<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

05/01/2015

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 19/12/14

1522386536.jpg

CFDT : Nous avons constaté que les dates d'anniversaire des collègues sont maintenant publiées dans l'agenda google, nous nous interrogeons donc sur les données personnelles qui sont collectées, de l'usage qui en est fait par l'entreprise et des moyens en possession des salariés pour limiter la diffusion de ces informations personnelles.
- Quelles sont les données personnelles qu'Auchan collecte au travers des outils google?
- Que fait l'entreprise de ces données?
- Comment les salariés peuvent restreindre la publication et l'utilisation de ces données?
- La CNIL est-elle informée de ces pratiques?

DRH : Auchan ne collecte aucune donnée personnelle avec les outils Google. Ce sont les collaborateurs qui les renseignent dans Google Plus quand ils y ont accès.
L’entreprise ne fait rien de ces données, déclarées par les collaborateurs dans ces outils. Par ailleurs, elle détient des données sur les salariés, ceux-ci pour leur gestion, au service du personnel, mais elle ne les communique pas.
Les collaborateurs peuvent masquer les données qu’ils saisissent dans leur profil Google Plus. Notons qu’ils peuvent renseigner des informations inexactes.
La CNIL n’est pas informée de ces pratiques.

CFDT : Lorsque qu'un prestataire en régie pour Auchan n'a pas de travail de la part du manager de l'équipe, est-ce au prestataire de trouver son activité?

DRH : Non. Un prestataire en régie est présent pour une mission précise. Il a donc du travail. S’il n’en a pas (baisse d’activité, suppression d’une mission, …) le manager qui en a la responsabilité doit mettre fin au plus tôt à sa mission, auprès de la société de service.

CFDT : Lorsque sur une semaine un responsable de service n'a pas réussi à fournir suffisamment de travail au prestataire, comment ce dernier saisi-t-il son activité dans artémis, condition pour que sa société soit payée?

DRH : Ce point est traité par le manager qui a en responsabilité le prestataire. Il décide en fonction de la situation.

CFDT : Est-ce qu'un responsable de service Auchan peut demander à un prestataire de prendre des congés en cas de sous-charge?

DRH : Le responsable de service n’a aucun pouvoir hiérarchique sur le prestataire en régie. C’est la société de service qui gère les congés payés de ses collaborateurs en prestation chez ses clients.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :

David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory 

07/07/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 20/06/14

795001983.jpgCFDT : Vincent Mignot a déclaré dans une note de service le gel de tous les investissements en magasin.
Comment cela va-t-il se traduire sur les activités de la Centrale d'Achats ?

DRH : Les investissements, au vu des résultats économiques, sont effectivement gelés. On décalera les projets dans le temps. En parallèle, les frais sont contenus.

Commentaire CFDT : Pas très précise cette réponse…

CFDT : Nous avons une nouvelle fois constaté que les salariés n'avaient très majoritairement pas reçu leur fourchette de grille salariale malgré l'engagement de l'accord de 1986. De nombreux managers n'ont même pas ces informations. Pourquoi l'entreprise ne respectent-elle pas ce point ?

DRH : Les fourchettes indicatives pour les grandes fonctions sont remises aux managers pour information lors des périodes de révisions de salaires au travers d’un dossier préparatoire. Cette année, comme elles n’ont pas bougées, le « dossier salaire » a été plus concis avec une note de cadrage. Il se peut donc que des fourchettes n’aient pas été de ce fait données aux salariés.
Les collaborateurs peuvent donc en faire la demande auprès de leur manager ou de leur RRH.

Commentaire CFDT : Chaque année ce point de l’accord n’est pas respecté (entre autres).
L’accord indique que l’info sera donnée aux salariés, pas que les salariés doivent la demander pour l’avoir ! Il est anormal que ces informations soient toujours cachées...

CFDT : Nous constatons que les grilles de salaires sont bloquées depuis 2011, et malgré ça nous avons des salariés toujours payés en dessous du minimum de leur tenu de fonction.
Pire nous avons au moins un cas d'un salarié qui n'a pas reçu d'augmentation cette année, alors qu'il n'est pas dans le cas d'un PPA et qu'il est en dessous du minimum de sa tenue de fonction.
Le salarié qui tient correctement sa fonction doit recevoir au moins le minimum de sa tenue de fonction.
Est-ce si difficile pour Auchan de respecter ces salariés et la loi ?

DRH : Non.  Effectivement, cette année l’augmentation minimale de tenue de fonction est de 0.6%, sauf exceptions (PPA par exemple).
La commission salaires qui s’est tenue le 11 juin dernier a eu la présentation du bilan des révisions de l’année 2013. Nous avons évoqué des situations individuelles. Cependant concernant le salarié évoqué dans votre question, nous vous invitons à nous transmettre son nom pour regarder la situation et lui apporter directement une réponse.

Commentaire CFDT : Nous allons préciser le cas et suivre la situation de près.

CFDT : Nous avons constaté que certains montants des grilles avaient été abaissés. Est-ce comme cela que vous comptez régler les problèmes que nous évoquons ci-dessus ?

DRH : Nous sommes surpris par votre remarque, les grilles 2014 sont identiques à celles de 2013 (analyse sur le niveau débute). Une grille a été revue à la hausse entre 2013 et 2014 en Direction Financière et Comptable. De plus, des enjeux RVI ont été revus à la hausse pour des fonctions achats/offre en centrale comme les chefs de groupe appro Scofel, acheteurs, chefs de produits, managers de catégories, acheteurs Scofel et Bam et ce de plus de 24%.
Nous vous invitons à nous fournir la ou les grilles concernées.

Commentaire : Nous avons transmis les précisons à la DRH, nous attendons leurs explications.

CFDT : Des informations parcellaires officieuses nous indiquent que l'externalisation en Pologne de l'admin DTI a été stoppée. Pouvez-vous nous donner plus de détails ?

DRH : L'externalisation de l'administration a bien été stoppée. Le prestataire n'était pas au rendez-vous. Nous avons donc suspendu la mise en œuvre, et le prestataire nous propose rapidement un plan d'action. L'information a été donnée aux équipes dès que la décision a été prise.

Commentaire CFDT : Là aussi peu de précision. L’information a été circonscrite aux personnes qui ne pouvez pas l’ignorer, elle n’a pas été communiquée au-delà, ni même aux membres du CE qui étaient pourtant sensés suivre le déroulement de cette externalisation…

CFDT : Les collègues de l'Innovation, installés à Fâches Thumesnil, ne reçoivent pas les informations régulières des offres du CE comme les autres salariés des services centraux.
Pourriez-vous les ajouter dans les listes de diffusion ?

DRH : Les informations sont actuellement envoyées à Marion BONNARD et François LAVEISSIERE. Nous leur rappellerons notre demande d’afficher et de transmettre les informations sur leur site.
Les membres (CFTC et SEGA) du CE en séance, rappellent que les salariés ont toutes les informations des œuvres sociales et Culturelles sur le site du CE, y compris chez soi.

Pour toutes questions ou remarques, contacter 
vos délégués au CE :
 

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino    Grégory   Fabien  

02/05/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 27/03/14

795001983.jpgCFDT : Nous constatons que l’ordre du jour indique un retour de la commission sur le temps de travail de l’encadrement, mais toujours pas de consultation du CE pourtant prévue par l’article L2323-29 du CdT.
Pour rappel nous demandons cette consultation depuis 2 ans (voir les PV du CE de mars 2012, août 2012 et novembre 2013).
Avez-vous bien prévu de faire cette consultation ?

DRH : oui. Dans la présentation du retour sur la commission temps de travail de l’encadrement présenté ce jour, les parties relatives au forfait jours et à la charge de travail feront l’objet d’une consultation lors de la prochaine réunion du CE.

CFDT : Conventions de forfait : Quelles sont les dispositions garantissant que la charge de travail soit raisonnable ?

DRH : Aujourd’hui le suivi de la charge d’un membre « cadre » est TTSURF sous le contrôle et la vérification de sa hiérarchie. Pour être plus efficace et plus pertinent dans le suivi nous avons décidé de mettre en place le badgeage des cadres depuis le 1er janvier 2014.
L’accord d’entreprise « organisation et aménagement du temps de travail » du 10 avril 2013 prévoit dans son titre III, articles 4 – 5 – 6, les éléments suivants :
Article 4  prévoit que « l’entreprise dote chaque membre de l’encadrement de moyens d’autocontrôle par rapport à son temps de travail.
A l'exclusion des cadres ayant un forfait tous horaires, chaque membre de l'Encadrement doit disposer de moyens d'autocontrôle par rapport à son temps de travail, ceci dans le cadre de l'exercice de ses responsabilités et du respect des règles propres à son forfait.
Chaque membre de l'encadrement doit utiliser le système de gestion du temps installé dans son établissement et badger avec sa carte : à son arrivée dans l'entreprise ; lors de son départ de l'entreprise ; à son départ et à son retour lors d'une coupure ».
Article 5  rappelle que « la hiérarchie à la responsabilité de veiller à ce que les horaires de travail effectués par le personnel d'Encadrement placé sous son autorité le soient dans le respect des textes légaux et conventionnels, en particulier du présent accord »
L’article 6 prévoit « la mise en place, dans chaque établissement, d’une Commission spécialisée chargée du suivi du fonctionnement de ces dispositions spécifiques permettant aux représentants des organisations syndicales signataires du présent accord ayant des élus dans les 2ème et / ou 3ème collège(s), de faire le point, de manière générale, avec les représentants de la hiérarchie.
Jusqu’au 31 décembre 2013, les membres de l’encadrement « cadre » avaient l’outil de planification et de suivi TTSURF. A compter du 1er janvier 2014, avec la remise en place du badgeage aux Services Centraux, nous pourrons avoir un suivi de la charge de travail en connaissant le nombre de jours prestés et en ayant un état individuel précis de la situation de chaque collaborateur. Ceci permettra de mettre en place des actions correctrices éventuelles.  A compter de janvier 2014, nous suivrons la charge de travail des collaborateurs en forfait au travers d’entretiens individuels.

Commentaire CFDT : Une nouvelle foi la DRH confond le temps de travail et la charge de travail. TTsurf n’est pas un outil permettant de suivre la charge mais un outil de planification du temps de travail. La réponse à la question c’est qu’il n’y a rien actuellement qui permet de suivre véritablement la charge de travail.

CFDT : Pour les agents de maîtrise, en forfait horaire annualisé, la durée annuelle passe de 1705h à 1575h. Ils avaient une charge de travail prévue pour 1705h, leur nouvelle charge de travail devrait donc être abaissée d'environ 8%. Est-ce bien le cas ?

DRH : Avec l’ancien système, l’agent de maîtrise pour avoir ses RTT devait faire un contingent de 130 heures maximum pour en bénéficier. La durée annuelle de 1705 heures intégrait les 130 heures de contingent, soit 1575 heures sans ce contingent.
Depuis le 1er janvier 2014, la durée annuelle de travail, pour les agents de maîtrise, est de 1575 heures  hors réalisation d’heures en plus. Comme auparavant, les salariés pourront continuer, avec l’aval de leur responsable hiérarchique, a réaliser des heures en plus pour réaliser leur charge de travail. Elles seront récupérées à la minute près et ce, sans contingent minimal. Avec ce nouveau système, les collaborateurs (statut agent de maîtrise) pourront continuer à bénéficier de RTT. Il n’y a pas de modification de l’organisation, ni de la charge de travail car le collaborateur continuera à faire en moyenne sur l’année 1575 heures, les heures faites en plus étant récupérées.
L’entreprise regardera précisément la charge de travail des collaborateurs concernés. Ce dossier sera suivi avec attention par les 3 RRH et I OUVRARD. De plus, une table ronde sera organisée d’ici la fin de l’année avec des collaborateurs agents de Maîtrise afin de faire un bilan.

Commentaire CFDT : Cette réponse est mathématiquement fausse. Avec l’ancien système les agents de maîtrise en forfait horaire annualisé devaient prester 1705h TTE sur 214 jours. Avec le nouveau système ils doivent prester 1575h TTE sur l’année. Il y a bel et bien une diminution d’environ 8% du temps de travail. Si la charge de travail reste la même, il y a en réalité une augmentation du taux de charge de travail / temps de travail. Des salariés se retrouvent en surcharge et le signalent à leurs managers sans que ceux-ci ne les entendent !

CFDT : Nous rappelons la difficulté de suivre et de piloter un horaire annualisé sans un outil adéquate. A quel horizon un tel outil sera-t-il disponible ?

DRH : Un compteur « suivi horaire annualisé » est mis en place sur les feuilles de bons à payer depuis le semaine dernière. Il permettra au collaborateur et à son manager d’avoir une vision précise des heures réalisées en plus ou en moins du contrat de base toutes les semaines au cumul. Il intégrera les récupérations et permettra un suivi précis des salariés en forfait horaire annualisé ou en modulation (statut employé ou agent de maitrise en temps partiel ou complet).

Commentaire CFDT : Enfin !

CFDT : Quelles sont les différentes natures de déplacements professionnelles ? Quel est le ratio des destinations France / étranger ? Quelle est la durée moyenne et maximum des trajets ? Quelle est la durée (moyenne, max) des travaux hors sites ?

DRH : les collaborateurs peuvent être amené à se déplacer, dans le cadre professionnels pour des :
- Formations
- RDV fournisseurs (parfois à l’étranger pour les achats non alimentaires)
- Déplacement en magasin
- Visite de salon (parfois à l’étranger pour les achats non alimentaires)
- Réunion / groupe de travail
- Visite de site ou concurrences
-  
Il n’y a pas de comptabilisation de la durée du déplacement, ni du ratio France/ étranger. Majoritairement les salariés se déplacent sur le territoire français.
Les salariés qui se déplaçaient le plus à l’étranger étaient dans le secteur HBB, maintenant rattachés à la DOAPI. Pour les déplacements à l’international, la prise en compte du déplacement a été reprécisée dans une note RH applicable au 1er avril 2014.

Commentaire CFDT : La DRH indique qu’il n’y a pas de comptabilisation de la durée de déplacement, or la loi indique que « lorsque le temps mis par le salarié pour rejoindre son lieu de travail dépasse le temps normal de trajet entre le domicile et le lieu habituel de travail, l’employeur lui doit une contrepartie, en repos ou financière ».

CFDT : Demande d'information sur l'avancement du projet d'externalisation de l'administration informatique : quel pan de l'activité est concerné ? Quels sont les gains escomptés ? Quelle conduite du changement est-il prévu ?

DRH : Le dossier est en cours de réflexion en DSI. Une information sera faite en CE au cours du 2ème trimestre 2014.

CFDT : Avec l'arrivée des beaux jours, de nombreux collaborateurs souhaiteraient manger sur des tables situées en extérieur. A l'heure actuelle, la seule possibilité est de payer son repas au restaurant de l'entreprise pour pouvoir profiter des tables extérieures. Que peut-il être mis en place pour permettre aux personnes apportant leur propre repas de manger dehors ?

DRH : Non. En dehors de la Rotonde, des tables sont mises à disposition des salariés.
- Tables près de la cuisine panel (proximité des boxs fournisseurs) avec 5 tables de 6 personnes et une table haute avec 5 tabourets.
- En DSI : 5 tables de 6 personnes (accès par la salle de pause face à la salle Shanghai au 1er étage).

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE : 

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino    Grégory   Fabien  

06/03/2014

DSI Auchan : Un problème, un coupable ?!

Bouc-emissaire.jpg

Berthelot, externe de l'admin prod, a été sorti pour des raisons discutables.

Suite à un important dysfonctionnement sur le drive du Luxembourg, Berthelot a été sollicité. Il a effectué une action qui lui a été demandée et qui a posé problème.

Il a travaillé jeudi jusqu'à 3H du matin. Il est rentré chez lui 2h, et est revenu travailler vendredi à 5H ! Samedi, il est revenu contrôler les traitements.
(Où est le respect des amplitudes de repos et de la charge de travail ? Qui s'en est préoccupé ?)

Il a donc été décidé de le sortir, comme si cela réglait les choses !
Par contre dans une autre affaire (gros plantage informatique en novembre), tout avait été fait pour minimiser la responsabilité du prestataire en Pologne à l’origine du plantage. On ne veut voir aucun élément qui pourrait faire apparaitre que le choix de cette externalisation serait une mauvaise idée. Et comme la phase de forfaitisation de l’admin prod vers la Pologne va bientôt démarrer, tout événement sera utilisé pour justifier cette délocalisation…

Résultat de tout cela, grosse tension, plus de stress, une direction qui réclame des bouc-émissaires, mais aucune remise en cause des éléments qui aboutissent (et qui aboutiront de plus en plus) à des problèmes informatiques :
-  Une vision mécanique de la réalisation des tâches ; le morcellement des activités ; la mise en place d’outil de contrôle aboutissant toujours à la surveillance et à la pression ;  à l’externalisation comme utopie d’un meilleur contrôle.
-  Des activités de reporting représentant jusqu’à 30% de l’activité des métiers mais dont la masse d'information générée n'est pas forcément pertinente et efficace.
-  La sous-estimation systématique de l’impact des modifications d’organisation sur les salariés, et des efforts qu’ils doivent produire pour se réapproprier les changements.
-  L’absence de réflexion sur les moyens de la performance, et la non-implication des salariés.

Cette sur-organisation a rigidifié les relations entre équipes et entre collaborateurs.

Ce sont ces choix organisationnels et ces méthodes qui dégradent le travail de la DSI et aboutissent à ce qu'il n'y ait pas une journée sans qu'on entende quelqu'un exprimer sa consternation devant les rouages et la manière de travailler en DSI...

Nous refusons que des collègues (même externes) paient les pots cassés.

la Cfdavec vous et pour vous3329076062.JPG

 

30/07/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 22/06/12

CFDT : Quelles économies envisagez-vous de faire sur le service  compta avec le plan de transformation d’entreprise ? Comment cela est-il calculé ?

DRH : Une économie de 180 équivalents temps plein net. Pour les enjeux qualitatifs, le document présenté en séance y fait largement référence.

CFDT : Pour l'économie que vous nous avez indiqué en DSI, pouvez-vous nous préciser le détail de ce qui a été valorisé ?

DRH : Nous avons communiqué le chiffre de 1 million d’euros qui est la différence entre le coût interne du service actuel (frais des équipes internes Auchan et les effectifs externes) et le coût de la même prestation externalisée.

Commentaire CFDT : Le moins cher et la meilleure qualité est de faire le travail entièrement en interne, surtout vu comment la prestation de service a été gérée depuis plus de 10 ans.
A lire :
- Les "externes" chez Auchan 
- Les questions au précédent CE sur le plan de transformation.


Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien
  

25/06/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 25/04/12 (spéciales plan de transformation)

CFDT : Pouvez-vous nous préciser le nombre de personnes concernées par le plan de transformation en Centrale, leur service et emplacement géographique, leur métier et classification ?
Pouvez-vous également préciser les temps pleins et temps partiels, ainsi que la répartition Femme/Homme ?

DRH : Effectifs des personnes concernées par le plan de transformation (Comptabilité et DSI)

Pour la comptabilité. 

ACTIVITE

LIEU

CLASSIF

HOMMES

FEMMES

INTITULE FONCTION

TEMPS Complet

Scofel_2

RUNGIS

4

1

 

ASSISTANT ADM/COMPT

OUI

Scofel_3

RUNGIS

4

 

1

ASSISTANT ADM/COMPT

OUI

Scofel_4

RUNGIS

4

1

 

ASSISTANT ADM/COMPT

OUI

Scofel_5

RUNGIS

4

 

1

ASSISTANT ADM/COMPT

OUI

Scofel_6

RUNGIS

4

 

1

ASSISTANT COMMER.

OUI

Scofel_1

RUNGIS

7

 

1

CHEF COMPTABLE

OUI

CSP IMMOS

TOURS

5

 

1

COMPTABLE

OUI

CSP IMMOS

TOURS

5

 

1

COMPTABLE

OUI

CSP IMMOS

STRASBG

5

 

1

COMPTABLE

OUI

BUREAUX ACHATS MAREE ET STANDS

VDA

2

 

1

EMPLOYE AD/CO COM

OUI

BUREAUX ACHATS MAREE ET STANDS

TOURS

2

 

1

EMPLOYE ADM.COM.FO

OUI

BUREAUX ACHATS MAREE ET STANDS

TOURS

2

 

1

EMPLOYE ADM.COM.FO

OUI

BUREAUX ACHATS MAREE ET STANDS

VDA

6

 

1

GESTION IMPORT

OUI

BUREAUX ACHATS MAREE ET STANDS

TOURS

3

 

1

TECHNICIEN ADMINIS

OUI

CSP IMMOS

STRASBG

3

 

1

TECHNICIEN ADMINIS

OUI

 

 

TOTAL

2

13

 

 

Pour la DSI : Sont concernés: 24 postes
-  3 Managers niveau 8 (responsable de service), 1 manager niveau 7 (responsable de pôle)
-  4 Analystes Niveau 6 (dont 1 fille, et deux collaborateurs de 56 et 57 ans, le 4ème est en projet sur un autre poste)
-  12 administrateurs Niveau 7: c'est à dire 10 administrateurs, 1 concepteur, 1 chargé d'études:
-  4 Responsables d'activité Niveau 7

CFDT : Quels sont les impacts organisationnels ?

DRH : Pour les comptabilités, il y aura  intégration des activités de comptabilité générale et fournisseurs dans les CSP comptables de Villeneuve d’Ascq.
Pour la DSI, il y aura  externalisation de l'exploitation (effectue les contrôles informatiques et s'assure que tout fonctionne) et de l'administration (cran du dessus, ils effectuent des actions préventives). Actuellement, 40 externes, 24 internes. C'est l'ensemble de cette activité (les pôles MCO: Maintien en conditions opérationnelles) qui sera  externalisée.

CFDT : Quel est le turn-over dans les différentes Directions concernées ?

DRH : Globalement, sur les métiers comptables, on observe guère un turn over  de 2 à 3 %  chaque année.
Pour la DSI : 2,26% au 12 mois glissant 2011/2012

CFDT : Quelles économies, par services concernés et par salariés, envisagez-vous ?
Comment calculez-vous cela ?

DRH : Pour la DSI, le  premier chiffrage donnait une économie de  600.000 euros. Les derniers devis nous indiquent que nous pourrions économiser plutôt de l'ordre de 1000000 d'euros. Cette économie se ferait  en une seule fois.

Commentaire CFDT : Il manque l’info pour la compta, nous la redemanderons.

CFDT : Pour la DSI vous avez répondu à l'expert que vous étiez déjà sûrs que l'économie sera supérieure à 15% soit au moins 600 000 euros. Comment avez-vous calculé cela ?

DRH : Nous avons valorisés les activités que nous refacturions à l'entreprise. Nous avons comparé ce chiffrage à celui qu'en faisaient les sociétés de prestations.

Commentaire CFDT : Une entreprise externe coûte plus cher à l'entreprise si on conserve le même niveau de service (elle doit aussi faire sa marge). N'ont certainement pas été comptées toutes les tâches réalisées mais non tracées... Nous demanderons à avoir précisément ce qui a été valorisé.

CFDT : Quelles seront les modalités en matière de gestion des recrutements : candidatures internes, blocage d'embauches, communication des postes à pourvoir... ?

DRH : Les modalités seront déterminées par l'accord de GPEC. Evidemment, il y aura blocage des recrutements sur ces postes.

CFDT : Comment seront gérées les conséquences : modification du contrat de travail, des conditions de rémunération, temps de travail ... ?

DRH : Les modalités seront déterminées par l'accord de GPEC.

Commentaire CFDT : Vous pouvez nous contacter pour avoir l’accord GPEC et l’accord de méthode : cfdt.auchan.centrale@free.fr 

CFDT : Comment se fait-il qu'une partie du plan de transformation soit déjà démarré alors qu'aucun avis du CE n'est encore rendu ?

DRH : Sauf erreur de ma part, le plan de transformation n’a pas encore démarré. Si vous avez des informations précises, je vous remercie de me les transmettre pour le cas échéant rappeler le bon fonctionnement aux responsables.

Commentaire CFDT : Le projet Cap compta avait déjà démarré avant la consultation du CE. Il y a par ailleurs quelques tentatives localisées pour traiter certaines situations concernées par le plan de transformation, en dehors de la GPEC et de l’accord de méthode.

CFDT : Avez-vous bien prévu la consultation du CHSCT ?

DRH : Oui au prochain CHSCT, le 14 juin 2012

Commentaire CFDT : Normalement le CHSCT est consulté avant le CE…

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien
  

04/05/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 23/03/12

CFDT : Pouvez-vous prévoir : « information et consultation annuelle sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés » (article L. 2323-29 du Code du travail) ?

DRH :
Nous allons nous renseigner sur le sujet.

CFDT : Quelles sont les dispositions et modalités de suivi de la charge de travail journalière et hebdomadaire des salariés en forfait jours ?
Quelles sont les moyens de suivi du respect des amplitudes de repos légaux ?


DRH :
Les cadres en forfait jours utilisent l’outil TTSurf pour positionner les jours de présence, CP, RTT et repos hebdomadaire. Cet outil ne permet pas de suivre la charge de travail journalière et hebdomadaire ni les amplitudes de repos. Des réflexions sont en cours concernant le badgeage des cadres.

Commentaire CFDT : Le pointage ne permet pas de mesurer la totalité du travail accompli par les salariés en forfait jours, d’autant qu’ils sont nombreux à disposer d'outils de mobilité permettant de travailler à distance. Le principe d’autonomie doit permettre de faire du déclaratif sans pressions.

CFDT : Les salariés ont eu un livret Auchan nominatif sur les règles d’éthique dans les relations avec les fournisseurs (avec signature pour accuser réception).
Il y a quelques points qui semblent outrepasser les prérogatives de l’employeur. Quelques exemples :
Page 8 où il est question du CE alors que le CE est censé être indépendant de l’entreprise. L’employeur n’a pas à édicter de règles à ce niveau (quelque soit la pertinence).
Mais surtout page 7 : Sous le titre
« Interventions professionnelles à l’extérieur de l’entreprise. Toute intervention à caractère professionnel (participation à des associations professionnelles, à des actions de formation, à des séminaires, à des jurys d’examen, toute rédaction ou présentation de la société, etc.) doit recevoir l’autorisation préalable du supérieur hiérarchique de l’intervenant.
Quelles qu’en soient les modalités, que cette intervention se situe à l’intérieur ou en dehors des heures de travail, elle ne peut faire l’objet d’une rémunération (salaire ou défraiement) reçue à titre personnel. »
- Les syndicats sont des associations professionnelles.
- Un salarié peut très bien participer à des programmes de l’APEC (association pour l’emploi des cadres), ce qu’il fait en dehors de son temps de travail n’a pas à être limité comme cela, il n’a pas d’autorisation à demander.
- Le fait de « présenter » la société n’a pas forcément à être soumis à autorisation préalable tant qu’il n’y a pas communication d’information confidentielle. D’ailleurs des présentations de l’entreprise se trouvent en ligne sur Internet (voir group-auchan.com ou Wikipedia).
- Pareil si l’association prend à sa charge ses frais de déplacement et de repas.
Il semble qu’une foi de plus Auchan pose des règles qui par leurs caractères trop générales et absolues vont trop loin (voir le cas du règlement intérieur).
Que risquent les salariés qui ne respecteraient pas précisément ce qui est édicté dans ce livret ?
Quelle valeur ce livret a-t-il par rapport au règlement intérieur ? En est-il une annexe ?

DRH : Les règles éthiques ont fait l’objet d’une mise à jour et d’une actualisation du support intitulé : « L’éthique dans les relations commerciales d’Auchan avec ses fournisseurs ».
Ce livret est un recueil de comportements éthiques à adopter. Il ne s’agit pas d’une annexe au règlement intérieur.


Commentaire CFDT : Ceux qui ont été condamnés il y a encore quelques mois, pour des clauses abusives imposées aux fournisseurs, donnent des leçons d’éthiques aux salariés !
Ce livret d’éthique contient aussi quelques règles abusives vis-à-vis des salariés…


CFDT : Les faits n’étant pas en phase avec ce qui nous a été répondu lors des deux derniers CE, nous reposons la question : Est-il vraiment nécessaire de faire une différence entre les internes et les externes pour le stationnement sur le parking de la Centrale ?
Les internes doivent stationner en Centrale et les externes à côté de Colibri, qu’en est-il des internes de Colibri, doivent-ils aussi stationner en Centrale ?
Qu’en est-il aussi pour le covoiturage mixte interne-externe ?


DRH : Les couleurs des badges internes/externes sont effectivement différentes. Les externes doivent se garer sur le parking externe au 2ème étage.
Les internes travaillant en centrale stationnent sur le parking de la centrale ou sur le parking externe et ceux travaillant à Colibri stationnent sur le parking de Colibri ou sur le parking externe.
La CFDT demande si les externes peuvent avoir un macaron autorisant le stationnement en Centrale ?
La DRH répond que oui s’il est confirmé qu’ils sont là déjà depuis plus d’un an.

Commentaire CFDT : Même avec le macaron, des externes présents depuis plus d’un an se font encore refouler ! 

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

29/02/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 20/01/12

CFDT : Une note concernant la perte, le vol ou la casse du téléphone portable fourni par l'entreprise a été communiquée. Celle-ci indique qu'en cas de casse c'est à la charge du salarié, ainsi qu'en cas de perte ou de vol du Smartphone (sauf à être remplacé par un Nokia 2700).
-  En est-il de même pour le PC portable ?
-  D'autres outils sont-ils concernés par ce principe ?
-  N'y a-t-il pas une garantie couvrant cela ?
-  Cela ne constituerait-il pas une sanction pécuniaire prohibée ?
-  Pouvez-vous nous indiquer le taux de casse/perte/vol pour chaque type de téléphone (Nokia 2700, HTC Desire, Iphone) ?


DRH :
La note évoquée précise qu’en cas de perte, vol ou casse d’un téléphone portable, on donne le choix au collaborateur :
- On lui remplace par un téléphone classique, Nokia, qui assure les fonctions essentielles
- S’il veut garder le même modèle, il doit le réparer ou en acheter un à ses frais. C’est une dotation unique.
Il faut rappeler qu’Auchan est à la pointe du progrès sur ce sujet : le benchmark réalisé avec d’autres entreprises montre que l’attribution de Smartphones androïdes reste très rare.
Pour les ordinateurs portables ou autre matériel nous n’appliquons pas ces règles.
A date, nous n’avons pas de garantie.
Cette procédure ne constitue pas une sanction pécuniaire.
Nous ne connaissons pas le taux de casse, perte et vol des différents téléphones portables.

CFDT : Comment se fait-il que des agents de maîtrise en forfait horaire annualisé aient un contrat de travail sur lequel il est précisé que leur forfait est un forfait JOURS, sans référence à un quelconque nombre d’heures annuel ?

DRH :
Le forfait jours pour les agents de maîtrise concerne certains métiers magasin ou appro-logistique. Les métiers agents de maîtrise des Services Centraux ne sont pas concernés par le forfait jour. Merci de nous remonter précisément les noms des personnes concernées.

Commentaire CFDT : Nous ne donnons pas de nom. Les modifications essentielles du contrat de travail (ici changement de type de forfait) doivent faire l’objet d’un accord du salarié, donc d’un avenant. Des agents de maitrise en Centrale ayant signé un contrat de travail en forfait jours suite à l’accord de 1999, et n’ayant jamais signé d’avenant pour passer sur un autre forfait, ne sont pas concernés par les 1705H à faire par an. 

CFDT : Est-il vraiment nécessaire de faire une différence entre les internes et les externes pour le stationnement sur le parking de la Centrale ?
Les internes doivent stationner en Centrale et les externes à côté de Colibri, qu’en est-il des internes de Colibri, doivent-ils aussi stationner en Centrale ?
Qu’en est-il aussi pour le covoiturage mixte interne-externe ?


DRH :
La différence ne se fait pas entre interne et externe. La différence se fait selon la durée du contrat. Tout collaborateur avec un contrat inférieur à un an ne dispose pas de badge et  doit donc se garer sur le parking extérieur à étage.
Pour le covoiturage il n’y a pas de distinction interne/externe, ni de distinction liée à la durée du contrat.


Commentaire CFDT : Trois semaines après cette réponse, nous constations encore que la réalité de correspond pas à la réponse donnée…

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

26/09/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 26/08/11 (+ questions spéciales DSIO)

CFDT : Pouvez-vous nous donner le nombre de salariés des services centraux ayant eu 20, 30, 35 et 40 ans d’ancienneté en 2010 mais n’ayant pas fait les démarches pour obtenir la carte cadeau aux médaillés du travail ?

DRH :

Tranche d’ancienneté

potentiel

Cartes cadeaux distribuées

20 - 30

569

114

30 - 35

131

52

35 - 40

73

36

40 et plus

9

9

Commentaire CFDT : C’est donc environ 75% des salariés qui pourraient en bénéficier mais qui soit ne sont pas informés que ça existe, soit ne souhaitent pas faire la démarche. Voir les montants attribués.

CFDT : Depuis plusieurs mois maintenant la DSIO travaille en fonction de nouveaux processus (exemple DTI2.0). Bien que ceux-ci doivent participer à l’amélioration du travail et à la professionnalisation, il s’avère qu’un malaise s’installe au sein de la DSIO et plus précisément à la DTI.
Beaucoup de collaborateurs ne comprennent plus le sens de la marche. Nous assistons à la mise en place d’un système taylorisé des tâches informatiques, et de plus en plus de projets notamment techniques sont confiés à des sociétés extérieures (exemple CHEOPS).
Nous perdons non seulement la maîtrise mais aussi la connaissance.
- Quel est l’objectif de tout cela ?
- Quid de l’externalisation des fonctions informatiques de l’entreprise ?


DRH : A) L’objectif de DTI 2.0 est triple : la professionnalisation des équipes, l’augmentation de la qualité de service, la baisse des coûts. Pour cela, nous avons défini les métiers. Les collaborateurs sont désormais centrés sur  leur métier, moins large, mais avec un périmètre technologique plus profond.
B) Les métiers internes et externes ont été définis. Par exemple, aux études, le développement est confié à des prestataires externes, les chefs de projets sont des internes. Chéops a travaillé sur un projet de virtualisation, environ 80 autres projets ont été traités en interne.


Commentaire CFDT : Les réponses sont un peu trop générales. Il avait été annoncé l’externalisation de l’exploitation. Où cela en est-il, qu’elles sont les échéances ???

CFDT : On demande de plus en plus à nos collègues de comparer leur travail avec celui des sociétés externes, or il existe un vice de forme : Le travail de la DSIO et le travail d'une société externe ne sont pas soumis aux mêmes objectifs. La DSIO travaille pour la rentabilité d'Auchan, l'entreprise extérieure travaille pour sa propre rentabilité (quitte à sous estimer au départ sa prestation, puis à faire payer au prix fort les demandes supplémentaires).
- Quel est le sens de cette comparaison ?

DRH : On compare le coût global. On travaille sur l’engagement de résultat. Le sens de la démarche est :
- La maîtrise des budgets
- La surcharge éventuelle de travail des collaborateurs (on ne dispose pas toujours des ressources internes)
- La volonté de s’améliorer en permanence (il faut être de plus en plus compétitif pour éviter le recours à la prestation de service)
Ces pratiques sont en place aux études depuis 15 ans. C’est une démarche plus récente en DTI.

Commentaire CFDT : S’il s’agit de cela, pourquoi y a-t-il des externes sans travail ? Pire : pourquoi prend-t-on des externes alors que des internes sont sans travail ?!

CFDT : Les principes proposés par la DSIO sont bons, par contre les moyens et les méthodes mis en place pour mettre en œuvre ces principes ne sont pas au rendez vous (aucune priorisation de projets, aucune priorisation d'objectifs Coût/Qualité, asynchronismes entre les processus/méthode media -CMMI- / Méthode de gestion des changements - ITIL)…
- Avez-vous connaissance de ces faits qui occasionnent des dysfonctionnements entre les équipes ?
- Que comptez-vous faire afin de redonner du sens au travail de nos collègues ?


DRH : A) Les dysfonctionnements tiennent plus des derniers réglages à opérer.
- Sur le process
- Sur la communication entre les équipes (interne DTI et interne DSIO)
- Quelques collaborateurs à centrer encore sur leur nouveau métier
B) Nous n’avons pas relevé un problème de sens au travail de chacun, plus un sens général de la démarche à redonner. Il reste aussi à accompagner des collaborateurs qui ne se retrouvent pas dans leurs nouveaux métiers, malgré les précautions prises initialement.

Commentaire CFDT : Il y a un ras-le-bol un peu plus important que cela…

CFDT : - Quelle est la stratégie de la DSIO et la cohérence avec le cap « être au cœur du commerce » ?
- Quelle est la stratégie d'Auchan vis à vis de son informatique ?


DRH : La stratégie de la DSIO est toujours la même
A) - Etre acteur de la stratégie et de la vision du groupe
- Etre des collaborateurs professionnels apporteurs d’une véritable différenciation pourAuchan
- Etre apporteur d’un haut niveau de service
- Faire mieux et moins cher
- Etre force de proposition
B) Auchan n’a pas de stratégie vis-à-vis de l’informatique. L’informatique doit être au cœur du commerce. Tous les grands projets de l’entreprise s’appuient sur les systèmes d’information.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

07/02/2011

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 14/01/11

CFDT : Concernant le forfait horaire annualisé des agents de maîtrise, le fait de prendre un JRTT dans la semaine entraine-t-il un écart d’1H à rattraper sur le cumul comme cela est le cas pour les CP et les jours d’arrêt maladie ?

DRH : On ne peut pas le déduire en raisonnant à la semaine. Enmoyenne sur l’année un agent de maîtrise doit prester 1705 heures sur 214 jours. De manière concrète, les agents de maîtrise sont tenus de réaliser une moyenne de 35h semaine en temps de travail effectif, plus un contingent de 130 heures supplémentaires sur l’année (répartis sur 214 jours). La journée de RTT fait baisser la moyenne des heures effectuées. C’est le principe de la récupération.

Commentaire CFDT : D’où le besoin d’avoir l’info du cumul mensuel et annuel comme nous le réclamons.
Voir nos précédentes questions sur le sujet

CFDT : Est-il normal que des pointages soient modifiés sans en aviser le salarié concerné ?

DRH : Non. Un pointage ne peut être modifié sans en aviser le salarié.

Commentaire CFDT : Nous sommes bien d’accord. Il faut que la DRH fasse un rappel en interne.

CFDT : Nous constatons que beaucoup de collègues des sociétés de services en DSIO sont remplacés.
- Comment sont gérées ces sorties (continuité de service, transfert de compétences, etc…) ?

DRH : C’est  le manager qui gère les sorties et s’assure de la continuité de service et du transfert de compétences.

Cela ne nous donne pas de réponse quand à la bonne réalisation. Si nous posons la question c’est qu’il y a des problèmes à ce niveau.

- Quelles cohérences y a-t-il à passer plusieurs mois à faire du transfert de compétences (exemple DTI2.0) sur des personnels externes pour au final les remplacer 3 mois après parce qu’ils ont trop d’ancienneté ?

La décision d’effectuer un remplacement revient au manager. De fait, il doit tout mettre en œuvre pour s’assurer du maintien du professionnalisme.

Les managers sont aussi mis devant le fait accompli de cette curieuse décision de remplacement et doivent se débrouiller avec…

- Nous tirons l’alarme sur la manière et la précipitation dans lesquels ces remplacements se passent. Il y a là un risque important de désorganisation.
Nous signalons que le fait de remplacer les personnels des sociétés de services par d’autres personnels de sociétés de services ne fait qu’essayer de masquer l’aberrante politique qui consiste à ne pas embaucher en interne sur ces postes qui ont largement montrés leur pérennité.
Nous demandons que soit privilégiée l’embauche pour à la fois une meilleure organisation et une question de coût : un personnel externe coûtant entre 3 et 5 fois ce que coûte un CDI !

Les informations que vous détenez ne sont pas justes. Un collaborateur DSIO a un taux journalier moyen tout à fait comparable à celui d’un prestataire (1,07 fois moins important).

Cette comparaison de TJM est un trompe-l’œil. Les externes ont une rémunération équivalente ou supérieure aux internes Auchan. La SSII a aussi des frais de fonctionnement et des charges à payer qui ne sont pas spécialement inférieurs sur l’équivalent à ceux d’Auchan… Sur quoi alors ces sociétés de prestation dégagent-elles du bénéfice ?!?
Nous maintenons que le coût du personnel externe est bien plus important qu’en interne…

-  Auchan n’hésite pas à faire des économies en supprimant des postes, mais ici on pourrait faire des économies en embauchant.
Pourquoi cela n’est-il pas fait ? Le bénéfice de la flexibilité et donc de la précarité est-elle si importante pour Auchan en DSIO ?

La flexibilité est essentielle, mais ne génère pas de précarité car les collaborateurs externes sont en CDI chez les prestataires.

Ces salariés peuvent se faire sortir du jour au lendemain d’Auchan (comme c’est le cas actuellement après de nombreuses années de présence) et envoyés dans une autre mission à l’autre bout de la région par exemple. Nombre d’entre eux (même si ce n’est pas généralisable) n’ont eu le choix que de signer avec une SSII car les entreprises embauchent difficilement et préfèrent passer par ce type de sociétés. Ils peuvent donc se retrouver dans des situations instables même s’ils restent salariés de leur SSII.

CFDT : Cela fait 1 an que nous signalons la disparition de la convention collective sur Planet.
- Pourquoi est-ce si long à rétablir ?
- Quand va-t-elle de nouveau être accessible comme le stipule la loi ?

DRH : Elle est accessible dans « Sites Equipes »/ M « Ressources Humaines ». C’est le deuxième document.

Commentaire CFDT : La CCN a été remise en ligne le 12 janvier ;-)


Pour toutes questions ou remarques, contacter :
David
 David ou MarcelinoMarcelino