<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

28/09/2012

Pétition en Direction des Systèmes Informatiques Auchan

Logos_intersyndicale.JPG

160 salariés internes de la DSI Auchan ont signés cette pétition inititiée par les syndicats présents en DSI (sauf le SEGA-CFE-CGC qui a refusé de participer à l'intersyndicale en indiquant ne pas en avoir le droit) :

En signant cette pétition, nous demandons en tant que collaborateurs de :

- Conserver chez Auchan les savoirs et les compétences pour garder notre indépendance au service de l’entreprise,

- Avoir une direction informatique qui pense autrement que par les coûts et les process, en prenant aussi en compte les collaborateurs,

- Revoir l’organisation du travail dans le respect de ces deux principes,

- Mettre fin à une logique de délocalisation des emplois tel le plan d’externalisation de la production informatique qui accentue le démantèlement de la DSI.

Nous disons OUI à une DSI qui redonne la confiance aux collaborateurs, de la motivation au service d’Auchan et qui porte les valeurs de cette Entreprise !

 
A lire : la déclaration CFDT-FO lors du CHSCT concernant le plan de transformation des services informatiques

Nous allons continuer nos démarches et demander à rencontrer le CODIR (comité de direction) de la DSI.

09:29 Publié dans Actions syndicales | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : réorganisation, plan social, conditions de travail, pétitions | |  Facebook | | | |

10/09/2012

Déclaration CFDT-FO lors du CHSCT Auchan Centrale concernant le plan de transformation des services informatiques

Autruches-pas-de-probleme.JPG

Villeneuve d’Ascq, le 06 septembre 2012

Vous nous présentez l’impact de l’externalisation des métiers de la production informatique, en indiquant que cela engendrera « un surcroit de formalisme et de rigueur » pour les collaborateurs restant de la DSI.
Vous en concluez que 
cela n’aura « pas d’impact sur la santé des collaborateurs, et que les impacts organisationnels en termes de conditions de travail seront neutres pour la plupart des collaborateurs de la DSI, habitués à ce type de changements d’organisation ».

Nous ne partageons pas du tout vos conclusions !


Nous rappelons d’abord qu’il s’agit ici de délocaliser une nouvelle foi des emplois, en période de forte hausse du chômage.
Ensuite, de nombreux collaborateurs ont déjà pu apprécier le niveau de dégradation de service après l’externalisation du pilotage (lui aussi délocalisé), et les conséquences sur leur travail, entrainant déjà plus « de formalisme et de rigueur ».
La recherche du plus faible coût par Auchan ayant été notamment responsable de la faible qualité de la prestation et d’un surcroit de travail pour les collaborateurs qui devaient pallier aux lacunes tout en formalisant d’avantage car le prestataire se cachait systématiquement derrière un manque de procédure…


D’autres réorganisations
ont également accru ce phénomène. Celles-ci ont rigidifiées les relations entre équipes et entre collaborateurs. L’écart entre le travail prescrit et le travail réel est bien plus important que l'idée que s'en font certains.

Cette augmentation de « formalisme et de rigueur » a déjà produit des effets négatifs, et vous souhaitez en remettre une couche sans considérer les risques sur la santé !?


Vous n’avez apparemment pas pris toute la mesure des résultats catastrophiques du BOI pour la DSI et notamment en direction technique informatique (DTI) :
- optimisme en forte baisse : 71% en 2010 ; 45% en 2012

- 61% des collaborateurs pensent que ça se dégrade

- 64% ont une vision critique des changements récents
Les collaborateurs expriment une dégradation de la relation client et métier, parlent de déresponsabilisation, de manque de temps pour assurer le travail dans les délais, de dégradation de l'ambiance. La motivation est en forte baisse. Un quart déclare avoir des relations conflictuelles avec leurs collègues…

Le Stress, les dépressions et les burn-out sont en augmentation !


Nos conclusions sont que cette nouvelle externalisation est une tranche supplémentaire du démantèlement de la DSI, qui ne s’arrêtera pas là et qui entrainera :
- une dégradation de services pour nos magasins,
- une perte de compétences et de maîtrise de nos métiers,
- une augmentation des problèmes psychosociaux,
- une augmentation des coûts

Nous vous appelons à un peu moins d’angélisme et à réellement évaluer l’impact de tout cela sur la santé des collaborateurs.

Quand on voit l’absence totale d’élément concernant les risques psychosociaux dans le DUER (document unique d’évaluation des risques), on prend toute la mesure de la chape de plomb sur ces sujets là à Auchan !

18:08 Publié dans Actions syndicales, CHSCT - C2SCT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : risques psychosociaux, dsio, réorganisation, stress, boi, fo | |  Facebook | | | |

06/08/2012

Risques psychosociaux à Auchan Centrale, CHSCT extraordinaire du 28 juin 2012

stress_travail.jpg

Force Ouvrière a adressé un courrier à la direction générale d’Auchan France pour l’alerter sur des situations qui seraient contraires notamment à l’éthique et aux pratiques de l’entreprise. Des termes très forts tels que « situation alarmante concernant la santé psychologique et physique de collaborateurs au sein d’Auchan Production Alimentaire » ont été évoqués.

Nous avions également interpellé la direction lors des CHSCT de mars et de juin, sur des recrudescences de mal être au travail, notamment en DSI.

Lors du CHSCT du 14 juin, la direction nous avait répondu qu’une enquête serait réalisée.

Au final l’enquête ne sera faite que sur Auchan Production Alimentaire (la DSI et d’autres périmètres en sont exclus malgré les alertes de la médecine du travail, et des résultats du Baromètre d'Opinion Interne catastrophiques dans ces services).

FO avait demandé qu’il soit fait appel à un cabinet spécialisé et indépendant pour une expertise.

Déclaration de la CFDT au CHSCT du 28 juin 2012 concernant l’audit sur les risques psycho sociaux en Centrale d’Achats

Suite aux nombreux problèmes qui nous ont été remontés, aux constatations de dégradation des conditions de travail et de santé, au regard de la gravité des risques et de l’étendue du périmètre, nous nous associons à la demande de Force Ouvrière faite lors du CHSCT du 14 juin 2012.
Nous demandons :
1) d’élargir le périmètre de l’audit à d’autres périmètres de la Centrale d’Achats pour lesquels la Médecine du Travail constate des problèmes ou les critères du BOI révèlent des problèmes à ce niveau;
2) la désignation d’un expert indépendant pour réaliser cet audit.

Nous appelons l’ensemble des sections syndicales de la Centrale à agir dans ce sens dans l’intérêt premier des salariés et de leur santé.

La CFTC et le SEGA (CGC) ayant voté contre, le périmètre ne sera pas élargi, l’enquête sera faite en interne et pilotée par la direction…

FO a d’ors et déjà pris ces distances avec l’objectivité de cette enquête.

Nous avons constaté lors de cette séance du CHSCT quelques vices de forme et autres anomalies :
- désignation d’un membre de la DRH comme secrétaire alors que le code du travail précise que le secrétaire ne peut être qu’un représentant du personnel;
- une personne ne siégeant pas en tant que représentant du personnel mais qui s’exprime au nom du SEGA (CGC);
- les membres du CHSCT appelés à approuver les questions préparées par la Direction sans qu’ils n’aient été appelés à travailler ces questions;
- la demande d'ajout ou de modification de questions n'a été faite qu’en séance sans avoir de temps de réflexion;
- la médecine du travail n'a pas été intégrée dans l'équipe d'enquêteurs;
- et diverses réactions faisant penser à de la collusion…

Nous déplorons ces irrégularités, révélatrices d’un manque de connaissance et d’indépendance de la part de la CFTC et du SEGA (CGC) qui sous prétexte de faire confiance à la DRH se défaussent à bon compte (plus facile et plus confortable) de leur rôle et de leur responsabilité.

Nous attendrons la restitution de cette enquête pour nous faire une opinion complète sur le fond.
Et nous réclamons toujours l’ouverture de négociation sur le traitement et la prévention de risques psychosociaux à Auchan.

06/07/2012

Cadres en forfait jours dans la grande distribution et salaire minimum annuel garanti

La CFDT a interpelé la commission d’interprétation au niveau FCD (syndicat patronal de la grande distribution) pour savoir quels sont précisément les éléments de rémunération pouvant être inclus dans le salaire minimum annuel garanti des cadres en forfait jours.

La Convention Collective Nationale
(CCN) ne précise rien à ce sujet. Les entreprises estiment qu’elles peuvent donc tout inclure (primes variables, majoration de salaires diverses tels l’ancienneté, le travail de nuit, etc.). En conséquence la responsabilité et les compétences d’un cadre en forfait jours ne seraient pas reconnues en termes de salaires et se retrouverait parfois avec une rémunération inférieure à un cadre forfaitisé à 35h.

Le syndicat patronal FCD est en désaccord avec la position de la CFDT.

Les négociateurs CFDT, ainsi que les autres organisations syndicales, ont fait valoir leur opposition et ont demandé qu’un procès verbal de désaccord soit établi sur ce point.
Un courrier a été envoyé pour demander l’ouverture de négociations afin de préciser à travers un accord de branche, le contenu des minima annuels des cadres en forfait jours.

Pour la CFDT, nous argumentons sur plusieurs points :
Les cadres en forfait jours doivent avoir une rémunération incluant les heures supplémentaires, le travail de nuit. Nous indiquons que la garantie annuelle minimum, si elle inclut toutes les primes, revient à constater que les cadres en forfait jours ont une rémunération inférieure à un cadre à 35h.
Nous indiquons que les primes ayant un caractère variable ne peuvent être prises en compte dans la base de calcul. Si on incorpore la rémunération variable des cadres dans la rémunération annuelle, certains cadres peuvent ne pas atteindre leurs objectifs mais percevoir malgré tout un complément de rémunération pour atteindre le minimum garanti. Cela reviendrait à constater que les cadres ayant une rémunération annuelle supérieure au minimum garanti n’auraient pas une égalité de traitement de leur rémunération. Le principe d’égalité de traitement serait bafoué.

De plus, la CCN indique qu’un cadre entré en cours d’année ne peut percevoir une rémunération inférieure au cadre à 35h.

C’est pourquoi nous considérons qu’un cadre en forfait jours doit avoir au minimum le salaire mensuel d’un cadre à 35h augmenté d’une contrepartie pour les heures supplémentaires.

Pour avoir plus d’infos, pour soutenir les actions, pour être entenduJe_me_syndique_CFDT.jpg

cfdt.auchan.cadres@free.fr

06.22.14.02.01  -  06.25.06.11.55

19/06/2012

Encadrement Auchan : pas d'augmentation des grilles de salaires cette année !

salaires,cadres,agent de maitrise,augmentations,rvi

Tract à télécharger

La plupart des grilles de salaire des agents de maîtrise et des cadres sont identiques à celles de l’an dernier. La « digestion » de l’intégration de la RVI dans les grilles est donc déjà en route !
A ce rythme elles repasseront sous le minimum de la convention collective dans peu d’années…

Nous avons aussi procédé à l’analyse de nombreux cas de salariés payés en dessous des minima de tenue de fonction de leur grille : Beaucoup d’écarts excessifs et sans justification objective ! 

Nous réclamons :

- Que le taux de l’augmentation collective soit appliqué sur les grilles de salaire, le barème RVI et les forfaits astreinte (soit 1,5% cette année)

- Que les minima de tenue de fonction soient respectés

- La transparence sur les grilles de salaires 


A lire : Les agents de maitrise sous payés à Auchan

Pour toutes questions ou remarques, contacter-nous :

06-22-14-02-01
cfdt.auchan.cadres@free.fr 
 

19:47 Publié dans Actions syndicales, Cadres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salaires, cadres, agent de maitrise, augmentations, rvi | |  Facebook | | | |

01/05/2012

Salariés Auchan, vérifiez si vous êtes suffisamment payés

Vous pouvez profiter de cette journée, historiquement de revendications et célébrant les travailleurs, pour remplir ce questionnaire (10 minutes environ).
Combien les salariés gagnent-ils réellement ? Comment évoluent leurs rémunérations ? Quelles sont les différences entre les secteurs économiques ?

Chaque participant peut laisser son adresse mail. Dans le strict respect de la confidentialité des informations, la CFDT lui offre la possibilité d’accès à une page individuelle pour comparer sa rémunération par rapport à son âge, sa catégorie professionnelle, les revenus de son secteur, etc.

Munissez-vous :

  • Du bulletin de paie de mars 2012 (pour indiquer le net à payer),
  • Du bulletin de paie de décembre 2011 (pour indiquer le cumul net imposable 2011).

Rendez-vous dès maintenant sur http://nossalaires.fr/

Jusqu’au 17 juin 2012, dans le cadre de l’Observatoire, la CFDT a décidé d’enquêter auprès de tous les salariés, quel que soit leur statut, leur catégorie, leur métier. Cette enquête est destinée à compléter son expertise de proximité dans les entreprises et les administrations.
Les résultats seront communiqués à la presse.
L’enquête sera annuelle pour permettre des comparaisons d’une année sur l’autre et identifier les évolutions.
Unique en son genre, l’enquête s’intéresse à ce que les salariés perçoivent réellement, au plus près de leur situation d’emploi et de leur feuille de paie.

Bonne fête du travail à tous !

11:16 Publié dans Actions syndicales, Infos générales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enquêtes, voeux | |  Facebook | | | |

26/04/2012

Plan de transformation Auchan, des impacts sociaux importants : 1682 suppressions de postes

Déclaration CFDT Auchan sur le Plan de Transformation Entreprise (PTE)

Plan social Auchan

La CFDT s’inquiète des répercussions de ce PTE qu’elle n’estime pas vraiment indispensable et juste.

Dans ce contexte où l’on sait qu’Auchan a distribué des millions d’euros d’actions gratuites et de stock-options, entre autres aux décisionnaires de ce plan, comment expliquer à des salariés présents le plus souvent depuis des décennies, que ce même groupe, qu’ils ont contribué à faire fructifier, leur demande encore des sacrifices, alors qu’en même temps, on apprend que le groupe Auchan, notamment grâce aux performances des hypers France, fait d’excellents résultats et achète ou créé à tours de bras des dizaines de magasins (58) partout dans le monde ?!

Sur la méthode

Une impression très désagréable et habituelle de subir la technique de l’entonnoir qui, à travers une certaine précipitation, nous met au final devant le fait accompli.

Une expertise minimaliste, là aussi faite dans la précipitation, qui ne fait que retranscrire nos questions sans y apporter de réponses extérieures, notamment en termes d’organisation.

Normalement une expertise a pour vocation de

  1. contrôler les éléments avancée par la direction (effectif, cible, les périmètres, le contexte, les concepts)
  2. corriger ces données si elles sont fausses
  3. analyser ces éléments
  4. apporter des réponses aux questions posées par les élus
  5. enfin proposer des solutions alternatives.

Force est de constater, en plus d’un timing intenable pour l’expert, qu’hélas ce cabinet (compétent dans son domaine économique) n’a pas vocation à exercer ce type de mission qui dépasse la simple analyse économique. Les cabinets d’expertises habituellement missionnés dans ces situations ont une fonction d’ingénierie RH qui manque cruellement ici alors que c’est la problématique essentielle de ce PTE.

Sur cette base la CFDT demande la mise en place d’une vraie expertise induisant des propositions alternatives et une dimension RH.


Dans tous les cas, la CFDT aura pour les salariés concernés des exigences à la mesure des ambitions internationales de ces décideurs bénéficiaires de stock-options.

la Cfdt avec vous et pour vous

17:40 Publié dans Actions syndicales, Négociations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plan social, gpec, expert | |  Facebook | | | |

10/01/2012

Grosses affaires de harcèlement à Auchan (Castres, Le Pontet, …) : la DRH se cache derrière son petit doigt !

La CFDT a adressé un courrier le 9 décembre 2011 à la DRH France :

Suite aux événements de Castres et aux décisions qui ont été prises, nous demandons maintenant à connaitre et à comprendre clairement ce qu’il s’est passé.
- Comment cette situation a-t-elle été possible pendant aussi longtemps ?
Nous rappelons que le directeur de Castres avait fait l’objet il y a une dizaine d’année, quand il était en poste à Nogent, d’un reportage intitulé « Profession harceleur ». Nous vous avions interpelé à l’époque sur la situation.
- Quelles ont été les implications et le rôle joué par la direction opérationnelle ?
- Les instances locales ont-elles fonctionné comme elles le devaient et ont-elles alerté sur la situation ?
- Le Baromètre d’Opinion Interne sur ce magasin ressortait avec des résultats excellents ! Il nous faut réfléchir à la crédibilité qu’a maintenant cet outil.

D’autres affaires sortent dans la presse, notamment concernant Le Pontet où le médecin du travail dans un courrier du 9 juillet 2010 alertait officiellement le magasin en parlant de situation « grave », de « harcèlement », d’employés et de cadres en pleurs dans son bureau…
Le CHSCT du magasin, qui souhaitait tenir son rôle et sa mission, a été attaqué en justice par la direction qui voulait empêcher une expertise indépendante sur les risques psychosociaux dans ce magasin !
La justice ayant débouté Auchan, l’expertise a eu lieu et conclu à une situation critique : stress, pression, harcèlement, anti-syndicalisme…
La direction de ce magasin aurait même fait son possible pour tenter de discréditer ces délégués « trop zélés » à son goût, lors des dernières élections.
Même si ces délégués ne sont pas CFDT, nous ne pouvons pas accepter ce genre de comportement !
Et la situation sur ce magasin ne s’améliore pas !

Nous devons faire toute la lumière sur ce type d’affaires, réfléchir au moyen de les régler au plus vite, et empêcher qu’elles se reproduisent. Il en est de notre responsabilité, à vous comme à nous.


La réponse de la DRH France, reçue le 22 décembre, est très loin de répondre à nos questions et nos demandes.

En matière de harcèlement l’employeur a une obligation absolue de prévention. Dés qu’il a connaissance d’un risque, il doit réagir immédiatement pour faire cesser le risque et prendre les mesures conservatoires. S’il veut pouvoir sanctionner l’auteur présumé, il doit enquêter dans le délai de deux mois. C’est loin d’avoir été le cas au Pontet dont les problèmes persistent encore un an et demi après l’alerte ! C’est maintenant l’infirmière qui est en arrêt maladie pour dépression, et qui dénonce un harcèlement moral

Rappelons aussi que les méthodes particulières du directeur de Castres avaient déjà été pointées il y a 10 ans quand il exerçait à Nogent !
Aujourd’hui, plusieurs personnes ont été entrainées avec lui dans le licenciement parce qu’elles n’auraient pas alertées sur la situation (!), ce qui aurait été évité si la direction avait pris « ses responsabilités » à l’époque.

Et que dire des souffrances de toutes ces victimes, qui ont duré bien trop longtemps (ou qui durent encore) et qui auraient aussi pu être évitées !?

Nous avons régulièrement et sur différents sites, des signalements de comportements abusifs correspondant amplement à la définition du harcèlement.
Les cas de Castres et du Pontet sont exceptionnels par leur ampleur mais pas par leur nature.

Face au risque de harcèlement, il est impératif de prévoir une procédure d’enquête paritaire avec le CHSCT avec un processus élaboré avec précision. Il serait aussi nécessaire de former les enquêteurs à un exercice délicat pour tenter d’objectiver des situations par essence subjectives. L’ensemble de ces mesures pourrait s’intégrer dans un accord d’entreprise.

La CFDT réclame l’ouverture de négociation sur la prévention des Risques Psycho-Sociaux à Auchan.

La direction qui a trop longtemps cherché à minimiser les choses ne peut plus maintenant nier ces situations qui deviennent de plus en plus graves.

Pour mémoire (mars 2010), voir la réponse de la DRH et le commentaire CFDT en orange sur la première question. Les choses n'ont guère avancé...

18:55 Publié dans Actions syndicales | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : harcèlement, risques psychosociaux | |  Facebook | | | |

15/12/2011

Résultats du baromètre CFDT Auchan Centrale

Barometre CFDT Auchan


 
526 salariés
ont répondu.

 MERCI !

 35 % employés
25 %
agents de maîtrise
40 % cadres

 

Nous vous présentons les résultats à télécharger

 
Si vous souhaitez plus de détails, en discuter, faire des propositions, n’hésitez pas à nous contacter :

 

06 22 14 02 01

cfdt.auchan.centrale@free.fr

 

  

Vous écouter pour vous associer à la construction de nouvelles revendications collectives, c’est le choix de la CFDT.

14:49 Publié dans Actions syndicales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enquêtes, conditions de travail, rémunération | |  Facebook | | | |

29/11/2011

Le tribunal pointe sept accords Auchan comportant des dispositions défavorables aux salariés et contraires au droit !

CFDT force de proposition

 

La CFDT vient de faire condamner Auchan devant le Tribunal de Grande Instance pour non-respect du SMIC et du temps de pause ! C'est une première et une grande victoire pour les salariés !

Après de multiples reports orchestrés par la DRH et ses avocats, visant à permettre à l’entreprise de bénéficier de la prescription quinquennale pour se garder de rembourser les salariés, la sanction a enfin été prononcée ! (téléchargez le jugement complet)

C'est la 1ere fois en France que ce type de décision est rendu dans un Tribunal de Grande Instance qui contrairement aux prud’hommes définit le droit pour tous.

Petit rappel historique :
Jusqu'en 1999 les employés Auchan percevaient au minima : 39H X SMIC horaire décomposé en 37H de Temps de Travail Effectif (TTE) + 2H de pause.
Depuis 2000 en détournant la loi et les accords paritaires, Auchan a "omis" de payer la totalité de son obligation en digérant le temps de pause dans le TTE.
Soit payait au minima : 35H X SMIC pour un pointage obligatoire à 36H45…

C’est toute la grille de salaires qui a ainsi été tirée vers le bas de 2000 à 2007 !

Dans le même temps, les comptes sociaux (sécurité sociale, allocation familiale, chômage, retraite,…) se voyaient également spoliés d’une part des recettes associées.

(C’est également avec une technique similaire qu’a été établi le forfait horaire annualisé des agents de maitrise…)

Aujourd’hui, le TGI de Lille donne intégralement raison à la CFDT, et donc aux salariés
, sur tous les points concernant l’affaire des temps de pause non payés par Auchan durant 7 ans (perte estimée pour les plus bas niveaux, jusque 4000€).

Le tribunal a notamment déclaré inopposables aux salariés sur ces points pas moins de 7 accords car défavorables et contraires à la loi (ce qui donne une idée du niveau de qualité des négociations à Auchan).

Il faut souligner le rôle particulier qu’ont joué la CFTC et le SEGA qui ont permis à la DRH de mettre en place ce système en signant tous ces accords !
La CFTC en désaccord avec nous dans cette affaire, nous avait même qualifié de « sectaire » et de « ridicule ».
En 2008, au moment des mouvements sociaux dans la grande distribution, qui ont permis de faire arrêter ce mécanisme et de corriger les grilles de salaires, la CFTC appelait à ne pas bouger à Auchan !
Actuellement, certains responsables de ces deux organisations expriment même auprès de leur équipes leur espoir qu’Auchan arrive à avoir gain de cause en Appel, et donc que les employés soient déboutés. Un comble pour des syndicats censés défendre les droits des salariés !

Auchan va faire Appel, mais au vu des derniers jugements de la cour de cassation, nous sommes plutôt sereins.

La CFDT salue les salariés qui ont tenu bon dans l'action à ses cotés.

L’entreprise doit maintenant prendre ses responsabilités. La CFDT est prête à jouer tout son rôle pour trouver paritairement une solution.

12:13 Publié dans Actions syndicales, Chronique judiciaire | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : smic, salaires, pauses, temps de travail, jugements | |  Facebook | | | |