<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

21/12/2011

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 02/09/11

CFDT : La présence de lignes électriques haute tension et la présence d’une déformation du plafond béton du bâtiment informatique constituent des risques potentiels sur la santé et les conditions de travail des salariés, qui nécessitent une surveillance particulière. Pouvez-vous, à ce titre, les inscrire au Dossier Unique d’Evaluation des Risques ?

DRH : Rien ne nous permet d’affirmer que les lignes électriques à haute tension constituent un risque potentiel pour la santé.

Par ailleurs, pour le plafond du bâtiment informatique un carottage de béton a été effectué. Les experts ont confirmé que la déformation du plafond béton ne constituait pas de danger pour les collaborateurs.


CFDT : Lors de l’intervention de la société Veritas pour le contrôle de l’activité électromagnétique sur le site de Villeneuve d’Ascq, nous demandons que le CHSCT soit représenté et accompagne les intervenants ? Pourriez vous nous communiquer un plan du site afin d’identifier les points de mesures et le circuit à respecter ?

DRH : Une première étude a été réalisée par la Société RTE et présentée au CHSCT.

A la demande du CHSCT, une nouvelle étude va être réalisée par un organisme externe. Cet organisme, validé en CHSCT, dispose de  toutes les compétences pour effectuer les mesures et contrôles demandés. Toutes les conclusions seront présentées aux membres du CHSCT.

Commentaire CFDT : Donc la DRH ne souhaite pas qu’un représentant du CHSCT accompagne la société qui va faire les mesures, alors que c’est dans les attributions du CHSCT de procéder à des inspections…

CFDT : Le 29 avril dernier une coupure de câble électrique a été occasionné par l’intervention d’ouvriers extérieurs. Pouvez-vous nous éclairer sur les circonstances de cet événement qui aurait pu être tragique ? Il ne nous semble pas que le CHSCT ait été réuni ni même informé ni au moment des faits, ni après, comment cela se fait il alors que le CHSCT doit être réuni à chaque accident ayant ou ayant pu entrainer des conséquences graves ?

DRH : L’incident (coupure d’un câble électrique) a engendré la disjonction du système qui a donc bien fonctionné, aucun accident n’a eu lieu.
Un plan de prévention des risques avait bien été établi avec la Société prestataire.
Il n’y avait donc pas lieu de réunir le CHSCT.


Commentaire CFDT : La DRH ne saisie pas bien la notion de « ayant pu » entrainer des conséquences graves. Le rôle du CHSCT c’est aussi et surtout d’intervenir en amont. Mais il faudrait pour cela qu’il soit informé quand il y a eu un gros problème même si le pire a été évité de justesse !

CFDT : Concernant le site de Réaumur (toujours en travaux) : il semble qu’il ne soit pas prévu de salle de pause avec coin repas permanent ? La bâche de protection des escaliers est toujours présente entre le 2nd et le 3ème étage, pouvez vous la faire retirer ? Une visite de prévention des risques peut elle être organisée ?

DRH : Une salle de pause destinée à la prise des repas distincte de la salle de pause actuelle est bien prévue. Celle-ci pourra être utilisée occasionnellement en dehors des heures de repas pour des réunions.
La bâche a été enlevée puis réinstallée. La responsable des services généraux se rapproche du prestataire. La sortie de l’autre côté du bâtiment est tout à fait possible.


CFDT : Le Bilan CHSCT n’indique pas la nature des maladies professionnelles, pouvez vous les ajouter ?

Pas de réponse !

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier
christophe.jpg

25/08/2011

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 10/06/11

CFDT : Conformément au plan d’action de lutte contre le stress : suite au BOI 2010, quelles sont les conclusions concernant le stress ? Quels sont les ajouts qui ont été faits au DUER (document unique d’évaluation des risques) ?

DRH : Le sujet sera abordé lors du prochain CHSCT.

Commentaire CFDT : Par ailleurs, nous publierons les résultats de notre baromètre sur la qualité de vie au travail dans un mois.

CFDT : Quelles sont les nouvelles concernant le suivi de la déformation de la dalle du CIS (centre informatique sécurisé) ?

DRH : Nous sommes toujours en expertise. La dernière hypothèse du séchage de la dalle béton est infirmée.

CFDT : Le système de PTI (protection travailleurs isolés) qui est utilisé pour les salles de travail n’est pas adapté, il engendre de la perte d’efficacité dans le travail quotidien du personnel ayant a travaillé dans les salles technique de la zone D11. Le « socle » en est trop éloigné. Serait-il possible d’étudier la mise en place de socle individuel par salle technique de la zone D11 ? Cela permettrait de supprimer les allers-retours à la centrale à chaque fois qu’une personne se trouve seule dans la salle, ou à chaque déplacement vers les environnements de bureaux. Cela facilitera également l’intervention du personnel de sécurité.

DRH : Un groupe de travail s’est constitué sur l'organisation des PTI dans cette zone. Il s'agit d'aboutir à une solution la plus fiable possible, en tentant de la rendre la moins contraignante possible.
Les actions en cours sont les suivantes :
- Commandes de nouveaux systèmes PTI pour avoir un parc suffisant
- Définition d'une organisation centralisée des PTI à l'entrée de la zone
- Affichage des règles d'organisation
- Inscription sur tableau du départ de chacun dans une zone
- Envoi de courrier à toutes les personnes susceptibles de pénétrer dans la zone pour rappeler :
              - l'organisation mise en place
              - l'obligation de respecter les règles de sécurité

Deux membres du CHSCT se rapprocheront du DRH pour travailler sur le sujet et notamment le deuxième point.

CFDT : Nous remarquons que les relais sur les sites excentrés ne sont toujours pas informés de la date et de l’ordre du jour de nos réunions. Cela peut les empêcher de remonter leurs questions. Pourriez-vous remédier à cela ?

DRH : Ils seront informés.

CFDT : L’immeuble de Réaumur est soumis à des travaux de réaménagement (étages 1, 2 et 5), l’évacuation des gravats a engendré la panne des ascenseurs et les escaliers ont été recouverts de bâches glissantes (très dangereux). De plus les travaux engendrent des dégagements de poussières et des fissures dans les cloisons des locaux de travail. Pourrions nous savoir si les poussières ne sont pas toxiques (présence d’amiante) ? Pourriez-vous rappeler au propriétaire qu’il est tenu à garantir des conditions sécurisées d’accès au lieu de travail ?

DRH : Le propriétaire nous a confirmé l’absence d’amiante dans le bâtiment. Les bâches posées sur les escaliers ont été enlevées.
Un rappel a été fait au propriétaire pour que les travaux se déroulent en toute sécurité pour les collaborateurs.

CFDT : L’immeuble de Réaumur ne peut pas ouvrir les fenêtres. Comment s’effectue le renouvellement d’air ?

DRH : Une étude est en cours sur ce point.

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier
christophe.jpg

 

 

18/01/2011

Questions CFDT au CHSCT du 03/12/10


CFDT : Il semblerait que l’accord sur le temps de travail de juillet 2003, notamment concernant le forfait annuel pour les agents de maitrise, leur imposant un temps de présence de 42 heures par semaine, soit source de stress et contre productif. En effet :

 

-          Il provoque un déséquilibre entre vie privé et vie professionnelle. Les 8,34 heures de présence obligatoire laissent peu de souplesse pour organiser une vie privé. Ce sentiment est augmenté notamment pour les parents. 

-          Source discriminante pour les jeunes femmes et hommes désirant être parents : aucune souplesse ne leur permet d’assumer leur désir de parentalité et de carrière.

-          Sentiment de dégradation des conditions de travail au regard de l’ancienne loi sur les 39 heures.

-          Absence d’outil présentant un cumul annuel régulier des horaires faits ou restant à faire.

Cette exigence de quantité nuit à la productivité et engendre du mal être, qu’est-il donc prévu pour adapter l’organisation du travail à cette souffrance quotidienne ?

 

DRH : L’accord sur le temps de travail prévoit que les agents de maîtrise prestent 1705h répartis sur 214 jours. Ils bénéficient donc à ce titre de journées de non travail qu’ils peuvent planifier sur l’année et profiter ainsi de leurs loisirs, famille…

 

Commentaire CFDT : On constate là un déni de réalité de la part de la DRH.

 

CFDT : Quel est l’avis du médecin du travail sur la problématique de la santé dans les services centraux ? Quels sont ses projets et axes de travail à venir ?

 

Médecin du travail :

- Ambiance sonore sur certains plateaux

- Le froid

- Problèmes d’ergonomie au poste de travail et notamment les postures et les problèmes de siège

 

Remarques :

- Peu de plaintes de fatigue visuelle

- Froid : attention à ne pas mettre d’armoire devant les radiateurs

 

Il y a un problème lié au nombre de vacations par rapport aux effectifs. La fusion avec Lille qui dispose de moins d’effectifs par médecin devrait apporter en partie une réponse grâce à une meilleure répartition. Je disposerais ainsi de plus de disponibilité pour réaliser des études sur les postes de travail.

Commentaire CFDT : Le médecin du travail assure à lui seul le suivi d'environ 5300 salariés alors que la Loi en prévoit jusqu'à 3200 max. Il est donc pour lui impossible d'assurer complétement sa mission (en Centrale et ailleurs), et accumule les retards dans le suivi du personnel. A suivre...


Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe  christophe.jpg 

23/10/2010

Questions CFDT au CHSCT du 10/09/10

CFDT : Nous avons appris que les circuits de la climatisation du bâtiment informatique ont eu des problèmes de salubrité. Y a-t-il des risques sur la santé des salariés ? Pourriez-vous nous expliquer la situation et ce qui a été fait pour rétablir une situation saine et ne plus retrouver cette situation dans l’avenir ?

DRH : Les tours aérofrigérées destinées à la climatisation des bunkers ont été contrôlées par la DRIR, qui n’a relevé aucun problème.
Notre site est conforme et ne présente aucun signe d’insalubrité.

Commentaire CFDT : La vétusté des tours aérofrigérées étant néanmoins constatée, engagement a été pris de les remplacer par un système plus propre et plus moderne.

CFDT : Pouvez vous intégrer dans le Document Unique d’Evaluation des Risques la problématique des champs électro magnétiques concernant les salariés situés sous les lignes à haute tension notamment ?

DRH : Ce sujet sera abordé au prochain CHSCT.

Commentaire CFDT : Lire notre déclaration lors de ce CHSCT, et la précédente sur le même sujet.

CFDT : Le rapport annuel du médecin du travail a été présenté au CE le 28 mai, mais toujours pas au CHSCT. Pouvez-vous y remédier ?

DRH : Le rapport annuel du médecin du travail sera présenté lors du prochain CHSCT.

CFDT : Pourriez vous nous fournir la liste exhaustive des sites avec les effectifs, même ceux sans relais (en l’indiquant) qui dépendent de ce Comité. La liste fournie en mars dernier étant incomplète ?


DRH : La liste des sites qui dépendent du CHSCT sera annexée au compte-rendu.


Lors de cette réunion du CHSCT nous a été présenté, dans le cadre de la prévention des risques, la « restitution de la visite d’Auchan Voyage à Nanterre ».
En réalité il n’y a eu aucune visite du site par le CHSCT, les personnes en charge de cette visite s’étant contentées d’un reportage photo et de la présentation du responsable du site venu, lui, en Centrale…

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophechristophe.jpg

16:09 Publié dans CHSCT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ondes électromagnétiques, duer |  Facebook | | | |

Déclaration de la CFDT au CHSCT Auchan Centrale concernant les ondes électromagnétiques

Villeneuve d’Ascq le 10 septembre 2010, sur le sujet des bureaux situés sous les lignes à hautes tensions.


Le Sénat a diligenté une étude au début de cette année. Les conclusions du rapporteur confirment :

 

- que les effets des champs magnétiques à basses fréquences restent "toujours mal connus" ;

 

- que, concernant les maladies neuro-dégénératives, même si les effets sont encore à l'état d'hypothèse, il ne faut pas en négliger le risque ;

 

- le seuil de 100microT recommandé par les instances internationales, européennes et nationales ;

 

- les expositions chroniques à faibles doses et dans le long terme ne seraient pas dangereuses pour la santé, mais les recherches doivent continuer pour déterminer le seuil moyen à respecter ;

 

- la recommandation du Centre International de Recherche sur les Cancer, d'un seuil de 0,4microT devant être respecté pour les enfants et les femmes enceinte (nous sommes au-delà dans certains bureaux) ;

 

- que la société RTE (filiale d’EDF) ne doit plus financer directement ou indirectement les recherches en la matière.

 

Nous ne pouvons considérer l'intervention de RTE comme une étude :

- absence de rapport ;

- manque d'information concernant la situation de la Centrale par rapport aux lignes hautes tensions ;

- manque d'information sur la consommation des lignes au moment des mesures ;

- non prise en compte de la durée d’exposition ;

- subjectivité du point de vue de RTE.

 

Aussi, dans l'objectif de rassurer le personnel, nous demandons l'avis des membres du CHSCT pour qu'un organisme indépendant vienne effectuer cette étude, durant la période la plus froide de l'hiver, afin de connaitre les valeurs maximales de champs auxquels sont soumises notamment les personnes situées sous les lignes à hautes tensions.


Nous vous proposons de faire appel à l'AFSSET Agence Française Sécurité Sanitaire de l'Environnement de Travail ou au CRIIREM Centre de Recherche et d'Information Indépendant sur les Rayonnements Electro Magnétiques.

 

Dans le respect du principe de précaution, nous demandons l'inscription au Document Unique Evaluation des Risques. Cela permettra de suivre l'évolution de ces mesures et les avancées des recherches en la matière.

Lire la précédente déclaration sur le même sujet (CHSCT 04/06/10)


Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophechristophe.jpg

02/07/2010

Alerte sur les problèmes de température en Centrale

 

soleil.jpg

A l'attention de Madame la Directrice des Ressources Humaines

Copie aux membres du CHSCT et à la médecine du travail

Nous avons été interpelés, par ces temps de fortes chaleurs, sur les températures importantes constatées dans le bâtiment de la Centrale d’achat notamment au niveau des secteurs Textile et Bazar.

Nous avons constaté des températures comprises entre 31 et 33 ° C. Cela provoque un inconfort important pour les collaborateurs.

Nous vous demandons de bien vouloir effectuer des relevés de températures.

Egalement, à l’instar du secteur EM de mettre en place les dispositifs de rafraichissement similaire (Climatisation mobile).

Dans l’attente de votre réponse, recevez nos salutations distinguées.

David Achin David


Réponse de la DRH le 08/07 :

Bonjour,

La question a été effectivement abordée lors du dernier CE du  25 Juin .

A l'issue de la réunion, un rappel des dispositions à respecter en cas de forte chaleur a été immédiatement diffusé par les Services Généraux sur "Villeneuve à la une" ( aération des bureaux soir et matin, stores baissés, fenêtres exposées sud fermées, boire régulièrement , vêtements amples et légers…).

Par ailleurs, la mise en place de ventilateurs  a été préconisée et des devis pour réparer les climatisations existantes défaillantes sont en cours.

Soyez assurés de la prise en compte de ces conditions exceptionnelles de travail par l'ensemble des managers et de leur souci de les gérer au mieux

Cordialement
DRH Services Centraux Auchan France

16/06/2010

Déclaration de la CFDT au CHSCT concernant les mesures électromagnétiques dans les bureaux situés sous les lignes à haute tension

Pour mémoire voir :
- 5e question lors du CHSCT du 28/11/2008
- 1er question lors du CHSCT du 13/03/2009
- 3e question lors du CHSCT du 05/03/2010

Après avoir récupéré ce rapport de 2001 nous l’avons fait expertiser.
Voici la déclaration de la CFDT lue en séance et qui reprend les éléments de notre expertise.

Villeneuve d’Ascq le 4 juin 2010

En 2008 nous vous avions alerté concernant la situation des salariés situés sous les lignes à haute tension, et interrogé sur les problèmes ressentis (mot de tête, acouphènes, trouble du sommeil, etc...) et sur les risques à long terme de cette exposition prolongée.

La DRH nous avait indiqué que des mesures avaient été réalisées en 2001 et concluaient qu’il n’y avait pas de problème.

Ce rapport ne nous a été transmis après réclamation qu’en mars 2010.

Voici nos remarques sur ce rapport :

1. Ne sont pas précisées les hauteurs et les distances aux lignes électriques

2. Les valeurs de puissance données par EDF ne précisent pas le trafic au moment de la mesure. Le champ magnétique 50 Hertz varie en fonction du transit (ampérage) du courant, il est donc nécessaire de faire une évaluation du transit au moment de la mesure pour ensuite par extrapolation évaluer le niveau de champ maximal auquel seront exposés les zones de travail. La mesure donnée ici ne permet pas d’évaluer la valeur du champ maximal d'exposition (le décret du 3 mai 2002 demande une évaluation du niveau maximal de champ).

3. Toute mesure physique est donnée avec un intervalle d’erreur, calculé en fonction de l’appareil de mesure. Ici, il n’est ni calculé ni appliqué.

4. Les certificats d'étalonnage des appareils de mesure ne sont pas fournis.

Conclusion

Ce rapport ne permet pas de conclure sur les risques sanitaires potentiels puisqu’il manque de nombreuses données.

Nous demandons que de nouvelles mesures soient menées.

La proposition de faire appel à la société RTE ne nous garanti pas l’indépendance de cette étude. RTE étant une entreprise de transport d’électricité filiale d’EDF, cela enlèvera toute crédibilité à leurs conclusions.

Nous demandons que l’étude soit menée par un organisme indépendant et compétent, et que les mesures soient faites en hiver et non en plein été comme cela a été fait !

Le cahier des charges devra être travaillé et validé par les membres du CHSCT.

De plus, nous demandons qu’une étude soit menée dès que possible sur les effets ressenties par les salariés.

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier christophe.jpg

 

04/05/2010

Questions CFDT au CHSCT du 05/03/10

CFDT : Nous avons appris qu’Auchan est sur la liste verte des entreprises ayant pris un engagement pour lutter contre le stress. Pouvez-vous nous présenter ces engagements ?

DRH : Le plan d’action Auchan de prévention contre les risques psychosociaux s’inscrit dans le cadre de l’accord interprofessionnel du 2 juillet 2008 et du plan d’action d’urgence gouvernemental décidé par Monsieur DARCOS ministre du travail en octobre 2009.
Le plan d’actions Auchan 2010-2012 s’articule autour de 4 axes :

1- Diagnostic
Auchan n’a pas attendu le plan d’urgences gouvernemental pour être à l’écoute de ses collaborateurs à travers les BOI (Baromètre d’Opinion Interne) successifs conduits depuis 2002.
Le lancement d’un nouveau BOI en mars 2010 nous donne donc l’occasion d’un diagnostic spécifique à cette question.

2- Actualisation du Document Unique
En 2010, nous actualiserons le document unique pour permettre une meilleure identification du risque et inventorier les actions de prévention décidées.

3- Sensibilisation de l’encadrement :
Nous conduirons sur 3 ans une sensibilisation de l’ensemble de l’encadrement à ce risque avec pour objectifs :
- une meilleure connaissance et conscience du sujet,
- un renforcement de l’aptitude à gérer son propre stress,
- un renforcement de la capacité à gérer le stress de ses collaborateurs.
L’action sera conduite avec le concours de l’équipe de théâtre à la carte et selon l’approche suivante :
2010 : l’ensemble des directeurs,
2011 : l’ensemble des équipes de directions,
2012 : l’ensemble de l’encadrement.

4- Poursuite de notre politique d’amélioration continue des conditions de travail
Avec en priorité en 2010, un renforcement de la sécurité au travail et le développement d’une politique de prévention des risques.

Commentaire CFDT : Fin 2009 le ministère du travail avait demandé aux entreprises d’ouvrir des négociations avant le 1er février. Auchan a donc fait une réunion dans la précipitation (toutes les organisations syndicales n’ont pas pu être présentes…) ce qui lui a permis d’être dans cette liste verte.
La CFDT considère ce sujet comme majeur d’autant plus qu’il a longtemps été tabou chez Auchan qui refusait de parler de stress, de harcèlement et des risques psychosociaux en général.

CFDT : Au compte rendu du comité du 27 septembre 2009, la liste des sites excentrés de la Centrale d’Achats, avec le nom du représentant local du CHSCT et l’effectif du site, qui devait être annexée, n’est pas présente. Pourriez-vous nous la communiquer ?

DRH : La liste sera jointe au compte-rendu de ce CHSCT.

Commentaire CFDT : La liste a bien été jointe mais il manque plus de la moitié des sites excentrés.

CFDT : Il manque aussi le rapport d’étude sur les champs électromagnétiques effectué à l’époque. En plus d’une nouvelle expertise de mesure demandée par des membres du CHSCT, nous rappelons notre demande initiale d’une étude sur les effets constatés par les salariés, exemple : quantité et fréquence de maux de tête et migraine, problème de sommeil en fonction de la localisation du collaborateur au sein du bâtiment. Précisément quelles mesures ont été relevées dans les bureaux sous les lignes hautes tensions (en Volt/mètre et en µTesla) ?

DRH : L’étude est distribuée pendant la réunion et est annexée au compte-rendu.
Nous étudions la proposition faite par des membres du CHSCT de nouvelles mesures par l’organisme RTE.
Quant aux questions relevant de la santé, le médecin du travail n’a pas constaté à ce jour d’effets significatifs dans les équipes concernées, si tant est que ceux-ci puissent être imputés aux champs électromagnétiques. Il alertera si besoin.

Commentaire CFDT : Les mesures datent de 2001 et elles ont été faites en été. Les spécialistes de ces questions préconisent de faire ce type de mesures en hiver. Nous insisterons aussi sur ce point.
La DRH ne semble toujours pas vouloir prendre en compte notre demande plusieurs fois répétées d’une étude sur les effets constatés par les salariés sur leur santé. Devrons-nous la faire nous-mêmes ?

CFDT : A propos de la déformation de la dalle du bâtiment de la DSIO, le rapport communiqué avec le compte rendu du dernier CHSCT, ne nous précise pas les mesures réalisées entre 1999 et 2003. Pouvez-vous nous rappeler si l’analyse du béton a été réalisée, son résultat et les actions futures prévues pour suivre l’évolution de la déformation ?

DRH : La courbe synthétique des relevés effectués entre janvier 2000 et octobre 2009 est annexée au compte-rendu. La courbe révèle que la dalle est stabilisée depuis septembre 2007.
Par ailleurs, concernant les analyses du béton, restent à effectuer des essais à la compression, des mesures d’homogénéité et des recherches d’éventuelles pathologies.
Ces analyses devraient être réalisées prochainement.

CFDT : Pourriez-vous nous rappeler qui détient le Document Unique d’Evaluation des Risques, et les moyens fournit pour sa consultation ?

DRH : Il est à disposition chez Isabelle à la DRH.

CFDT : Pourriez-vous lister les maladies professionnelles déclarées auprès de la Sécurité Sociale sur les trois dernières années ?

DRH : Les maladies professionnelles reconnues par la Sécurité Sociale sur les 3 dernières années sont au nombre de 4 (1 en 2007, 2 en 2008, 1 en 2009) et relèvent toutes du tableau 57 ci-joint.

Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophechristophe.jpg

11/01/2010

Questions CFDT au CHSCT du 27/11/09

262732296.jpg

CFDT : Il semble que les murs se déforment toujours dans nos salles informatiques :

- en S4 : prés de la porte d'entrée + de 3cm et le mur opposé a l'endroit de l'ancien PABX.

- en S6 : le mur parallèle à l'entrée et le mur opposé. De plus la porte ne ferme plus toute seule (à voir si cela à un lien).

Quels sont les risques ?

Quel suivi y a-t-il sur les mouvements du bâtiment ?

 

DRH : Un expert sollicité par le passé a conclu que cela ne représentait pas de danger pour les collaborateurs.

Nous sommes en procédure dommage ouvrage avec ce fournisseur.

 

CFDT : Nous avions signalé que dans la salle Shanghai, une dalle de plafond n'était plus fixée et était simplement posée sur les parois. De la même manière, la douche du rez-de-chaussée de Colibri (entrée la plus proche de l’arrêt de bus) voyait deux dalles de plafond tenir en équilibre précaire.

Le nécessaire a-t-il été fait ?

DRH : Les réparations ont été faites.

19:03 Publié dans CHSCT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : demandes de travaux, expert |  Facebook | | | |

03/12/2009

Questions CFDT au CHSCT du 11/09/09

CFDT : Le document unique d'évaluation des risques (DUER) devrait être actualisé par un volet "pandémie grippale". Cela est-il prévu et le CHSCT sera-t-il associé ?

 

DRH : Il est vrai que nous nous sommes surtout attachés à assurer concrètement l’achat, l’acheminement de masques et produits et que dans l’action nous avons pris du retard dans l’intendance administrative. La santé de nos collaborateurs a prévalu sur ces démarches. Le document unique sera complété très prochainement.

 

CFDT : Le chef d'établissement doit prendre les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés. Dès le niveau 4B la démarche devrait être conduite selon une procédure faisant intervenir le CHSCT et les DP. Cela n'est toujours pas le cas au moment où nous écrivons. Pourquoi ?

DRH : Le sujet a été largement abordé lors de la réunion DP du 21 août 2009 et sera mis systématiquement à l’ordre du jour de chaque CE et CHSCT à venir.

 

CFDT : Comment comptez-vous impliquer les Instances de Représentation du Personnel ?

 

DRH : cf réponse ci-dessus.

Si nécessaire, des réunions extraordinaires du CHSCT seront organisées.

 

Commentaire CFDT : Toutes ces réponses montrent bien qu’en réalité la volonté d’impliquer les IRP est faible… 

 

CFDT : Le médecin du travail a-t-il été associé à l'établissement du plan de continuité de l'activité (PCA) ?

DRH : Oui. Sur les services centraux le médecin du travail accompagne la démarche, et l’infirmière fait partie de la cellule pandémique.

 

CFDT : Quelles informations et modalités de prises en charges et d'orientation ont-elles été prévues pour les agents de sécurité et les secouristes du travail ?

DRH : Les agents de sécurité ainsi que les hôtesses d'accueil seront prioritaires dans la distribution de gants et de masques de protection.

Rien n’est prévu pour les secouristes du travail, qui n’ont pas de rôle spécifique à jouer.

CFDT : Que fait-on et que se passe-t-il si un ou plusieurs cas de grippe A survenait en Centrale ?


DRH : Le salarié doit aller voir son médecin et informer son manager et les RH du site. Le site alerte la cellule de crise. Ensuite, il est recommandé de faire le tour de l’équipe pour voir les personnes à risque et inviter ces dernières à aller consulter leur médecin traitant même si elles n’ont pas de symptômes.

Suivre les mesures classiques, à savoir  le lavage des mains, l’aération des bureaux, etc…

 

CFDT : Si un cas de grippe A survenait en Centrale, comment envisagez-vous la possibilité de salariés faisant valoir leur droit de retrait ? 

 

DRH : Le droit de retrait ne s’applique pas en ce qui concerne la grippe A, dont le virus est certes très contagieux mais non virulent.

 

Commentaire CFDT : C’est un alignement sur la circulaire ministérielle, mais cette analyse est très discutable et sans portée juridique. Voir les explications d’un avocat : http://www.rocheblave.com/avocat-montpellier/le-ministere-du-travail-prend-en-grippe-a-h1n1-le-droit-de-retrait/

 

CFDT : A propos de la procédure du droit de retrait, suite à notre demande réitérée vous nous aviez déclaré lors du CHSCT du 23/11/08 qu'une information aux salariés serait effectuée. Où cela en est-il ?

 

DRH : Il est proposé 2 affiches. L’affiche retenue par les membres du CHSCT sera réalisée en format A3 et posée dans les prochains jours.

 

Commentaire CFDT : Vous pouvez voir l’affiche retenue ici.

18:42 Publié dans CHSCT | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grippe, droit de retrait |  Facebook | | | |