<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

11/03/2015

Résultats de l’enquête CFDT sur la charge de travail à Auchan Centrale et DOAPI

atlas.jpg


 
546 salariés 
ont répondu.

 MERCI !

 35 % employés 
20 % 
agents de maîtrise
45 % cadres

 

Nous vous présentons les résultats à télécharger

 
Si vous souhaitez plus de détails, en discuter, faire des propositions, n’hésitez pas à nous contacter :

 

06 22 14 02 01
06 09 09 10 29

cfdt.auchan.centrale@free.fr

 

Vous écouter pour vous associer à la construction de nouvelles revendications collectives, c’est le choix de la CFDT.

BanderolleCFDT2.jpg

14/01/2015

Appel des médecins du travail pour la reconnaissance du burn-out

corde.jpg« Entre le constat d’une dépression et le constat d’un épuisement professionnel il y a un monde! Le burn-out n’est pas lié à un tempérament prédisposé, c’est le résultat d’une certaine organisation du travail. » Tel est le constat de Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines et ancien DRH de l’industrie.

Pourtant ce fléau est encore loin d'être reconnu comme il se doit !

La reconnaissance comme maladie professionnelle serait autant une mesure de justice à l’égard des salariés touchés, qu’une aide indispensable à leur prise en charge curative, à leur suivi professionnel et à la prévention du burn-out dans leur entreprise.

Pour la CFDT il est aussi urgent de repérer, en amont, les organisations du travail susceptibles d’engendrer des situations de burn-out et de pouvoir débattre de l’organisation du travail.

La CFDT soutient l’appel des médecins du travail pour faire reconnaitre le burn-out comme maladie professionnelle.

Signez et faites signer :
www.appelmedecins-burnout.fr

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29 

06/01/2015

Bonne année 2015 avec la CFDT Auchan Centrale et Cadres

Voeux, cadres

19:23 Publié dans Cadres, Infos générales | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux, cadres |  Facebook | | | |

05/01/2015

Réponses aux questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 19/12/14

1522386536.jpg

CFDT : Nous avons constaté que les dates d'anniversaire des collègues sont maintenant publiées dans l'agenda google, nous nous interrogeons donc sur les données personnelles qui sont collectées, de l'usage qui en est fait par l'entreprise et des moyens en possession des salariés pour limiter la diffusion de ces informations personnelles.
- Quelles sont les données personnelles qu'Auchan collecte au travers des outils google?
- Que fait l'entreprise de ces données?
- Comment les salariés peuvent restreindre la publication et l'utilisation de ces données?
- La CNIL est-elle informée de ces pratiques?

DRH : Auchan ne collecte aucune donnée personnelle avec les outils Google. Ce sont les collaborateurs qui les renseignent dans Google Plus quand ils y ont accès.
L’entreprise ne fait rien de ces données, déclarées par les collaborateurs dans ces outils. Par ailleurs, elle détient des données sur les salariés, ceux-ci pour leur gestion, au service du personnel, mais elle ne les communique pas.
Les collaborateurs peuvent masquer les données qu’ils saisissent dans leur profil Google Plus. Notons qu’ils peuvent renseigner des informations inexactes.
La CNIL n’est pas informée de ces pratiques.

CFDT : Lorsque qu'un prestataire en régie pour Auchan n'a pas de travail de la part du manager de l'équipe, est-ce au prestataire de trouver son activité?

DRH : Non. Un prestataire en régie est présent pour une mission précise. Il a donc du travail. S’il n’en a pas (baisse d’activité, suppression d’une mission, …) le manager qui en a la responsabilité doit mettre fin au plus tôt à sa mission, auprès de la société de service.

CFDT : Lorsque sur une semaine un responsable de service n'a pas réussi à fournir suffisamment de travail au prestataire, comment ce dernier saisi-t-il son activité dans artémis, condition pour que sa société soit payée?

DRH : Ce point est traité par le manager qui a en responsabilité le prestataire. Il décide en fonction de la situation.

CFDT : Est-ce qu'un responsable de service Auchan peut demander à un prestataire de prendre des congés en cas de sous-charge?

DRH : Le responsable de service n’a aucun pouvoir hiérarchique sur le prestataire en régie. C’est la société de service qui gère les congés payés de ses collaborateurs en prestation chez ses clients.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :

David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory 

17/12/2014

Question CFDT concernant le temps de travail au BAM de Tours

795001983.jpgRéunion du CE Auchan Centrale du 28/11/2014

CFDT : Suite à la situation évoquée sur le BAM de Tours lors du dernier CE, avez-vous regardé le problème des jours prestés ? Pour rappel : Les salariés travaillent régulièrement le samedi de 7h à 13h environ. Cela représente 6h de travail. En semaine ils font habituellement un horaire journalier de début entre 5h et 6h30 pour finir entre 16h30 et 17h30 (avec coupure de 12h à 14h), soit généralement 10h de travail. Ils « récupèrent » le samedi travaillé sur un après-midi habituellement travaillé de 14h à 17h. Donc ils récupèrent 6h de travail sur 3h ! De plus dans TTSurf on leur fait indiquer une demi-journée de travail le samedi alors que 6h correspondent à une journée complète à décompter (accord temps de travail). Idem pour le jour sur lequel est posé la « récupération » : on leur fait indiquer une demi-journée de travail (avec repos l’après midi) alors qu’ils ont travaillé de 5h à 12h soit 7h. 7h de travail représente une journée de travail et non une demi-journée ! Le travail du samedi devrait être compté comme une journée complète de travail. Et le jour sur lequel ils travaillent de 5h à 12h, devrait également être compté comme une journée entière. Ceci dure depuis longtemps, et a pour conséquence de les faire travailler au-delà des 214 jours à prester (environ 15 jours de plus, et sans contrepartie !).

DRH : Nous sommes effectivement en train de regarder le dossier. J LE CARDINAL a fait le point avec ses équipes sur les divers points évoqués par cette instance lors de la dernière réunion et a rappelé la notion d’une journée de travail pour plus de 5h00, le paiement majoré de nuit et la mise en place des réunions plus tôt si besoin.
Le dossier est encore en cours d’étude.
Nous avons analysé chaque dossier de collaborateur et J LE CARDINAL fera une réunion commune avec O DUMAS (rrh) sur site prochainement.
Nous vous confirmons que les collaborateurs travaillant le samedi badgent et indiquent bien l’information dans TTSURF, le suivi des jours prestés est donc bien existant. Pour déterminer le volume de samedis concernés par personne nous avons regardé les pointages sur le mois d’octobre. Les collaborateurs concernés ont travaillé en moyenne un samedi sur le mois d’octobre, ils ont bien badgé et ont rempli leurs TTSURF en général.
Pour rappel les salariés sont garants du remplissage et du suivi de TTSURF.
Pour la durée des horaires et des coupures évoquée ci-dessus, nous vous rappelons que les salariés concernés sont cadres et donc à ce titre, en forfait jours, ils ne sont donc pas rémunérés pour des heures effectuées mais pour une mission en large autonomie sur 214 jours. Nous avons donc regardé le respect des amplitudes de 12 heures entre deux journées.
Les horaires effectués par les collaborateurs sont de 5h14 à 5h30 en moyenne sur le samedi. Mais sont effectivement strictement supérieur à 5 heures. Et donc évidemment, l’accord sera appliqué et les éventuelles anomalies seront régularisées.

Commentaire CFDT : Nous allons veiller à ce que cette situation soit bien corrigée.

Pour toutes questions ou remarques, contacter 
vos délégués au CE :
  

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino    Grégory   Fabien 

02/12/2014

La CFDT signe l’accord de télétravail à Auchan

TeleW.JPGteletravail.pngEvolution des conditions de travail : le télétravail est maintenant une réalité à Auchan (à compter du 1er janvier 2015)


 Et pas n’importe comment !


Télécharger l'affiche

Issu d’une demande des salariés de la direction informatique
, nous avons suivi les deux phases de l'expérimentation.
Nous avons obtenu que cette expérimentation soit prolongée le temps de négocier l'accord.

LE TELETRAVAIL EST DONC MAINTENANT ETENDU A TOUTE L'ENTREPRISE

Lors de cette négociation que nous avons eu plaisir a mener, nous avons veillé :
- à la simplicité et la lisibilité de l'accord
- au respect de l'équité entre les salariés
- la protection du salarié au regard de sa vie privé et des conditions de réalisation de ce mode de travail
- au respect de l'équilibre entre les engagements du salarié et de l'entreprise.

Nous avons été entendus par la direction sur :
- distinction entre télétravail et les autres formes de travail à distance ou nomade
- respect de la vie privée
- l'activité partielle et régulière dans les critères d’éligibilité
- motivation objective du refus et liée aux critères d'éligibilité
- réversibilité : sans préavis pour le salarié ; avec préavis d'un mois pour l'entreprise
- managers et collègues directs recevront une formation sur cette forme d'organisation
- entretien bilan inclus dans les entretiens individuels normaux (notamment sur les conditions et la charge de travail)
- droit à la déconnexion et respect des durées légales et conventionnelles du travail
- prises en compte des temps de pause dans les périodes de joignabilité
- l'employeur ne peut pas imposer l'utilisation de matériel personnel
- information du médecin du travail
- possibilité du salarié de désigner la personne de son choix pour la visite du domicile.

Cette belle réussite vous appartient

Tout est possible lorsque nous unissons nos efforts !

A vous maintenant de vous approprier cette nouvelle forme d'organisation du travail.
-> Le télétravail est à l’initiative du salarié.

Nous restons à vos côtés pour vous accompagner et faire valoir vos droits :

cfdt.auchan.centrale@free.fr

06 22 14 02 01

06 09 09 10 29 

01/12/2014

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 21/11/14

1522386536.jpgCFDT : Les salariés à temps partiel ne bénéficient pas de la récupération du samedi férié contrairement aux salariés à temps plein. Cette situation semble être inéquitable. Qu'est-ce qui justifie cette différence de traitement ?
Nous voudrions être sûrs que les salariés à temps partiel ne soient pas perdant avec cette règle, en comprenant comment se fait l'équité entre les deux règles.

DRH : Pour l’organisation horaire fixe, le paiement du jour travaillé se fait sur la base de l’horaire prévu.
- Si le jour férié se trouve être le jour de repos, le collaborateur en organisation sur 5 jours et plus, récupère cette journée.
- Si le jour férié se trouve être le jour de repos, le collaborateur en organisation sur 4 jours ou moins, le jour férié n’est pas valorisé ni récupéré il reste pour repos.
Apparemment, il s’agit d’un usage qui consiste à permettre au collaborateur qui travaille sur 5 jours d’avoir deux jours de repos  dans la semaine en plus de leur férié, comme un collaborateur qui travaille sur 4 jours.

CFDT : Quel est le nombre de jour de RTT prévu sur la période 2014-2015 ?

DRH : Nous sommes sur une logique de nombre de jours à prester sur l’année. Il n'existe pas une référence universelle du nombre de jours RTT valable pour chaque membre de l’encadrement sur une année. TT Surf définit de façon fiable pour chacun un nombre de jours à prester, qui prend en compte notamment les jours de CP posés (différents d'une personne à l'autre).

Si l’on effectue le calcul suivant sur la période du 01/06/14 au 31/05/15 :
249 jours ouvrés
+105 samedis/dimanches
+11 jours ouvrés fériés
____________________
Soit 365 jours

Le nombre de jours travaillés contractuel est de 214 jours.
214
+25 jours (5 semaines de congés)
_____________________
= 239 jours.

La différence entre 249 – 239 est 10 jours.
Ce chiffre n’est que théorique. Il diffère d’un collaborateur à l’autre.

CFDT : La prime annuelle est égale à 100% du salaire brut de base de novembre. Un salarié qui démissionne dans le premier semestre touchera un prorata de l’acompte de sa prime annuelle (soit un prorata en 1/6e de 100 euros). Un salarié qui démissionne dans le second semestre touchera un prorata du solde 1/6e du salaire brut de base de novembre moins les 100 euros d’acompte.
Cette prime ne fait-elle pas partie de la rémunération habituelle globale ? Pourquoi n’est-elle pas proratisée en entier selon le nombre de mois effectué dans l’année ?
Cela ne crée-t-il pas une inégalité de traitement entre salarié dans leur rémunération ?

DRH : Cette prime ne fait pas partie de la rémunération globale car on peut revenir dessus si l’on dénonce l’accord. Elle n’est pas proratisée toute l’année sur le nombre de mois effectués dans l’année car ce n’est pas prévu comme cela dans le plan social de 1981-1982. Cela ne crée pas une inégalité de traitement entre les salariés car pour que ça le soit, il faudrait que l’on traite différemment deux mêmes types de collaborateurs. Là, notre règle définit deux périodes dans l’année avec deux versements différents.

Commentaire CFDT : Il est de fait plus « intéressant » de démissionner dans le second semestre que dans le premier.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :

David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory 

24/11/2014

Questions CFDT au CE Auchan Centrale du 21/10/14

795001983.jpgCFDT : Les cadres ne sont plus bénéficiaires des bourses d’études supérieures. Pouvez-vous nous préciser les raisons ?
Quel est l’avenir de cette bourse d’études pour les employés et les agents de maitrise ?
Auchan y participe-t-il ?

DRH : Effectivement les instances Irnéo et Cgrcr du groupe Humanis, ont décidé, dans le cadre de leur action sociale, de ne plus faire bénéficier des bourses d’étude aux cadres. Cela reste le cas pour les agents de maîtrise à ce jour.

CFDT : Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le GIE Centrale de Services Auchan ?

DRH : Le GIE Centrale de service Auchan est une structure juridique qui a pour objet le paiement des fournisseurs d'Auchan France et de ses filiales (Société de Auchan City Tourcoing, Auchan Voyages, Sociétés Les Halles, ...). C'est donc le GIE qui adresse aux fournisseurs le règlement de leurs factures.
Dans l'avis de paiement qui accompagne le chèque ou la LCR (lettre de change relevée), chacune des factures précises le nom de la société Auchan cliente du fournisseur. Le GIE prélève en parallèle les sociétés Auchan pour lesquelles il a émis ces règlements.
Quels sont les avantages :
- optimisation du nombre de règlement (1 pour X sociétés) et donc gain d'émission et d'affranchissement
- possibilité de compenser plus rapidement les créances détenues vis à vis des fournisseurs avec des factures de l'une quelconque des sociétés Auchan.
Pour information, le GIE n’a pas de personnel.

CFDT : Concernant le support informatique, de nombreux utilisateurs se plaignent de la qualité de traitement des fiches (exemple : fiches clôturées sans contrôle et sans information à l'utilisateur). Les collègues des métiers sont obligés de faire ré-ouvrir les incidents. Lorsque l'incident concerne des questions fonctionnelles, les utilisateurs ont le sentiment que le personnel du support ne comprend pas les implications des incidents remontés. Enfin la situation est amplifiée par un sentiment d'impuissance du fait de l'absence d'un circuit d'escalade accessible à leur niveau pour faire traiter ces incidents. Ces problèmes de traitement d'incidents nuisent à la qualité de leur travail et empêche Auchan de fonctionner normalement. A noter que les difficultés sont rencontrées dans les questions métiers, les demandes techniques sont réglées plutôt correctement.
Pourriez-vous nous dire s’il existe un circuit d'escalade mis à disposition des collègues des métiers ?
Si oui, quel est-il et pourriez vous en faire une large communication auprès des collègues de la Centrale d'Achats, des Magasins et des Logistiques ?

DRH : Le problème de la clôture unilatérale des incidents par le support est connu. On peut évoquer deux raisons.
La  première concerne le Process de fermeture des fiches au support. Il y a juste l'envoi d'un mail aux utilisateurs leur demandant de confirmer ou non la fermeture de la fiche. Sans réponse, la fiche est automatiquement fermée après 3 jours. Evidemment cela ne s’applique pas aux fiches bloquantes, ou ayant été relancées par l'utilisateur,  ou dont l'utilisateur a déjà refusé la fermeture. Dans ce cas, il y a un rappel de l'utilisateur qui est fait sur la base de 2 tentatives de rappel avant d'envoyer un mail.
La seconde, c’est lorsque le support clôture sans relance. Cela arrive régulièrement depuis quelques semaines et ce n'est pas acceptable. Un travail est entamé avec notre prestataire sur ce sujet. Il a mis en place des actions quotidiennes pour sensibiliser les techniciens au fait que des incidents soient fermés alors que la résolution n'est pas opérationnelle ou effective, par le biais d’une mise en place d’un picking dédié, d’un call coaching ou d’un coaching qualité.
Le sujet a été mis en avant au comité technique du 21 octobre 2014.
A ce jour l'escalade existe. Il y a eu plusieurs communications sur la fin 2013 et le début 2014 sur les possibilités d'escalade. L’adresse est la suivante :  escalade_support_france@auchan.fr ou en cas d'urgence en téléphonant au 03 28 37 64 96.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués au CE :  

 Marcelino   Grégory  Fabien
Marcelino    Grégory   Fabien 

19/11/2014

La CFDT Cadres donne la parole aux managers

logo-cfdt-footer.pngLe guide du manager est sorti ! A cette occasion, la CFDT Cadres donne la parole aux managers ! Alors n'hésitez pas, cela ne prend que 5 minutes pour répondre à l'enquête en ligne.

 

09:53 Publié dans Cadres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enquêtes, cadres, management |  Facebook | | | |

06/11/2014

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 24/10/14

1522386536.jpgCFDT : Apparemment, les salariés à temps plein récupèrent le jour férié qui tombe le samedi (jour non travaillé habituel).
Les salariés à temps partiel ne récupèrent pas le jour férié qui tombe le samedi (jour non travaillé habituel).
Pourquoi cette différence ?

DRH : Pour l’organisation horaire fixe, le paiement du jour travaillé se fait sur la base de l’horaire prévu.
-  Si le jour férié se trouve être le jour de repos, le collaborateur en organisation sur 5 jours et plus, récupère cette journée.
-  Si le jour férié se trouve être le jour de repos, le collaborateur en organisation sur 4 jours ou moins, le jour férié n’est pas valorisé ni récupéré il reste pour repos

CFDT : Cette réponse ne fait que répéter la question en la confirmant. Les salariés à temps partiel voudraient être sûrs de ne pas être perdant avec cette règle en comprenant comment se fait l'équité. Nous reviendrons sur ce point.

CFDT : Dans une équipe il est dit aux salariés qu'ils perdent leur JRTT s'ils ne sont pas pris dans le mois.
Comment cela peut-il se faire alors que le principe est de prester 214 jours par an ?

DRH : Pour les collaborateurs en forfait jours, le principe est bien de prester 214 jours par an. Le manager est responsable de l’organisation de cette planification. De fait, les jours ne sont pas perdus s’ils ne sont pas pris dans le mois.

CFDT : Les cadres (qui sont en forfait jours) sont ils vraiment libres de s'organiser pour réaliser leur fonction ? Des collègues nous indiquent avoir des remarques de leurs managers sur leurs horaires, sans qu'il y ait un impact sur la réalisation de la fonction. Pouvez-vous rappeler les  principes d'autonomie ?

DRH : Les cadres ont la liberté de s’organiser pour réaliser leur mission. Bien entendu, la réalisation de cette mission peut les contraindre à être présents sur certaines plages horaires.

CFDT : Une personne en PPA a eu son plan avec ses objectifs en septembre. Est-il normal que son PPA lui soit donné aussi tard ? Est-il normal de lui demander de le réaliser pour décembre ?

DRH : Les plans de développement individuel doivent être remis pour le 30 juin. Sauf circonstances exceptionnelles, ces délais doivent être respectés. D’une manière générale, les plans personnalisés d’amélioration se réalisent sur 6 mois. On peut néanmoins le réaliser sur un délai plus court si le contexte le permet.

Commentaire CFDT : Il faut appliquer la règle RH : « Pour tout 0% d’augmentation et en l'absence d'un PPA formalisé avant le 1er juillet, nous appliquerons automatiquement l'augmentation minimale de référence sur la paie de mars par effet rétroactif. »

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :

David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory
  David      Jean-Luc   Marcelino   Grégory