels sont les avantages pour les enfants ? Jusqu’à quel âge ?

-          Les voyages organisés seront-ils au départ de Paris pour les sites distants ?

-          Pourquoi faire une avance de trésorerie de 6 mois pour des chèques vacances ?

Réponse : Les membres du CE reconnaissent avoir mal communiqué sur cette décision. La « précipitation » s’explique par le fait que les membres du CE ont souhaité que les collaborateurs de Paris puissent bénéficier des chèques vacances dès 2012 et donc pouvoir s’inscrire dès septembre 2011. En prenant une telle décision, les membres du CE étaient persuadés de répondre à une attente des collaborateurs.
Une réunion téléphonique sera organisée prochainement avec les relais des différents sites afin  de clarifier la situation.


Commentaire CFDT : Ce n’est pas vraiment ce que l’on a entendu lors de cette réunion CE, où ceux de la CFTC et du SEGA-CFE-CGC qui sont à l’origine de cette situation nous ont invectivés en cherchant d’avantage à nous mettre en cause qu’à entendre ce qu’avait à leur dire les salariés de ces sites éloignés.
En tous cas, tant mieux si maintenant ils se sont rendu compte du problème.

CFDT : Nous constatons une nouvelle fois que la règle de l’interdiction faite aux RSCE de participer à l’organisation des activités culturelles et sociales n’est pas respectée par ceux là même qui ont réclamé sa mise en place (dans le but inavoué d’en écarter certaines personnes). Nous avions portant signalé ce fait lors du CE de juin (voir compte rendu CE). Les élus titulaires au CE avaient néanmoins décidé de reconduire cette règle…
- Pourquoi cette règle est-elle systématique enfreinte par ceux qui l’ont votée ?
- Nous demandons une nouvelle foi qu’il n’y ait pas deux poids deux mesures, et que les représentants des autres organisations syndicales au CE puissent aussi participer à l’organisation des activités culturelles et sociales.


Compte tenu du manque de temps restant, les autres questions seront traitées lors du prochain CE

Commentaire CFDT : Cette question avait été néanmoins abordée lors de cette réunion CE, et à peine 3H après la réunion,  les membres de la CFTC recommençaient !

CFDT :
Les résultats de l'audit CMMI (Capability Maturity Model Integration, ensemble de bonnes pratiques permettant l'amélioration de la gestion de projets) réalisé dernièrement a montré que la DSIO n'est pas au rendez-vous sur l'ensemble des points que la méthode préconise. Pourrions-nous avoir la présentation des résultats (dans sa version non-censurée) et les préconisations de la société d’audit ?

Réponse lors du prochain CE

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

26/09/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 26/08/11 (+ questions spéciales DSIO)

CFDT : Pouvez-vous nous donner le nombre de salariés des services centraux ayant eu 20, 30, 35 et 40 ans d’ancienneté en 2010 mais n’ayant pas fait les démarches pour obtenir la carte cadeau aux médaillés du travail ?

DRH :

Tranche d’ancienneté

potentiel

Cartes cadeaux distribuées

20 - 30

569

114

30 - 35

131

52

35 - 40

73

36

40 et plus

9

9

Commentaire CFDT : C’est donc environ 75% des salariés qui pourraient en bénéficier mais qui soit ne sont pas informés que ça existe, soit ne souhaitent pas faire la démarche. Voir les montants attribués.

CFDT : Depuis plusieurs mois maintenant la DSIO travaille en fonction de nouveaux processus (exemple DTI2.0). Bien que ceux-ci doivent participer à l’amélioration du travail et à la professionnalisation, il s’avère qu’un malaise s’installe au sein de la DSIO et plus précisément à la DTI.
Beaucoup de collaborateurs ne comprennent plus le sens de la marche. Nous assistons à la mise en place d’un système taylorisé des tâches informatiques, et de plus en plus de projets notamment techniques sont confiés à des sociétés extérieures (exemple CHEOPS).
Nous perdons non seulement la maîtrise mais aussi la connaissance.
- Quel est l’objectif de tout cela ?
- Quid de l’externalisation des fonctions informatiques de l’entreprise ?


DRH : A) L’objectif de DTI 2.0 est triple : la professionnalisation des équipes, l’augmentation de la qualité de service, la baisse des coûts. Pour cela, nous avons défini les métiers. Les collaborateurs sont désormais centrés sur  leur métier, moins large, mais avec un périmètre technologique plus profond.
B) Les métiers internes et externes ont été définis. Par exemple, aux études, le développement est confié à des prestataires externes, les chefs de projets sont des internes. Chéops a travaillé sur un projet de virtualisation, environ 80 autres projets ont été traités en interne.


Commentaire CFDT : Les réponses sont un peu trop générales. Il avait été annoncé l’externalisation de l’exploitation. Où cela en est-il, qu’elles sont les échéances ???

CFDT : On demande de plus en plus à nos collègues de comparer leur travail avec celui des sociétés externes, or il existe un vice de forme : Le travail de la DSIO et le travail d'une société externe ne sont pas soumis aux mêmes objectifs. La DSIO travaille pour la rentabilité d'Auchan, l'entreprise extérieure travaille pour sa propre rentabilité (quitte à sous estimer au départ sa prestation, puis à faire payer au prix fort les demandes supplémentaires).
- Quel est le sens de cette comparaison ?

DRH : On compare le coût global. On travaille sur l’engagement de résultat. Le sens de la démarche est :
- La maîtrise des budgets
- La surcharge éventuelle de travail des collaborateurs (on ne dispose pas toujours des ressources internes)
- La volonté de s’améliorer en permanence (il faut être de plus en plus compétitif pour éviter le recours à la prestation de service)
Ces pratiques sont en place aux études depuis 15 ans. C’est une démarche plus récente en DTI.

Commentaire CFDT : S’il s’agit de cela, pourquoi y a-t-il des externes sans travail ? Pire : pourquoi prend-t-on des externes alors que des internes sont sans travail ?!

CFDT : Les principes proposés par la DSIO sont bons, par contre les moyens et les méthodes mis en place pour mettre en œuvre ces principes ne sont pas au rendez vous (aucune priorisation de projets, aucune priorisation d'objectifs Coût/Qualité, asynchronismes entre les processus/méthode media -CMMI- / Méthode de gestion des changements - ITIL)…
- Avez-vous connaissance de ces faits qui occasionnent des dysfonctionnements entre les équipes ?
- Que comptez-vous faire afin de redonner du sens au travail de nos collègues ?


DRH : A) Les dysfonctionnements tiennent plus des derniers réglages à opérer.
- Sur le process
- Sur la communication entre les équipes (interne DTI et interne DSIO)
- Quelques collaborateurs à centrer encore sur leur nouveau métier
B) Nous n’avons pas relevé un problème de sens au travail de chacun, plus un sens général de la démarche à redonner. Il reste aussi à accompagner des collaborateurs qui ne se retrouvent pas dans leurs nouveaux métiers, malgré les précautions prises initialement.

Commentaire CFDT : Il y a un ras-le-bol un peu plus important que cela…

CFDT : - Quelle est la stratégie de la DSIO et la cohérence avec le cap « être au cœur du commerce » ?
- Quelle est la stratégie d'Auchan vis à vis de son informatique ?


DRH : La stratégie de la DSIO est toujours la même
A) - Etre acteur de la stratégie et de la vision du groupe
- Etre des collaborateurs professionnels apporteurs d’une véritable différenciation pourAuchan
- Etre apporteur d’un haut niveau de service
- Faire mieux et moins cher
- Etre force de proposition
B) Auchan n’a pas de stratégie vis-à-vis de l’informatique. L’informatique doit être au cœur du commerce. Tous les grands projets de l’entreprise s’appuient sur les systèmes d’information.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

16/08/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 24/06/11

CFDT : Concernant la carte cadeau aux médaillés du travail, pouvez-vous nous donner le pourcentage de salariés des services centraux en ayant bénéficié pour chaque tranche éligible (20, 30, 35, 40 ans) ?

DRH : La répartition des collaborateurs ayant bénéficié de la carte cadeau médaille du travail est la suivante :
  - 20 ans d’ancienneté :              114 personnes
  - 30 ans d’ancienneté :                52 personnes
  - 35 ans d’ancienneté :                36 personnes
  - 40 ans d’ancienneté :                  9 personnes 
Total :                                        211 personnes

Commentaire CFDT : Cela ne répond pas vraiment à la question qui était de connaitre le pourcentage, et donc le rapport vis-à-vis de ceux qui pouvaient l’avoir mais qui ne l’ont pas eu !
Le nombre de personne en ayant bénéficié est très largement inférieur à ce qu’il devrait être.
Cela est dû à un manque d’information des salariés de la part de la direction. Beaucoup de salariés ne sont pas au courant de ce droit obtenu par la CFDT :
Une carte cadeau est attribuée aux médaillés du travail en fonction de leur ancienneté à Auchan :
·          20 ans :     un bon d’achat de 75 €,
·          30 ans :     un bon d’achat de 100 €,
·          35 ans :     un bon d’achat de 200 €,
·          40 ans :     un bon d’achat de 300 €,

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

09/08/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 27/05/11

CFDT : Lors du CE de février vous nous aviez répondu que les grilles de salaires seraient revues pour caler les minima de la convention collective dès le niveau débute. Nous constatons des grilles qui débutent toujours en dessous du minimum garanti par la convention collective.

-          Combien en reste-t-il ?

-          Pouvez-vous corriger cela ?


DRH : Toutes les grilles ont été revues.


Commentaire CDFT : Suite à notre intervention la dernière grille de salaire cadre qui posait problème a été corrigée.

 

CFDT : Les grilles ont été revues cette année mais très peu de manager annonce le mini débute et le mini domine aux salariés comme cela devrait normalement être le cas selon l’accord sur les salaires de l’encadrement.

-          Pourquoi n’est-ce toujours pas appliqué correctement malgré nos remarques récurrentes ? 

-          Avez-vous fait les rappels de consignes nécessaires ?


DRH : Les rappels ont bien été faits auprès des Managers.

 

Commentaire CFDT : La direction ne met pas beaucoup de zèle à faire respecter ses engagements en la matière…


CFDT : Lors des annonces d’augmentation de salaires aux salariés de l’encadrement, certains managers annoncent aussi un taux d’augmentation incluant la part de RVI qui a été transféré dans le forfait. Nous contestons que cette part puisse être considérée comme une augmentation. Cette manière de présenter les choses est-elle officielle ?


DRH : Par souci de transparence et de meilleure compréhension, l’intégration des 40% de RVI dans le forfait a été réalisée sur la paie de février. L’augmentation du forfait suite aux entretiens d’activité a quant à elle été passée sur la paie de Mars. Il n’y a donc pas de confusion possible.

L’augmentation de forfait entre Mars 2010 et Mars 2011 intègre bien les 2 éléments.

 

CFDT : Il a été annoncé un changement dans la gestion des objectifs RVI : il n’y aurait plus d’échelonnement dans l’atteinte de chaque objectif fixé, soit il est atteint soit il ne l’est pas, et donc le paiement de chaque part d'enjeu ne pourra plus être partiel.

-      Est-ce bien le cas ?

-      Si oui qu’est-ce qui justifie ce changement ?

-      Cela est-il général à toute l’entreprise ?


DRH : Dans le cadre de la RVI, chaque Manager fixe les objectifs à atteindre et la manière d’évaluer leur réalisation. Différentes méthodes ont toujours existé et existent toujours.


Commentaire CFDT : Ce système à géométrie variable ne garantit pas l’égalité de traitement entre les salariés, mais c’est visiblement le but recherché…

 

CFDT : Il a été annoncé comme orientation en DSIO, que les internes ne devraient assurer que des postes à valeur ajoutée, induisant que les postes de production (Administration / Exploitation) ne rentraient pas dans cette définition.

- Le fait de considérer ces postes qui nécessitent de la réflexion et une vraie culture du magasin comme n'ayant pas de valeur ajoutée et ainsi les faire assurer en prestation externe, ne risque-t-il pas d'aboutir à se couper d'une vraie culture du progrès (commencer exploitant, continuer intégrateur, puis ingénieur, ...) ?

- Actuellement les niveaux minimum du recrutement sont Chargé d'étude et Concepteur. Quelle est la stratégie de l’entreprise sur le recrutement ?


DRH : - Ces postes ne nécessitent pas de culture magasin particulière, mais un vrai niveau de réflexion. La réorganisation DTI2.0 commençée depuis 15 mois a bien exprimé une vraie volonté de culture du Progrès. Les deux ne sont pas antinomiques.

- Pour la DSIO, nous recrutons des Chefs de projets et des Responsables d'activités. Par exception, nous recrutons quelques chargés d'études. (niveau d'études : Bac+5 ou Bac+2 avec expérience).

 

Commentaire CFDT : Les postes de production informatiques qui impactent directement le fonctionnement de tout le magasin, ne néccessitent pas de culture magasin particulière !?

Voilà qui est pour le moins très étonnant !...

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien