<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

30/09/2010

Cadres Auchan : Samedi 2 octobre manifestons pour une retraite équitable

photo.JPGAborder la réforme des retraites uniquement par le critère de l’âge légal de départ est sans nul doute le premier facteur d’injustice car cela pénalise particulièrement et fortement certaines catégories de salariés. De là à penser que cette réforme ne touche pas les cadres, il y a un pas à ne pas franchir. Pourquoi ?

- Un pourcentage important de cadres issus de la promotion interne a également commencé à travailler tôt et est ainsi impacté par le recul de l’âge minimum de départ à la retraite.

- De plus en plus, l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes diplômés se fait de manière tardive et chaotique créant peu de droits pour la retraite.

- Les femmes cadres connaissent également les carrières incomplètes, les temps partiels, les discriminations en matière de rémunération et d’accès à la responsabilité.

- Tous iront-ils au bout ? Rester dans l’emploi jusqu’à 65 ou 67 ans devient un défi : le maintien dans l’emploi des séniors concerne aussi les cadres ; cela passe par l’entretien des compétences et l’intérêt du travail.

- La pénibilité n’épargne pas les cadres, elle prend d’autres formes : l’actualité dans de nombreuses entreprises ne nous dit hélas pas le contraire. Or, cette réalité n’est qu’exceptionnellement prise en compte en maladies professionnelles.

- Le concept de retraite à la carte concerne tous les salariés. De nombreux cadres aspirent à une autre vie après le travail et cela sans attendre obligatoirement 65, 66 ou 67 ans. Rachat d’années d’études, prise en compte des stages, sont des leviers méritant d’être exploités pour permettre des choix.

Cette réforme est bien injuste pour tous les salariés. La CFDT Cadres invite les cadres aux manifestations du 2 octobre « contre une loi injuste et pour une réforme équitable ».

Pour une autre réforme des retraites, tous à la manifestation régionale le 2 octobre à Lille 14H30 (départ porte de Paris).

20/09/2010

Tous mobilisés le 23 septembre pour une réforme des retraites équitable !

La mobilisation exceptionnelle du 7 septembre, a contraint le chef de l’État à faire un premier pas, même si ses concessions ne sont pas à la hauteur !
Pour la CFDT, le projet de réforme du gouvernement, voté ce 15 septembre à l'Assemblée nationale « reste injuste et inacceptable ». Il creuse les inégalités, au lieu de les réduire : le relèvement brutal de l’âge de la retraite pénalise ceux qui ont commencé à travailler jeunes ainsi que celles et ceux qui ont eu des carrières discontinues et devront attendre 67 ans pour bénéficier d’une retraite sans pénalités. De plus, le financement de la réforme pèse avant tout sur les salariés sans garantir la pérennité du système par répartition. Enfin, le texte ne répond pas à l’enjeu central qu’est l’emploi, en particulier des jeunes.

 

Plus nombreux, plus forts

Raison de plus d’être encore plus nombreux pour dire plus haut et plus fort que le projet de loi, examiné à partir du 27 septembre en commission des affaires sociales au Sénat, doit bouger. Tel sera l’objectif de la nouvelle journée d’action du 23 septembre. La présence massive de tous sera déterminante pour rappeler qu’une réforme des retraites est nécessaire, mais qu’elle ne peut se faire ni sur le dos des salariés les plus modestes ni sur celui des jeunes.

 

Tous mobilisés le 23 septembre ! Parce que rien n’est joué et que la mobilisation intersyndicale paye, les manifestations et actions du 23 seront déterminantes pour faire bouger la loi !

Argumentaire - Réforme des retraites

04/09/2010

Retraite : Mobilisation de rentrée décisive !

Salariés d'Auchan nous sommes tous concernés.

Depuis le 13 juillet (date d'adoption du projet de loi par le Conseil des ministres), la CFDT a interpellé les députés et sénateurs qui entameront la discussion parlementaire le 10 septembre :

·        Un courrier a été envoyé aux 56 députés et sénateurs de la région, avec les propositions CFDT (cf. lettre ci-jointe)

·     Et plusieurs rencontres avec des députés ont lieu localement.

La CFDT appelle à une journée de mobilisation nationale le 7 septembre 2010 pour une juste réforme des retraites.

Pour la CFDT, il est notamment nécessaire d'augmenter les possibilités de choix individuels dans un cadre collectif, en permettant une retraite à la carte. Cela suppose :

• l’amélioration de la lisibilité du système de retraite ;

• le maintien de la possibilité de prendre sa retraite à partir de 60 ans pour tous les salariés ;

• la possibilité de partir avant 60 ans sans pénalité pour ceux qui ont effectué une carrière complète ;

• la valorisation de la retraite progressive, qui permet de choisir le rythme de la transition entre travail et retraite ;

• le développement de l’idée d’un temps de pause en cours de parcours professionnel avec droit de tirage anticipé sur la retraite.


Pour une autre réforme des retraites, tous à la manifestation régionale le 7 septembre à Lille 14H30 (départ porte de Paris).

25/07/2010

Norbert, travailleur handicapé, gagne son procès contre Auchan pour licenciement abusif

Téléchargez le tract avec le rappel historique

A l’époque Norbert DEGESELLE n’avait pas eu droit au traitement que son cas méritait.
La modification de son poste aménagé s’était faite sans anticipation des conséquences sur l’emploi.
La recherche de reclassement avait été « incomplète », comme l’a souligné le juge.
Il avait été licencié alors que des possibilités de reclassement existaient.


Suite au licenciement abusif de Norbert, la CFDT avait demandé au cabinet NB Avocats de saisir la justice et d’assurer sa défense. C’est Maître Dominique Bianchi qui a pris en charge l’affaire avec succès.


Le 30 juin dernier, la cour d’appel de Douai a condamné Auchan pour le licenciement sans cause réelle et sérieuse de Norbert DEGESELLE agent de sécurité de la Centrale pendant 11 ans (et près de 17 ans d’ancienneté), bénéficiaire de la qualité de travailleur handicapé pour un handicap de naissance.


Auchan devra :
- verser à Norbert 25 000 euros de dommages et intérêts
- rembourser à Pôle Emploi 6 mois d’allocation
- et prendre en charge toutes les dépenses de première instance (prud’hommes) et d’appel.

Si nous sommes satisfaits que l’injustice qu’a subit Norbert soit officiellement reconnue, nous constatons que Norbert est toujours malheureusement sans emploi, et que lui et sa famille vivent maintenant avec le RSA.
Malgré ses recherches et en cette période de crise, il lui est difficile de retrouver un travail.

Suite à ce jugement, nous avons adressé le 2 juillet un courrier à la DRH des Services Centraux pour lui demander de bien vouloir réexaminer la possibilité de lui trouver une place.

Le juge ayant souligné qu’à l’époque Auchan n’avait pas fait une recherche de reclassement suffisante, et la DRH nous ayant souvent fait part de son engagement et de celui de l’entreprise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, il y a là pour Auchan la possibilité de mettre en phase les paroles et les actes, et ainsi mettre un terme heureux -si elle le veut bien- à une situation qui n’aurait jamais dû se produire.

Nous adresserons un courrier également dans ce sens à la DRH France et à la DRH Groupe.

Pour ceux qui souhaitent adresser un message à Norbert,
voici son email : norbert.degeselle@dbmail.com

02/07/2010

Alerte sur les problèmes de température en Centrale

 

soleil.jpg

A l'attention de Madame la Directrice des Ressources Humaines

Copie aux membres du CHSCT et à la médecine du travail

Nous avons été interpelés, par ces temps de fortes chaleurs, sur les températures importantes constatées dans le bâtiment de la Centrale d’achat notamment au niveau des secteurs Textile et Bazar.

Nous avons constaté des températures comprises entre 31 et 33 ° C. Cela provoque un inconfort important pour les collaborateurs.

Nous vous demandons de bien vouloir effectuer des relevés de températures.

Egalement, à l’instar du secteur EM de mettre en place les dispositifs de rafraichissement similaire (Climatisation mobile).

Dans l’attente de votre réponse, recevez nos salutations distinguées.

David Achin David


Réponse de la DRH le 08/07 :

Bonjour,

La question a été effectivement abordée lors du dernier CE du  25 Juin .

A l'issue de la réunion, un rappel des dispositions à respecter en cas de forte chaleur a été immédiatement diffusé par les Services Généraux sur "Villeneuve à la une" ( aération des bureaux soir et matin, stores baissés, fenêtres exposées sud fermées, boire régulièrement , vêtements amples et légers…).

Par ailleurs, la mise en place de ventilateurs  a été préconisée et des devis pour réparer les climatisations existantes défaillantes sont en cours.

Soyez assurés de la prise en compte de ces conditions exceptionnelles de travail par l'ensemble des managers et de leur souci de les gérer au mieux

Cordialement
DRH Services Centraux Auchan France

22/06/2010

Retraite : La CFDT Auchan s'oppose à une réforme injuste !

Le gouvernement persiste dans son projet injuste sur les retraites. Le 24 juin, manifestations locales le matin et grande manifestation régionale à Lille à 14h30 (Porte de Paris).

4 revendications essentielles
  • la remise en cause inacceptable et injuste de l'âge légal à 60 ans
  • la reconnaissance incontournable de la pénibilité
  • la question des nouvelles ressources qui reste pleine et entière
  • une situation de l’emploi régional qui continue de se dégrader avec près de 310 000 demandeurs d'emploi , notamment pour les jeunes et les seniors, nécessitant une autre politique de l’emploi

Rien n'est joué ! Mobilisons-nous  pour être encore plus nombreux que le 27 mai !

16/06/2010

Déclaration de la CFDT au CHSCT concernant les mesures électromagnétiques dans les bureaux situés sous les lignes à haute tension

Pour mémoire voir :
- 5e question lors du CHSCT du 28/11/2008
- 1er question lors du CHSCT du 13/03/2009
- 3e question lors du CHSCT du 05/03/2010

Après avoir récupéré ce rapport de 2001 nous l’avons fait expertiser.
Voici la déclaration de la CFDT lue en séance et qui reprend les éléments de notre expertise.

Villeneuve d’Ascq le 4 juin 2010

En 2008 nous vous avions alerté concernant la situation des salariés situés sous les lignes à haute tension, et interrogé sur les problèmes ressentis (mot de tête, acouphènes, trouble du sommeil, etc...) et sur les risques à long terme de cette exposition prolongée.

La DRH nous avait indiqué que des mesures avaient été réalisées en 2001 et concluaient qu’il n’y avait pas de problème.

Ce rapport ne nous a été transmis après réclamation qu’en mars 2010.

Voici nos remarques sur ce rapport :

1. Ne sont pas précisées les hauteurs et les distances aux lignes électriques

2. Les valeurs de puissance données par EDF ne précisent pas le trafic au moment de la mesure. Le champ magnétique 50 Hertz varie en fonction du transit (ampérage) du courant, il est donc nécessaire de faire une évaluation du transit au moment de la mesure pour ensuite par extrapolation évaluer le niveau de champ maximal auquel seront exposés les zones de travail. La mesure donnée ici ne permet pas d’évaluer la valeur du champ maximal d'exposition (le décret du 3 mai 2002 demande une évaluation du niveau maximal de champ).

3. Toute mesure physique est donnée avec un intervalle d’erreur, calculé en fonction de l’appareil de mesure. Ici, il n’est ni calculé ni appliqué.

4. Les certificats d'étalonnage des appareils de mesure ne sont pas fournis.

Conclusion

Ce rapport ne permet pas de conclure sur les risques sanitaires potentiels puisqu’il manque de nombreuses données.

Nous demandons que de nouvelles mesures soient menées.

La proposition de faire appel à la société RTE ne nous garanti pas l’indépendance de cette étude. RTE étant une entreprise de transport d’électricité filiale d’EDF, cela enlèvera toute crédibilité à leurs conclusions.

Nous demandons que l’étude soit menée par un organisme indépendant et compétent, et que les mesures soient faites en hiver et non en plein été comme cela a été fait !

Le cahier des charges devra être travaillé et validé par les membres du CHSCT.

De plus, nous demandons qu’une étude soit menée dès que possible sur les effets ressenties par les salariés.

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier christophe.jpg

 

07/06/2010

La CFDT en congrès pour débattre des quatre années à venir

Le 47e congrès confédéral, qui s’ouvre aujourd'hui à Tours, va faire la part belle aux échanges au sein de la CFDT. Pour l’occasion seront rassemblés 2 500 congressistes, dont 1600 délégués, représentant ces militants « qui font la CFDT au quotidien ».

Fiscalité, gouvernance, vie au travail des salariés, réduction de la précarité, retraites seront au nombre des quinze débats consacrés aux deux premières parties du projet de résolution, qui fixent les orientations stratégiques du prochain mandat. Sept autres débats concerneront plus directement le fonctionnement de la CFDT, dans la continuité du rapport “
Le syndicalisme à un tournant… Oser le changement !”. Il s’agit de renforcer l’efficacité de la CFDT et sa proximité aux salariés, tout en mettant l’organisation davantage au service des militants et des adhérents. À partir des choix du congrès, il s’agira de lancer une série d’expérimentations qui permettront, à l’assemblée générale de mi-mandat, de pérenniser les modes de fonctionnement et les initiatives qui auront fait la preuve de leur efficacité.


Pour en savoir plus et suivre le congrès en direct :
http://www.cfdt-congres-2010.fr/

15:35 Publié dans Actions syndicales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : congrès |  Facebook | | | |

27/05/2010

Mobilisation décisive sur l'emploi, les salaires, les retraites : la CFDT Auchan sera présente aux manifestations

Dans un tract la CFDT précise ses revendications pour sortir de la crise, avec en priorité l'emploi et ses exigences sur les retraites, au moment où le gouvernement vient de dévoiler ses premières « intentions ».

La CFDT sera en tête du cortége de la manifestation régionale à 14h30 à LILLE (Porte de Paris).

25/05/2010

Accord égalité professionnelle à Auchan: la CFDT ne signera pas en l’état !

La CFDT réclamait un accord sur l'égalité professionnelle depuis de nombreuses années, et a été particulièrement moteur sur ce sujet.

A Auchan les inégalités sont patentes, et des dispositions discriminatoires existent depuis très longtemps. Les rapports de situations comparées en attestent, ainsi que l’enquête sur l’égalité professionnelle que nous avions menée en Centrale d’octobre 2007 à mars 2008.

Il est particulièrement rare dans les entreprises que la CFDT ne signe pas l’accord sur l’égalité professionnelle. Mais la négociation à Auchan s’est terminée avec beaucoup trop de lacunes. De belles phrases, de bonnes intentions, mais pas grand chose sur le « comment faire » !

C’est une bonne chose que la direction reconnaisse aujourd’hui en partie ce qu’elle niait il y a encore peu, mais cela ne fait pas un accord !

Nous sommes satisfaits qu’il y ait le programme mixité pour quelques femmes cadres à haut potentiel -nous avons suffisamment dénoncé ce fameux plafond de verre pour cela- mais cette action pour laquelle la direction fait beaucoup de pub ressemble à l’arbre qui cache la forêt des inégalités touchant de nombreux salarié(e)s.

Beaucoup de points mentionnés dans cet accord ne sont en fait que de simples reprises de la loi, de l'accord national interprofessionnel, de la convention collective de branche, ou sont déjà présent dans d’autres accords Auchan…

Pas grand chose de nouveau et aucun ciblage, aucun chiffrage, aucun moyen...

Plus grave :
- Absence totale de garantie et de respect des minima de tenues de fonctions alors que c'est LE moyen de garantir un minimum d'égalité salariale.
- Refus de respecter les planchers salariaux encadrement pourtant garantis par l'accord de branche.
- Bien que nous ayons obtenu l’arrêt de la proratisation de la RVI pour les congés maternité à partir de la RVI 2009, la DRH refuse d'inscrire la non-proratisation des primes au retour d’un congé maternité ou d’adoption, et refuse de restituer aux salariées concernées les sommes indument proratisées depuis mars 2006 !

La direction refuse aussi de signer la charte de la parentalité et de postuler au label « Egalité » délivré par l’AFAQ (ce qui est normal vu le risque qu’Auchan soit recalé…)

La 1ère loi sur l'égalité professionnelle date de 1983, et l’obligation de négocier un accord sur l’égalité date de 2001. La direction aura aussi mis 18 ans pour mettre fin à une disposition discriminatoire sur la prise des congés enfants malades alors que nous avions interpelé la HALDE qui confirmait l’aspect illégal de cette disposition. On voit bien qu’Auchan est très loin d’être en pointe sur ce sujet et a mis très longtemps à répondre à notre demande d’ouvrir des négociations. Le résultat de cette négo est dans cette droite ligne…

Nous serons donc plus efficaces en ne signant pas cet accord-alibi, et nous continuerons nos missions d'analyse, d’information des salariés, et à faire des propositions.

Cet accord pour lequel nous nous sommes battus est un rendez-vous manqué par la direction, mais la CFDT continuera son combat pour faire progresser ce sujet pour tous les salarié(e)s.

Un accord avec de véritables engagements reste à construire !

Téléchargez le tract

Retrouvez tous nos articles sur ce sujet