<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

28/09/2012

Pétition en Direction des Systèmes Informatiques Auchan

Logos_intersyndicale.JPG

160 salariés internes de la DSI Auchan ont signés cette pétition inititiée par les syndicats présents en DSI (sauf le SEGA-CFE-CGC qui a refusé de participer à l'intersyndicale en indiquant ne pas en avoir le droit) :

En signant cette pétition, nous demandons en tant que collaborateurs de :

- Conserver chez Auchan les savoirs et les compétences pour garder notre indépendance au service de l’entreprise,

- Avoir une direction informatique qui pense autrement que par les coûts et les process, en prenant aussi en compte les collaborateurs,

- Revoir l’organisation du travail dans le respect de ces deux principes,

- Mettre fin à une logique de délocalisation des emplois tel le plan d’externalisation de la production informatique qui accentue le démantèlement de la DSI.

Nous disons OUI à une DSI qui redonne la confiance aux collaborateurs, de la motivation au service d’Auchan et qui porte les valeurs de cette Entreprise !

 
A lire : la déclaration CFDT-FO lors du CHSCT concernant le plan de transformation des services informatiques

Nous allons continuer nos démarches et demander à rencontrer le CODIR (comité de direction) de la DSI.

25/09/2012

Questions CFDT en réunion CE du 31/08/12

CFDT : Nous avions posé cette question en mars, vous deviez vous renseigner : Pouvez-vous prévoir « information et consultation annuelle sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés » (article L2323-29 du Code du travail) ?

DRH : Nous ferons le maximum pour tenir  cette  réunion « d’information et de consultation » dans les 2 ou 3 mois.

CFDT : Le bilan social (indicateur 213) fait apparaitre plusieurs cadres (à temps plein et présent tout au long de l'année) payés en dessous du salaire minimum annuel garanti par la convention collective. Quel est l'explication ?

DRH : Le salaire minimum annuel garanti pour 216 jours de travail par an incluant la journée de solidarité prévue à l’article L212-16 du code du Travail est fixé comme suit :

Pour une personne de  niveau 7 : 30 937.00
Pour une personne de niveau 8 : 41 600.00

Pour les cadres à temps complet dont le travail est décompté dans le cadre d’un forfait annuel en jours, et lorsque le nombre de jours travaillés est inférieur à 216 en application d’un accord collectif d’entreprise ou d’établissement, le salaire minimum mensuel garanti ne peut être inférieur à celui figurant au tableau ci-dessous pour le niveau correspondant.

Le barème des salaires minimaux garantis applicable à compter du 01/04/2011 fixe (Avenant n°38 du 8 décembre 2010 étendu par arrêté du 28/02/11 publié au JO du 08/03/2011) le Salaire Minimum Mensuel Garanti (SMMG) pour un temps de travail effectif de 151h67 et un temps de pause de 7h58 à :

- 2291.61pour une personne de niveau 7
- 3081.49 pour une personne de niveau 8

Chez Auchan, nous sommes sur un forfait à 214 jours (JDS comprise), nous ne sommes pas liés par le salaire minimum annuel garanti de 216 jours, comme cela est indiqué dans la CCN mais par le salaire minimum mensuel garanti (SMMG).

Certains cas de figure peuvent expliquer que des salariés aient une rémunération brute en dessous des minimas :
- un apprenti  jusqu’au 30/09/2011, embauché CDI Cadre au 01/10/2011
- un CDD A2 jusqu’au 31/03/2011, embauché CDI Cadre au 01/04/2011
- un contrat de pro jusqu’au 30/09/2011, embauché CDI Cadre au 01/10/2011


CFDT : Le personnel sur Réaumur sort tout juste de travaux n’ayant pas été agréables à vivre. Comment les nouveaux travaux pour accueillir 75 personnes supplémentaires seront-ils gérés pour le personnel déjà en place ?

DRH : Les travaux  précédents qui ont été effectués ont été faits à l'initiative du propriétaire sans nous concerter et nous communiquer de planning. Les travaux actuels sont gérés en interne donc il y aura une meilleure information des équipes.

CFDT : Le site de Réaumur est soumis à un problème de bruit. Les nouveaux travaux pourront-ils être l’occasion de procéder aux travaux d’isolation des fenêtres ?

DRH : les travaux d'aménagement des locaux sont à la charge du locataire. Les travaux d'isolation des fenêtres sont à la charge du propriétaire. Les nouveaux travaux n'incluent donc pas les travaux d'isolation des fenêtres. Plusieurs demandes en ce sens ont déjà été faites auprès du propriétaire et nous étudions avec le service juridique une solution pour imposer au propriétaire ces travaux.


CFDT : Il semble que l'installation des équipements informatiques pour Auchan Voyages sur Réaumur viendra en doublon des moyens déjà en place (accès informatiques, accès de téléphonie, serveurs informatiques). Ne serait-il pas plus intéressant de mutualiser pour optimiser les coûts ?


DRH : Il a été décidé de reprendre l’infrastructure existante d’Auchan Voyages et de la déménager à Réaumur. Cela apporte une sécurité pour le système : si l’infrastructure de l’un tombe en panne, l’autre peut continuer à travailler. En termes de réseau, Auchan Voyages a des pics élevés que ne peut pas supporter la liaison actuelle de Réaumur. Néanmoins, les infrastructures téléphonies de Réaumur comportent 30 lignes utilisées à 50 % maximum, et idem pour Auchan Voyages. Une réflexion est en cours pour mutualiser. Une étude est également en cours pour la mutualisation des serveurs pour éviter le changement du serveur vieillissant de Réaumur.

CFDT : Le déménagement de différentes équipes vers Réaumur ne semble pas avoir été suffisamment anticipé. En conséquence les équipes informatiques travaillant sur ce sujet se retrouvent avec une pression accrue pour mettre en service l’infrastructure dans des délais très courts. Pouvez-vous en tenir compte ?
Ce type de situation « tout pour tout de suite » est récurrente à Auchan, entrainant un stress inutile. Pourrions-nous à l’avenir avoir une meilleure anticipation ?


DRH : Le déménagement prévu fin novembre a été avancé au 28 septembre pour permettre à l’entreprise d’économiser des loyers. Les équipes ont été prévenues fin juillet. Le chef de projet a estimé le délai « raisonnable ». Les opérationnels ne sont pas stressés par la situation.

CFDT : Le comité élargi de la diversité ne s’est plus réuni depuis novembre 2009. Pouvez-vous y remédier ?

DRH : Oui, nous allons y remédier. Nous ferons le maximum pour réunir le comité élargi de la diversité avant la fin d’année.

Commentaire CFDT : Nous notons avec satisfaction la qualité de l’ensemble des réponses.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino Llinas-Comas    Grégory Guerin  Fabien Alliata
Marcelino   Grégory   Fabien
  

10/09/2012

Déclaration CFDT-FO lors du CHSCT Auchan Centrale concernant le plan de transformation des services informatiques

Autruches-pas-de-probleme.JPG

Villeneuve d’Ascq, le 06 septembre 2012

Vous nous présentez l’impact de l’externalisation des métiers de la production informatique, en indiquant que cela engendrera « un surcroit de formalisme et de rigueur » pour les collaborateurs restant de la DSI.
Vous en concluez que 
cela n’aura « pas d’impact sur la santé des collaborateurs, et que les impacts organisationnels en termes de conditions de travail seront neutres pour la plupart des collaborateurs de la DSI, habitués à ce type de changements d’organisation ».

Nous ne partageons pas du tout vos conclusions !


Nous rappelons d’abord qu’il s’agit ici de délocaliser une nouvelle foi des emplois, en période de forte hausse du chômage.
Ensuite, de nombreux collaborateurs ont déjà pu apprécier le niveau de dégradation de service après l’externalisation du pilotage (lui aussi délocalisé), et les conséquences sur leur travail, entrainant déjà plus « de formalisme et de rigueur ».
La recherche du plus faible coût par Auchan ayant été notamment responsable de la faible qualité de la prestation et d’un surcroit de travail pour les collaborateurs qui devaient pallier aux lacunes tout en formalisant d’avantage car le prestataire se cachait systématiquement derrière un manque de procédure…


D’autres réorganisations
ont également accru ce phénomène. Celles-ci ont rigidifiées les relations entre équipes et entre collaborateurs. L’écart entre le travail prescrit et le travail réel est bien plus important que l'idée que s'en font certains.

Cette augmentation de « formalisme et de rigueur » a déjà produit des effets négatifs, et vous souhaitez en remettre une couche sans considérer les risques sur la santé !?


Vous n’avez apparemment pas pris toute la mesure des résultats catastrophiques du BOI pour la DSI et notamment en direction technique informatique (DTI) :
- optimisme en forte baisse : 71% en 2010 ; 45% en 2012

- 61% des collaborateurs pensent que ça se dégrade

- 64% ont une vision critique des changements récents
Les collaborateurs expriment une dégradation de la relation client et métier, parlent de déresponsabilisation, de manque de temps pour assurer le travail dans les délais, de dégradation de l'ambiance. La motivation est en forte baisse. Un quart déclare avoir des relations conflictuelles avec leurs collègues…

Le Stress, les dépressions et les burn-out sont en augmentation !


Nos conclusions sont que cette nouvelle externalisation est une tranche supplémentaire du démantèlement de la DSI, qui ne s’arrêtera pas là et qui entrainera :
- une dégradation de services pour nos magasins,
- une perte de compétences et de maîtrise de nos métiers,
- une augmentation des problèmes psychosociaux,
- une augmentation des coûts

Nous vous appelons à un peu moins d’angélisme et à réellement évaluer l’impact de tout cela sur la santé des collaborateurs.

Quand on voit l’absence totale d’élément concernant les risques psychosociaux dans le DUER (document unique d’évaluation des risques), on prend toute la mesure de la chape de plomb sur ces sujets là à Auchan !

07/09/2012

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 24/08/12

 CFDT : Nous constatons souvent que les modifications de type de forfait "temps de travail" des salariés ne se font dans les règles. Pourquoi cette manière de faire ?
Nous vous demandons de respecter la législation concernant les modifications sur le temps de travail ; De veiller à ce que les conventions individuelles pour le forfait jours et le forfait annuel en heures soit correctement établi ; De faire en sorte que les managers rappellent aux salariés concernés qu'une modification de leur contrat de travail ne se fait qu'avec leur accord.

DRH : Toutes les modifications du contrat de travail font l’objet d’avenants signés par l’employeur et le collaborateur. Les managers le savent. Nous feront un sondage auprès de collaborateurs pour vérifier qu’il n’y a pas d’écarts. Vous pouvez nous remonter des cas individuels s’ils vous ont été signalés.

Commentaire CFDT : Une réponse en décalage avec la réalité. D’ailleurs le CE n’est pas non plus consulté sur les recours aux conventions de forfait (L2323-29 du Code du travail). Nous relancerons ce point également.

CFDT : Les surfaces des bâtiments et le nombre de personnes ont doublé depuis quelques années. Le personnel des services généraux a lui été pratiquement divisé par deux. La direction demande la baisse des frais de personnel mais cela doit-il se faire au détriment des salariés et en augmentant leur charge de travail ?

Direction des services généraux (via la DRH) : L’augmentation des surfaces est de 24.41%. Les effectifs des Services Généraux sont ajustés à l’activité actuelle. Dans le BOI il n'y a pas de  remontées sur une augmentation de la charge de travail.

Commentaire CFDT : En 2008 la Centrale a été agrandie avec la construction d’un bâtiment de 15 300 m2 sur 6 niveaux (sans compter les nouveaux parkings), pour un total en Centrale de  27 000 m2. Ca ne fait pas 24,41%...
Les effectifs des services généraux sont passés de 44 salariés en 2004 à 24 en 2012…         

CFDT : De ce fait, iI est très facile ensuite de leur faire des reproches quand le travail n’est pas fait dans les temps, donc de les pénaliser lors de leur GDI ou entretien d’activité. De nombreux salariés des services généraux ont l’impression de régresser depuis quelques années. Ne devrait-il pas être essentiel pour un N+1 ou N+2 de valoriser ses équipes et leur travail, d’améliorer les conditions de travail, d’avoir un minimum de reconnaissance, de les faire grandir ?

Direction des services généraux (via la DRH) : Il n’y a pas eu de reproches fait sur le respect des délais, au contraire c’est un point en progrès chez les équipes des services généraux. Il n’y a donc pas de collaborateurs pénalisés lors de leurs GDI.
Le management des services généraux a à cœur de valoriser ses équipes.
Deux collaborateurs dans l'année écoulée ont obtenu une classification supérieure. Une formation a été mise en place pour 6 collaborateurs des services généraux qui s'étale sur l'année 2012 et 2013 pour les former à la mission d'accompagnateur pour être plus proche du quotidien des équipes.

Commentaires CFDT : Sans oublier les nombreux salariés des services généraux qui ont été poussés dehors. Certains ont eu des problèmes de santé à cause des méthodes consistant à les monter les uns contre les autres… De trop nombreux salariés des services généraux n’ont pas eu d’évolution depuis plus de 20 ans.

CFDT : De nombreux employés ayant passé leur GDI il y a moins de 6 mois se demandent s’ils vont percevoir la deuxième partie de la prime, sachant qu'à partir du 1er Septembre 2012, celle-ci sera intégrée au salaire mensuel. Pouvez-vous repréciser ce point ?

DRH : Oui, le deuxième versement sera versé à l'échéance prévue. Les mesures d'intégration et de solde de prime pour le cycle en cours n'ont aucun effet sur les paiements du deuxième semestre pour les GDI déjà réalisées en 2012. Ces paiements auront lieu aux dates prévues.

Commentaire CFDT : Parfait !

CFDT : Nous avons depuis peu accès à l'outil Ph@re. Les collaborateurs doivent compléter certaines informations concernant leur futur entretien. Plusieurs collaborateurs ont relevé des erreurs (Parcours professionnel erroné, date d'entrée dans l'entreprise incorrecte etc...). Pouvez-vous rectifier ces anomalies ?

DRH : Ils doivent remonter les anomalies aux ressources humaines qui tentera de les modifier. Certaines informations ne sont plus modifiables dans la base et de fait dans Phare (parcours professionnel par exemple…).

Commentaire CFDT : Il est gênant que certaines des informations erronées ne puissent être modifiées…
L’outil Ph@re est un sujet qui méritera qu’on y revienne prochainement.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David Achin  Jean-Luc Viseur    Marcelino Llinas-Comas   Grégory Guerin

   David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory  

03/09/2012

Nouvelle grille des salaires Employés Auchan

Tract à télécharger

Suite aux négociations salariales du début d’année, dont l’accord final a été signé par la CFDT, voici la grille des salaires applicable pour les Employés Auchan au 1er septembre 2012 :

Grille_salaires_employes_Auchan_sept2012.JPG

Cette grille tient compte de la réévaluation du SMIC au 1er juillet.

Sans l’intégration de la GDI, l’augmentation est de 3% minimum depuis décembre 2011.


Un point noir : le taux horaire indiqué ci-dessus par la DRH Auchan est faux ! (il est artificiellement gonflé avec le forfait pauses. Cela avait déjà abouti à voir pendant 7 ans des salariés payés en dessous du SMIC...)

-Reste aussi à être très vigilant pour ne pas voir la part intégrée de la GDI se dissoudre si les réévaluations de salaires au fil des années n’étaient pas à la hauteur nécessaire.

Nouvelle GDI

La CFDT n’est pas signataire de l’accord GDI. Cet accord étant lié à un accord antérieur validant l'intégration du paiement du temps de pause dans le taux horaire. Juridiquement, signer la nouvelle GDI reviendrait à valider cette absorption, donc à abandonner cette bataille qui vise à vous faire recouvrer ces sommes.

la Cfdt avec vous et pour vous

Pour avoir plus d’infos, pour soutenir les actions, pour être entenduJe_me_syndique_CFDT.jpg

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06.22.14.02.01  -  06.25.06.11.55

28/08/2012

A priori : Les femmes sont plus diplomates que les hommes

"A priori" est une websérie par Théâtre à la Carte, pour prendre du recul avec humour sur les a priori qui peuvent exister entre les femmes et les hommes.

Pour suivre la série, rendez-vous sur le blog du Théâtre à la Carte : http://leblog.theatrealacarte.fr/

20/08/2012

Questions CFDT en réunion CE extraordinaire du 03/07/12

Information et consultation des membres du Comité d’Etablissement sur la reprise par la comptabilité d’Auchan France de l’activité des services comptabilité de Grosbill, Auchan.fr et Auchan Direct situés à Thiais (94).


CFDT : Cette activité n’a-t-elle pas déjà été officieusement reprise ?


Direction : L’activité est partie sur le site de Thiais en 2011, et c’est en 2012 que sont apparus les premiers signes de dégradation. C’est à la demande des équipes de Thiais que les équipes comptables d’Auchan ont proposé leur aide. Certaines entités sollicitent le CSP comptable car il y a un réel savoir faire qui est reconnu. Ces prestations sont bien évidemment refacturés (avec des forfaits jour incluant les frais de personnel et les coûts annexes comme l’informatique).

CFDT : Y-a-t-il déjà eu des mouvements de personnel suite à cette reprise ?

Direction : A ce jour, seule la responsable comptable des comptabilités E-Commerce a décidé de quitter son entreprise. Ceci même si comme pour l'ensemble des personnels de Thiais un poste au sein du CSP d'Auchan France lui était destiné.

Commentaire CFDT : Les avis rendus par les CE de Grosbill et d’AECF n’ayant pas été communiqués, et les propositions faites aux personnels de ces sociétés n’étant pas connues, notre CE n’a pas rendu d’avis lors de cette séance.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino Llinas-Comas    Grégory Guerin  Fabien Alliata
Marcelino   Grégory   Fabien
 

06/08/2012

Risques psychosociaux à Auchan Centrale, CHSCT extraordinaire du 28 juin 2012

stress_travail.jpg

Force Ouvrière a adressé un courrier à la direction générale d’Auchan France pour l’alerter sur des situations qui seraient contraires notamment à l’éthique et aux pratiques de l’entreprise. Des termes très forts tels que « situation alarmante concernant la santé psychologique et physique de collaborateurs au sein d’Auchan Production Alimentaire » ont été évoqués.

Nous avions également interpellé la direction lors des CHSCT de mars et de juin, sur des recrudescences de mal être au travail, notamment en DSI.

Lors du CHSCT du 14 juin, la direction nous avait répondu qu’une enquête serait réalisée.

Au final l’enquête ne sera faite que sur Auchan Production Alimentaire (la DSI et d’autres périmètres en sont exclus malgré les alertes de la médecine du travail, et des résultats du Baromètre d'Opinion Interne catastrophiques dans ces services).

FO avait demandé qu’il soit fait appel à un cabinet spécialisé et indépendant pour une expertise.

Déclaration de la CFDT au CHSCT du 28 juin 2012 concernant l’audit sur les risques psycho sociaux en Centrale d’Achats

Suite aux nombreux problèmes qui nous ont été remontés, aux constatations de dégradation des conditions de travail et de santé, au regard de la gravité des risques et de l’étendue du périmètre, nous nous associons à la demande de Force Ouvrière faite lors du CHSCT du 14 juin 2012.
Nous demandons :
1) d’élargir le périmètre de l’audit à d’autres périmètres de la Centrale d’Achats pour lesquels la Médecine du Travail constate des problèmes ou les critères du BOI révèlent des problèmes à ce niveau;
2) la désignation d’un expert indépendant pour réaliser cet audit.

Nous appelons l’ensemble des sections syndicales de la Centrale à agir dans ce sens dans l’intérêt premier des salariés et de leur santé.

La CFTC et le SEGA (CGC) ayant voté contre, le périmètre ne sera pas élargi, l’enquête sera faite en interne et pilotée par la direction…

FO a d’ors et déjà pris ces distances avec l’objectivité de cette enquête.

Nous avons constaté lors de cette séance du CHSCT quelques vices de forme et autres anomalies :
- désignation d’un membre de la DRH comme secrétaire alors que le code du travail précise que le secrétaire ne peut être qu’un représentant du personnel;
- une personne ne siégeant pas en tant que représentant du personnel mais qui s’exprime au nom du SEGA (CGC);
- les membres du CHSCT appelés à approuver les questions préparées par la Direction sans qu’ils n’aient été appelés à travailler ces questions;
- la demande d'ajout ou de modification de questions n'a été faite qu’en séance sans avoir de temps de réflexion;
- la médecine du travail n'a pas été intégrée dans l'équipe d'enquêteurs;
- et diverses réactions faisant penser à de la collusion…

Nous déplorons ces irrégularités, révélatrices d’un manque de connaissance et d’indépendance de la part de la CFTC et du SEGA (CGC) qui sous prétexte de faire confiance à la DRH se défaussent à bon compte (plus facile et plus confortable) de leur rôle et de leur responsabilité.

Nous attendrons la restitution de cette enquête pour nous faire une opinion complète sur le fond.
Et nous réclamons toujours l’ouverture de négociation sur le traitement et la prévention de risques psychosociaux à Auchan.

30/07/2012

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 22/06/12

CFDT : Quelles économies envisagez-vous de faire sur le service  compta avec le plan de transformation d’entreprise ? Comment cela est-il calculé ?

DRH : Une économie de 180 équivalents temps plein net. Pour les enjeux qualitatifs, le document présenté en séance y fait largement référence.

CFDT : Pour l'économie que vous nous avez indiqué en DSI, pouvez-vous nous préciser le détail de ce qui a été valorisé ?

DRH : Nous avons communiqué le chiffre de 1 million d’euros qui est la différence entre le coût interne du service actuel (frais des équipes internes Auchan et les effectifs externes) et le coût de la même prestation externalisée.

Commentaire CFDT : Le moins cher et la meilleure qualité est de faire le travail entièrement en interne, surtout vu comment la prestation de service a été gérée depuis plus de 10 ans.
A lire :
- Les "externes" chez Auchan 
- Les questions au précédent CE sur le plan de transformation.


Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE:
  Marcelino    Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien
  

06/07/2012

Cadres en forfait jours dans la grande distribution et salaire minimum annuel garanti

La CFDT a interpelé la commission d’interprétation au niveau FCD (syndicat patronal de la grande distribution) pour savoir quels sont précisément les éléments de rémunération pouvant être inclus dans le salaire minimum annuel garanti des cadres en forfait jours.

La Convention Collective Nationale
(CCN) ne précise rien à ce sujet. Les entreprises estiment qu’elles peuvent donc tout inclure (primes variables, majoration de salaires diverses tels l’ancienneté, le travail de nuit, etc.). En conséquence la responsabilité et les compétences d’un cadre en forfait jours ne seraient pas reconnues en termes de salaires et se retrouverait parfois avec une rémunération inférieure à un cadre forfaitisé à 35h.

Le syndicat patronal FCD est en désaccord avec la position de la CFDT.

Les négociateurs CFDT, ainsi que les autres organisations syndicales, ont fait valoir leur opposition et ont demandé qu’un procès verbal de désaccord soit établi sur ce point.
Un courrier a été envoyé pour demander l’ouverture de négociations afin de préciser à travers un accord de branche, le contenu des minima annuels des cadres en forfait jours.

Pour la CFDT, nous argumentons sur plusieurs points :
Les cadres en forfait jours doivent avoir une rémunération incluant les heures supplémentaires, le travail de nuit. Nous indiquons que la garantie annuelle minimum, si elle inclut toutes les primes, revient à constater que les cadres en forfait jours ont une rémunération inférieure à un cadre à 35h.
Nous indiquons que les primes ayant un caractère variable ne peuvent être prises en compte dans la base de calcul. Si on incorpore la rémunération variable des cadres dans la rémunération annuelle, certains cadres peuvent ne pas atteindre leurs objectifs mais percevoir malgré tout un complément de rémunération pour atteindre le minimum garanti. Cela reviendrait à constater que les cadres ayant une rémunération annuelle supérieure au minimum garanti n’auraient pas une égalité de traitement de leur rémunération. Le principe d’égalité de traitement serait bafoué.

De plus, la CCN indique qu’un cadre entré en cours d’année ne peut percevoir une rémunération inférieure au cadre à 35h.

C’est pourquoi nous considérons qu’un cadre en forfait jours doit avoir au minimum le salaire mensuel d’un cadre à 35h augmenté d’une contrepartie pour les heures supplémentaires.

Pour avoir plus d’infos, pour soutenir les actions, pour être entenduJe_me_syndique_CFDT.jpg

cfdt.auchan.cadres@free.fr

06.22.14.02.01  -  06.25.06.11.55