<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

19/08/2015

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan DOAPI du 09/07/15

CFDT : Au sujet de la mutuelle, il n’existe pas de catégorie parent solo, or ils sont de plus en plus nombreux : le montant de la cotisation famille est le même qu’il y ait un ou deux parents.

DRH : La formule Duo est accessible aux parents seuls dès lors que la couverture n’englobe pas plus de deux personnes. Ainsi, un parent seul ayant un seul enfant à charge peut souscrire au forfait Duo. Il paiera moins cher. En revanche, dès lors que le nombre d’ayants droits dépassent 2 le forfait par défaut est le forfait Famille.

Commentaire CFDT : Un parent seul avec 2 enfants paie le même prix qu’un couple avec un enfant…

CFDT : Des bruits courent sur la gelée du 13ème mois. Est-ce même envisageable ?

DRH : Ces bruits sont infondés.

CFDT : Il existerait de nouvelles grilles de salaires pour les nouveaux embauchés, supérieures aux grilles existantes.

DRH : Il n’existe pas de nouvelles grilles de salaire pour les nouveaux embauchés.

CFDT : Nos managers sont supposés nous donner les mini débute et domine de nos grilles, or ils refusent de le faire, pour quelle raison ?

DRH : L’Accord d’individualisation des salaires de l’encadrement de 1986 indique que « chaque membre de l’Encadrement aura connaissance de la fourchette de salaire indicative concernant sa Fonction ». Dans ce cadre, le collaborateur peut demander à connaitre le mini Débute et le mini Domine de sa grille de rémunération auprès de son manager ou de son RRH.

Commentaire CFDT : Les salariés ne sont pas censés les demander, ce sont les managers qui sont tenus de les communiquer systématiquement. Non seulement ce n’est pratiquement jamais fait, mais certains refusent même de les donner quand le salarié le réclame. Cela dure depuis des années. Nous avons demandé que cela soit réglé définitivement et que l’accord soit respecté. La direction a prévu que ces montants soient intégrés dans le BSI que reçoit chaque salarié. Il était temps !

CFDT : Suite aux changements de regroupement CE, la prime de progrès va-t-elle être affectée et si oui de quelle manière ?

DRH : Les politiques de partage ont été revisités par Groupe Auchan. Les fondamentaux ont été réaffirmés. A ce titre Vianney Mulliez a « demandé à l’ensemble des pays de vérifier que les politiques de partage répondent bien à nos convictions historiques, et à nos volontés de partage du fruit des efforts et de la performance de tous pour garantir équité mais aussi efficacité ».
Les travaux sur la Prime de Progès à la DOAPI n’ont pas commencé.


CFDT : Les conditions de l’obtention du CIF ne sont  pas claires. Est-il possible d'envisager des séances d'informations plus précises ou avoir un contact privilégié pour en échanger selon situations individuelles ?

DRH : Le congé individuel de formation (CIF) relève d’une démarche individuelle. Le collaborateur peut trouver les informations dont il a besoin pour construire son projet sur le site du Fongecif (fond de gestion des congés individuels de formation) ou directement au Fongecif de Lille. Des réunions sont organisées très régulièrement sur le sujet.
La responsable formation, ainsi que les RRH, restent également à disposition pour renseigner et accompagner le collaborateur lors de sa réflexion et du montage du dossier.


Commentaire CFDT : Vous pouvez aussi nous contacter si votre dossier n’est pas passé.

CFDT : Concernant les arrêts maladie : la carence de 3 jours, combien de fois y avons nous droit ?
Lorsque nous avons plusieurs arrêts maladie, nous ne sommes plus payés, quelles sont les modalités et conditions précisément ? Nous avons droit à combien de jours d'arrêts payés à 50% dans l'année ?
Pourrait-on avoir plus d'infos à ce sujet, et à quelle date ce compteur est-il mis à zéro ?


DRH : Pour garantir tout ou partie du salaire, l’entreprise vient compléter les indemnités versées par la sécurité sociale en cas d’arrêt maladie sous réserve de certaines conditions (arrêt avec justificatif et indemnisé par la sécurité sociale).
Le montant et la durée de cette indemnisation complémentaire varient selon l’ancienneté et le statut du collaborateur. Un délai de carence est parfois appliqué.
Pour les employés, la carence est supprimée dès lors que le collaborateur a eu moins de 15 jours d’absence maladie au cours de la période de référence. Cette période de référence, propre à chaque collaborateur, prend effet dès le premier arrêt maladie.
Le maintien du salaire est appliqué sans délai de carence pour les agents de maitrise et les cadres hors période d’essai.
Les conditions d’ancienneté et les durées d’indemnisation sont communiquées dans une détaillée publiée sur Neoconnect dans l’espace « RH pour tous ».


CFDT : Serait-il possible de coller les multiprises sur les tables dans les salles de réunions ?
Deux raisons principales à cette demande : les femmes enceintes doivent se courber, passer sous les tables ou alors déplacer des tables pour brancher les PC. Les femmes de manière générale doivent aussi se baisser devant leur collègues ou invités, ce qui peut être gênant.


DRH : La suggestion sera faite aux Services Généraux.

CFDT : A propos de la loi sur le don CP/RTT. Un abondement de la DOAPI est-il envisageable ?
Cette loi permet une solidarité dans l'épreuve entre salariés, l'entreprise ne peut-elle pas faire partie de cette solidarité ?


DRH : L’abondement de l’entreprise ne pourrait être possible que dans le cadre d’un accord d’entreprise qui n’existe pas à ce jour.
Notons cependant, que l’entreprise est engagée sur un certain nombre d’actions de « solidarité » (maladie, prévoyance, retraite).


Commentaire CFDT : Nous reprendrons ce point dans le cadre des négociations.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos déléguées du personnel :

 Karine   Leila
   Karine          Leïla

28/06/2013

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 21/06/13

1522386536.jpgCFDT : Pouvez-vous nous rappeler les règles de prise en charge salariale pour des maladies longues durées (délai, épuisement des droits, etc.) ?

DRH : La sécurité sociale prend en charge la maladie pendant 3 ans. Ensuite, le collaborateur passe en invalidité. La sécurité sociale paye des demi-journées de salaire dans la limite du plafond de sécurité sociale à partir du 4e jour.
Par ailleurs, l’employeur verse un complément. Les règles du maintien de salaire diffèrent d’un statut à l’autre (Confère questions DP du mois de mai).La durée du maintien de salaire est aussi fonction de l’ancienneté dans l’entreprise avec un maxi de 180 jours.
Chaque salarié a un droit propre qu’il peut consommer dans une période de référence qui est déterminée par son premier arrêt maladie posé à Auchan. Quand les droits sont consommés, c’est la prévoyance qui prend le relai après 90 jours d’arrêts continus.
La prévoyance maintient le salaire à hauteur de 72% du salaire brut annuel.

CFDT : Des objectifs communs peuvent-ils être intégrés dans la RVI (partie individuelle) ?

DRH : Dans les RVI, on trouve des objectifs collectifs (objectifs de résultats) et des objectifs individuels (qualitatifs ou quantitatifs). Il est important de vérifier que le collaborateur impacte bien individuellement les objectifs qui lui sont confiés.

Commentaire CFDT : Il est effectivement primordial de vérifier le respect du principe souligné ci-dessus.

CFDT : On a régulièrement des salariés dont les managers leur indiquent qu'ils doivent se trouver eux même du boulot (soit dans le cadre de leur fonction, soit en leur annonçant que leur fonction disparaît -hors GPEC-). Nous sommes d'accord que les salariés doivent être acteurs de leur parcours professionnel, mais là ça se transforme en "démerde-toi tout seul". C'est l'employeur qui est tenu de fournir le travail à ses salariés, cela n'aurait-il pas été un peu oublié ?

DRH : C’est en effet l’employeur qui doit fournir du travail à ses collaborateurs. Ainsi, le manager a la responsabilité d’organiser le travail en répartissant la charge entre ses collaborateurs et en leur confiant des missions. Nous noterons que pour les cadres, certaines missions ont des charges de travail aléatoires ou fluctuantes (projet notamment), et il est naturel que le collaborateur prenne des initiatives dans le sein de son service pour prendre en charge des missions supplémentaires. La suppression d’un poste dans le cadre de la GPEC peut créer des flottements temporaires en termes de charge de travail. Cette situation ne doit pas durer dans le temps.

Commentaire CFDT : C’est aussi dans le rôle des managers que d’accompagner les personnes de leur équipe, et non se contenter de leur signifier qu’ils doivent aller voir ailleurs !


Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
   David      Jean-Luc    Marcelino    Grégory     

02/07/2012

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 14/06/12

CFDT : Nous revenons sur notre question lors du dernier CHSCT concernant une certaine recrudescence de mal être au travail, notamment en DSI. Vous nous aviez répondu que vous n'aviez pas de remontée permettant de corroborer cela. Le DRH de la DSI nous a confirmé avoir été alerté par la médecine du travail à ce sujet. Que comptez-vous faire pour remédier à ces problèmes ?

DRH : Le BOI (baromètre d’opinion interne) fait mention de nombreuses informations. C’est une vraie piste d’information au même titre que le bilan CHSCT, ainsi que le CHSCT lui-même et bien sûr le management, la hiérarchie, les collègues et les RH.
Effectivement si des situations évoquées ci-dessus dans la question existent, nous les étudierons, nous réaliserons une enquête.
Pour le périmètre de la DSI c’est le DRH de la DSI qui suit les dossiers éventuels avec la médecine du travail et ce dans le respect du secret médical.
Un CHSCT extraordinaire sera convoqué pour composer une commission à laquelle sera soumise un certain nombre de questions à valider ensemble. Puis une enquête sera réalisée sur le terrain. Le seul objectif visé est de réduire tous les mauvais stress, tension éventuels. Pour atteindre cet objectif, il faudra faire acte d’objectivité.
Un numéro d’alerte est actuellement en réflexion.

Le médecin du travail rappelle que les problèmes éventuels doivent être désamorcés à la base et le plus rapidement possible. Quand un salarié souffre au travail du fait d’un collège ou de la hiérarchie, il doit bénéficier d’un système qui permet de l’écouter rapidement et de vite traiter la situation. Ensuite quand il y a un arrêt, il est fort compliqué de démêler les angoisses existentielles de celles professionnelles.

Commentaire CFDT : Au final la commission mise en place par la DRH ne traitera que la situation à Auchan Production Alimentaire (la DSI et d’autres périmètres en sont exclus malgré les alertes de la médecine du travail, et des résultats du BOI catastrophiques dans ces services) !
Force Ouvrière a proposé que le CHSCT fasse appel à un expert extérieur et indépendant. Les membres CFTC et SEGA (CGC) ont refusé ! C’est bien parti pour l’étouffoir…
La CFDT réclame toujours l'ouverture de négociation sur la prévention des Risques Psycho-Sociaux à Auchan. 

CFDT : Pourrions-nous avoir le rapport complet de l'étude sur les champs électromagnétiques qui a été réalisée en Centrale ? 

DRH : Nous ferons la présentation du compte rendu de VERITAS lors du prochain CHSCT.

Commentaire CFDT : Espérons que nous pourrons avoir ce rapport en main propre…

CFDT : Plan de Transformation d’Entreprise (PTE) : vous avez prévu de nous informer des plans d’actions concernant la Direction Technique Informatique et la Comptabilité. Par contre qu’en est-il des Centres de Services RH ? Nous espérons que le CHSCT sera consulté plus officiellement par la suite ?

DRH : pour la partie des CSP paie cela concerne 3 à 5 personnes qui viendront rejoindre le CSRH.

CFDT : Les résultats des BOI (baromètre d’opinion interne) sont maintenant connus, pourriez-vous nous faire une présentation des résultats services par services, en focalisant sur les services en difficultés et en nous présentant les plans d’actions d’améliorations ?

DRH : La présentation du BOI a été faite aux responsables de service. 4 réunions de présentation sont prévues à la ROTONDE pour tous les collaborateurs. Ensuite est prévu des présentations par service, suivrons les plans d’action au niveau national puis local. Au prochain CHSCT une présentation sera faite sur les indicateurs relatifs aux conditions de travail… en fonction des indicateurs qui pourront être extraits du BOI

CFDT : Le BOI a été fait avant l’annonce du Plan de transformation (PTE). Pourriez-vous prévoir, pour les services concernés par le PTE, des enquêtes de satisfaction plus régulières (exemple tous les 6 mois), pour suivre leur satisfaction et leur permettre d’exprimer de manière anonyme leurs inquiétudes ?

Pas de réponse

CFDT : Nous demandons aux membres du CHSCT de créer une commission pour suivre et accompagner les services dont les résultats du BOI sont en régression par rapport à 2010 et aussi pour suivre et accompagner les Plans de Transformation de l’Entreprise.

Pas de réponse

CFDT : Les inquiétudes au niveau du CSP Compta Générale sont surtout axées sur les futurs tâches qui seront attribuées, sur la façon de les répartir (par magasin comme actuellement ou par tâches comme on a pu l'entendre), la relation avec les magasins qui risque de se dégrader comme lors de la création des CSP et sur le futur du service (taille, organisation, emplacement). Ces inquiétudes sont surtout dues au fait qu'aucune information ou presque ne circule officiellement.

Directeur administratif et comptable : Cette organisation de travail va compenser les dysfonctionnements récurrents. On va accompagner ce projet avec un déploiement fort en magasin pour mettre en route les bonnes pratiques.

DRH : on insiste souvent sur les enjeux quantitatifs mais la diminution des dysfonctionnements va créer de la valeur ajoutée sur les métiers actuels. Quand on fiabilise en amont (la centrale) cela impacte les métiers en magasin.

Directeur administratif et comptable : Exemple sur un indicateur de suivi du nombre de factures + 15 jours non accrochées : Avant le projet elles étaient 6000, après le projet lancé elles sont 2500. On a donc un suivi plus transverse et quand le système fonctionne bien c’est pour 120 hypermarchés.
Il y aura au sein du CSP, un responsable opérationnel qui sera le point d’entrée unique au CSP pour avoir les réponses. En effet le CSP n’a pas la main mise à 100% sur les comptabilités (ex la marge …). Roncq et Saint-Genis sont prototypes, on donne au correspondant administratif sur site, des supports très clairs sur les actions à mener. L’objectif est de bâtir des supports extrêmement pointus pour accompagner cette transformation.
Le relai sera rattaché au CDG du magasin. Il y aura 3 CSP, un à Villeneuve, Lyon et Blanquefort. On ouvrira quelques postes sur Lyon et Blanquefort.

CFDT : Bilan CHSCT
a) Pourriez-vous préciser la nature des maladies professionnelles reconnues ?

DRH : Oui, pour 2011 il n’y a eu aucune maladie professionnelle. Pour 2010, une maladie relative à un burn-out. Pour 2009, deux tableaux 57 (canal carpien) et une maladie « autres tableaux ».

b) Nous nous étonnons de l’augmentation des soins réalisés, ont-ils un lien avec la situation évoquée à notre première question (recrudescence de mal être au travail) ?

DRH : Effectivement nous avons 992 soins contre 801 en 2010.
L’infirmière indique que l’augmentation de ce nombre n’est pas en lien avec les situations de mal être en DSI car peu de passages de salariés de la DSI à l'infirmerie (par contre il semble qu'il y ait un lien avec les situations de mal être en général).

c) L’année dernière une maladie professionnelle psychologique a été reconnue en 2010 ? Vous la contestiez, qu’en est-il ?

DRH : la contestation porte sur l’impact financier du dossier pour l’entreprise. Pour le salarié concerné cela n’a pas d’impact sur sa reconnaissance ni sur la partie financière.

d) La politique en faveur des travailleurs handicapés est en baisse par rapport aux précédentes années, par ailleurs elle est toujours basée sur de la reconnaissance interne plutôt que sur des actions d’embauches ? Quel est votre plan d’actions pour améliorer la situation ?

DRH : Nous allons sensibiliser les RRH à la démarche et intégrer la notion de handicap dans les futures actions de recrutement.

e) Qu’avez-vous prévu pour suivre les résultats du groupe de travail « Règles de vie en Open-Space » ?

DRH : A ce jour des affiches sont présentes sur les sites.

f) Nous attendons que les Services Généraux nous présente comment le système de géo-localisation est mis en service ainsi que l’organisation de la prise en compte de l’alerte

DRH : Une présentation concrète en situation vous sera faite. Pour info :
- Le salarié dans le véhicule appuie sur le bouton d’alerte.
- 1 minute plus tard l’alerte arrive aux PC sécurité et sur les portables des responsables concernés.
- En parallèle un mail est envoyé aux responsables concernés.
Les salariés ont tous été reçus pour avoir une explication du système d’urgence.


Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier ou cfdt.auchan.centrale@free.fr 
christophe.jpg
 

29/06/2012

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 15/06/12

CFDT : Pour le calcul de la prime de progrès trimestrielle, est-il normal que des absences sur le mois antérieur au trimestre concerné soient prises en compte ?

DRH : La prime de progrès s’applique sur la rémunération du collaborateur. Les éléments de paye tels que les absences impactent la rémunération et donc la prime de progrès du collaborateur. (Article 27 de l’accord d’intéressement prime de progrès).

Commentaire CFDT : Ces jours de maladie ont été décomptés sur décembre alors qu’ils ont été pris sur novembre, c'est-à-dire hors période de référence (décembre-janvier-février) de la prime de progrès tel que défini dans l’accord. Ces jours auraient du être neutralisés pour le calcul de la prime. Nous interpellerons la DRH France sur l’application de cet accord dont nous sommes signataire.

CFDT : Pouvez-vous nous préciser les besoins en direction financière nécessitant que 15 jours de CP soient impérativement posés entre le 14 juillet et le 15 aout ?

DRH : Nous avons déjà répondu à cette question l’année dernière à la même époque. L’activité de la Direction financière est faible sur la période du 14 juillet au 15 août. Les collaborateurs sont donc invités à prendre deux semaines de congés payés sur cette période. Notons que la loi prévoit que sur la période d’été (1er mai – 31 octobre) la prise de congé est au minimum de 12 jours.

Commentaire : CFDT : Un peu plus de souplesse pourrait aussi fort bien faire l’affaire.

CFDT : Comment se fait-il cette année que les grilles de salaire de l'encadrement soient identiques à celles de l'an dernier ?

DRH : Les grilles de salaires de l’encadrement ne sont pas toutes revues au même rythme sur l’entreprise. Certaines grilles ont donc été revues cette année. Par exemple en DSI une grille a été revue, et un pricing sera fait en fin d’année pour vérifier la cohérence des grilles actuelles.

Commentaire CFDT : Cette grille évoquée (une exception) n’a en fait été revue que sur deux niveaux (débute et occupe), et les managers n’avaient pas reçu l’info... A lire : Encadrement Auchan pas d’augmentation des grilles de salaire cette année.

CFDT : Vous nous aviez indiqué que les promotions font l'objet d'une revue séparée des augmentations.
Toutefois il s'avère que certains collaborateurs ont obtenu une promotion (changement de fonction) en même temps que leur augmentation. Alors que d'autres sont toujours en attente de retour.
Pouvez-vous clarifier la situation ? Avez-vous un calendrier établi ? Pouvez-vous clairement communiquer aux collaborateurs ?

DRH : Sur l’entreprise, les promotions sont décolérées des révisions de salaires. Lors de ces dernières, la tenue de fonction du collaborateur est évaluée et parfois révisée.
La promotion d’un collaborateur se fait en fonction d’un potentiel validé en people review, et en présence d’un poste correspondant au potentiel identifié.
Les promotions qui ont eu lieu lors des révisions de salaires sont soit des situations de synchronisation de poste à pourvoir et de promotions, soit le cas, plus rare, où l’on constate que le périmètre de responsabilité du collaborateur a évolué et nécessite un ajustement de sa fonction.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory

   David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory

10/05/2012

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 30/03/12

CFDT : Il semblerait qu'il y ait une recrudescence de mal être au travail à la DSI. Pouvez-vous nous en expliquer les causes ?
Que comptez-vous faire pour y remédier ?


DRH : Nous n’avons pas de remontée permettant de corroborer cette affirmation.


Commentaire CFDT : Les nombreux cas de dépressions et de burn-out ne sont apparemment pas suffisants ?!


CFDT : Au vu des affaires de Castres et du Pontet, que propose la direction pour prendre en compte et traiter ce genre d'alertes en Centrale ?

DRH : Des réflexions sont en cours au niveau Société, nous reviendrons vers le CHSCT dès qu’elles auront abouti.

CFDT : Concernant la géo-localisation, quelle est la réponse de la CNIL ?
Pourrait-il être mis en place un groupe de travail afin de suivre que :
1) les données personnelles ne sont pas stockées
2) les vitesses ne sont pas enregistrées
3) que la procédure pour prendre en compte une alerte provenant du système embarqué est définie, avec alerte des membres du CHSCT en cas d'incident.
4) qu'il est possible à tout moment pour un salarié de désactiver le système, pendant sa tournée sans qu'il ait à fournir de justification et sans qu'aucun reproche ne lui soit fourni.


DRH :1) Les données personnelles sont stockées et accessibles aux conducteurs pendant une durée de 6 mois
2) La vitesse est remontée mais non enregistrée et non stockée
3) La société nous envoie la procédure
4) Il n’est pas possible de désactiver le système. Compte tenu de l’utilisation en centrale, il n’y a pas lieu de désactiver le système, la pause déjeuné n’étant pas intégrée dans le circuit.

CFDT : Concernant l'étude sur les ondes électro-magnétiques, a-t-elle été réalisée ? Si oui, merci de nous communiquer le rapport afin que les membres aient le temps de l'étudier.

DRH : Oui, l’étude a été réalisée le 10 février 2012, elle démontre que les ondes sont bien en deçà des normes critiques.
Conclusion du rapport :
Les mesures de champ électromagnétiques effectuées dans les conditions décrites dans le rapport ont permis de constater que :
Pour tous les points de mesure référencés dans le rapport, l’environnement électromagnétique est inférieur aux niveaux de référence définis pour l’exposition du grand public aux champs électromagnétiques dans le décret du 3 mai 2002.
Les valeurs maximales mesurées sur le site sont :
- en champ électrique :
Au sommet de la butte, le long de la clôture, sous la ligne C de 225kv,
Avec une valeur de 3555 V/m soit 71 % de la valeur fixée à 5000 V/m par le décret du 3 mai 2002 (cf. point 3, campagne n)2)
- en champ magnétique :
Sous la ligne A de 225 kv, le long du bâtiment C,
Avec une valeur de 3.71 µT soit 3.71 % de la valeur fixée à 100 µT par le décret du 3 mai 2002. (cf. point n)10, campagne n)3).
Les mesures ont été réalisées de façon ponctuelle.


Commentaire CFDT : Nous demandons à avoir le rapport complet.


CFDT : Concernant le dernier Bilan CHSCT pouvez-vous nous indiquer la nature des maladies professionnelles et les ajouter au bilan ?

DRH : Elle sera reprécisée lors du prochain CHSCT.

CFDT : La formation étant la base d'un fonctionnement efficace du CHSCT. Quel est le taux de membres du CHSCT ayant suivi une formation ?

DRH : 8 membres sur 9 ont suivi une formation.

Commentaire CFDT : En y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’il n’y a eu que 1 jour de formation (ce qui correspond à une formation de DP dans les établissements qui n’ont pas de CHSCT car moins de 50 salariés). Alors que c'est légalement 5 jours minimum de formation initiale pour un membre de CHSCT dans les établissements de plus de 300 salariés (la Centrale Auchan c’est plus de 2500 salariés) : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/La-formation-des-membres-de-CHSCT.html
Ceci montre encore une fois une certaine complaisance entre le SEGA, la CFTC et la direction qui n'a pas spécialement envi d'avoir en face d'elle des élus compétents (on peut se demander pourquoi).
De plus, le fait que cela soit fait à l'IFE (l’institut de formation d’Auchan) est également consternant et révélateur d'un manque d'indépendance. 

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier

christophe.jpg

02/04/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 24/02/12

CFDT : Concernant la RVI : Des salariés se voient appliquer sur leur réalisé, une proratisation par la déduction des jours d’absence pour maladie. Si un niveau de réalisation a été atteint par le salarié il n’y a pas de proratisation à appliquer. Seul le niveau d’atteinte des objectifs est à prendre en compte. Cette pratique de proratisation constitue une discrimination fondée sur l’état de santé. Comptez-vous y remédier ?

DRH : L’enjeu de RVI est effectivement proratisé en fonction du contrat hebdomadaire et des absences maladie au delà d’un mois.

Commentaire CFDT : la prime d’objectifs doit être calculée en fonction des objectifs atteints et rien d’autre. Il ne doit donc pas y avoir de proratisation pour maladie !

CFDT : Quel retour sur investissement et bénéfice sont attendus avec la forfaitisation des activités d’exploitation de la Production Informatique ou des Pôles Opérationnels ?

DRH : Des gains économiques importants sont attendus. Actuellement, nous sommes en cours de rédaction de l’appel d’offre. Des gains qualitatifs sont également attendus, notamment sur les procédures, la standardisation, la capacité plus forte à absorber la variabilité et l’indexation des coûts sur indicateurs.

CFDT : Il a été récemment annoncé que l’administration informatique serait également externalisée. Cela fait-il parti de l’appel d’offre qui vient d’être lancé ?

DRH : Effectivement, comme évoqué lors du lancement du projet DTI 2.0, le métier d’administrateur dans le département production, n’a pas vocation à être occupé par les collaborateurs Auchan. Cela ne figure pas dans l’appel d’offre en cours de rédaction.

CFDT : Quels sont les impacts organisationnels et opérationnels prévus au sein de la DSI, mais aussi auprès des départements métiers de la Centrale d'Achat ?

DRH : En fonction des résultats de l’appel d’offre, nous verrons s’il y a lieu de regrouper des pôles. Les collaborateurs Auchan suivront des contrats au lieu de piloter des prestataires. Les changements en DSI n’impactent pas la Centrale d’Achat.

CFDT : Quels seront les plans d'actions de conduite du changement, de communication, d'accompagnement de tous les départements impactés ?

DRH : Le plan de conduite du changement sera déterminé en fonction des résultats de l’appel d’offre.

CFDT : Pourquoi le CE n’a-t-il pas été consulté alors qu’une trentaine de salariés Auchan vont voir à terme leur poste externalisé ?

DRH : Il s’agit de l’horizon 2014-2015, voire plus loin. Il n’y a pas de GPEC planifiée. Les éléments ont été donnés au lancement de DTI 2.0 auprès des collaborateurs par souci de transparence. Nous allons travailler avec les collaborateurs concernés pour leur donner de la perspective.

Commentaire CFDT : On voit maintenant avec l’annonce du plan de transformation de l’entreprise et de la GPEC que la réponse donnée ne correspond pas.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory   Fabien
 

21/12/2011

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 02/09/11

CFDT : La présence de lignes électriques haute tension et la présence d’une déformation du plafond béton du bâtiment informatique constituent des risques potentiels sur la santé et les conditions de travail des salariés, qui nécessitent une surveillance particulière. Pouvez-vous, à ce titre, les inscrire au Dossier Unique d’Evaluation des Risques ?

DRH : Rien ne nous permet d’affirmer que les lignes électriques à haute tension constituent un risque potentiel pour la santé.

Par ailleurs, pour le plafond du bâtiment informatique un carottage de béton a été effectué. Les experts ont confirmé que la déformation du plafond béton ne constituait pas de danger pour les collaborateurs.


CFDT : Lors de l’intervention de la société Veritas pour le contrôle de l’activité électromagnétique sur le site de Villeneuve d’Ascq, nous demandons que le CHSCT soit représenté et accompagne les intervenants ? Pourriez vous nous communiquer un plan du site afin d’identifier les points de mesures et le circuit à respecter ?

DRH : Une première étude a été réalisée par la Société RTE et présentée au CHSCT.

A la demande du CHSCT, une nouvelle étude va être réalisée par un organisme externe. Cet organisme, validé en CHSCT, dispose de  toutes les compétences pour effectuer les mesures et contrôles demandés. Toutes les conclusions seront présentées aux membres du CHSCT.

Commentaire CFDT : Donc la DRH ne souhaite pas qu’un représentant du CHSCT accompagne la société qui va faire les mesures, alors que c’est dans les attributions du CHSCT de procéder à des inspections…

CFDT : Le 29 avril dernier une coupure de câble électrique a été occasionné par l’intervention d’ouvriers extérieurs. Pouvez-vous nous éclairer sur les circonstances de cet événement qui aurait pu être tragique ? Il ne nous semble pas que le CHSCT ait été réuni ni même informé ni au moment des faits, ni après, comment cela se fait il alors que le CHSCT doit être réuni à chaque accident ayant ou ayant pu entrainer des conséquences graves ?

DRH : L’incident (coupure d’un câble électrique) a engendré la disjonction du système qui a donc bien fonctionné, aucun accident n’a eu lieu.
Un plan de prévention des risques avait bien été établi avec la Société prestataire.
Il n’y avait donc pas lieu de réunir le CHSCT.


Commentaire CFDT : La DRH ne saisie pas bien la notion de « ayant pu » entrainer des conséquences graves. Le rôle du CHSCT c’est aussi et surtout d’intervenir en amont. Mais il faudrait pour cela qu’il soit informé quand il y a eu un gros problème même si le pire a été évité de justesse !

CFDT : Concernant le site de Réaumur (toujours en travaux) : il semble qu’il ne soit pas prévu de salle de pause avec coin repas permanent ? La bâche de protection des escaliers est toujours présente entre le 2nd et le 3ème étage, pouvez vous la faire retirer ? Une visite de prévention des risques peut elle être organisée ?

DRH : Une salle de pause destinée à la prise des repas distincte de la salle de pause actuelle est bien prévue. Celle-ci pourra être utilisée occasionnellement en dehors des heures de repas pour des réunions.
La bâche a été enlevée puis réinstallée. La responsable des services généraux se rapproche du prestataire. La sortie de l’autre côté du bâtiment est tout à fait possible.


CFDT : Le Bilan CHSCT n’indique pas la nature des maladies professionnelles, pouvez vous les ajouter ?

Pas de réponse !

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier
christophe.jpg