<body> <div data-cookie="off"><p data-close><a href="#" title="J'ai lu ce message"><span class="ui-icon ui-icon-check">Ok</span></a></p><p data-text>En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. <a href="http://www.hautetfort.com/cookies.html" title="En savoir plus sur les cookies" target="_blank">En savoir plus</a>.</p></div><style>[data-cookie]{display:none;position:fixed;backface-visibility:hidden;bottom:0;left:0;width:100%;background:black;background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAYAAAAfFcSJAAAADUlEQVQIW2NkYGDYDAAAvQC1UcyxoAAAAABJRU5ErkJggg==);color:white;padding:.5em 0;text-align:center;z-index:9999;} [data-cookie~="on"]{display:block;} [data-cookie] p{color:white;font-size:12px;margin:0;padding:0 .5em;line-height:1.3em;text-shadow:1px 0 3px rgba(0,0,0,1);} [data-cookie] a{color:white;} [data-cookie] [data-text]{margin:1px auto 0;text-align:left;max-width:980px;} [data-cookie] [data-close]{float:right;margin:0 .5em;} [data-cookie] .ui-icon{background-image: url(//download.jqueryui.com/themeroller/images/ui-icons_ffffff_256x240.png);} .ui-icon-check {background-position: -64px -144px;} .ui-icon {height: 16px;width: 16px;} .ui-icon {background-repeat: no-repeat;display: block;overflow: hidden;text-indent: -99999px;} @media print {[data-cookie]{display:none;}} </style> <div class="ads_criteo_right"> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44699");document.write("&amp;nodis=1"); document.write ('&amp;cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&amp;exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&amp;charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&amp;charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&amp;loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&amp;referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&amp;ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&amp;mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script> </div> <script type='text/javascript'> document.MAX_ct0 =''; var m3_u = (location.protocol=='https:'?'https://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?':'http://cas.criteo.com/delivery/ajs.php?'); var m3_r = Math.floor(Math.random()*99999999999); document.write ("<scr"+"ipt type='text/javascript' src='"+m3_u); document.write ("zoneid=44691");document.write("&nodis=1"); document.write ('&cb=' + m3_r); if (document.MAX_used != ',') document.write ("&exclude=" + document.MAX_used); document.write (document.charset ? '&charset='+document.charset : (document.characterSet ? '&charset='+document.characterSet : '')); document.write ("&loc=" + escape(window.location)); if (document.referrer) document.write ("&referer=" + escape(document.referrer)); if (document.context) document.write ("&context=" + escape(document.context)); if ((typeof(document.MAX_ct0) != 'undefined') && (document.MAX_ct0.substring(0,4) == 'http')) { document.write ("&ct0=" + escape(document.MAX_ct0)); } if (document.mmm_fo) document.write ("&mmm_fo=1"); document.write ("'></scr"+"ipt>"); </script>
Accueil
Présentation CFDT
Agenda
Adhésion

04/09/2014

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 24/06/14

262732296.jpgCFDT : Pour les agents de maîtrise, en forfait horaire annualisé, la durée annuelle passe de 1705h à 1575h. Ils avaient une charge de travail prévue pour 1705h, leur nouvelle charge de travail devrait donc être abaissée d'environ 8%. Pour faire suite, à votre réponse du CE du 27 mars dernier : « Ce dossier sera suivi avec attention par les 3 RRH et I OUVRARD », pourriez-vous nous présenter où en sont vos travaux et votre plan d’actions (avec des jalons) ?

DRH : Comme nous avons déjà pu l’expliquer, le temps de travail n’a pas été réduit. Auparavant les agents de maitrise étaient sur 1575 heures + 130 heures de contingent, qu’ils récupéraient via des RTT.
Depuis le 1er janvier 2014, la durée est de 1575 heures, auxquels s’ajoutent d’éventuelles heures supplémentaires, récupérées ensuite sur la période.

Commentaire CFDT : La DRH nie l’évidence et continue de mélanger le temps de travail et de non travail. En niant la baisse de la durée de travail pourtant bien réelle (après 14 ans de non respect de la loi sur les 35h pour les agents de maitrise), la DRH esquive la question sur la charge de travail.

CFDT : Lors du CE du 27 mars, à notre question : Quelles sont les dispositions garantissant que la charge de travail soit raisonnable ? Vous répondiez sur l’outil de suivi des journées de travail TTSurf et sur la durée du travail des cadres. Ce n’est pas la réponse que nous espérions, nous reformulons notre question : comment garantir aux salariés en forfait jour que les objectifs de leur travail soit en adéquation avec une durée normale ?

DRH : Nous rappelons les conditions d’exercice des cadres conformément à l’accord d’entreprise sur l’organisation et l’aménagement du temps de travail conformément à ses articles 1 à 6 du titre III du dit accord :
-  le personnel d’encadrement est embauché pour exercer une fonction
-  sans lien nécessairement avec le temps passé sur le lieu de travail
-  il remplit une mission  pour laquelle il est rémunéré de façon forfaitaire
-  la rémunération est fixée en considération des responsabilités assumées
-  l’encadrement est responsable de son organisation personnelle et notamment de celle de son temps de travail
-  il dispose dans le cadre des objectifs fixés, de l’autonomie et de la latitude d’organisations nécessaires.
-  Sur la base d’un forfait lié à un nombre de jours à travail (214 jours)
Pour ce faire, est effectif :
- Article 4  prévoit que « l’entreprise dote chaque membre de l’encadrement de moyens d’autocontrôle par rapport à son temps de travail.
-  La mise à disposition de l’outil TTSUF de planification des jours prestés
-  Un badgeage mis en place (des cadres) depuis le 1er janvier 2014
-  Une commission de suivi du temps de travail (réunion 28 janvier 2014)
-  Une présentation en comité d’établissement en date du 27 mars 2014
-  Une consultation du CE sur les conventions de forfait le 17 avril 2014 (avis favorable unanimité)
-  Suite aux ETF de 2014, un échange avec le manager sur la charge de travail a été instauré.
Malgré tout, si des salariés rencontraient des difficultés en terme de charge de travail, il convient d’en référer à son manager et/ou aux RH afin de trouver ensemble les solutions adaptées.
Nous re-sensibiliserons les managers au fait qu’ils sont garants de la bonne application du forfait jours pour leurs équipes.

Commentaire CFDT : La charge de travail est véritablement un sujet tabou pour la direction. Elle retourne sa responsabilité dans l’organisation, sur l’autonomie des individus et de leur manager. Or cette autonomie est en pratique bien relative ne serait-ce que pour respecter des questions budgétaires…

CFDT : Votre réponse à notre question sur le rôle du relai CHSCT, n’était pas précise. Pouvez-vous nous préciser les actions qui sont prises en charges par le relai CHSCT (enquête, inspection, …) ?

DRH : Nous avons déjà répondu à cette question à la dernière réunion en indiquant que pour les sites ayant des DP, cette instance prend le relai. Pour les sites n’en n’ayant pas, le CHSCT reste le relai. Si cette réponse ne vous suffisait pas, merci de préciser plus clairement votre demande.

Commentaire CFDT : Nous avons pourtant reformulé cette question, mais elle n’a toujours pas été comprise !
Nous constatons que le rôle de relai CHSCT est un rôle fantoche. Ils ne sont pas informés des dates de réunion, nous doutons qu’ils soient informés de la liste des membres et de leurs coordonnées…

CFDT : Avez-vous communiqué les codes de connexion au nouvel outil Dossier Unique Evaluation des Risques ?

DRH : La présentation du dossier est prévue lors du prochain CHSCT (septembre 2014). Nous prévoyons alors la remise des codes.

CFDT : Les modalités de consultations du Document Unique d’Evaluation des Risques ne semblent pas être affichés sur les panneaux de la Direction, cf. R-4121-4. Pourriez-vous y remédier ?

DRH : Une nouvelle note d’information sera positionnée sur les panneaux et transmises aux sites externes pour affichages.

Commentaire CFDT : Plus de 2 mois après, l’affichage n’est toujours pas réalisé…

CFDT : Les panneaux d’affichages du CHSCT ne semblent pas tous à jour avec la liste des membres actuels, exemple 5eme colibri. Pourriez-vous vérifier ?

DRH : Oui, nous allons faire le tour de tous les panneaux de la centrale pour vérification des informations.

Commentaire CFDT : Plus de 2 mois après, ça n’est toujours pas fait…

CFDT : A la lecture des derniers bilans de l’emploi des travailleurs handicapés, il nous semble que ces présentations avec les types d'emplois et les investissements réalisés pour intégrer des travailleurs handicapés sont orientées CE. Pourriez-vous adapter ce bilan au contexte du CHSCT en orientant sur la santé, les moyens que vous allouez à l’adaptation de l’organisation, de l’environnement, de la communication des postes de travail pour les adapter au  travailleur handicapé (interne et externe) ?

Pas de réponse à cette question.

CFDT : Pourriez-vous nous faire un état de la restauration sur place sur le périmètre de Colibri et Centrale d’Achats ?
- Combien de salle de pause ?
- Capacité totale théorique d'accueil ?
- Combien de personnes réellement déjeunent dans ces salles ?
- Les équipements sont-ils suffisants dans tous les points de restauration cf. R-4228-22 ?

DRH : En effet, les salles de pause actuelles sont en capacité insuffisante pour répondre à la demande.
La Direction Ressources Humaines et les Services Généraux ont la volonté forte de :
- Répondre à la demande de place par une augmentation significative des places disponibles
- Permettre une organisation matérielle répondant aux attentes (micro ondes, distributeurs placés pour une nuisance sonore atténuée)
- Changement de mobilier dans 4 salles de pause (colibri 4è étage, les deux nouvelles salles de pause en centrale et la DSI)
- De permettre aux collaborateurs déjeunant sur place de le faire dans de meilleures conditions
- Permettre une prise de repas dans un environnement plus qualitatif et plus agréable
- Pour le bien être des collaborateurs du site
Demain sur la centrale (bâtiment vert et rouge) il y aura la création de deux salles de pause à la place des salles conférence 1et 2 et à la place de la cuisine Auchan Production.
Sur la centrale, cela permettra un nombre de places en forte évolution avec une de 94 places (salle ex cuisine APF), une de 110 places (en conférence 1et 2) soit un total de 204 places contre 50 précédemment.
Sur Colibri, le nombre de place évoluera également au 4ème étage avec 128 places (anciennement 96 places). Il n’y aura pas de changement dans la salle de pause du 1er étage.
Les salles de pause seront équipées d’un évier.

Commentaire CFDT : Quid de la salle de pause de la DSI qui ne possède pas d’évier et pour laquelle le mobilier n’a pas été changé ?

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos représentants au CHSCT :
 

Saida.jpgchristophe.jpg   

 

 

  Saïda      Christophe

20/12/2013

Questions CFDT au comité Diversité Auchan Centrale du 27/11/13

Diversite.JPG

CFDT : Quels sont les critères exhaustives utilisés dans le cadre des procédures de recrutement ?

DRH : Les critères retenus sont les compétences transverses : les compétences de la relation à soi sont systématiquement évaluées ainsi que celles exercées dans le métier.
Il existe des grilles contenant les compétences spécifiques propres aux métiers concernés par le recrutement. Comme les descriptifs de postes ont été réalisés depuis début 2013 pour les métiers de la Centrale, nous avons les éléments requis.

CFDT : Pourriez-vous nous communiquer les documents de recrutement ?

DRH : Non. La réponse est identique à celle faite l’année dernière. Nous avons à notre disposition une grille de synthèse de l’entretien commune à tous les métiers et une fiche spécifique à certains métiers comme le manager CSP, le contrôleur financier, le manager de catégorie...

CFDT : Quels sont les dispositifs anti-discrimination mis en place par l'entreprise et utilisés dans les services centraux en particulier ?

DRH : Il n’y a pas de dispositif spécifique. Nous sommes centrés sur les compétences transverses des candidats lors des entretiens de recrutement. Avant l’entretien (physique ou téléphonique), la sélection est faite sur CV. En centrale, les postes à pourvoir correspondent à des métiers d’expertise. De ce fait, on recherche avant tout l’expérience et l’expertise du candidat dans le domaine recherché, et cela se lit facilement sur le CV.

CFDT : Les méthodes de recrutement par CV anonyme et par simulation ont-elles été utilisées en Centrale ?

DRH : Non.  Mais une réflexion sera menée pour les assistantes commerciales.

CFDT : Sur l'emploi des travailleurs handicapés, nous constatons une dégradation en Centrale. Quelles sont les raisons, et que comptez-vous faire pour y remédier ?

DRH : Nous avons un taux en régression pour la première fois : 4,77% pour une cible à 6%. A noter une évolution positive des unités bénéficiaires chaque année, et une part importante de prestation externe (CA de 1 673 303 euros). La régression provient de l’évolution plus importante des effectifs (assiette d’assujettissement) par rapport à l’évolution des reconnaissances, et de nos difficultés à recruter.
Nous mettons en place une politique volontariste et un partenariat avec Althéa (prestataire de mise à disposition de salariés reconnus TH en CDD), et la signature de CDD : concerne 6 personnes (à noter le passage en CDI Auchan en Décembre d’une personne)
Nous allons continuer à intégrer la notion de handicap dans nos process de recrutement en interne comme en externe (2 personnes en mutation interne RQTH intégrées). Et continuer l’accompagnement en interne des collaborateurs Auchan (7 nouvelles reconnaissances sur l’année).

CFDT : Quel est le taux de turnover des salariés ayant une RQTH ?

DRH : Nous n’avons pas de mesure existante du turn-over spécifique aux travailleurs handicapés.

21/02/2013

Questions CFDT en réunion DP Auchan Centrale du 15/02/13

1522386536.jpg

CFDT : Y a-t-il une date limite pour donner aux salariés leurs objectifs de RVI ?

DRH : Il n’y a pas de date limite. Bien entendu, ils sont à donner le plus tôt possible en début d’année. S’ils sont donnés tardivement, le manager doit ajuster les objectifs au temps restant pour les réaliser.

CFDT : Les objectifs de RVI sont-ils modifiables pendant la période en cours ?

DRH : Les objectifs ne sont pas modifiables. Néanmoins, lorsqu’un projet ou une mission majeure disparaît durant l’année, le bon sens est de rigueur. Le manager peut rencontrer son collaborateur pour trouver une nouvelle possibilité d’évaluation.  Au final, des principes garantissent ces situations :
-        En cas de Changement de lieu de travail ou promotion (sauf cas des nouveaux entrants et des mobilités pour convenance personnelle), on procèdera au paiement de 100% de l’enjeu RVI ou du taux d’atteinte de l’année précédente si celui-ci est supérieur à 100%.
-        En cas de changement d’affectation sans changement de lieu de travail et sans promotion, il y aura paiement en fin de période de l’ancien enjeu sur la base du taux d’atteinte de l’année précédente.

CFDT : Auchan bénéficie de prime pour l’embauche de travailleur handicapé. Donc, Auchan accepte que cet employé soit éventuellement absent pour raison de santé. Cependant, Auchan récupère de l'argent sur la GDI puisque systématiquement, après arrêt maladie (même de quelques jours), la date d’entretient GDI est décalée d'un mois. Et ce décalage ce maintient l’année suivante.
- Pourquoi décaler d’un mois la GDI pour quelques jours d’absence ?
- Pourquoi maintenir ce décalage l’année suivante (sachant que s’il y a à nouveau un arrêt maladie, cela fera 2 mois de décalage, etc…) ? 

DRH : Auchan ne perçoit pas de primes pour l’embauche de travailleurs handicapés. Ce sont des salariés de droit commun. Pour tout collaborateur qui accumule trente jours d’absences, on décale le cycle d’entretien définitivement. On le fait car on évalue le salarié sur 12 mois et non sur 11 mois.

CFDT : La fiche de paye de décembre indique une date d’édition à 2011 au lieu de 2012. Quels problèmes cela peut-il occasionner (des salariés on eu des soucis avec des organismes de crédit), que prévoyez-vous de faire ?

DRH : Nous avons informé sur cette erreur. Elle ne doit pas avoir de conséquences, les dates de période de paie indiquées sont correctes. Nous pouvons faire une attestation annexe ou la rééditer à la demande.

CFDT : Des salariés au statut Employé travaillant habituellement sur Villeneuve sont parfois amené à intervenir sur Réaumur. Le temps de trajet est-il bien pris en compte dans leur temps de travail effectif ?

DRH : Le contrat social 2010 indique que lorsque le temps de déplacement (en formation ou synergie par exemple) d’un collaborateur, quel que soit son statut (cadre ou non cadre), amène à dépasser le temps de trajet habituel, la contrepartie en temps est réévaluée et est de 10% du temps de dépassement (soit 6 minutes par heure de temps de trajet supplémentaire), au lieu de 5% depuis 2007. Ces temps cumulés générèrent des ½ journées de repos de 3h30 ou journées de 7h.

Pour toutes questions ou remarques, contacter vos délégués du personnel :
David  Jean-Luc    Marcelino   Grégory

   David     Jean-Luc   Marcelino   Grégory   

11/12/2012

Questions CFDT au comité Diversité Auchan Centrale du 22/11/12

Diversite CFDT

En 2007, nous avions réclamé la mise en place du comité élargi de la Diversité en Centrale. La DRH refusait, mais en novembre 2009 nous avons obtenu gain de cause et un comité s'est tenu.
Nous avons à nouveau demandé qu'il soit réuni.

CFDT : Dans le cadre d’une procédure de recrutement, la sélection des candidats doit reposer uniquement sur les qualifications et les compétences, et exclure tout critère d’ordre personnel et privé. Est-ce le bien le cas à Auchan ?

DRH : Bien sur.

CFDT : Pourriez-vous nous communiquer les documents de recrutement ?

DRH : Non.
Nous avons à notre disposition une grille de synthèse  de l’entretient, commune à tous les métiers, et une fiche spécifique à certains métiers comme le manager CSP, le contrôleur financier, le manager de catégorie.

CFDT : Pourquoi la Centrale ne met-elle pas en place le CV anonyme ?

DRH : Effectivement les services centraux n’ont pas mis en place le CV anonyme. Pour mettre cela en place, il est nécessaire d’avoir un outil pour masquer les informations personnelles et familiales du candidat, ainsi qu’une organisation spécifique. A ce jour, cela ne nous parait pas nécessaire pour optimiser notre méthode de recrutement.

CFDT : La méthode de recrutement par simulation est-elle prévue en Centrale ?
Si non, pourquoi ?

DRH : En Centrale, notre méthode de recrutement est basée sur la détection et la validation des compétences en cohérence avec le poste à pourvoir.
La méthode de recrutement par simulation est à ce jour mise en place à Auchan en hypermarché sur le métier d’hôtesse de caisse et d’employé libre service au Drive.

CFDT : Sur l'emploi des travailleurs handicapés, ce sont les services centraux qui ont le taux de recours à la sous-traitance le plus important de la société pour atteindre tout juste le taux fixé par l'accord d'entreprise. Quelles sont les raisons ?

DRH : Effectivement étant une centrale d’achats et donc à la source de la négociation des contrats, il est normal d’avoir un recours aux EA et ESAT. Cela découle de plus d’une politique volontariste de développement de notre prestation externe pour recueillir des unités de bénéficiaires. Il est possible d’avoir 50% de son obligation légale remplis avec de la prestation externe.
A noter en 2006 : taux de 2,82% (27,93 unités en externe et 23,10 en interne), en 2011 : taux de 5,25% (39, 67 unités en externe et 76,48 en interne). A ce jour notre taux est composé à 66% pour de la reconnaissance interne.

CFDT : Quels sont les dispositifs anti-discrimination mis en place par l'entreprise et utilisés dans les services centraux en particulier ?

DRH : La file « recrutement » a suivi la formation « recruter sans préjugés ni stéréotypes ». En 2013 c’est un axe de la file formation en termes de déploiement.

A lire : Diversité dans l'entreprise : La CFDT s'engage

02/07/2012

Questions CFDT au CHSCT Auchan Centrale du 14/06/12

CFDT : Nous revenons sur notre question lors du dernier CHSCT concernant une certaine recrudescence de mal être au travail, notamment en DSI. Vous nous aviez répondu que vous n'aviez pas de remontée permettant de corroborer cela. Le DRH de la DSI nous a confirmé avoir été alerté par la médecine du travail à ce sujet. Que comptez-vous faire pour remédier à ces problèmes ?

DRH : Le BOI (baromètre d’opinion interne) fait mention de nombreuses informations. C’est une vraie piste d’information au même titre que le bilan CHSCT, ainsi que le CHSCT lui-même et bien sûr le management, la hiérarchie, les collègues et les RH.
Effectivement si des situations évoquées ci-dessus dans la question existent, nous les étudierons, nous réaliserons une enquête.
Pour le périmètre de la DSI c’est le DRH de la DSI qui suit les dossiers éventuels avec la médecine du travail et ce dans le respect du secret médical.
Un CHSCT extraordinaire sera convoqué pour composer une commission à laquelle sera soumise un certain nombre de questions à valider ensemble. Puis une enquête sera réalisée sur le terrain. Le seul objectif visé est de réduire tous les mauvais stress, tension éventuels. Pour atteindre cet objectif, il faudra faire acte d’objectivité.
Un numéro d’alerte est actuellement en réflexion.

Le médecin du travail rappelle que les problèmes éventuels doivent être désamorcés à la base et le plus rapidement possible. Quand un salarié souffre au travail du fait d’un collège ou de la hiérarchie, il doit bénéficier d’un système qui permet de l’écouter rapidement et de vite traiter la situation. Ensuite quand il y a un arrêt, il est fort compliqué de démêler les angoisses existentielles de celles professionnelles.

Commentaire CFDT : Au final la commission mise en place par la DRH ne traitera que la situation à Auchan Production Alimentaire (la DSI et d’autres périmètres en sont exclus malgré les alertes de la médecine du travail, et des résultats du BOI catastrophiques dans ces services) !
Force Ouvrière a proposé que le CHSCT fasse appel à un expert extérieur et indépendant. Les membres CFTC et SEGA (CGC) ont refusé ! C’est bien parti pour l’étouffoir…
La CFDT réclame toujours l'ouverture de négociation sur la prévention des Risques Psycho-Sociaux à Auchan. 

CFDT : Pourrions-nous avoir le rapport complet de l'étude sur les champs électromagnétiques qui a été réalisée en Centrale ? 

DRH : Nous ferons la présentation du compte rendu de VERITAS lors du prochain CHSCT.

Commentaire CFDT : Espérons que nous pourrons avoir ce rapport en main propre…

CFDT : Plan de Transformation d’Entreprise (PTE) : vous avez prévu de nous informer des plans d’actions concernant la Direction Technique Informatique et la Comptabilité. Par contre qu’en est-il des Centres de Services RH ? Nous espérons que le CHSCT sera consulté plus officiellement par la suite ?

DRH : pour la partie des CSP paie cela concerne 3 à 5 personnes qui viendront rejoindre le CSRH.

CFDT : Les résultats des BOI (baromètre d’opinion interne) sont maintenant connus, pourriez-vous nous faire une présentation des résultats services par services, en focalisant sur les services en difficultés et en nous présentant les plans d’actions d’améliorations ?

DRH : La présentation du BOI a été faite aux responsables de service. 4 réunions de présentation sont prévues à la ROTONDE pour tous les collaborateurs. Ensuite est prévu des présentations par service, suivrons les plans d’action au niveau national puis local. Au prochain CHSCT une présentation sera faite sur les indicateurs relatifs aux conditions de travail… en fonction des indicateurs qui pourront être extraits du BOI

CFDT : Le BOI a été fait avant l’annonce du Plan de transformation (PTE). Pourriez-vous prévoir, pour les services concernés par le PTE, des enquêtes de satisfaction plus régulières (exemple tous les 6 mois), pour suivre leur satisfaction et leur permettre d’exprimer de manière anonyme leurs inquiétudes ?

Pas de réponse

CFDT : Nous demandons aux membres du CHSCT de créer une commission pour suivre et accompagner les services dont les résultats du BOI sont en régression par rapport à 2010 et aussi pour suivre et accompagner les Plans de Transformation de l’Entreprise.

Pas de réponse

CFDT : Les inquiétudes au niveau du CSP Compta Générale sont surtout axées sur les futurs tâches qui seront attribuées, sur la façon de les répartir (par magasin comme actuellement ou par tâches comme on a pu l'entendre), la relation avec les magasins qui risque de se dégrader comme lors de la création des CSP et sur le futur du service (taille, organisation, emplacement). Ces inquiétudes sont surtout dues au fait qu'aucune information ou presque ne circule officiellement.

Directeur administratif et comptable : Cette organisation de travail va compenser les dysfonctionnements récurrents. On va accompagner ce projet avec un déploiement fort en magasin pour mettre en route les bonnes pratiques.

DRH : on insiste souvent sur les enjeux quantitatifs mais la diminution des dysfonctionnements va créer de la valeur ajoutée sur les métiers actuels. Quand on fiabilise en amont (la centrale) cela impacte les métiers en magasin.

Directeur administratif et comptable : Exemple sur un indicateur de suivi du nombre de factures + 15 jours non accrochées : Avant le projet elles étaient 6000, après le projet lancé elles sont 2500. On a donc un suivi plus transverse et quand le système fonctionne bien c’est pour 120 hypermarchés.
Il y aura au sein du CSP, un responsable opérationnel qui sera le point d’entrée unique au CSP pour avoir les réponses. En effet le CSP n’a pas la main mise à 100% sur les comptabilités (ex la marge …). Roncq et Saint-Genis sont prototypes, on donne au correspondant administratif sur site, des supports très clairs sur les actions à mener. L’objectif est de bâtir des supports extrêmement pointus pour accompagner cette transformation.
Le relai sera rattaché au CDG du magasin. Il y aura 3 CSP, un à Villeneuve, Lyon et Blanquefort. On ouvrira quelques postes sur Lyon et Blanquefort.

CFDT : Bilan CHSCT
a) Pourriez-vous préciser la nature des maladies professionnelles reconnues ?

DRH : Oui, pour 2011 il n’y a eu aucune maladie professionnelle. Pour 2010, une maladie relative à un burn-out. Pour 2009, deux tableaux 57 (canal carpien) et une maladie « autres tableaux ».

b) Nous nous étonnons de l’augmentation des soins réalisés, ont-ils un lien avec la situation évoquée à notre première question (recrudescence de mal être au travail) ?

DRH : Effectivement nous avons 992 soins contre 801 en 2010.
L’infirmière indique que l’augmentation de ce nombre n’est pas en lien avec les situations de mal être en DSI car peu de passages de salariés de la DSI à l'infirmerie (par contre il semble qu'il y ait un lien avec les situations de mal être en général).

c) L’année dernière une maladie professionnelle psychologique a été reconnue en 2010 ? Vous la contestiez, qu’en est-il ?

DRH : la contestation porte sur l’impact financier du dossier pour l’entreprise. Pour le salarié concerné cela n’a pas d’impact sur sa reconnaissance ni sur la partie financière.

d) La politique en faveur des travailleurs handicapés est en baisse par rapport aux précédentes années, par ailleurs elle est toujours basée sur de la reconnaissance interne plutôt que sur des actions d’embauches ? Quel est votre plan d’actions pour améliorer la situation ?

DRH : Nous allons sensibiliser les RRH à la démarche et intégrer la notion de handicap dans les futures actions de recrutement.

e) Qu’avez-vous prévu pour suivre les résultats du groupe de travail « Règles de vie en Open-Space » ?

DRH : A ce jour des affiches sont présentes sur les sites.

f) Nous attendons que les Services Généraux nous présente comment le système de géo-localisation est mis en service ainsi que l’organisation de la prise en compte de l’alerte

DRH : Une présentation concrète en situation vous sera faite. Pour info :
- Le salarié dans le véhicule appuie sur le bouton d’alerte.
- 1 minute plus tard l’alerte arrive aux PC sécurité et sur les portables des responsables concernés.
- En parallèle un mail est envoyé aux responsables concernés.
Les salariés ont tous été reçus pour avoir une explication du système d’urgence.


Pour toutes questions ou remarques, contacter Christophe Mercier ou cfdt.auchan.centrale@free.fr 
christophe.jpg
 

25/07/2010

Norbert, travailleur handicapé, gagne son procès contre Auchan pour licenciement abusif

Téléchargez le tract avec le rappel historique

A l’époque Norbert DEGESELLE n’avait pas eu droit au traitement que son cas méritait.
La modification de son poste aménagé s’était faite sans anticipation des conséquences sur l’emploi.
La recherche de reclassement avait été « incomplète », comme l’a souligné le juge.
Il avait été licencié alors que des possibilités de reclassement existaient.


Suite au licenciement abusif de Norbert, la CFDT avait demandé au cabinet NB Avocats de saisir la justice et d’assurer sa défense. C’est Maître Dominique Bianchi qui a pris en charge l’affaire avec succès.


Le 30 juin dernier, la cour d’appel de Douai a condamné Auchan pour le licenciement sans cause réelle et sérieuse de Norbert DEGESELLE agent de sécurité de la Centrale pendant 11 ans (et près de 17 ans d’ancienneté), bénéficiaire de la qualité de travailleur handicapé pour un handicap de naissance.


Auchan devra :
- verser à Norbert 25 000 euros de dommages et intérêts
- rembourser à Pôle Emploi 6 mois d’allocation
- et prendre en charge toutes les dépenses de première instance (prud’hommes) et d’appel.

Si nous sommes satisfaits que l’injustice qu’a subit Norbert soit officiellement reconnue, nous constatons que Norbert est toujours malheureusement sans emploi, et que lui et sa famille vivent maintenant avec le RSA.
Malgré ses recherches et en cette période de crise, il lui est difficile de retrouver un travail.

Suite à ce jugement, nous avons adressé le 2 juillet un courrier à la DRH des Services Centraux pour lui demander de bien vouloir réexaminer la possibilité de lui trouver une place.

Le juge ayant souligné qu’à l’époque Auchan n’avait pas fait une recherche de reclassement suffisante, et la DRH nous ayant souvent fait part de son engagement et de celui de l’entreprise en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, il y a là pour Auchan la possibilité de mettre en phase les paroles et les actes, et ainsi mettre un terme heureux -si elle le veut bien- à une situation qui n’aurait jamais dû se produire.

Nous adresserons un courrier également dans ce sens à la DRH France et à la DRH Groupe.

Pour ceux qui souhaitent adresser un message à Norbert,
voici son email : norbert.degeselle@dbmail.com

21/12/2009

Questions CFDT au CE du 20/11/09

CFDT : Nous souhaiterions connaitre la répartition des effectifs « externes » par ancienneté de présence dans les équipes (de - 6 mois puis par tranche de 2 ans par exemple).

 

DRH : Il n’y a pas de suivi puisqu’il s’agit de personnes externes.

Des bons de commandes sont établis auprès de SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) pour qu’elles « fournissent » les compétences dont nous avons besoin pour fonctionner temporairement. Nous ne suivons donc pas les âges, anciennetés,…

Le management de ces personnes incombe à  la société prestataire de service.

 

Commentaire CFDT : Il y a quand même moyen de suivre l’ancienneté de présence des externes, ne serait-ce qu’avec la création du badge…

Quand de très nombreux externes sont là depuis plus de 10 ans, il ne s’agit plus de « fonctionnement temporaire » ! Ces emplois étant pérennes ils auraient dû être pourvus depuis longtemps par des embauches. Cette situation devient aberrante, et des sommes énormes ont été (sont) dépensées inutilement, sans parler des problèmes d’organisation de service lié aux différences de statut. On sait faire des économies en supprimant des postes, mais cela semble une révolution copernicienne d’admettre qu’on puisse faire des économies en embauchant. Voir notre article.

 

CFDT : Sur l'emploi des travailleurs handicapés, la Centrale a le taux de recours à la sous-traitance le plus élevé d’Auchan France. Pourquoi un tel taux par rapport aux magasins ou logistiques ?

 

DRH : La sous-traitance en magasin est essentiellement constituée par le nettoyage et l’entretien des espaces verts alors qu’en Centrale, il s’agit de prestations externes relatives aux achats destinés à l’ensemble des magasins (ex. packaging crevettes, Scofels...).

 

CFDT : Les salariés ont découvert la décision de la direction de baisser pour la première foi sa part de subvention sur la carte cadeaux de fin d’année. Cette décision serait liée à la situation économique actuelle. Vu la somme concernée (7,5€ par salarié à dépenser dans nos magasins), quel effet économique cela peut-il avoir sur l’entreprise Auchan ? 

 

DRH : Toutes les économies (grandes et petites) doivent être réalisées en ces temps difficiles.

 

Commentaire CFDT : Il y a des économies bien plus importantes à réaliser (voir notamment les prestations en externes qui dures depuis plus de 10 ans et sont complètement disproportionnées et déséquilibrées par rapport à l’effectif interne tout en coûtant en moyenne 5 fois plus chère)…

24/06/2009

Questions CFDT aux CE de Février, Mars et Mai 2009

CE du 20 février 2009

 

CFDT : Journée de solidarité 2009

Pourrait-il être permis aux salariés des services centraux en forfait heure de donner leur journée de récupération du samedi 15 Aout au titre de la journée de solidarité ?

 

DRH : Pour la semaine du 15/08, ceux qui sont en forfait horaire ne doivent travailler que 4 jours ; s’ils en travaillent 5, ils auront effectué leur journée de solidarité.

Les salariés en forfait jours doivent travailler 214 jours (au lieu que 213 jours précédemment) pour effectuer leur journée de Solidarité.

Commentaire CFDT : Il est donc possible d’utiliser la récup du samedi 15/08, pour les personnes concernées, au titre de la journée de solidarité.

 

CE du 27 mars 2009

 

CFDT : Bilan travailleurs handicapés 2008

Quel a été le nombre d’embauches de travailleurs handicapés en CDI ?

 

DRH : Il n’y en eu aucune. Par contre, le nombre de reconnaissance en interne et le recours aux prestataires externes ont augmenté.

CE du 29 mai 2009

CFDT : Pour faire suite à notre question concernant le nombre d’embauches de travailleurs handicapés en Centrale en 2008, quel était le nombre d'embauches globales sur ce même périmètre ?

DRH : Sur l’année 2008, il y a eu 159 embauches.

CFDT : Combien y a-t-il eu d'embauches de travailleurs handicapés en Centrale sur 2006-2007-2008 ?
Et quel est le pourcentage par rapport aux embauches globales sur cette période ?


DRH :
- En 2008, 7 personnes ont été embauchées en CDD pour une durée moyenne de 2,42 mois.
- En 2007, 2 embauches ont été réalisées en CDI (un CDI direct et un passage CDI à l’issue d’un CDD). Soit, un pourcentage de 2,25% par rapport aux embauches globales.
- En 2006, 2 personnes ont été embauchées en CDD.

Commentaire CFDT : A l’issue des 3 ans de l’accord Auchan concernant l’emploi des travailleurs handicapés (qui était un accord dérogatoire à 4,5% minimum par rapport à la loi fixant un seuil à 6% minimum), nous constatons en Centrale qu’il y a eu très peu d’embauches de travailleurs handicapés. Le taux avec majoration est de 4,33% pour la Centrale, grâce aux déclarations en interne et aux recours de prestataires externes.

 

Point sur les effectifs au 30 Avril 2009


CFDT : Nous remarquons que le nombre de personnel externe est en baisse en DSIO.


DRH : Depuis 2008, la DSIO a développé le mode « forfaits » avec une priorité sur la localisation des prestataires en leurs locaux. Ils n’ont donc plus lieu d’apparaître dans les effectifs externes, présents sur le site.

 

CFDT : Serait-il possible d’avoir les infos en distinguant entre le forfait et la régie ?

 

DRH : Les effectifs auraient représenté 404 personnes en intégrant les « régies » et tous les « forfaits » (au lieu de 351 personnes). 

19/09/2008

Licenciement abusif : Norbert au bureau de jugement

Auchan a refusé toute conciliation devant le conseil des Prud’Hommes.

L’affaire a donc été renvoyée devant le bureau de jugement qui statuera le 29 janvier prochain.

 

Norbert qui n’a rien à se reprocher et qui ne demandait qu’à continuer de travailler, est toujours sans emploi malgré ses recherches alors qu’il y a des postes qu’il pourrait occuper en Centrale.


Auchan n'a pas respecté son obligation de reclassement. 


Et de surcroît Auchan n’a pas respecté sa signature dans deux accords d’entreprise, alors que l'accord dérogatoire sur l'emploi des travailleurs handicapés (à 4,5% au lieu des 6%) a permis à l'entreprise de faire quelques économies...

La DRH ne devait pas licencier Norbert

03/09/2008

Licenciement abusif : Norbert en tentative de conciliation aux Prud’hommes

Norbert sera en audience de tentative de conciliation devant le conseil des Prud’hommes le 11 septembre prochain.

 

Cette audience, qui est une phase obligatoire, aura deux buts :

- trouver un terrain d'entente même partiel entre les parties
- mettre le dossier en état d'être jugé pour ce qui n'aura pas pu faire l'objet d'une conciliation.


Pour rappel, voir notre article : La DRH ne devait pas licencier Norbert