<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

16/04/2013

Représentativité : La CFDT n° 1 dans l’encadrement

CFDT_Cadres_2.JPG

Télécharger l'affiche

Avec 26,8% des voix dans l’encadrement, la CFDT est le premier syndicat pour les cadres du privé, largement devant la CFE-CGC (18,14 %).

La CFDT est devenue la première organisation représentative chez les cadres. Un résultat qui valide la proximité de la CFDT aux réalités et identités professionnelles des cadres.

Ces bons résultats ne doivent pas masquer des réalités plus contrastées dans certaines branches professionnelles où le déficit de présence ou de proximité auprès des salariés cadres a parfois conforté un vote sur sigle comme cela a souvent été le cas lors des consultations nationales.

La différence de traitement accordée sur la représentativité catégorielle aurait du apporter un avantage concurrentiel à la CFE-CGC. Il n’en a rien été, ce qui n’est pas sans questionner en profondeur l’avenir du syndicalisme catégoriel qui ne saurait se confondre avec le syndicalisme du professionnel faisant une large place aux spécificités du rôle des ingénieurs et cadres.

Un questionnement qui alimentera les travaux du prochain congrès de la CFDT Cadres les 5, 6 et 7 juin 2013 à Arras pour redonner aux cadres un pouvoir effectif d’action, de réelles marges de manœuvre pour agir sur le travail et ainsi réhabiliter la fonction cadre. Un autre management  est non seulement possible, il est vital pour les entreprises.

www.cadrescfdt.fr

14/03/2013

Auchan Châteauroux : une Cadre tente de mettre fin à ses jours. La CFDT dénonce les pressions.

harcelement2.jpg

La semaine dernière, une chef de rayon en arrêt de travail depuis six mois pour dépression, a tenté de se suicider sur le parking du magasin. Elle pointe la pression au travail, que subissent aussi beaucoup d’Employés d’Auchan.

Salariées depuis 16 ans chez Auchan, cette femme de 39 ans, mère d’un enfant de 2 ans, avait adressé 3 lettres d’adieu. L'une pour ses parents, la deuxième à son compagnon et la troisième au délégué syndical CFDT du magasin.

Elle s'est rendue en voiture sur le parking de l'hypermarché. Là, elle a avalé quatre plaquettes de tranquillisants. Un symbole destiné à « désigner le responsable ».

Prenant conscience de son geste, la chef de rayon avait fini par appeler à l'aide son collègue et délégué syndical, Alain Lavaud, alors en livraison. « Elle peinait à parler. Quand je suis arrivé, je l'ai sortie de la voiture et l'ai prise sous un bras pour la faire marcher », indique ce dernier, encore sous le choc. 
Elle
a dû être hospitalisée pendant deux jours.

Qu’est-ce qui a poussé cette Cadre expérimentée à ce geste désespéré ?

Les pressions managériales, la course à la performance. « On me répétait sans cesse
: "On t'attend au tournant sur ton rayon". »  Mais c'est une décision rendue par le Tribunal de grande instance de Châteauroux, la veille, qui l'a fait basculer.

Depuis plusieurs mois la CFDT demandait que soit menée une expertise sur les risques psychosociaux au sein de ce magasin, et avait adressé plusieurs courriers à la direction pour dénoncer les pressions exercés à l’encontre des employés et notamment sur cette chef de rayon.
Une demande que l'inspection du travail avait, par ailleurs, jugée « fondée et non de pure opportunité », dans un courrier du 16 novembre.

Le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) avait voté l’expertise mais le directeur du magasin s'y était opposé en la contestant au tribunal -une démarche juridique systématiquement menée par Auchan chaque fois qu’un CHSCT vote une expertise-.

Le tribunal civil de Châteauroux a donné raison à Auchan à cause d'un défaut de forme suite à une manœuvre de l’élu SEGA-CFE-CGC (syndicat piloté par la direction).

« J'attendais beaucoup de cette décision de justice. Alors quand j'ai vu que je n'étais pas soutenue, je n'ai pas supporté. Je n'avais plus envie de vivre. Plus envie de me battre. » 

En geste de soutien à cette collègue, la section CFDT de l'hypermarché Auchan-Châteauroux a distribué des tracts, lundi, à l'ensemble des salariés pour les informer de cette tentative de suicide. Un geste qui, selon elle, constitue « un signe très fort de souffrance au travail ».
Suite à cette tentative de suicide, le comité d'hygiène et de sécurité au travail du magasin tiendra une réunion extraordinaire.

Le ministère du travail a demandé à rencontrer les élus CFDT de ce magasin.

La CFDT demande encore, et plus que jamais, l’ouverture de négociation sur la gestion des risques psychosociaux à Auchan.

A suivre…

04/03/2013

Bilan des révisions de salaires 2012 Agents de maitrise et Cadres des Services Centraux Auchan

Tract à télécharger


76 personnes en CDI de moins que l’an passé
(1531 en 2011 ; 1455 en 2012)

Taux d’augmentation moyen Cadre : 2,45% (2,46% en 2011)

Taux d’augmentation moyen AM : 2,30% (2,51% en 2011) soit -8%.

La DSI a le plus faible taux d’augmentation des Services Centraux, aussi bien pour les agents de maitrise (2,09%) que pour les cadres (2,30%). Elle a le plus grand  taux et le plus grand nombre de collaborateurs (113) sur l’augmentation minimum de 1,5%. Et aussi le plus grand taux de 0 et PPA (voir ci-dessous)...
 

Des salariés encore payés en dessous de leur tenue de fonction !!!

Exemple en Direction commerciale (Acheteur, Manager de catégorie, Chef de produit) 28% sont en dessous du salaire minimum de tenue de fonction !!! (alors même que les grilles n’ont pas augmentées par rapport à 2011 !)
Et cela se dégrade : 20% en 2010 ; 24% en 2011…

Pas d’augmentation de salaire et PPA (plan personnel d’accompagnement)
C’est en DSI qu’il y a eu le plus de 0 et PPA (3,3% de l’effectif) soit environ 3 fois plus que dans les autres Directions.
Au total 2 fois plus de 0 et PPA que l’an dernier, qui était lui même supérieure de 30% à l’année précédente…

Minimum de base (+1,5%)
Pourcentage de l’effectif ayant eu le minimum de base : 

Direction commerciale

9,8%

Direction ressources et développement

7,5%

DSI

30,8% !

Autres services*

11,2%

     * DRH, IFE, Marketing, Communication, DG, Nouveaux concepts, Organisation

Et rappelons que la plupart des grilles de salaires de l’encadrement n’ont pas été augmentées cette année…  

Nous avons fait depuis longtemps des propositions concernant l'accord sur les salaires de l'encadrement qui date de... 1986 !

L’accord sur les salaires des agents de maitrise et des cadres n’offre pas les garanties suffisantes sur les minima, et n’a pas suivi les évolutions législatives…

La direction a annoncé qu’il n’y aurait pas d’avenant sur l’accord salaires des agents de maitrise et des cadres car le SEGA-CFE-CGC s’y oppose !

Ce syndicat ne voit pas ce qui pourrait améliorer cet accord datant de 1986 et qui n’a jamais été revu depuis, alors que notamment :

des agents de maitrise ont un taux horaire inférieur à la convention collective ; que la majoration des heures supp du contingent n’est pas payée ; que les heures au-delà des 1705h annuelles ne sont ni payées ni récupérées !

- 10% des cadres étaient payés en dessous du salaire minimum garanti par la convention collective (ce qui serait encore le cas sans les multiples interventions de la CFDT, et qui pourrait se reproduire de nouveau si on ne fixe pas les choses par écrit !) ; de nombreux cadres payés en dessous du minimum de leur tenue de fonction…

Et curieusement la CFTC vient de signer cet accord, 26 ans après, sans aucune modification…

Pour info : Nos actions concernant le temps de travail et la rémunération des agents de maitrise sont toujours en cours. A suivre.

 

Nous réclamons toujours un avenant pour fixer, entre autres :

- Qu’il n’y ait plus aucun salarié en dessous du minima de sa tenue de fonction ;

- Que le taux de l’augmentation collective soit appliqué sur les minima des grilles de salaire, le barème RVI et les forfaits astreinte (soit 1,5% cette année) ;

- Que chaque salarié ait connaissance de sa grille de salaire.

Pour toutes questions ou remarques, contacter-nous :

06-22-14-02-01
cfdt.auchan.cadres@free.fr
 

19/06/2012

Encadrement Auchan : pas d'augmentation des grilles de salaires cette année !

salaires,cadres,agent de maitrise,augmentations,rvi

Tract à télécharger

La plupart des grilles de salaire des agents de maîtrise et des cadres sont identiques à celles de l’an dernier. La « digestion » de l’intégration de la RVI dans les grilles est donc déjà en route !
A ce rythme elles repasseront sous le minimum de la convention collective dans peu d’années…

Nous avons aussi procédé à l’analyse de nombreux cas de salariés payés en dessous des minima de tenue de fonction de leur grille : Beaucoup d’écarts excessifs et sans justification objective ! 

Nous réclamons :

- Que le taux de l’augmentation collective soit appliqué sur les grilles de salaire, le barème RVI et les forfaits astreinte (soit 1,5% cette année)

- Que les minima de tenue de fonction soient respectés

- La transparence sur les grilles de salaires 


A lire : Les agents de maitrise sous payés à Auchan

Pour toutes questions ou remarques, contacter-nous :

06-22-14-02-01
cfdt.auchan.cadres@free.fr 
 

05/06/2012

Halte au reporting permanent !

Qui aujourd’hui ne croule pas sous les tableaux de bords de gestion ?

L’invasion du reporting s’apparente à un outil de contrôle et de pression. Il peut prendre jusqu’à 30% du temps de travail. Pour quelle efficacité ?
Le reporting répond à une demande des dirigeants de visibilité sur les résultats, l’atteinte des objectifs. Cette visibilité contribue souvent à les rassurer mais elle ne rend pas compte de la totalité de l’activité et encore moins des conditions de réalisation des résultats. Les critères sont majoritairement focalisés sur le rendement financier, imposés par le haut et mettent les salariés sous pression.

Sous la pression des seuls critères et indicateurs financiers, le travail perd de son sens. Sans discussion collective et sans lien avec l’activité, le travail réel, le reporting est démobilisateur et créateur de stress. La CFDT conteste un pilotage par les seuls critères financiers définis en dehors de l’activité réelle et sans la moindre concertation avec ceux qui font le travail réel.  Le contrôle n’est pas une fin en soi. Il doit s’accompagner d’une réflexion sur les moyens de la performance. Ces systèmes doivent faire l’objet d’un consensus minimal sur ce qui est contrôlé et pourquoi. Plus fort sera le consensus, plus il sera efficace. Les salariés doivent être impliqués dans les mesures. Le management des personnes suppose de prendre le temps d’analyser les résultats pour voir, le cas échéant, ce qui pénalise la performance. Il est temps d’en finir avec les salariés transformés en ‘‘Excelmen’’.

14/11/2011

Grilles des salaires Auchan 2011 des services Achats

Cadres :
Chef de groupe Achats / March
é (N9)
Acheteurs / Managers de catégories
/ Chef de produit (N8)
Acheteurs / Managers de catégories
/ Chef de produit JUNIOR (N7)
Chef de groupe appro Scofel
(N8)
Acheteur Scofel/BAM
(N7)
Manager ventes appro
(N7)
Responsable merchandising
(N7)

Agents de maîtrise
 :
Gestionnaire d'appro
(N6)
Gestionnaire import
(N6)

Suite à une demande de la DRH nous avons déplacé ces infos dans la partie privée du blog.

Pour nous contacter :
cfdt.auchan.cadres@free.fr

27/10/2011

30% des chefs de rayon Auchan payés en dessous du minimum conventionnel ?!

echelle des salaires

Selon le magasine Rayon Boissons, 30% des chefs de rayon Auchan et 67% dans notre branche supermarché Simply Market, seraient payés en dessous du salaire minimum mensuel garanti par la convention collective (fixé à 2291,61 € pour un débutant) !

Ils seraient 53% chez Cora ; 60% chez GéantCasino ; et même 75% chez Système U !
Leclerc et Intermarché n’étant pas adhérant de la FCD (syndicat patronal de la grande distribution) nous n’en parlerons pas ici.

Le moins mauvais serait Carrefour avec « seulement » 18%.

Nous avons depuis de nombreuses années dénoncé cette situation (voir un de nos articles en 2009).

D’après les données en notre possession et notre étude, nous avions estimé à 10% le nombre de cadres concernés tous métiers confondus de niveau 7 et de niveau 8.

A Auchan, la direction avait fini par annoncer vouloir corriger la situation pour 2011.

Nous avons du encore intervenir en juin sur une grille non-conforme qui devait être la dernièr à Auchan.

Le 6 octobre dernier, lors du bilan salaires encadrement 2011, nous avons redemandé s’il y avait encore des grilles de salaire démarrant en dessous du SMMG, et s’il y avait encore des salariés payés en dessous du SMMG correspondant à leur niveau.
La direction nous avait garanti qu’il n’y en avait plus.

Cet article et ce sondage réalisé fin juin auprès de 653 managers de la grande distribution, nous incite à interpeler de nouveau la direction pour avoir des explications.

Je me syndique CFDT

cfdt.auchan.cadres@free.fr

06.22.14.02.01  -  06.25.06.11.55

22/08/2011

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 01/07/11

CFDT : Un salarié est passé en tenue de fonction « Occupe » mais a gardé le salaire « Débute ». Comment faire corriger cette erreur ?

DRH : Le salarié doit se rapprocher de sa hiérarchie et/ou du R.R.H du périmètre concerné afin d’avoir les explications nécessaires et régler le problème éventuel.


Commentaire CFDT : Cela a déjà été fait sans que le problème soit corrigé. Nous relancerons ce point.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory

   David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory

09/08/2011

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 27/05/11

CFDT : Lors du CE de février vous nous aviez répondu que les grilles de salaires seraient revues pour caler les minima de la convention collective dès le niveau débute. Nous constatons des grilles qui débutent toujours en dessous du minimum garanti par la convention collective.

-          Combien en reste-t-il ?

-          Pouvez-vous corriger cela ?


DRH : Toutes les grilles ont été revues.


Commentaire CDFT : Suite à notre intervention la dernière grille de salaire cadre qui posait problème a été corrigée.

 

CFDT : Les grilles ont été revues cette année mais très peu de manager annonce le mini débute et le mini domine aux salariés comme cela devrait normalement être le cas selon l’accord sur les salaires de l’encadrement.

-          Pourquoi n’est-ce toujours pas appliqué correctement malgré nos remarques récurrentes ? 

-          Avez-vous fait les rappels de consignes nécessaires ?


DRH : Les rappels ont bien été faits auprès des Managers.

 

Commentaire CFDT : La direction ne met pas beaucoup de zèle à faire respecter ses engagements en la matière…


CFDT : Lors des annonces d’augmentation de salaires aux salariés de l’encadrement, certains managers annoncent aussi un taux d’augmentation incluant la part de RVI qui a été transféré dans le forfait. Nous contestons que cette part puisse être considérée comme une augmentation. Cette manière de présenter les choses est-elle officielle ?


DRH : Par souci de transparence et de meilleure compréhension, l’intégration des 40% de RVI dans le forfait a été réalisée sur la paie de février. L’augmentation du forfait suite aux entretiens d’activité a quant à elle été passée sur la paie de Mars. Il n’y a donc pas de confusion possible.

L’augmentation de forfait entre Mars 2010 et Mars 2011 intègre bien les 2 éléments.

 

CFDT : Il a été annoncé un changement dans la gestion des objectifs RVI : il n’y aurait plus d’échelonnement dans l’atteinte de chaque objectif fixé, soit il est atteint soit il ne l’est pas, et donc le paiement de chaque part d'enjeu ne pourra plus être partiel.

-      Est-ce bien le cas ?

-      Si oui qu’est-ce qui justifie ce changement ?

-      Cela est-il général à toute l’entreprise ?


DRH : Dans le cadre de la RVI, chaque Manager fixe les objectifs à atteindre et la manière d’évaluer leur réalisation. Différentes méthodes ont toujours existé et existent toujours.


Commentaire CFDT : Ce système à géométrie variable ne garantit pas l’égalité de traitement entre les salariés, mais c’est visiblement le but recherché…

 

CFDT : Il a été annoncé comme orientation en DSIO, que les internes ne devraient assurer que des postes à valeur ajoutée, induisant que les postes de production (Administration / Exploitation) ne rentraient pas dans cette définition.

- Le fait de considérer ces postes qui nécessitent de la réflexion et une vraie culture du magasin comme n'ayant pas de valeur ajoutée et ainsi les faire assurer en prestation externe, ne risque-t-il pas d'aboutir à se couper d'une vraie culture du progrès (commencer exploitant, continuer intégrateur, puis ingénieur, ...) ?

- Actuellement les niveaux minimum du recrutement sont Chargé d'étude et Concepteur. Quelle est la stratégie de l’entreprise sur le recrutement ?


DRH : - Ces postes ne nécessitent pas de culture magasin particulière, mais un vrai niveau de réflexion. La réorganisation DTI2.0 commençée depuis 15 mois a bien exprimé une vraie volonté de culture du Progrès. Les deux ne sont pas antinomiques.

- Pour la DSIO, nous recrutons des Chefs de projets et des Responsables d'activités. Par exception, nous recrutons quelques chargés d'études. (niveau d'études : Bac+5 ou Bac+2 avec expérience).

 

Commentaire CFDT : Les postes de production informatiques qui impactent directement le fonctionnement de tout le magasin, ne néccessitent pas de culture magasin particulière !?

Voilà qui est pour le moins très étonnant !...

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien

04/08/2011

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 17/06/11

CFDT : Les salariés au niveau « débute » n’ont plus de RVI, si cela ne pose pas de problème lors d’une nouvelle embauche, il n’en est pas de même pour un changement de fonction. Quelqu’un qui était « domine » ou « maitrise » sur sa fonction et avait une RVI importante va se retrouver sans cette prime en démarrant « débute » sur sa nouvelle fonction.
Comment cela sera-t-il géré ?


DRH : Chaque situation individuelle est étudiée. Nous garantissons à minima le maintien du salaire de l’année précédente, inflaté de la tenue de fonction.


Commentaire CFDT : Cela est une évidence ! Il manque l’explication sur la prime individuelle et l’impact sur la rémunération globale. Nous reposerons la question…

CFDT : Les collaborateurs d’Auchan seront-ils concernés par la « prime Sarkozy » ?

DRH : Auchan mène depuis de nombreuses années des politiques de partage et d’intéressement aux résultats de l’entreprise. Néanmoins, la DRH et les partenaires sociaux se sont rencontrés pour évoquer le sujet. Les collaborateurs seront informés s’il devait y avoir des changements.

CFDT : A Auchan, quel est le plafond maxi du nombre d’heures pour les personnes en forfait jour ?

DRH : Pour les cadres, il n’y a pas de plafond en heures, le nombre de jours travaillés est de 214 jours. Ils doivent néanmoins respecter 12h d’amplitude entre deux journées de travail, et 35h de repos consécutif une fois par semaine.

Commentaire CFDT : Cela signifie qu’Auchan peut faire travailler ses cadres 73h par semaine !
La cour de cassation a récemment précisé l’encadrement de ce type de forfait.
La CFDT demande :
- 48h de repos consécutif une fois par semaine ;
- L’introduction dans la convention individuelle de forfait jours, d’une clause obligatoire définissant précisément l’autonomie du salarié dans sa fonction et sa justification, et d’une « alerte santé au travail » précisant les modalités de recours auprès du CHSCT ou des délégués du personnel en cas de non respect par l’employeur des conditions prévues à l’accord collectif ou d’une charge de travail excessive ;
- Le suivi de la charge de travail en comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ;
- L’analyse et le bilan annuel du forfait jours en CE et en CCE.


Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory

   David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory