<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="https://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

10/01/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 26/11/13

795001983.jpg

CFDT : Concernant notre demande d’« information et consultation annuelle du CE sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés » (article L2323-29 du Code du travail), vous nous avez répondu sur la tenue de la commission issue de l’accord Auchan sur le temps de travail. Cette commission vise à suivre les dispositions de l’accord mais n’a pas de rapport direct avec l’article du code du travail que nous citons. De plus l’accord Auchan est muet sur la charge de travail et ses modalités de suivi. Attention donc de ne pas faire d’amalgame entre la commission de suivi de l’accord et l’article L2323-29 du Code du travail dont nous demandons ici la pleine et entière application.

DRH : A aujourd’hui le suivi de la charge d’un membre « cadre » est TTSURF sous le contrôle et la vérification de sa hiérarchie. Pour être plus efficace et plus pertinent dans le suivi nous avons décidé de mettre en place le badgeage des cadres.
L’accord d’entreprise « organisation et aménagement du temps de travail » du 10 avril 2013 prévoit dans son titre III, articles 4 – 5 – 6, les éléments suivants :
Article 4  prévoit que « l’entreprise dote chaque membre de l’encadrement de moyens d’autocontrôle par rapport à son temps de travail.
A l'exclusion des cadres ayant un forfait tous horaires, chaque membre de l'Encadrement doit disposer de moyens d'autocontrôle par rapport à son temps de travail, ceci dans le cadre de l'exercice de ses responsabilités et du respect des règles propres à son forfait.
Chaque membre de l'encadrement doit utiliser le système de gestion du temps installé dans son établissement et badger avec sa carte : à son arrivée dans l'entreprise ; lors de son départ de l'entreprise ; à son départ et à son retour lors d'une coupure ».
Article 5  rappelle que « la hiérarchie à la responsabilité de veiller à ce que les horaires de travail effectués par le personnel d'Encadrement placé sous son autorité le soient dans le respect des textes légaux et conventionnels, en particulier du présent accord ».
L’article 6 prévoit « la mise en place, dans chaque établissement, d’une Commission spécialisée chargée du suivi du fonctionnement de ces dispositions spécifiques permettant aux représentants des organisations syndicales signataires du présent accord ayant des élus dans les 2ème et / ou 3ème collège(s), de faire le point, de manière générale, avec les représentants de la hiérarchie».
De ce fait l’accord d’entreprise Auchan n’est pas muet sur le suivi de la charge de travail.
Jusqu’au 31 décembre 2013, les membres de l’encadrement « cadre » avaient l’outil de planification et de suivi TTSURF. A compter du 1er janvier 2014, avec la remise en place du badgeage aux Services Centraux, nous pourrons avoir un suivi de la charge de travail en connaissant le nombre de jours prestés et en ayant un état individuel précis de la situation de chaque collaborateur. Ceci permettra de mettre en place des actions correctrices éventuelles.  A compter de janvier 2014, nous suivrons la charge de travail des collaborateurs en forfait au travers d’entretiens individuels.

Commentaire CFDT : TTsurf ne permet aucunement de suivre la charge de travail. Nous sommes conscients que c’est d’ailleurs quelque chose de difficile à mesurer, mais qu’il est essentiel de suivre. La DRH ne fait visiblement pas toujours la différence entre temps de travail et charge de travail. Mais ça viendra, nous allons y travailler.

CFDT : Il semble que le rapport annuel du médecin du travail, qui nous a été présenté au CE, n’a pas encore été présenté au CHSCT. Idem concernant le changement d’organisation du POP Drive.
Nous rappelons que la règle légale veut que le CHSCT soit consulté ou informé avant le CE, et non pas l’inverse, ceci afin que le CE bénéficie des remarques de cette instance spécialisée dans les questions concernant les conditions de travail, l’hygiène et la sécurité.

DRH : Effectivement le rapport annuel du médecin du travail pour l’année 2012 n’a pas été présenté au CHSCT et c’est un oubli. Nous vous proposons que le médecin le présente avec celui de 2013 lors du CHSCT de mars 2014. Pour le POP DRIVE, effectivement la consultation des membres du CHSCT sur le projet n’a pas été faite. Nous prévoyons de consulter cette instance en janvier 2014 lors d’une réunion supplémentaire, si le projet devient une mesure définitive.

CFDT : Les 25 jours se terminent, voyons nous un impact sur le CA et auprès des clients ?

DRH : A date, sur les 3 premiers catalogues 25 jours, nous régressons de 7 % sur les tracts par rapport à 2012 (grande année) mais nous progressons sur 2011 (+0.4%).
Les résultats restent compliqués, dans un environnement concurrentiels plus bataillés et agressifs. Les 25 jours restent une opération majeure pour Auchan avec 190 millions d’euros de CA sur 3 tracts.

CFDT : Quels nouveaux leviers envisagez-vous pour regagner du client et du CA ?

DRH : Pour la partie DAC, l’axe porte sur le renforcement de la promo sur fin 2013 et début 2014.
Depuis juin 2013, il y a eu la mise en place des mécaniques alimentaires (cagnottes, gratuits …) obligatoires. Sur décembre, 60 produits « bombes » seront rajoutés sur le tract de début du mois. Axe attraction client avec des produits promos forts.

CFDT : Concernant Auchan Télécom :
- Comment se porte la marque ? Les résultats ont-ils évolués depuis la cession ?

Direction : On vend plus qu’avant, c’est plus rentable. Au 25 novembre, on est à 1650 nouvelles souscriptions. Nous avons un taux de résiliation faible : seulement 2% de nos clients. On s’est aligné sur les offres du marché. Après sondage d’un 1 client sur 2, il ressort que 90% sont satisfaits de la migration et qu’ils sont pris en charge à 100%. Il reste à définir le repositionnement de la plate forme Auchan. Elle réintégrera Auchan France car c’est un capital à développer dans les années à venir. Il y avait quelques irritants en magasins comme les cartes Sim bloquées. Ce problème a été solutionné à ce jour.

- Comment Auchan se rémunère-t-il de l’exploitation de cette marque ?

Direction : C’est le même système qu’avec Orange ou SFR. Le magasin touche une commission, environ 50 € par client. Avant c’était 40 €.

- Quel est son poids dans les résultats du compte d’exploitation de l’EM ?

Direction : Cela représente environ 20% de la part de marché de la téléphonie et 3% sur les résultats de l’EM.

CFDT : Concernant l'externalisation de l'exploitation DTI :
- Quel est maintenant le niveau de qualité de traitement des incidents ?

Direction : Nous avons fixé un objectif d’autonomie à 85%, et nous sommes plutôt autour de 90%.

- Les ingénieurs et support N3 effectuent-ils encore des astreintes N2 pour compenser le manque d'effectifs des administrateurs ou le manque de maîtrise de notre SI par le prestataire ?

Direction : 10 collaborateurs en ingénierie nous ont assistés durant la période de janvier à septembre. Nous ne sollicitons plus l’ingénierie depuis le 1er octobre.

- Certaines équipes ont été renforcées pour revenir pratiquement au même niveau d’effectif qu’avant l’externalisation. Pourriez-vous nous faire un inventaire des effectifs (interne + externe) par équipe avant l'externalisation et maintenant ?

Direction : Le tableau des effectifs montre que les actions « total production » confiées à Stéria en octobre 2012 représentaient 71 jours en etp et 36 etp en octobre 2013. Ce ne sont pas des économies, nous avons passés des dossiers à Stéria. Cependant en juin nous avons eu une grosse charge en terme de projets, mal estimés en début d’année 2013 et cela est venu parasiter la production. Nous avons du remettre des gens pour répondre à la charge.

- Les administrateurs DTI et RA POP sont-ils satisfaits du service du support clients et de l'exploitation ?

Direction : Globalement celle-ci est bonne.

- Les clients de la DSI sont-ils satisfaits du service ?

Direction : Idem. La vérification du service régulier a été prononcée le 30 octobre 2013.

- Quelles sont les actions, actuellement assurées par les administrateurs, qui ne seront pas reconduites lors de l'externalisation de l'administration, par exemple: la mission de leader de continuité de service ?

Direction : Pas de réponse…

- Quels moyens allez-vous mettre en œuvre pour reprendre en interne ces missions et les connaissances associées ?

Direction : Pas de réponse…

CFDT : Concernant les RI2M, qu’en est-il de leur classification ?

DRH : Ils étaient de niveau 6, et ils sont passés 7.

CFDT : Concernant le projet de centrale multi-pays HBB, quel est le ressenti général des salariés à ce jour sur ce projet ?

Direction : Il y a eu plusieurs groupes de travail, beaucoup de collaborateurs nous demandent vivement d’y aller. Le ressenti est très positif.
Il n’y a pas de frein actuellement. Il y aura une phase de construction en 2014 après un maillage fin 2013. Je n’ai vraiment pas d’équipes qui expriment des craintes importantes. Il y a bien sûr des questions mais pas de craintes.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien  

07/01/2014

Révisions de salaires Agents de maitrise et Cadres des Services Centraux Auchan

CFDT-FO-Auchan.JPG

Bilan 2013

 

Des salariés encore payés en dessous de leur tenue de fonction !

 

En Direction commerciale (Acheteur, Manager de catégorie, Chef de produit) : 20% sont payés en dessous du minimum de leur tenue de fonction. On revient là au taux de 2010…

Ce taux n’est toujours pas acceptable, personne ne devraient être payés en dessous du minimum de sa tenue de fonction ! Surtout par rapport à des grilles de salaires qui n’ont pas été augmentées depuis 3 ans !

 

PPA (plan personnel d’accompagnement)

C’est toujours en DSI qu’il y a le plus de PPA (5 fois plus que dans les autres directions). Et aussi le plus grand nombre de salariés sur le minima d’augmentation.

 

A renégocier !

- Rappelons que la plupart des grilles de salaires de l’encadrement n’ont pas évoluées depuis 3 ans…

Que cette année encore des agents de maitrise (en forfait horaire annualisé) ont eu un taux horaire inférieur à la convention collective.

 

- L’accord sur les salaires des agents de maitrise et des cadres (qui date de 1986 !) n’offre pas les garanties suffisantes sur les minima, et n’a pas suivi les évolutions législatives…

 

- Les règles de gestion de PPA devraient être plus claires et plus complètes, avec notamment une date limite de mise en œuvre du PPA, sinon application du taux collectif.

 

- Les grilles de salaires devraient être communiquées aux salariés.

 

- Les minimas de tenues de fonction devraient être respectés.


FO, signataire de l’accord, et la CFDT réclament la renégociation de ce vieil accord qui n’a jamais été revu depuis 27 ans !

 

Nous avons fait depuis longtemps des propositions

concernant l'accord sur les salaires de l'encadrement

 

La DRH et les autres syndicats signataires souhaitent-t-ils vraiment des améliorations plus équitables sur cet accord ?
Ou s’opposeront-ils à la réouverture des négociations ?

 

Par ailleurs il existe un accord GDI, mais pas d’accord RVI !

Là aussi ça n’est pas normal

Nous réclamons un accord sur la RVI avec des commissions de suivies locales et une nationale.

 

Pour plus de précisions et pour vous faire entendre,

contactez-nous.

Nous sommes à votre écoute.

Contacts :  

cfdt.auchan.cadres@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29

06/01/2014

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 20/12/13

1522386536.jpg

CFDT : Il semblerait qu'Auchan prélève mensuellement aux cadres les sommes prévues à la retraite complémentaire, mais ne verserait à l'organisme de retraite que trimestriellement.
Confirmez-vous ?
Si oui, que fait Auchan avec ces sommes ?
Quelle incidence y a-t-il pour les salariés avec ce mode de reversement ?

DRH : Effectivement, c'est un mode de versement  classique en matière de dispositifs d'assurance de personnes et d'ailleurs c'est la règle en matière de retraite obligatoire complémentaire ARRCO et AGIRC.
Ce rythme de versement permet d'obtenir des coûts de gestion plus faibles, un bénéfice pour les collaborateurs et l'entreprise. En effet, un versement mensuel générerait pour l'assureur des affectations aux comptes des salariés tous les mois et donc une gestion administrative couteuse qu'il nous refacturerait et certainement plus importante que l'intérêt financier entre les versements.
Notons que l'avantage pour le collaborateur réside aussi dans la participation de l'entreprise à son financement des cotisations est très forte. (80% TA et 50% Tranche B et C).

CFDT : En DSI, les responsables de pôle sont niveau 7, les responsables de service sont niveau 8. Dans le dernier organigramme il n'y a plus aucun RP. Sont-ils tous passé RS de niveau 8 ?
Y a –t-il eu des modifications dans la classification ?

DRH : Non, il s’agit d’une erreur de saisie qui a été rectifiée.

CFDT : En CSP compta fournisseur. Une collègue était tombée en panne de voiture un lundi, l’empêchant de venir travailler. Elle avait loué une voiture pour se rendre au travail à partir du lendemain. A son retour, elle demande que son lundi passe en CP. Cette demande est refusée par le N+2, qui insistait pour que cette journée passe en absence injustifiée.
Quel est le sens de cette rigidité ?

Une autre collègue avait eu sa journée déduite de son salaire alors qu'elle avait 7h dans son compteur de temps, mais le manager a refusé car il considéré que ça irai pour la journée de solidarité. C'était en février, il y a avait largement le temps de refaire un compteur de 7h avant la fin de l'année pour la JS.
Trouvez-vous cela normal ?

Une autre collègue pose ses congés à partir d’un samedi. Elle apprend que l’avion qu’elle doit prendre pour partir en vacances et avancé d’une journée. Elle demande donc à son manager de pouvoir poser son vendredi en CP. Le manager demande un justificatif prouvant que l’avion est bien avancé d’une journée.
Quel est le sens de ces vérifications ?

DRH : Pour le premier point, nous n’avons connaissance que d’un seul cas le 19 août 2013. Nous avons accepté  la demande de congés payés. Il n’y a pas été question d’absence non excusé.

Pour le deuxième point, nous n’avons pas connaissance de ces éléments qui sont lointains. Le manager de l’équipe est arrivé après.

Pour le troisième point, nous avons connaissance d’un cas en juillet 2013 qui concernait un collaborateur en contrat d’alternance. Il fait partie d’une équipe où la charge de travail est importante et nécessite une organisation très précise. La demande d’avancer les congés est donc compliquée à gérer. Le manager est resté ouvert à la demande de changements et l’a accepté. La demande de  justificatif a été un moyen pour arbitrer la demande de façon juste.

Commentaire CFDT : La situation s’est améliorée dans ce service. Nous avons encore quelques remontées sur l'aspect « infantilisant » avec lequel sont traités certains cas. Il doit y avoir un respect et une souplesse.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory   

01/01/2014

La CFDT Auchan vous souhaite une excellente année 2014

Toute l'équipe CFDT Auchan des services Centraux vous souhaite une très belle année 2014.

CFDT-Auchan_2014.jpg




11:39 Publié dans Infos dans la branche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux, vidéos |  Facebook | | | |

20/12/2013

Questions CFDT au comité Diversité Auchan Centrale du 27/11/13

Diversite.JPG

CFDT : Quels sont les critères exhaustives utilisés dans le cadre des procédures de recrutement ?

DRH : Les critères retenus sont les compétences transverses : les compétences de la relation à soi sont systématiquement évaluées ainsi que celles exercées dans le métier.
Il existe des grilles contenant les compétences spécifiques propres aux métiers concernés par le recrutement. Comme les descriptifs de postes ont été réalisés depuis début 2013 pour les métiers de la Centrale, nous avons les éléments requis.

CFDT : Pourriez-vous nous communiquer les documents de recrutement ?

DRH : Non. La réponse est identique à celle faite l’année dernière. Nous avons à notre disposition une grille de synthèse de l’entretien commune à tous les métiers et une fiche spécifique à certains métiers comme le manager CSP, le contrôleur financier, le manager de catégorie...

CFDT : Quels sont les dispositifs anti-discrimination mis en place par l'entreprise et utilisés dans les services centraux en particulier ?

DRH : Il n’y a pas de dispositif spécifique. Nous sommes centrés sur les compétences transverses des candidats lors des entretiens de recrutement. Avant l’entretien (physique ou téléphonique), la sélection est faite sur CV. En centrale, les postes à pourvoir correspondent à des métiers d’expertise. De ce fait, on recherche avant tout l’expérience et l’expertise du candidat dans le domaine recherché, et cela se lit facilement sur le CV.

CFDT : Les méthodes de recrutement par CV anonyme et par simulation ont-elles été utilisées en Centrale ?

DRH : Non.  Mais une réflexion sera menée pour les assistantes commerciales.

CFDT : Sur l'emploi des travailleurs handicapés, nous constatons une dégradation en Centrale. Quelles sont les raisons, et que comptez-vous faire pour y remédier ?

DRH : Nous avons un taux en régression pour la première fois : 4,77% pour une cible à 6%. A noter une évolution positive des unités bénéficiaires chaque année, et une part importante de prestation externe (CA de 1 673 303 euros). La régression provient de l’évolution plus importante des effectifs (assiette d’assujettissement) par rapport à l’évolution des reconnaissances, et de nos difficultés à recruter.
Nous mettons en place une politique volontariste et un partenariat avec Althéa (prestataire de mise à disposition de salariés reconnus TH en CDD), et la signature de CDD : concerne 6 personnes (à noter le passage en CDI Auchan en Décembre d’une personne)
Nous allons continuer à intégrer la notion de handicap dans nos process de recrutement en interne comme en externe (2 personnes en mutation interne RQTH intégrées). Et continuer l’accompagnement en interne des collaborateurs Auchan (7 nouvelles reconnaissances sur l’année).

CFDT : Quel est le taux de turnover des salariés ayant une RQTH ?

DRH : Nous n’avons pas de mesure existante du turn-over spécifique aux travailleurs handicapés.

19/11/2013

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 17/09/13

262732296.jpg

CFDT : En 2008 nous avions posé une question en CHSCT à propos des Risques Psycho Sociaux et du Document Unique d’Evaluation des Risques. Vous avez répondu : « Un plan de prévention des risques a été revisité en 2008. La démarche se poursuivra en 2009. Chaque service est étudié et le plan de prévention mis à jour à l’issue de cette étude.
La fiche « Ambiance de travail » du document unique sera, dans le cadre de la prévention des risques, revue au niveau national et intégrera notamment le facteur stress ».
Cinq après, en relisant cela et en constatant toujours l'absence d'évaluation des RPS dans le DUER, est-ce que vous trouvez que ça avance bien ?

DRH : Oui cela avance bien. Depuis 2008, les choses ont évolué. Dans Preval’risq les RPS étaient intégrées dans le risque « environnement de travail ». Le nouvel outil DUER, parce que nous savons que cela n’est pas suffisant, intégrera les RPS comme risque à part entière.
De ce fait depuis 2008, des actions de préventions ont été mises en place comme l’ergonomie travail écran (2010-2013) et le salon Atout cœur en 2013.
En 2010, le BOI a intégré des questions posées par rapport aux facteurs générateurs de stress. Les bilans du BOI 2010 et 2012 ont été transmis aux sites et aux grands services pour action.
Le bilan des questions relatives au « bien-être au travail » issu du BOI de 2010 a été présenté au CHSCT du 2 septembre 2011.
Sur les services centraux notamment, mise en place de la sensibilisation « gestion du bien-être au travail » à destination de l’encadrement sur 2012 avec 80% des collaborateurs l’ont suivi (2770 heures). A noter la formation « le stress n’en garder que le meilleur » est disponible, en offre élargie, à destination de tous les collaborateurs.
Une présentation de la politique d’Auchan relative au « bien-être au travail » a été faite au CHSCT du 2 décembre 2012.
Un zoom spécifique relatif aux conditions de travail qui est un élément générateur de RPS a été présenté en CHSCT en décembre 2012. L’analyse, le suivi et les plans d’actions sont faits par les managers.
Cependant quand une situation d’urgence apparait ou est évoquée, nous prenons immédiatement les mesures et actions nécessaires, comme nous avons déjà pu le faire dans le passé, en partenariats et conjointement avec le CHSCT, la médecine du travail et les équipes, avec la mise en place de groupes de travail et d’actions concrètes à plus ou moins long terme.
Dans le cadre des déménagements réalisés sur 2013, nous avons intégré les remarques formulées dans le BOI sur les conditions de travail et présentées au CHSCT en décembre 2012.
De ce fait 27000 m² de moquettes seront changées en Centrale, les contraintes du bâtiment ont été prises en compte pour permettre une amélioration de l’environnement de travail (exemple avec APF) avec la constitution d’un groupe de travail dédié qui ce aboutit à des bureaux plus lumineux, moins bruyant et plus de m² par personne.
Les Services Généraux ont profité de ces déménagements pour réorganiser l’implantation des équipes et améliorer le confort, l’environnement de travail, aménager les pôles de bureaux (comme en Vente d’Equipement) et ainsi réduire les irritants présentés dans le BOI.
Pour cela depuis mai dernier, 80 réunions de préparation, d’échange et de réflexion avec les équipes, les assistantes et/ou les managers ont été faites. Cela a permis un accompagnement et un déploiement auprès des équipes lors de l’effectivité des déménagements pour un ajustement entre le projet sur plan et la vision effective dans l’espace de travail.
Lors du CHSCT de décembre 2013, la présentation du nouvel outil DUER sera faite.

Commentaire CFDT : Beaucoup de poudre aux yeux dans cette réponse. Reste que 5 ans après,  l’obligation d’évaluer les risques psycho-sociaux n’est toujours pas respectée. Il n’y a strictement rien à ce propos dans le DUER !
Si la présentation du résultat du BOI a été réalisée en 2011, c’est uniquement suite à une question de la CFDT. Sans cela, aucune information n’aurait été faite auprès du CHSCT.
Nous nous étonnons que la notion de stress positif transparaisse encore dans les intitulés des formations Auchan, alors que la notion même de stress positif a été supprimée du texte de l’Accord National Interprofessionnel de 2008.

CFDT : Lors d'une réunion fin août au CSP compta fournisseurs, plusieurs salariés se sont plaints des rôles que s'attribuent encore abusivement les coordinateurs(trices). Le contenu de fonction dont vous nous avez fait la présentation lors du CHSCT du 26 mars 2013 ne semble pas être bien connu ou respecté. Pouvez-vous faire un rappel ?

DRH : En juillet 2013, la Direction Comptable a démarré des réunions de travail avec des collaborateurs volontaires sur les conditions de travail au CSP Fournisseur. C’est un axe important étant donné le nombre de personnes intégrées et la configuration en open space.
Ces réunions se poursuivent et effectivement lors des dernières réunions, le rôle des coordinatrices a été abordé par des collaborateurs. La responsable a pris note de ces retours et y travaille.
Elle a déjà prévu une réunion de travail avec les coordinatrices le 17 septembre pour avancer sur le sujet. Lors de ses réunions, elle a rappelé aussi qu’il était important que les collaborateurs qui constateraient des écarts par rapport à ce que l’on avait défini et rappelé en mars à chaque collaboratrice, puisse en faire part à leur manager afin de d’aider à ce que les coordinatrices restent centrées sur l’accompagnement métier, le management étant de la responsabilité du manager.

Commentaire CFDT : Nous demandons la rédaction de la fiche mission des coordinateurs et que les rôles soient clarifiés.

CFDT : Lors du CHSCT du 06 décembre 2012, vous proposiez que chaque RRH présente les thèmes majeurs en travaux suite au BOI. Avez-vous planifié cette présentation cette année ?

DRH : Effectivement, les conditions de travail ont été ciblées par les RRH sur leur périmètre respectif. Lors du prochain CHSCT, une présentation des actions mises en place ou en cours de constitution sera faite par chaque RRH, sur un périmètre choisi,
-          Bilan des travaux menés sur Auchan Production France par Anne Sophie Agache
-          Direction comptable et retour des groupes de travail par Claire Roussie
-          Actions mises en place en Maisons et Loisirs par Olivier Dumas

CFDT : Concernant le respect de la réglementation R232-2-5 du code du travail traitant de l’hygiène et des sanitaires dans le cadre de leur usage dans le bâtiment informatique : en analysant vos différentes réponses, nous constatons qu’à ce jour la population masculine dépasse de 50 le seuil prévu par cette réglementation et ce dépassement doublerait si votre projet de réagencement des équipes est approuvé. Que comptez-vous faire ?

DRH : Sur le bâtiment la réglementation est respectée. Le nombre de toilettes / urinoirs est suffisants.

Commentaire CFDT : Cela est inexact, mais la direction préfère nier la réalité, c’est plus économique. 

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants au CHSCT :

Saida.jpgchristophe.jpg   


 

  Saïda      Christophe

15/11/2013

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 15/10/13

795001983.jpg

CFDT : Pouvez-vous nous communiquer précisément le nombre de salariés de plus de 50 ans ayant fait l'objet d'un PPA cette année ainsi que le nombre de l'année dernière ?

DRH : En 2012, 23 collaborateurs ont eu un PPA dont 10 collaborateurs de plus de 50 ans.  En 2013, 18 collaborateurs ont eu un PPA dont 7 collaborateurs de plus de 50.  A noter une personne ayant eu un PPA sur les deux années et ayant 50 ans et plus.

CFDT : Qu’en est-il des astreintes dans certaines Directions, pour lesquelles les salariés ne sont pas payés ?

DRH : les personnes en gestion de crise répondent à des sollicitations téléphoniques bien particulières. Au cours de ces dernières semaines, nous avons recensé les équipes concernées par les astreintes. Nous allons appliquer les éléments de l’accord temps de travail du 10 avril 2013. Les salariés concernés signeront un avenant à leur contrat de travail.

Commentaire CFDT : Nous sommes arrivés à faire respecter les droits des salariés en astreinte. Dorénavant ceux-ci seront payés pour l’astreinte, pour leurs interventions, et pour leurs déplacements éventuels.

CFDT : Nous renouvelons notre demande :
Pouvez-vous prévoir « information et consultation annuelle du CE sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés » (article L2323-29 du Code du travail) ?
Et nous indiquer sur quelle réunion du CE vous la prévoyez ?

DRH : Effectivement nous avions évoqué lors du CE de février 2013 la tenue de la commission « temps de travail de encadrement » issue de l’accord du 17 juillet sur le 2ème trimestre 2013.  Cette commission en présence des délégués syndicaux des OS signataires de l’accord, accompagnés de deux membres par Organisations Syndicales, se réunira d’ici le 31 décembre 2013. La date sera transmise aux intéressés ultérieurement. Nous reviendrons vers cette instance pour présenter le bilan et les conclusions de cette commission.

Commentaire CFDT : Attention, à ne pas confondre la commission issue de l’accord Auchan qui n’a rien à voir avec l’article du code du travail dont nous parlons.

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien 

25/10/2013

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 18/10/13

1522386536.jpgCFDT : Rétention de courrier
Est-il normal qu'un salarié ne reçoive plus son courrier pendant les congés du responsable de service ?
Et que son courrier soit ouvert par une tierce personne ?

DRH : Le courrier doit lui être remis. Si les informations contenues dans les courriers sont nécessaires au fonctionnement du service, une organisation doit être mise en place pour les traiter. Ils ne peuvent être ouverts s’ils sont personnels et confidentiels.

CFDT : Les agents de maîtrise en forfait horaire annualisé vont devoir travailler en 2014 1575 heures, soit 35 heures X 45 semaines.
3 jours d'ancienneté + 2 jours de fractionnement = 1 semaine de non travailSoit 1575 - 35 = 1540.
Devront-ils totaliser 1575 heures ou 1540 heures sur l'année ?

DRH : Les agents de maîtrise doivent réaliser 1575 heures. Néanmoins, les jours d’ancienneté, ou le report de jours de congés payés d’une année sur l’autre peuvent faire baisser ce nombre d’heures sur une année, et l’augmenter sur une autre.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory  

11/10/2013

Questions CFDT au CE Auchan Centrale extra du 03/09/13 (spécial pointage pour les cadres)

Pointeuse.JPG

Information relative à la remise en place du pointage pour les cadres en forfait jours

DRH : La mise en place prochaine d’un PERCO à Auchan (pour ceux qui le souhaitent) rend nécessaire de mesurer très précisément le nombre de jours prestés par les cadres afin d’avoir un état précis des jours restants en fin de période (le 31 mai de chaque année), et permettre aux collaborateurs d’alimenter leurs PERCO (à concurrence de 5 jours de RTT/CP maximum par an), tout en bénéficiant d’un abondement de 20% de l’entreprise.

La direction a donc décidé de remettre en place le badgeage pour les membres de l’encadrement en forfait jours (de niveau 7 et 8). 

 

CFDT : Actuellement le comptage des 214 jours à prester est déjà fait par un outil (TTSurf), est-ce à dire que cet outil n’est pas adapté ?

 

DRH : TTSURF est plus un outil de planification qu’un outil de mesure du temps de travail. Cependant je ne suis pas convaincu que cet outil « déclaratif » soit entièrement rempli et tenu à jour par les salariés et donc, fiable pour permettre l’alimentation du PERCO. A terme, il est prévu que TTSURF converge avec itempo qui est un outil de suivi des temps par le badgeage.

 

CFDT : Quelle est la cohérence de compter des heures pour des personnes en forfait jours (l’accord mentionne un dépointage/repointage des cadres sur la ou les coupures de journée) ?

 

DRH : On ne mesure pas les heures mais on mesure les jours. Les salariés concernés badgeront uniquement leur entrée et leur sortie sur une journée. De plus, le badgeage peut se faire également en magasin et/ou par téléphone.

 

Commentaire CFDT : Donc la direction a finalement décidé de ne pas suivre entièrement l’accord sur ce point.

 

CFDT : Qu’en est-il des cadres qui prennent l’avion le dimanche pour de longues destinations (exemple : Inde, Chine, Russie). Ce jour sera-t-il pris en compte ?

 

DRH : C’est un autre sujet que celui qui nous réunit aujourd’hui. Nous sommes alors dans le cadre du temps de trajet et non pas du temps de travail.

 

Commentaire CFDT : Un temps de trajet particulièrement inhabituel par sa durée, et qui plus est, un dimanche…

 

CFDT : Avec les outils de mobilités de nombreux collaborateurs travaillent de partout et à tout moment. Comment prendre ce temps en compte ?

 

DRH : Effectivement l’entreprise doit être vigilante sur ce point. Je rappelle cependant que les membres de l’encadrement sont payés pour une mission et sont responsables de leurs organisations de travail.

 

CFDT : Les externes sont-ils concernés ?

 

DRH : Non. C’est un Accord d’Entreprise Auchan et il s’applique uniquement aux salariés Auchan.

 

CFDT : Les amplitudes de repos ne sont pas toujours respecté à Auchan, cela concerne également les externes en DSI et sur ce point, il y a une vraie problématique que nous avons déjà plusieurs fois signalé.

 

SEGA-CFE-CGC : C’est l’employeur du salarié externe qui est responsable.

 

CFDT : Non, c’est Auchan qui planifie les journées des externes, ainsi que leurs astreintes, qui leur fixe la charge et les exigences sur les travaux. Toute l’organisation de la charge et du temps de travail est faite par les managers Auchan, et nous avons constaté plusieurs fois que les amplitudes de repos n'étaient pas respectés.

 

DRH : Nous allons voir ce point.

 

CFDT : Nous profitons du sujet pour vous rappeler une nouvelle fois que le CE doit être consulté sur les recours aux conventions de forfait ainsi que les modalités de suivi de la charge de travail des salariés concernés. Vous ne vous êtes toujours pas mis en conformité sur ce point.

 

DRH : Nous allons regarder le dossier.

 

Commentaire CFDT : Cela fait bientôt 2 ans qu’on nous répond ça…


Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien

02/10/2013

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 27/08/13 (spéciales stages)

795001983.jpg

CFDT : Une bonne intégration dans le marché du travail passe par un bon stage. Sur la période scolaire/universitaire 2012/2013 combien de demande de stages avons nous reçu ?

DRH : Un peu moins de 10 000 cv (stage et emplois confondus).

CFDT : Combien de demande de stage avons nous pourvu ?

DRH : 199 en 2013.

CFDT : Quelle est la durée mini, maxi et moyenne des stages ?

DRH : En moyenne 6 mois.

Commentaire CFDT : En 2011 c’était environ 5 mois. La durée variait de 2 semaines à 12 mois.

CFDT : Quels sont les secteurs qui ont accueillis des stagiaires ?

DRH : Tous les secteurs sauf le CDG qui exceptionnellement n’a pas accueilli de stagiaires cette année.

CFDT : Comment orchestrons-nous la promotion des demandes et des offres de stage ?

DRH : Via un outil de gestion « multiposting ».

CFDT : Combien avons-nous eu de contrat en alternance ?

DRH : 50 en 2012 et pour le moment nous sommes à 42 et nous faisons le maximum pour être à 50 en fin d’année 2013.

Commentaire CFDT : Voir également le Kit de survie du bon stagiaire Cé / CFDT Cadres 

Pour toute questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino   Grégory    Fabien