<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

24/05/2017

Rapport de la médecine du travail sur l'Organisation Internationale des Achats Auchan

sante-au-travail.jpgLes enquêtes Everest ont mis en évidence que :
- 44% des salariés ressentent de la fatigue
- 36% de la nervosité
- 29% des troubles du sommeil

Concernant le vécu au travail :
- 47% traitent trop vite les tâches
- 66% dépassent des horaires normaux
- 68% zappent d'une tâche à l'autre sans pouvoir la terminer
- 49% ont indiqué une pression temporelle > 5

Les constats de cette année confirment les constats de l'année précédente voire s'aggravent pour certains indicateurs. C'est l'ensemble de la DPC qui est en tension.
Le médecin a clairement alerté la direction sur l'état de santé des salariés au sein de l'OIA. 

Commentaire CFDT :
La situation est loin d'être idyllique. Les constats de la médecine du travail sont alarmants !
Les travaux de transformation s’enchaînent, depuis plusieurs années, l'OIA a plus que doublé ses effectifs en 2 ans. Il semble que les moyens manquent pour que la qualité de travail soit au rendez vous. Les salariés ne sont pas écoutés, et les objectifs chiffrés priment sur la qualité du travail.
Il convient de mettre en œuvre des plans d'actions pour remettre de la sérénité dans les collectifs de travail et faire de la qualité de travail une priorité, et cela avant le respect des taux d'intervention.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants CFDT : 

Christophe      
Christophe    Alice

Tel : 06 09 09 10 29

21/04/2016

Réponses aux questions CFDT au CE Auchan Centrale du 22/03/2016

795001983.jpg

CFDT : On note que la tendance de résultats est mauvaise. Y a-t-il une date butoir à laquelle l’entreprise attend une amélioration des résultats, avant de prévoir des actions éventuelles ?

DRH : Non pas à ma connaissance. C’est une question à poser au CCE.

CFDT : Concernant les nouveaux avis de tenues de fonction, avez-vous défini un pourcentage à atteindre dans chaque avis, et des seuils à ne pas dépasser ?

DRH : Non, absolument pas.

CFDT : Concernant ces changements des grilles salariales et les changements sur la RVI, vous auriez pu au moins écouter les organisations syndicales sur le sujet avant.

DRH : Je remonterai votre remarque au national. Au sein des Services Centraux, je viens de lancer le dossier. Le canal hypermarché a démarré plus tôt.

CFDT : Comment se répartissent les responsabilités d'objectifs de CA, de tenue de marge, de cohérence de la gamme avec la réorganisation offre/achats, en particulier entre catman et acheteurs ? Si changement il y a eu, y a t il eu redéfinition des RVI en fonction de cela ?

DRH : L’entreprise prévoit une partie quantitative avec deux critères communs à ceux exerçant le même métier, des critères propres au collaborateur et à sa mission et la partie qualitative demeure. Les RRH regarderont la cohérence, l’équité et que les entretiens se déroulent dans de bonnes conditions.

CFDT : Il y a actuellement une demande de clarifier la gamme et de diminuer le nombre de références qui a augmenté ces dernières années de manière conséquente sans que CA ou le nombre d'articles progressent. Qui porte la responsabilité de rationaliser la gamme ? Avec quel accompagnement et quelles échéances ? Comment les stocks en magasins et en entrepôts des produits non retenus sont ils alors traités ?

DRH : Ce point sera évoqué lors d’un prochain CE. Oui, il y a une volonté de diminuer les références et les stocks de produits qui se vendent peu.

CFDT : Les visites médicales sont-elles toutes faites, peut-on avoir une évolution et un suivi des chiffres ?

Médecin du travail : Règlementairement, on s’est fortement améliorés avec les actions mises en place par l’entreprise en partenariat avec Pôle santé Travail. Globalement, tous les 24 mois les salariés seront vus, soit par le médecin du travail, soit par une infirmière. Pour les visites d’embauche, le temps médical est insuffisant, aussi à la demande de l’entreprise, on a mis en place les entretiens infirmiers d’accueil selon un protocole précis, sous ma délégation et avec l’accord de la Direction de Pôle Santé Travail.

CFDT : Quel est le taux de reclassement des inaptitudes ?

Médecin du travail : il y a eu 3 inaptitudes au poste avec deux reclassements et 1 inaptitude à tout poste. L’entreprise fait au mieux pour reclasser et accompagner les salariés concernés. Il faut cependant également intégrer les attentes des salariés, qui ne souhaitent pas toujours être reclassés et souhaitent quitter l’entreprise.

CFDT : Concernant les aménagements de poste, sont-ils réalisés ?

Médecin du travail : Oui tout à fait.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :
Francis  Fabien
  
Francis     Fabien

14/01/2015

Appel des médecins du travail pour la reconnaissance du burn-out

corde.jpg« Entre le constat d’une dépression et le constat d’un épuisement professionnel il y a un monde! Le burn-out n’est pas lié à un tempérament prédisposé, c’est le résultat d’une certaine organisation du travail. » Tel est le constat de Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines et ancien DRH de l’industrie.

Pourtant ce fléau est encore loin d'être reconnu comme il se doit !

La reconnaissance comme maladie professionnelle serait autant une mesure de justice à l’égard des salariés touchés, qu’une aide indispensable à leur prise en charge curative, à leur suivi professionnel et à la prévention du burn-out dans leur entreprise.

Pour la CFDT il est aussi urgent de repérer, en amont, les organisations du travail susceptibles d’engendrer des situations de burn-out et de pouvoir débattre de l’organisation du travail.

La CFDT soutient l’appel des médecins du travail pour faire reconnaitre le burn-out comme maladie professionnelle.

Signez et faites signer :
www.appelmedecins-burnout.fr

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29 

19/03/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 19/12/13

795001983.jpg

CFDT : Concernant l'incident informatique du 27/11, pouvez-vous nous préciser l'impact et le cout ?

 

DRH : L'incident TWS dont vous parler a été provoque par une erreur d'un collaborateur. Les équipes concernées sont restées tard le soir pour résoudre l'incident, et y sont finalement parvenu. Il est difficile de chiffrer cette engagement, ce sont des cadres en forfait jour. Au final, il n'y a pas eu d'impact métier.

 

Commentaire CFDT : En réalité l’erreur ne vient pas d’un collaborateur, et il y a eu des impacts métier…

 

CFDT : Au-delà des chiffres du rapport de situation comparée Femmes/Hommes, quelles sont les objectifs et le plan d'actions spécifiques pour les services centraux, et le bilan des actions menées ?

 

DRH : Voir la présentation du dossier.

 

Commentaire CFDT : Le dossier est vide sur ces points !

 

CFDT : Le temps de formation des effectifs féminins annexe1 est de 5 heures inférieur à celui des hommes. Quelle en est l’explication ?

 

DRH : Pour l'année 2012, sur le périmètre Services Centraux, les effectifs formés « féminins employés » sont 765 participantes pour 4713h soit 6h10 par participantes. Pour les effectifs formés « masculins employés » nous avons 100 participants pour 753h soit 7h30 par participants.

 

CFDT : Les jeunes de moins de 25 ans représentent 1% de l'effectif global des CDI. Comment va être mené dans les services centraux l’objectif de recrutement de jeunes en CDI à hauteur de 65% des embauches annuelles prévu dans l’accord relatif au contrat de génération ?

 

DRH : Le taux de 65% est un objectif Société. A noter que sur les services centraux ont a actuellement un taux moyen :

100 embauches en CDI en 2010 avec 23 salariés de moins de 25 ans (23%)

160 embauches en CDI en 2011 avec 33 salariés de moins de 25 ans (21%)

87 embauches en CDI en 2012 avec 20 salariés de moins de 25 ans (23%)

Bien évidemment, les Services Centraux participeront à cet objectif national commun.

 

CFDT : La garde des enfants est une demande récurrente, serait-il possible de trouver une solution de garde à proximité de la Centrale d'Achats (partenariat avec la Municipalité, ou d'autres enseignes -exemple: société Happychic, groupe Mulliez, qui possède sa propre crèche) ?

Gain escompté: moins de temps partiel, moins d'absentéisme.

 

DRH : A ce jour, l’entreprise ne souhaite pas partir dans cette direction. A noter, suite au forum social, la possibilité d’une aide par la mairie de Villeneuve d’Ascq pour les enfants (crèches …) et les inscriptions à l’école.

 

CFDT : Dans les métiers de l'Offre, de l'Achat, de l'Appro, quelles sont les passerelles Employés vers Agent de Maîtrise et Agent de Maîtrise vers Encadrement ?

 

DRH : Pour les passerelles pour employés vers agent de maîtrise: métier de gestionnaire d'approvisionnement ou gestionnaire import, métier de manager du pole référencement multi canal. Je pense qu'il faut avoir une vision société pour évoluer et non restreinte à 3 services. Cela diminue les possibilités.  Métier agent de maîtrise vers cadre: un passage magasin est souvent envisagé car les métiers de l'offre et de l'achat nécessite de connaitre le client.

 

CFDT : Quelles sont les organismes principaux qui nous accompagnent dans la mise en œuvre de la politique de formation Auchan ?

 

DRH : Le parc des prestataires de formation est composé à la fois de fournisseurs de produits, de services ou des spécialistes du marché de formation pour professionnaliser nos métiers de distribution tout en étant très vigilant pour éviter toute position dominante au sein de l'activité du prestataire.

 

CFDT : Quelle place a l'IFE dans la politique de formation Auchan ?

 

DRH : L'IFE est un institut, donc un centre de formation national qui produit et organise des sessions de formation sur un site, comme les CSP formation des régions.

 

CFDT : Quelles sont les notes de satisfaction de l'IFE et des autres organismes ?

 

DRH : l'IFE n'anime que quelques formations via Côme, Henri et Nicole et les évaluations de satisfaction sont équivalentes aux organismes de formation externes. Les animateurs internes qui opèrent sur tous les sites sont évalués manuellement.

 

CFDT : Concernant la nouvelle organisation des visites médicales, le CHSCT n’a pas été consulté (ni informé). Cette instance a-t-elle encore été oubliée ?

 

DRH : La consultation du CE n’était pas nécessaire sur la mise en place des entretiens infirmiers. En effet, le CE est consulté sur la nomination du Médecin du travail, le choix du service de santé au travail par exemple. La présentation de ce jour touche à l’organisation. Ce sera donc une information du CE qui sera également faite au prochain CHSCT avec un 1er bilan à 3 mois.

 

Commentaire : Ils mettent à l’ordre du jour du CE une consultation qui « n’était pas nécessaire » mais avaient oublié une foi de plus le CHSCT…

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino
    Grégory   Fabien  

10/01/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 26/11/13

795001983.jpg

CFDT : Concernant notre demande d’« information et consultation annuelle du CE sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés » (article L2323-29 du Code du travail), vous nous avez répondu sur la tenue de la commission issue de l’accord Auchan sur le temps de travail. Cette commission vise à suivre les dispositions de l’accord mais n’a pas de rapport direct avec l’article du code du travail que nous citons. De plus l’accord Auchan est muet sur la charge de travail et ses modalités de suivi. Attention donc de ne pas faire d’amalgame entre la commission de suivi de l’accord et l’article L2323-29 du Code du travail dont nous demandons ici la pleine et entière application.

DRH : A aujourd’hui le suivi de la charge d’un membre « cadre » est TTSURF sous le contrôle et la vérification de sa hiérarchie. Pour être plus efficace et plus pertinent dans le suivi nous avons décidé de mettre en place le badgeage des cadres.
L’accord d’entreprise « organisation et aménagement du temps de travail » du 10 avril 2013 prévoit dans son titre III, articles 4 – 5 – 6, les éléments suivants :
Article 4  prévoit que « l’entreprise dote chaque membre de l’encadrement de moyens d’autocontrôle par rapport à son temps de travail.
A l'exclusion des cadres ayant un forfait tous horaires, chaque membre de l'Encadrement doit disposer de moyens d'autocontrôle par rapport à son temps de travail, ceci dans le cadre de l'exercice de ses responsabilités et du respect des règles propres à son forfait.
Chaque membre de l'encadrement doit utiliser le système de gestion du temps installé dans son établissement et badger avec sa carte : à son arrivée dans l'entreprise ; lors de son départ de l'entreprise ; à son départ et à son retour lors d'une coupure ».
Article 5  rappelle que « la hiérarchie à la responsabilité de veiller à ce que les horaires de travail effectués par le personnel d'Encadrement placé sous son autorité le soient dans le respect des textes légaux et conventionnels, en particulier du présent accord ».
L’article 6 prévoit « la mise en place, dans chaque établissement, d’une Commission spécialisée chargée du suivi du fonctionnement de ces dispositions spécifiques permettant aux représentants des organisations syndicales signataires du présent accord ayant des élus dans les 2ème et / ou 3ème collège(s), de faire le point, de manière générale, avec les représentants de la hiérarchie».
De ce fait l’accord d’entreprise Auchan n’est pas muet sur le suivi de la charge de travail.
Jusqu’au 31 décembre 2013, les membres de l’encadrement « cadre » avaient l’outil de planification et de suivi TTSURF. A compter du 1er janvier 2014, avec la remise en place du badgeage aux Services Centraux, nous pourrons avoir un suivi de la charge de travail en connaissant le nombre de jours prestés et en ayant un état individuel précis de la situation de chaque collaborateur. Ceci permettra de mettre en place des actions correctrices éventuelles.  A compter de janvier 2014, nous suivrons la charge de travail des collaborateurs en forfait au travers d’entretiens individuels.

Commentaire CFDT : TTsurf ne permet aucunement de suivre la charge de travail. Nous sommes conscients que c’est d’ailleurs quelque chose de difficile à mesurer, mais qu’il est essentiel de suivre. La DRH ne fait visiblement pas toujours la différence entre temps de travail et charge de travail. Mais ça viendra, nous allons y travailler.

CFDT : Il semble que le rapport annuel du médecin du travail, qui nous a été présenté au CE, n’a pas encore été présenté au CHSCT. Idem concernant le changement d’organisation du POP Drive.
Nous rappelons que la règle légale veut que le CHSCT soit consulté ou informé avant le CE, et non pas l’inverse, ceci afin que le CE bénéficie des remarques de cette instance spécialisée dans les questions concernant les conditions de travail, l’hygiène et la sécurité.

DRH : Effectivement le rapport annuel du médecin du travail pour l’année 2012 n’a pas été présenté au CHSCT et c’est un oubli. Nous vous proposons que le médecin le présente avec celui de 2013 lors du CHSCT de mars 2014. Pour le POP DRIVE, effectivement la consultation des membres du CHSCT sur le projet n’a pas été faite. Nous prévoyons de consulter cette instance en janvier 2014 lors d’une réunion supplémentaire, si le projet devient une mesure définitive.

CFDT : Les 25 jours se terminent, voyons nous un impact sur le CA et auprès des clients ?

DRH : A date, sur les 3 premiers catalogues 25 jours, nous régressons de 7 % sur les tracts par rapport à 2012 (grande année) mais nous progressons sur 2011 (+0.4%).
Les résultats restent compliqués, dans un environnement concurrentiels plus bataillés et agressifs. Les 25 jours restent une opération majeure pour Auchan avec 190 millions d’euros de CA sur 3 tracts.

CFDT : Quels nouveaux leviers envisagez-vous pour regagner du client et du CA ?

DRH : Pour la partie DAC, l’axe porte sur le renforcement de la promo sur fin 2013 et début 2014.
Depuis juin 2013, il y a eu la mise en place des mécaniques alimentaires (cagnottes, gratuits …) obligatoires. Sur décembre, 60 produits « bombes » seront rajoutés sur le tract de début du mois. Axe attraction client avec des produits promos forts.

CFDT : Concernant Auchan Télécom :
- Comment se porte la marque ? Les résultats ont-ils évolués depuis la cession ?

Direction : On vend plus qu’avant, c’est plus rentable. Au 25 novembre, on est à 1650 nouvelles souscriptions. Nous avons un taux de résiliation faible : seulement 2% de nos clients. On s’est aligné sur les offres du marché. Après sondage d’un 1 client sur 2, il ressort que 90% sont satisfaits de la migration et qu’ils sont pris en charge à 100%. Il reste à définir le repositionnement de la plate forme Auchan. Elle réintégrera Auchan France car c’est un capital à développer dans les années à venir. Il y avait quelques irritants en magasins comme les cartes Sim bloquées. Ce problème a été solutionné à ce jour.

- Comment Auchan se rémunère-t-il de l’exploitation de cette marque ?

Direction : C’est le même système qu’avec Orange ou SFR. Le magasin touche une commission, environ 50 € par client. Avant c’était 40 €.

- Quel est son poids dans les résultats du compte d’exploitation de l’EM ?

Direction : Cela représente environ 20% de la part de marché de la téléphonie et 3% sur les résultats de l’EM.

CFDT : Concernant l'externalisation de l'exploitation DTI :
- Quel est maintenant le niveau de qualité de traitement des incidents ?

Direction : Nous avons fixé un objectif d’autonomie à 85%, et nous sommes plutôt autour de 90%.

- Les ingénieurs et support N3 effectuent-ils encore des astreintes N2 pour compenser le manque d'effectifs des administrateurs ou le manque de maîtrise de notre SI par le prestataire ?

Direction : 10 collaborateurs en ingénierie nous ont assistés durant la période de janvier à septembre. Nous ne sollicitons plus l’ingénierie depuis le 1er octobre.

- Certaines équipes ont été renforcées pour revenir pratiquement au même niveau d’effectif qu’avant l’externalisation. Pourriez-vous nous faire un inventaire des effectifs (interne + externe) par équipe avant l'externalisation et maintenant ?

Direction : Le tableau des effectifs montre que les actions « total production » confiées à Stéria en octobre 2012 représentaient 71 jours en etp et 36 etp en octobre 2013. Ce ne sont pas des économies, nous avons passés des dossiers à Stéria. Cependant en juin nous avons eu une grosse charge en terme de projets, mal estimés en début d’année 2013 et cela est venu parasiter la production. Nous avons du remettre des gens pour répondre à la charge.

- Les administrateurs DTI et RA POP sont-ils satisfaits du service du support clients et de l'exploitation ?

Direction : Globalement celle-ci est bonne.

- Les clients de la DSI sont-ils satisfaits du service ?

Direction : Idem. La vérification du service régulier a été prononcée le 30 octobre 2013.

- Quelles sont les actions, actuellement assurées par les administrateurs, qui ne seront pas reconduites lors de l'externalisation de l'administration, par exemple: la mission de leader de continuité de service ?

Direction : Pas de réponse…

- Quels moyens allez-vous mettre en œuvre pour reprendre en interne ces missions et les connaissances associées ?

Direction : Pas de réponse…

CFDT : Concernant les RI2M, qu’en est-il de leur classification ?

DRH : Ils étaient de niveau 6, et ils sont passés 7.

CFDT : Concernant le projet de centrale multi-pays HBB, quel est le ressenti général des salariés à ce jour sur ce projet ?

Direction : Il y a eu plusieurs groupes de travail, beaucoup de collaborateurs nous demandent vivement d’y aller. Le ressenti est très positif.
Il n’y a pas de frein actuellement. Il y aura une phase de construction en 2014 après un maillage fin 2013. Je n’ai vraiment pas d’équipes qui expriment des craintes importantes. Il y a bien sûr des questions mais pas de craintes.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien  

06/08/2012

Risques psychosociaux à Auchan Centrale, CHSCT extraordinaire du 28 juin 2012

stress_travail.jpg

Force Ouvrière a adressé un courrier à la direction générale d’Auchan France pour l’alerter sur des situations qui seraient contraires notamment à l’éthique et aux pratiques de l’entreprise. Des termes très forts tels que « situation alarmante concernant la santé psychologique et physique de collaborateurs au sein d’Auchan Production Alimentaire » ont été évoqués.

Nous avions également interpellé la direction lors des CHSCT de mars et de juin, sur des recrudescences de mal être au travail, notamment en DSI.

Lors du CHSCT du 14 juin, la direction nous avait répondu qu’une enquête serait réalisée.

Au final l’enquête ne sera faite que sur Auchan Production Alimentaire (la DSI et d’autres périmètres en sont exclus malgré les alertes de la médecine du travail, et des résultats du Baromètre d'Opinion Interne catastrophiques dans ces services).

FO avait demandé qu’il soit fait appel à un cabinet spécialisé et indépendant pour une expertise.

Déclaration de la CFDT au CHSCT du 28 juin 2012 concernant l’audit sur les risques psycho sociaux en Centrale d’Achats

Suite aux nombreux problèmes qui nous ont été remontés, aux constatations de dégradation des conditions de travail et de santé, au regard de la gravité des risques et de l’étendue du périmètre, nous nous associons à la demande de Force Ouvrière faite lors du CHSCT du 14 juin 2012.
Nous demandons :
1) d’élargir le périmètre de l’audit à d’autres périmètres de la Centrale d’Achats pour lesquels la Médecine du Travail constate des problèmes ou les critères du BOI révèlent des problèmes à ce niveau;
2) la désignation d’un expert indépendant pour réaliser cet audit.

Nous appelons l’ensemble des sections syndicales de la Centrale à agir dans ce sens dans l’intérêt premier des salariés et de leur santé.

La CFTC et le SEGA (CGC) ayant voté contre, le périmètre ne sera pas élargi, l’enquête sera faite en interne et pilotée par la direction…

FO a d’ors et déjà pris ces distances avec l’objectivité de cette enquête.

Nous avons constaté lors de cette séance du CHSCT quelques vices de forme et autres anomalies :
- désignation d’un membre de la DRH comme secrétaire alors que le code du travail précise que le secrétaire ne peut être qu’un représentant du personnel;
- une personne ne siégeant pas en tant que représentant du personnel mais qui s’exprime au nom du SEGA (CGC);
- les membres du CHSCT appelés à approuver les questions préparées par la Direction sans qu’ils n’aient été appelés à travailler ces questions;
- la demande d'ajout ou de modification de questions n'a été faite qu’en séance sans avoir de temps de réflexion;
- la médecine du travail n'a pas été intégrée dans l'équipe d'enquêteurs;
- et diverses réactions faisant penser à de la collusion…

Nous déplorons ces irrégularités, révélatrices d’un manque de connaissance et d’indépendance de la part de la CFTC et du SEGA (CGC) qui sous prétexte de faire confiance à la DRH se défaussent à bon compte (plus facile et plus confortable) de leur rôle et de leur responsabilité.

Nous attendrons la restitution de cette enquête pour nous faire une opinion complète sur le fond.
Et nous réclamons toujours l’ouverture de négociation sur le traitement et la prévention de risques psychosociaux à Auchan.

18/01/2011

Questions CFDT au CHSCT du 03/12/10


CFDT : Il semblerait que l’accord sur le temps de travail de juillet 2003, notamment concernant le forfait annuel pour les agents de maitrise, leur imposant un temps de présence de 42 heures par semaine, soit source de stress et contre productif. En effet :

 

-          Il provoque un déséquilibre entre vie privé et vie professionnelle. Les 8,34 heures de présence obligatoire laissent peu de souplesse pour organiser une vie privé. Ce sentiment est augmenté notamment pour les parents. 

-          Source discriminante pour les jeunes femmes et hommes désirant être parents : aucune souplesse ne leur permet d’assumer leur désir de parentalité et de carrière.

-          Sentiment de dégradation des conditions de travail au regard de l’ancienne loi sur les 39 heures.

-          Absence d’outil présentant un cumul annuel régulier des horaires faits ou restant à faire.

Cette exigence de quantité nuit à la productivité et engendre du mal être, qu’est-il donc prévu pour adapter l’organisation du travail à cette souffrance quotidienne ?

 

DRH : L’accord sur le temps de travail prévoit que les agents de maîtrise prestent 1705h répartis sur 214 jours. Ils bénéficient donc à ce titre de journées de non travail qu’ils peuvent planifier sur l’année et profiter ainsi de leurs loisirs, famille…

 

Commentaire CFDT : On constate là un déni de réalité de la part de la DRH.

 

CFDT : Quel est l’avis du médecin du travail sur la problématique de la santé dans les services centraux ? Quels sont ses projets et axes de travail à venir ?

 

Médecin du travail :

- Ambiance sonore sur certains plateaux

- Le froid

- Problèmes d’ergonomie au poste de travail et notamment les postures et les problèmes de siège

 

Remarques :

- Peu de plaintes de fatigue visuelle

- Froid : attention à ne pas mettre d’armoire devant les radiateurs

 

Il y a un problème lié au nombre de vacations par rapport aux effectifs. La fusion avec Lille qui dispose de moins d’effectifs par médecin devrait apporter en partie une réponse grâce à une meilleure répartition. Je disposerais ainsi de plus de disponibilité pour réaliser des études sur les postes de travail.

Commentaire CFDT : Le médecin du travail assure à lui seul le suivi d'environ 5300 salariés alors que la Loi en prévoit jusqu'à 3200 max. Il est donc pour lui impossible d'assurer complétement sa mission (en Centrale et ailleurs), et accumule les retards dans le suivi du personnel. A suivre...


Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe  christophe.jpg 

02/07/2010

Alerte sur les problèmes de température en Centrale

 

soleil.jpg

A l'attention de Madame la Directrice des Ressources Humaines

Copie aux membres du CHSCT et à la médecine du travail

Nous avons été interpelés, par ces temps de fortes chaleurs, sur les températures importantes constatées dans le bâtiment de la Centrale d’achat notamment au niveau des secteurs Textile et Bazar.

Nous avons constaté des températures comprises entre 31 et 33 ° C. Cela provoque un inconfort important pour les collaborateurs.

Nous vous demandons de bien vouloir effectuer des relevés de températures.

Egalement, à l’instar du secteur EM de mettre en place les dispositifs de rafraichissement similaire (Climatisation mobile).

Dans l’attente de votre réponse, recevez nos salutations distinguées.

David Achin David


Réponse de la DRH le 08/07 :

Bonjour,

La question a été effectivement abordée lors du dernier CE du  25 Juin .

A l'issue de la réunion, un rappel des dispositions à respecter en cas de forte chaleur a été immédiatement diffusé par les Services Généraux sur "Villeneuve à la une" ( aération des bureaux soir et matin, stores baissés, fenêtres exposées sud fermées, boire régulièrement , vêtements amples et légers…).

Par ailleurs, la mise en place de ventilateurs  a été préconisée et des devis pour réparer les climatisations existantes défaillantes sont en cours.

Soyez assurés de la prise en compte de ces conditions exceptionnelles de travail par l'ensemble des managers et de leur souci de les gérer au mieux

Cordialement
DRH Services Centraux Auchan France

11/12/2007

Questions CFDT au CE du 9/11/07

CFDT : L'accord Auchan pour l'emploi des travailleurs handicapés de janvier 2006 à décembre 2008, indique que pour favoriser le pilotage de cet accord, il sera procédé à un bilan annuel auprès du CE de chaque établissement.
Quand pourrons nous avoir celui de 2006 pour les services centraux ?

DRH : Ce sera fait à la réunion de CE de décembre si l’ordre du jour le permet, sinon au plus tard à celui de janvier 2008.
Le bilan a été présenté au CHSCT de février 2007.

CFDT : Cela fait déjà plusieurs fois que nous avons signalé ne pas recevoir les PV du Comité Centrale d'Entreprise.
Quand les membres du CE pourront-ils les avoirs ?

Secrétaire du CE : Ce sera fait à chaque fois que j'aurais les documents (ce qui n’est pas toujours le cas) puisque c’est du ressort de la secrétaire du CCE.

CFDT : Les salariés doivent également avoir accès à ces PV par voie d'affichage.
Quand cela sera-t-il fait ?

DRH : Nous vérifierons que l’affichage est bien prévu par les textes. Si tel est le cas, cela sera fait.

CFDT : La nouvelle entrée du local de la médecine du travail se trouve dans un couloir accessible après badgeage.
Tous les salariés (internes et externes) ont-ils l'accès ?
Ce système d'accès a-t-il une utilité ? Ne pourrait-il pas être retiré ?

DRH : Cette installation est définitive. Le personnel externe ne dépend pas de notre médecine du travail et tous nos collaborateurs, disposant d’un badge, y ont accès.

Commentaire CFDT : Les salariés auront certainement remarqué que la badgeuse et la porte ont été démontées.