<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

22/01/2013

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 20/12/12

CFDT : Qu’en est-il des reclassements pour les salariés de la compta de nos sites distants ?

DRH : Nous  n’avons pas la réponse pour chacune des personnes. Des démarches actives sont menées, nous devons faire un point pour répondre à la question.

CFDT : Des salariés concernés indiquent ne pas avoir suffisamment d’information.

DRH : Je suis au courant de certaines situations. Les personnes concernées ont été toutes reçues, les informations ont été passées. Je note votre remarque. On fera un zoom sur les reclassements mobilité de ces personnes. Si une personne se sent mal informée ou en difficulté, je vous invite à nous remettre son nom et on fera le nécessaire pour répondre à ses attentes.

Commentaire CFDT : Nous ne donnerons aucun nom sans l’accord des salariés.

CFDT : Sous quel n° du plan comptable est enregistrée la prime de progrès ?

DRH : La provision est passée sur le compte 681.545. Le réel payé est versé sur le 641.300 pour les chèques et le 641.315 pour Valprime.

Réorganisation Centrale d’Achats :
CFDT : Le projet de Management de l’Offre en Magasin au travers de deux chantiers Négoce LS et le changement de nomenclature impacte fortement les métiers d’Achats, d’Approvisionnement et de Vente :
-    Passage de 55 rayons à 96 marchés,
-    L’ensemble des secteurs sont dans l’obligation de repenser leurs processus métiers et leurs organisations afin de s’adapter aux outils informatiques (seules des modifications mineures, simples et peu couteuses, seront effectuées).
-    Planning de mise en œuvre intensif : les secteurs M&L, MBA, VE, HBB doivent être terminés en 2013.
Est-il prévu que le CHSCT et le CE soient consultés (et pas seulement informés) sur ce plan qui a déjà commencé ?
Quelle est votre évaluation des impacts sur les manières de travailler (contenu du travail, nombre de postes, organisation entre les différentes entités, cohabitation entre les différentes phases de migration du fonctionnement …) ?
Comment l'évolution des métiers et des postes en Centrale est-elle menée ?
Quel est votre plan d’accompagnement des personnes (formation aux nouveaux outils, formations aux nouveaux processus, …) ?

DRH : Les nouvelles nomenclatures ne sont pas encore finalisées et seront opérationnelles en magasin en 2014. Ce projet fera l’objet d’une présentation en CCE en son temps.
La mise en place de cette nouvelle direction client résulte d’une politique d’entreprise. Il s’agit de retrouver une relation avec le client et plus largement avec l’habitant. En effet depuis 3 ans, Auchan perd des clients.
Elle se met en place à iso structure, il n’y a aucune suppression de poste, aucun changement de contenu de métier.
Elle sera mise en place progressivement  sur l’année 2013 (après la fin des négociations fournisseurs).
Nous avons depuis le début informé régulièrement  le CE et le CHSCT du projet de la mise en place de la direction client.
Il y a eu au cours de ces derniers mois, auprès des diverses instantes représentatives du personnels, de nombreuses informations, échanges  et séances de questions/réponses.

Je vous en rappelle les différentes étapes :
- A compter d’avril 2012, mise en place de groupe de travail et écoute de tous les salariés de l’ancienne « Direction Produits » soit 1038 personnes en 3 phases.

·     La première réunion expliqua le sens de la démarche et de la méthode.

·     La seconde réunion a permis de travailler sur la fondation de l’organisation. Nous avons posé les bases du fonctionnement de demain.

·     La troisième réunion orientée sur le métier. Nous avons traité les relations entre les métiers.

·     Nous avons réfléchi ensemble sur les interactions les uns entre les autres.

·     L’ensemble des collaborateurs a eu un entretien et un accompagnement adapté avec pour objectif de mettre en adéquation son envie avec son niveau de professionnalisme. Tous les comptes rendus de ces réunions ont été publiées sur EUREKA.

- Présentation du projet « management de l’offre en magasin » lors de la commission grand projet du 21 juin 2012.

- Au CE du 22 juin 2012 : point « mise en place de la nouvelle direction clients » à l’ordre du jour avec présentation du support présentant les fondations, les principes directeurs, les synthèses des phases 0-1-2, la méthodologie et enfin le planning. Lors de cette présentation
nous avons réaffirmé qu’aucun poste ne serait supprimé et que cela serait plutôt l’inverse, que tous les collaborateurs concernés seraient écoutés et leurs demandes prises en compte.


- Les équipes ont été intégrées dans la phase de réflexion et de construction du projet. Une réunion générale d’information a été faite en septembre à destination des Directeurs de Magasin et des équipes services centraux ex DP (le 13/09/2012)

- Lors du CHSCT du 6 septembre 2012 : le dossier « point sur la mise en place de la direction clients » a été présenté et une présentation détaillée a été faite.

- Quatre directions sont créées

·     Direction des achats

·     Direction de l’offre permanente et saisonnière

·     Direction de l’animation commerciale

·     Direction des données des études

- Au CE du 18 septembre 2012 : « Point à date de la nouvelle direction clients » est à l’ordre du jour. Information du passage de 52 rayons à 93 marchés répartis selon 4 besoins : se nourrir – s’occuper de son habitat – s’occuper de soi – s’occuper de son temps et ce, dans 4 métiers : le négoce LS, l’artisan, la confection et la vente assistée.

- Depuis début décembre, une réflexion est en cours sur les éventuels déménagements découlant du projet. Pour cela l’équipe organisation est missionné pour faire des propositions. Un groupe de travail est constitué pour travailler sur le dossier avec lui.

Nous prévoyons une consultation du CHSCT (éventuellement extraordinaire) pour les éventuels déménagements des équipes. Cette consultation fera ensuite l’objet d’une information au CE dans la foulée.

Forfaitisation en DSI :
CFDT : Quelle est votre estimation de l'autonomie de la société Steria début janvier et son plan de prise d'autonomie ?

DRH : Un tableau de bord  mesurant « l’exploitabilité » est commenté par domaine et avec les référents (Auchan et Stéria) tous les jeudis (comité de transition) et publié ensuite.
A ce jour, nous sommes à 69 % au niveau global, ce pourcentage pouvant varier suivant les domaines, l’objectif étant 95% au 2 janvier
La prise en charge par Stéria d’un domaine reste conditionnée à notre validation et nous avons anticipé d’éventuelles difficultés par le maintien d’externes en régie sur les premiers mois de l’année.

CFDT : Les collègues impactés par le plan de transformation de la DSI devront travailler avec une composante « projet » plus importante et  par conséquent avec une insistance sur le suivi des charges et des actions, la capacité à anticiper et déléguer les travaux. Comment ces aspects sont ils gérés ?

DRH : Il n’y a pas de composante projet plus importante qui apparaîtra. Chaque besoin en formation est géré individuellement.

CFDT : Pour quelles raisons les travaux de forfaitisation des pôles Opérations et Projet, n’ont pas été intégrés dans le plan de transformation de la DTI ?
De telles transformations prises indépendamment et le manque de synchronisation entre elles peuvent être sources d’oubli de prise en charge des interactions entre ces activités et par la suite des tensions entre les services. Que prévoyez-vous pour vous en prémunir ?
Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le projet ESOP ?

DRH : Il n’y a pas de travaux de forfaitisation des pôles opérations et projets qui soient lancés. Le projet Esope est une analyse du sujet qui n’a pas encore abouti. Si la décision de forfaitisation était prise, elle ferait l’objet d’une démarche séparée. Bien entendu, il y aurait nécessité de faire un travail de cohérence avec la DTI.
Ce risque a d'ailleurs été identifié dès le début du projet. Pour y faire face, le CODIR a souhaité modifier le planning ESOPE pour qu'aucune décision structurante ne soit prise tant que le projet "forfaitisation de l'exploitation" n'aura pas abouti à la mise en place d'une structure maîtrisée.
A noter également que le responsable du département « production informatique » est membre du COPIL ESOPE.

ESOPE : Engagement de Service pour les Opérations et les Projets des Etudes.
Le projet consiste en la mise en place d’un ou plusieurs centres de services permettant la sous-traitance en mode engagement de résultat de certaines activités de support et de développement en phase avec la politique de sous-traitance d'Auchan.

Ce changement est principalement motivé par une volonté de la DSI Auchan de :
-  Limiter / réduire les coûts tout en garantissant la qualité des composants.
-  Garantir les niveaux de service de la DSI.
-  Assurer la réactivité et les variations de charge.

Un RFI (Request For Information) a été lancé le 30/11/2012. Ce dernier a pour but d'interroger le marché afin, notamment, de :
-  Vérifier la capacité du marché à prendre les engagements attendus par Auchan.
-  Mesurer la capacité des acteurs à couvrir tout ou partie du périmètre.
-  Obtenir des éléments de coûts pour confirmer l’intérêt économique du projet.
-  Maintenir la compétence technique et applicative.
Les réponses sont attendues le 18/01/2013. Suivra une étape de "réorientation" du projet (04/2013) qui débouchera ou non sur une phase de RFP.

CFDT : Quelle est la valeur ajoutée escomptée de la mise en place du wifi sur l’organisation du travail ? Nous rappelons à ce sujet que suite à une précédente expérimentation, le précédent DSI n’avait pas validé cette implantation car elle ne présentait pas une amélioration significative de la productivité.

DRH : La mise en place du wifi a été demandée par les collaborateurs de la DSI lors des journées Vision et à d’autres occasions. Elle rend plus pratique le travail en réunion pour les collaborateurs et leur facilite la vie au travail. Il n’y a pas de gain de productivité attendu.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:

  Marcelino    Grégory  Fabien

Marcelino   Grégory   Fabien  

04/10/2012

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 06/09/12 (transformations de l’Entreprise)

Présence exceptionnelle de l’Inspection du travail

Projet RH en magasin

CFDT : Le projet "RH en magasin", semble concerner la suppression de plusieurs activités de l'assistant(e) RH en magasin vers différentes équipes de la Centrale.
Nous avions bien compris qu'il s'agissait de renforcer le rôle d'accompagnement de l'assistant(e) RH auprès des managers et des collaborateurs, mais cela ne nous semble pas suffisamment précis. Quelles activités nouvelles viendront remplacer celles qui vont être retirées ?
Il devrait y avoir de nouvelles relations entre les managers ou collaborateurs des magasins, et les membres des CSRH. Comment cela s'organisera-t-il ?

DD-RH : En premier lieu, l’assistante RH du site traitera les soucis locaux (nombres d’heures travaillées, etc…).
En second lieu, le centre de service paye gèrera les problèmes plus complexes (indemnités, absences, etc…).
En troisième lieu, le centre de contact traitera les réclamations si le collaborateur estime que les réponses qui lui ont été faite ne correspondent pas à ses attentes.
En Centrale il y aura création d’un centre de service administratif plus large et d’un point de contact sur l’activité paye.
Le périmètre du CSRH concerne la production de la paye, les déclarations URSSAF et l’ensemble des documents nécessaires à l’ouverture des droits du collaborateur.
Le centre administratif a comme seule vocation de reprendre des activités purement administratives dont les 2/3 concernent l’administration de la formation, et de manière marginale, le paiement des cotisations médecine du travail. Il n’y aura qu’un seul centre administratif basé à Villeneuve d’Ascq.

Commentaire CFDT : Il semble donc qu’il y ait un appauvrissement des missions de l’assistant RH en magasin. Le « renforcement du rôle d'accompagnement auprès des managers et des collaborateurs » reste assez flou.

CFDT : Concernant la charge de travail, quel mécanisme de mesure sera utilisé ?
Le responsable mesurera-t-il la charge sur le nombre de fiches de paye gérées ?

DD-RH : Le volume sera optimisé par des outils mis en place en magasins.

CFDT : Si l’on en croit la fiche projet, vous avez effectué des expérimentations sans avis du CHSCT.

DD-RH : Nous avons effectué des expérimentations sur le périmètre magasin uniquement.

Commentaire CFDT : Mais sans consultation des CHSCT des magasins…

CFDT : Il n’y a pas de planning dans votre document.

Inspectrice du travail : Vous naviguez à vue, il manque les hypothèses et la visibilité sur l’impact et l’accompagnement.

DRH : Effectivement nous reconnaissons que la fiche projet n’est pas assez détaillée.

CFDT : Avez-vous défini des indicateurs de performance sur la qualité de service ? Il faut remarquer que ceux-ci sont souvent mis à la va-vite et génère du stress.

DD-RH : Le seul indicateur que nous suivons est celui des rappels du mois antérieur sur la paye. Ce n’est pas pour stresser les équipes, cela permet de contrôler la qualité du centre de services.
D’ailleurs il y a très peu d’incident, nous sommes à moins de 0,1%.

CFDT : Y a-t-il d’autres indicateurs au niveau du management direct ? Des indicateurs locaux ?

DD-RH : J’ai toujours refusé les indicateurs individuels ou par centre CSRH. La performance individuelle ne m’intéresse pas. Je n’ai que l’indicateur global dont je vous ai déjà parlé.

Commentaire CFDT : Il faut souligner cette démarche que nous partageons. 

CFDT : Vous indiquez un bénéfice pour l'entreprise, le manager et les colorateurs, mais pas pour l'assistant(e) RH. Est-ce un oubli ou n'y a-t-il pas de bénéfice pour cette fonction ? 

DD-RH : L’assistante RH a un rôle de proximité, elle est au service des collaborateurs. Toutes les activités qui n’y participent pas ne doivent pas être faites par l’assistante RH.

Inspectrice du travail : Il faut présenter de façon claire, et avoir une bonne vision de ce qui va arriver.

CFDT : Comment le surcroit d'activité est-il organisé dans les CSRH ? Avec quels moyens ? Est-il prévu le renforcement des équipes ?

DRH : Le volume d’activité sera plus important c’est pourquoi nous avons calculé qu’il fallait créer 5 postes supplémentaires sur des fonctions et des activités que le service traitait déjà pour des entités comme Auchan City. Si le volume est supérieur à ce que nous avons prévu, il y aura des recrutements supplémentaires. Ces postes seront pris majoritairement par des collaborateurs venant des hypermarchés de la métropole.

CFDT : Y aura-t-il des modifications des fonctions ?

DD-RH : Il n’y aura pas d’ajout à la fonction RH.

Remarques de l’inspectrice du travail sur le projet RH :
La fiche projet est trop légère, il n’y a aucun chiffrage en termes de ressource, en termes de mouvement de personnel et d’impact sur les fonctions.
Il n’y a pas de visibilité sur l’accompagnement, les risques de charges excessives et le périmètre précis du projet.
Je demande que soit fourni le plan d’accompagnement, en prévoyant toute les hypothèses dans la fiche projet.


Plan de transformation des services informatiques (DSI)

A lire : notre déclaration en séance

CFDT : L’exploitation et l’administration informatique Auchan sont tenues par des collègues à forte expérience des métiers informatiques dans le contexte Auchan. Demain, ces postes seront tenus par des profils extérieurs, il pourrait  y avoir de la perte de qualité, avec certainement un turn-over plus important.
Comment cet aspect est-il pris en compte dans la conduite de changement du projet de forfaitisation, envers les collaborateurs qui détiennent les postes, mais aussi envers les clients de ce service ?

Représentant de la direction : Nous allons écrire l’ensemble des modes opératoires. Des référents seront aussi mis en place. Avec les pôles opérations et projets qui restent en place nous ne devrions pas trop perdre la connaissance actuelle du système. Pour rappel, nous sommes sur cette activité à 80% en mode régie.

Remarque du médecin du travail : Vous annoncez « aucun impact sur la santé ». Je ne comprends pas comment vous pouvez le savoir !
Il y a des personnes qui ne vont pas bien en DSI, cela concerne la production informatique. J’ai remonté cet état de fait à la direction de la DSI.

Remarque de l’inspectrice du travail : Il faut prendre en charge ces personnes là en DSI, voir à faire une mini enquête.
Je vous invite à vous rapprocher de la médecine du travail. Quand il y a un changement d’organisation, il y a parfois un « facteur mental ».
Je vous invite à en débattre.

DRH : Bien évidemment nous prenons cette situation avec tout le sérieux nécessaire, et nous verrons les actions et accompagnements à mettre en place.

CFDT : Vous réaménagez le bâtiment informatique pour y placer jusqu’à 517 personnes. Compte tenu de la répartition Hommes / Femmes du personnel informatique, comprenant beaucoup plus d’hommes que de femmes, pourriez vous vous assurer que l’article R232-2-5 du code du travail soit bien respecté ? Cet article spécifie qu’il faut au moins un urinoir et un cabinet pour 20 hommes et d’après la configuration du bâtiment, l’effectif masculin ne doit pas dépasser 240.

DRH : Nous devons être conformes à la loi, nous allons vérifier. S’il le faut nous ferons les travaux nécessaires.


Projet « Cap Compta »

CFDT : Serait-il possible d’avoir en complément d’informations :
-          la description des fiches de postes,
-          les impacts sur la charge de travail et les effectifs,
-          les organisations du travail,
-          comment faire pour arriver à ce qu’une personne habituée à travailler sur toutes les activités pour un site particulier, travaille maintenant sur une activité pour tous les sites ? N’y a-t-il pas là une perte de perspective et de sens dans la mission des comptables ?

DRH : Nous avons réalisé des présentations en CE et CHSCT. Nous avons répondu à toutes les questions. Devons-nous remettre à chaque réunion le projet compta l’ordre du jour ?

Les membres (SEGA) du CHSCT estiment avoir eu assez d’explication à ce sujet.

Commentaire CFDT : Demandez donc aux membres SEGA du CHSCT s’ils connaissent le sujet…

Réorganisation Centrale d’Achats

CFDT : Où en sont les réflexions de réorganisation de la Centrale d’Achats ? Nous espérons qu’avant votre prise de décision le CHSCT sera consulté, comme l’exige la loi ?

DRH : Ce n’est pas une réorganisation (!) mais la mise en place de la Direction Client.
Il s’agit de retrouver une relation avec le client et plus largement avec l’habitant.
Depuis 3 ans nous avons perdu des clients.
Quatre directions sont créées.
- Direction des achats
- Direction de l’offre permanente et saisonnière
- Direction de l’animation commerciale
- Direction des données des études
Les 1038 collaborateurs ont été réunis 3 fois pour participer à la mise en place de la structure.
La première réunion expliquât le sens de la démarche et de la méthode.
La seconde réunion à permit de travailler sur la fondation de l’organisation. Nous avons posé les bases du fonctionnement de demain.
La troisième réunion a été orientée sur le métier. Nous avons traité les relations entre les métiers.
Nous avons réfléchi ensemble sur les interactions entre les uns et les autres.     
Tous les comptes rendu de ces réunions sont accessibles à tous sur le site Euréka.
Le 13/09 une réunion est prévue avec les 1038 collaborateurs
Je rappelle que tout ceci se fait à iso structure, il n’y a pas de suppression de poste.
Cette réorganisation (!) n’a pas la finalité de faire des économies.
Il y aura du temps pour l’apprentissage.
C’est la professionnalisation des métiers qui va changer.
Tout le monde sera reçu, l’objectif est de mettre les gens en adéquation avec leur envie et leur niveau de professionnalisme.

Commentaire CFDT : Ca démarre en nous expliquant que ce n’est pas une réorganisation et ça se termine en disant que c’est une réorganisation. Pas facile de s’y retrouver…

CFDT : Y aura-t-il une information du CHSCT ?

DRH : Oui, au prochain CHSCT on vous apportera un éclairage sur la nouvelle nomenclature et le lien avec les 4 directions.

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier ou cfdt.auchan.centrale@free.fr 
christophe.jpg
 

02/04/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 24/02/12

CFDT : Concernant la RVI : Des salariés se voient appliquer sur leur réalisé, une proratisation par la déduction des jours d’absence pour maladie. Si un niveau de réalisation a été atteint par le salarié il n’y a pas de proratisation à appliquer. Seul le niveau d’atteinte des objectifs est à prendre en compte. Cette pratique de proratisation constitue une discrimination fondée sur l’état de santé. Comptez-vous y remédier ?

DRH : L’enjeu de RVI est effectivement proratisé en fonction du contrat hebdomadaire et des absences maladie au delà d’un mois.

Commentaire CFDT : la prime d’objectifs doit être calculée en fonction des objectifs atteints et rien d’autre. Il ne doit donc pas y avoir de proratisation pour maladie !

CFDT : Quel retour sur investissement et bénéfice sont attendus avec la forfaitisation des activités d’exploitation de la Production Informatique ou des Pôles Opérationnels ?

DRH : Des gains économiques importants sont attendus. Actuellement, nous sommes en cours de rédaction de l’appel d’offre. Des gains qualitatifs sont également attendus, notamment sur les procédures, la standardisation, la capacité plus forte à absorber la variabilité et l’indexation des coûts sur indicateurs.

CFDT : Il a été récemment annoncé que l’administration informatique serait également externalisée. Cela fait-il parti de l’appel d’offre qui vient d’être lancé ?

DRH : Effectivement, comme évoqué lors du lancement du projet DTI 2.0, le métier d’administrateur dans le département production, n’a pas vocation à être occupé par les collaborateurs Auchan. Cela ne figure pas dans l’appel d’offre en cours de rédaction.

CFDT : Quels sont les impacts organisationnels et opérationnels prévus au sein de la DSI, mais aussi auprès des départements métiers de la Centrale d'Achat ?

DRH : En fonction des résultats de l’appel d’offre, nous verrons s’il y a lieu de regrouper des pôles. Les collaborateurs Auchan suivront des contrats au lieu de piloter des prestataires. Les changements en DSI n’impactent pas la Centrale d’Achat.

CFDT : Quels seront les plans d'actions de conduite du changement, de communication, d'accompagnement de tous les départements impactés ?

DRH : Le plan de conduite du changement sera déterminé en fonction des résultats de l’appel d’offre.

CFDT : Pourquoi le CE n’a-t-il pas été consulté alors qu’une trentaine de salariés Auchan vont voir à terme leur poste externalisé ?

DRH : Il s’agit de l’horizon 2014-2015, voire plus loin. Il n’y a pas de GPEC planifiée. Les éléments ont été donnés au lancement de DTI 2.0 auprès des collaborateurs par souci de transparence. Nous allons travailler avec les collaborateurs concernés pour leur donner de la perspective.

Commentaire CFDT : On voit maintenant avec l’annonce du plan de transformation de l’entreprise et de la GPEC que la réponse donnée ne correspond pas.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien
 

12/09/2009

Déclaration au CE concernant la restructuration Auchan

Comité d'établissement du 11 septembre 2009

Manque d’information, manque de temps et manque d’écoute


Dans ces périodes agitées paritairement et de forte montée de chômage, valider ce plan qui socialise les pertes économiques avec la suppression de 1437 postes, sans garantie aucune de création de postes de substitution et avec la certitude de l’intensification du travail, ne nous paraît pas opportun.

 

La CFDT s’interroge sur sa signature de l’accord GPEC qui sert actuellement de faire valoir à l’entreprise.

 

Sur le plan de transformation proposé 

Les principes du plan d’accompagnement ne peuvent être mis en place que si le salarié est acteur de la réorganisation de son rayon,  le changement de poste demandé :

-          Une fiche détaillée du poste à pourvoir

-          La qualification requise

-          Le plan de formation pour y accéder

Enfin nous souhaiterions que le salarié ne soit pas un objet que l’on déplace mais bien une personne qui soit partie prenante dans un projet d’entreprise.

La CFDT ne cautionne pas ce plan de transformation qui oublie trop largement les aspects sociaux.

Nous demandons que le Comité Central d’Entreprise et la commission de suivi soient à nouveau réunies afin que l’entreprise mette en œuvre des mesures exceptionnelles concernant le volet social et humain insuffisant au vu de la taille de l’entreprise.

Lire également Projet de restructuration Auchan

21/07/2009

Projet de restructuration Auchan

-1400 POSTES !

+2500      ????

 

Suite à la réunion du CCE du 7 juillet, la CFDT Auchan ne cautionne pas le plan de transformation et ses projets associés EN L’ETAT.

 

Sur la méthode, il semble que la pratique qui consiste à faire les annonces difficiles en période de congès soit aussi de mise à AUCHAN.
 

De plus nous déplorons la maladresse ou l‘indélicatesse qui met en avant un accord paritaire de GPEC comme l’élément déclenchant de ce projet. 

 

L’accord Gestion Prévisionnelle Emplois et des Compétences (GPEC) signé en mars 2009 se décline en permanence avec ou sans restructuration, même s’il prend plus de sens dans ces périodes « agitées ».

 

Il est évident que l’engagement des 4 organisations syndicales signataires de l’accord GPEC, dont la CFDT, visait et vise avant tout à éviter la mise en place de plan de licenciement collectif PSE bien plus redoutable socialement.

 

Sur le fond nous ne contestons pas le fait que l’entreprise doive s’adapter pour perdurer, mais cela doit se faire de façon équitable et avec de vraies garanties sociales surtout dans ces périodes de poussées massives du chômage.

 

De fait la perte de 1400 postes est acquise mais l’annonce de la création des 2500 postes qui compenseraient cette perte reste floue et incertaine. Elle est d’ailleurs tempérée par des réserves sur l’activité économique à venir du groupe.

 

Force est de constater aussi que la fuite en avant des gains de productivité relatifs à ce plan, induit la taylorisation des taches et la pressurisation des salariés par une intensification du travail.

 

En l’absence d’expertise indépendante ne se limitant pas à une simple approche économique permettant de faire des propositions alternatives, aucun avis ne sera donné par la CFDT.

 

La CFDT  entre autres a donc demandé une expertise qui devrait être rendu au prochain CCE du 9 septembre.

Lire également :

Notre article sur la négo GPEC Auchan
Voir l’accord complet GPEC Auchan que nous avons signé 

14:30 Publié dans Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emploi, restructuration, gpec |  Facebook | | | |